RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

❝ Ivan ◊ Continued Silence. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: ❝ Ivan ◊ Continued Silence. ❞ Ven 1 Mai - 2:09


     
     

     
Ivan M. Peterson

     
« The past can hurt. But you can either run from it or, learn from it. »

     
 
Je me présente Ivan Marc Peterson. Je suis né le 2 août 1985 à Toronto, ce qui me fait 30 ans et promis, j'ai toutes mes dents ! Je suis en ville depuis 4 ans. Pour moi, les plus sexy sont les femmes et je suis actuellement célibataire. Je suis Major dans la US Army et j'aime ce que je fais. Oh je vous ai pas dit... je n'ai pas de don. Niveau caractère, on dit de moi que je suis protecteur, mystérieux, courageux mais également froid, jaloux ainsi que têtu. On me dit souvent que je ressemble à Stephen Amell mais en plus canon évidement. Et dernière petite info', j'appartiens au groupe The Star-Spangled Banner et je suis un personnage inventé.
     


     
Racontes nous ton histoire...


     


Caractère

Ivan est quelqu’un de franc, il hait qu'on cache la vérité et qu’on lui dise quoi faire, dans l’armée il a suivit les ordres étonnement facilement jusqu’à pouvoir atteindre un grade, il est aussi séducteur et ne croit plus vraiment en ce qu'on appelle l'amour. A l'inverse, il peut se montrer protecteur et doux, mais en général il le cache bien, il est difficile à cerner. C’est un homme rapide, habile, fort, intelligent et qui réfléchis très vite,  rusé comme il se doit ce qui n’empêche pas qu’il aime rire. Il aime ce qu’il fait, il aime diriger convenablement et bien qu'avant il était plus "sage" il est fier d'être ce qu’il est devenu. De plus, Ivan protège ses proches. Bon il n’en a plus, ce qui le rend plus dévoué à son travail. Le brun dirige son escadron comme il le faut et il aime passer du temps avec ses amis, en somme rien d’anormal. Son statut de militaire lui vaut les habitudes du rangement et de l’organisation sans pour autant que se soit compulsif.


Physique

Ivan est un homme simple, lorsqu’on le croise dans la rue rien ne choque peut-être hormis ses yeux bleus ou sa carrure, il est grand et musclé. C’est d’ailleurs en regardant son corps que l’on sait par quoi il a dû passer. Des cicatrices recouvrent son torse, ses jambes et son dos. Il n’aime pas les montrer souvent à cause des questions et il n’aime pas parler de son passé. Il possède aussi plusieurs tatouages, signifiant tous quelque chose pour lui, ils se rapportent à sa famille, son passé ou encore son métier.
Le brun possède les plaques de son père et les siennes autour du cou, il a également une chevalière en argent gravée à ses initiales. Le brun possède une légère manie, il a tendance à hausser le sourcil gauche et à serrer la mâchoire en cas d’énervement. Il sait se battre, et s’entraîne chaque jours.




Préface → Chaque matin, Ivan se réveillait en sursaut, couvert de sueur et les mêmes chiffres affichaient sur son réveil : 8h33.  Le souffle court il prenait une douche pour tenter de détendre son esprit et son corps en vain car son bippeur interrompait sa douche. Un braquage avait été déclaré en ville et c’était un petit commerce qui en faisait les frais. Il se dépêchait d’enfiler son uniforme et de descendre, sa femme n’était pas là, elle devait déjà être sortie. Il se rendait alors en voiture à la base avant de prendre l’uniforme adéquat pour faire face aux balles et autres projectiles et de partir sur les lieux suivit de son équipe. Si l’armée avait été déployée c’était que le cas était sérieux. Il y avait encore des personnes à l’intérieur, prises encore en otage par les trois forçats. Il avait fallut la plupart de la journée pour maîtriser la situation et enfin pouvoir pénétrer dans le bâtiment pour faire sortir les survivants et malheureusement reprendre les corps des cinq victimes. Alors qu’il commandait ses hommes pour qu’il sorte les corps avec le plus de décence possible, il la vit. Une main, la sienne, le brun reconnaissait son alliance qui chevauchait sa bague de fiançailles complètement recouverte de sang, il restait tétaniser face à ce qu’il voyait. La main sur son arme il aurait voulu tuer les trois monstres qui avaient détruit sa vie. Ce fût une de ses recrues qui vînt le faire sortir aussitôt. En une journée il avait tout perdu. Sa femme avait été tuée par des jeunes débiles d’à peine 20 ans. Ivan était resté assis sur l’arrière du camion pendant que les policiers et les pompiers effaçaient les traces de ce jour-là. Le soir même le Major Peterson décida de déménager loin de la base de Seattle, il fût muter alors dans le Vermont, dans une ville du nom de Burlington.



Story → Tout commençait à Toronto au Canada en 1985, le deux août. Sarah et Marc Peterson accueillaient leur fils unique Ivan. Respectivement mère au foyer et militaire les deux jeunes parents ont très vite démontré leur amour pour leur fils. Après ses six ans le petit Ivan a déménagé pour la base militaire de Seattle où son père devait résider à présent qu’il était monté en grade.

Plus les années passaient et plus le brun ne voyait que sa mère, seule, toujours à attendre son mari parti en mission. La petite famille n’était pas malheureuse, elle savait pourquoi elle était là et pensait toujours au positif de la situation. Le père d’Ivan avait toujours été un model pour lui, et réciproquement son père était fier de lui. Alors que ce dernier était souvent à l’étranger, son fils s’occupait de sa mère, à son adolescence il faisait tout pour l’aider jusqu’à sa majorité où il rejoignit les traces de Marc, il s’engagea dans l’armée et fût l’une des meilleures recrues de sa promotion. Les plus anciens commandant avaient formé son père et à présent le fils.  

Sarah était flattée par les autres femmes de la base, son époux et son fils étaient à eux deux les meilleurs de l’armée américaine comme elles le disaient si bien. Il se passa que très peu d’années avant qu’Ivan soit intégré à l’équipe de son père, et pour la première fois ils allaient partir ensemble en mission en Afghanistan. Son père était son Major, il diriger son escadron et le sergent Ivan était avec les autres honorés d’être sous ses ordres.

De longues semaines précédèrent leur départ, Ivan cajoler sa mère avant de partir pour plusieurs mois tout comme son père.  Ils savaient tous les deux qu’ils ne reviendraient peut-être pas mais ils ne montraient rien devant Sarah, cela l’aurait anéanti. Le jour J venu, les deux King partirent par avion pour rejoindre la base militaire temporaire établit sur le territoire ennemi. Ils étaient employés dans la protection des civils et devaient ratissaient des villes entières en tentant de déceler toutes menaces terroristes ou kamikazes. Chaque pas était un danger pour eux, les mines étaient, heureusement, le plus souvent visibles. Ivan croisait le chemin de famille qui lui rappeler la sienne, de petits garçons qui jouaient au football malgré la situation, ou encore des petites filles qui peigner leur poupée assise dans le sable poussiéreux.

Tout aurait pu continuer ainsi et bien se passer, tout aurait pu se dérouler dans les temps, si Marc et son fils n’étaient pas montés avec le reste de leur section dans ce fourgon qui reliait une ville à une autre, s’ils étaient partis quelques minutes plus tôt ils n’auraient pas été piégés dans une embuscade afghane. Une embuscade surprenante, aux assaillants nombreux et lourdement armés par le régime russe. Plusieurs d’entre eux furent tués, ceux qui avaient braqué leurs armes sur leurs ravisseurs, Ivan aurait fait la même chose si son père n’avait pas retenu le canon de son arme face au sol. Ils furent alors gardés en otages, eux et un autre jeune du même âge qu’Ivan : Peter.

Pendant trois jours ils furent oubliés dans une cage à moitié sous terre, en plein soleil, sans eau ni nourriture. La folie n’était qu’à deux pas d’eux et ils s’efforçaient de se garder mutuellement la raison. Les jours qui suivirent furent plus douloureux encore, d’abord Peter, puis Marc et enfin Ivan. Chacun d’entre eux étaient mis face à une caméra pendant qu’une une bande de djadhistes armés, les torturaient pour leur faire dire ce qu’ils ne voulaient pas. Très vite, trop peut être Peter ne revint plus. Marc et Ivan se retrouvaient tous les deux dans un coin de leur cage à encaisser leurs blessures quotidiennes. Le père montrait à son fils comment oublier la douleur en lui évoquant sa mère, son enfance…Les cicatrices s’accumulaient sur les corps des deux soldats et les rendaient plus faibles jour après jours. La nuit qui suivait la disparition de Peter, Ivan fût réveillé par son père.

« Ecoute-moi bien. J’ai réfléchis à un moyen de te faire sortir d’ici et tu vas le faire. »
« Comment ça ‘me faire sortir’ ? Et toi ? »
« Ne t’en fais pas et écoute-moi.
»

Son père lui expliqua alors son plan et le lendemain quand la porte de leur prison s’ouvrit, Marc assomma le premier assaillant, lui fonçant dessus comme un plaquage de rugbyman, en prenant ensuite son arme pour tuer le deuxième et donner l’arme à son fils. S’ensuivit une fusillade qui semblait interminable et une balle se logea dans le genou et la poitrine du père d’Ivan qui, lui, avait réussi à reprendre le dessus sur le groupe de terroristes. Le jeune homme se tourna vers son père et se précipita au-dessus de son corps. Ce dernier avait saisi le col du brun et lui souffla alors fermement.

« Va-t-en. »
« Hors de question que je te laisse ici ! Je ne pars pas sans toi ! »
« Tu vois bien que je ne peux pas marcher. Ramène-les armes vers moi, attache-les tous et je patienterai jusqu’à ce que tu reviennes avec les secours… »
« Je t’ai dis non ! »
« C’est un ordre soldat ! Ce n’était pas une suggestion.
»

Après un long moment de silence Ivan hocha la tête et s’exécuta alors en attachant les hommes un après l’autre, il évoluait comme il le pouvait avec la balle qui s’était logée dans son épaule, puis il confia les armes à son père avant de le regarder. Marc sourit et posa sa main sur la nuque de son fils.

« Je suis fier de toi. Tu es beaucoup plus que je n’aurais jamais espérer Ivan. »

Le brun fixa son père et le serra dans ses bras en lui faisant la promesse de revenir. Il se releva et emporta alors le nécessaire pour marcher bien que ses blessures l’affaiblissaient. A peine avait-il fait quelques 300 mètres qu’une rafale de coups de fusil se fit entendre en provenance de son père, il se retourna et commença alors à courir mais fût projeter en arrière par le souffle de l’explosion qui suivit. Il se hissa sur ses coudes et un râle de souffrance mêlé à la colère sorti de sa bouche avant qu’il ne se laisse pour mort lui-même au milieu du désert. Alors inconscient il entendit le bourdonnement d’un hélicoptère, mais rien d’autre, il plongea dans un noir total.

Lorsqu’il ouvrit à nouveau les yeux, Ivan était allongé sur un lit d’hôpital à Seattle, en émergeant il entendit le médecin parlait de son état à des soldats venus prendre de ses nouvelles. Son corps était recouvert à 60% de cicatrices en tout genre, brûlures, coupures et autres tortures. Le fait qu’il était encore en vie tenait du miracle pour chacun de ses collègues, pour les médecins et pour les citoyens mais pour lui il avait survécu là où il aurait voulu mourir, auprès de son père, il se surprenait à dire qu’il aurait laissé sa carte chance à Peter. Il avait perdu le sommeil et alors qu’il demandait à voir sa mère, on lui annonçait qu’elle avait succombé à une tumeur au cerveau. Sa vie se transformait en enfer vivant, plus il respirait parfaitement bien, plus il voulait quitter ce monde. Chaque respiration sonnait comme un coup de poignard pour lui.

Des années plus tard, Ivan avait repris ses fonctions militaires et avait rencontré une jeune femme qui lui avait redonné goût à la vie. Ils s’étaient fiancés, et avaient décidés de déménager dans une ville du nom de Burlington, dans le Vermont.

A son arrivée là-bas Ivan emménagea avec sa femme dans un appartement après leur mariage. Militaire monté en grade et elle antiquaire ils prévoyaient de construire une vie paisible. Mais le destin en avait décidé autrement : après un braquage qui avait mal tourné il perdit sa femme, Nataly, tué par balle. Il stoppa alors son activité militaire pendant seulement deux jours, il redoubla ses efforts par la suite pour monter à nouveau en grade et devenir Major. Il avait atteint son but, le grade de son père. Le brun dirige aujourd’hui un escadron de jeunes engagés avec fierté et leur apprend tout ce qu’il sait. Très peu savent qui il est, d’autres le connaissent grâce à des articles dans les journaux mais n’ose jamais poser de questions. Ivan, de son côté, a déménagé dans un pavillon à Winnoski Valley, et est devenu solitaire, ne croyant plus à l’amour, pensant tout détruire autour de lui. Après ces épreuves il a décidé de ne plus porter malheur à d’autres personnes autour de lui. Il s’investit pleinement dans sa mission : protéger les citoyens de Burlington et aime évidement passer du temps avec ses collègues, ses jeunes recrues qu’il considère comme des petits frères ou sœurs, il se montre froid, ferme et intransigeant mais à la fois il a se visage rassurant et encourageant que les soldats apprécient et respectent.

Devenu un habitant modèle, Ivan et reconnu pour son courage et a reçu une récompense pour son travail en tant que soldat de l’armée de terre. Il a également celle de son père, remise à titre posthume.  Personne ne sait qu’il avait une femme, les citoyens savent qu’une jeune brune est morte aux côtés des quatre autres victimes dans un braquage qui avait apeuré la ville mais la précipitation de l’accident a fait que personne ne la connaissait. De plus le jeune homme n’en parle jamais, pour lui, il l’a aimé, il s’est marié, mais l’a perdu et dorénavant il a fait son deuil bien qu’il se tienne responsable de ceci. Son passé en Afghanistan a toujours été la plus grande souffrance à laquelle il ait jamais fait face, et encore aujourd’hui il préférerait évoquer la perte de sa femme plutôt que d’évoquer son aventure. Le faisant passer pour sans cœur face à la facilité de son deuil mais à vrai dire, toute sa vie il avait été préparé à ça.

A Burlington, Ivan s’implique. Il aime participer à la vie de la ville, fait des stages dans les écoles pour parler de son métier et est toujours prêt à rendre service. Une personnalité si calme, pourtant impressionnante, et aux faux semblants de perfection qui renferme un passé bien douloureux et des marques encore gravées sur sa peau mais il n’a jamais dit son dernier mot et ne montre que rarement ce dernier visage, préférant se montrer droit, fort et fiable. Un homme au grand cœur, seul et pourtant qui semble avoir la joie de vivre attire les regards et les questions mais il faut savoir qu’il se fait toujours un plaisir d’y répondre à condition que ce ne soit pas sur le sujet de sa famille. Vous pouvez souvent le voir en train de courir ou encore en train de promener et jouer avec son berger allemand Prishka. Le Major Peterson fait parti des visages de Burlington, il aime la ville, et fera tout pour apporter son aide autant qu’il le peut.

     

   
Derrière l'écran

     

     
Pseudo: Lylytaly.
Ville: Clermont-Ferrand.
Âge: Haha.
Comment as-tu connu le forum? Eh bien je suis admin.
Comment le trouves-tu ? Magnifique.
Ton pêché mignon: Les macarons.
Que détestes-tu ? L'hypocrisie.
Connexion: 7j/7j sauf empêchement.
Souhaites-tu devenir parrain ou filleul: [X] Parrain - [] Filleul - [] Aucun
Dernier p'tit mot: Rock on CYD !
Code du règlement: Validé par moi-même (oui on se la pète un peu).
     
   

     
codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas


❝ PNJ ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 06/09/2013
MESSAGES : 827
DESTINY POINTS : 1099
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ❝ Ivan ◊ Continued Silence. ❞ Ven 1 Mai - 21:26

Euh t'a eu le temps d'écrire tout ça que hier soir toi ? oO
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ❝ Ivan ◊ Continued Silence. ❞ Ven 1 Mai - 23:28

Euh...voui :cache:
Mais t'en fais pas tu y arriveras ! blue
Revenir en haut Aller en bas

❝ Ivan ◊ Continued Silence. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Guyanese Dr. Ivan Van Sertima passes at 74
» Bienvenue à Ivan de Duve
» frère de Poniatowsky / Ivan Soldat Bleu (En Cours )
» Visite d'État de la Gouverneure du Canada en Europe de L'est
» mais il est malade !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Your Destiny
 :: Le passé nous construit :: 
Saison 3
 :: Présentations
-