RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Jeu 30 Juil - 0:09


     
     

     
Alexander Earwyn Bushnell

     
« Dans la vie, fais confiance à ceux qui peuvent voir ces trois choses : ta peine derrière ton sourire, ton amour malgré ta colère et la raison de ton silence. »

     
Je me présente Alexander Earwyn Bushnell. Je suis né(e) le 24/11/1990 à Billings dans le Montana, ce qui me fait 24 ans et promis, j'ai toutes mes dents ! Je suis en ville depuis quelques jours. Pour moi, les plus sexy sont les femmes et je suis actuellement célibataire. Je suis serveur au Red Square et j'aime ce que je fais. Oh je vous ai pas dit... j'ai pas de don. Niveau caractère, on dit de moi que je suis loyal, courtois, bien-élevé mais également arrogant, disant ainsi que froid. On me dit souvent que je ressemble à Jake Abel mais en plus canon évidement. Et dernière petite info', j'appartiens au groupe I'll be there for you et je suis un personnage inventé.


     
Racontes nous ton histoire...

     

« Ainsi donc vous êtes intéressé par l'histoire des Bushnell ? Bien, bien petit curieux ! Tout d'abord, assis toi dans ce fauteuil-là juste derrière toi. Tu es bien installé j'espère ? Parfait, parce que tu vas devoir patienter le temps que je retrouve le grimoire concernant leur histoire. Bon alors où ai-je bien pu le ranger ce fameux bouquin... Ah tu as de la chance, il est juste ici ! Bon, tu es prêt ? Je vais commencer. Alors... Si on s'en tient à ce que dit ce livre, la famille Bushnell aurait du sang royal. Pas dans le sens Prince et Princesse, je t'arrête tout de suite jeune étranger. Tu es au courant que ce sont les Anglais qui ont colonisé l'Amérique ? Parmi eux, une des personnes avait du sang royal et s'est marié à une autre personne elle aussi du même sang. Bref, de fil en aiguille ils ont perpétué la tradition de se faire des mariages arrangés, pour ne pas "casser" cette dite tradition. C'est donc ainsi et pour cette raison que la famille Bushnell a du sang royal. Toutefois, il faut croire que ce n'est pas quelque chose qu'on crie sur le haut des toits et la famille se comporte simplement comme des aristocrates et des gens de la haute société. Par ailleurs, vu leur noblesse ils dirigent une grande entreprise dans le Montana à Billings. Il n'y a aucune indication sur ce qu'ils font dans cette société, toutefois ils sont bien placés et cela fonctionne très bien depuis toujours. Voilà, c'est tout ce qu'il y a sur leur sujet. Mais, pourquoi te lèves-tu étranger ? J'ai d'autres informations concernant cette famille. Étrange cet étranger... »

Bon. Je suppose qu'il vous faut une autre version de cette famille, la version de mon histoire. Je suis Alexander Earwyn Bushnell, troisième du nom et voici mon existence Princière.

Suite aux explications que le vieux -mon Dieu je parle comme les gens normaux- bibliothécaire a pu ajouter, inutile de vous dire que mes parents ont connu un mariage arrangé. Toutefois, ils s'aimaient vraiment, pas comme nos grands-parents paternels, qui passaient le plus clair de leur temps à se chamailler. Pour vous en dire davantage, ils faisaient même chambre à part à la fin ! Peu de temps après leur mariage, maman tomba enceinte. Le premier, mais certainement pas le dernier de la fratrie Bushnell. Toujours est-il, que le premier né de cette nouvelle génération fut nommé Harry Bushnell. Pour nos parents, il fut leur plus grande fierté. Quoi de mieux qu'un ainé mâle pour hériter de cette grande société ? Imaginer un peu si ça aurait été une fille... Notre mère aurait été aux anges mais alors notre père... Lui qui est si strict et à cheval sur sa fameuse "étiquette" aristocrate à tenir, une fille ne lui aurait pas convenu comme premier enfant. Heureusement pour Harry d'être un homme finalement ! Puis nous sommes arrivés. Pourquoi je dis nous ? Cela vous intrigues n'est-ce pas ? Ha ha ! La raison est simple, nous sommes des jumeaux. Tout du moins, des faux jumeaux. Eh oui, Daniel et moi on ne se ressemble pas du tout et pourtant, nous étions toujours ensemble l'un et l'autre. C'était lui et moi, et jamais lui sans moi. À ce propos... Ne l’appelez jamais Daniel... Conseil d'ami. Oui parce qu'en fait, il déteste qu'on l'appelle ainsi, il préfère Dany. Il y a un certain passage que j'aimerais partager avec vous. Dany et moi devions avoir entre... cinq ou six ans mais se remémorer ce souvenir, c'est comme si c'était hier.

« Pst, Dany. Par ici ! » Chuchotais-je à mon frère coincé par la peur et la curiosité de l'autre côté du couloir. Celui-ci se mit à ramper à quatre pattes, passant sa petite tête à travers les barreaux des escaliers pour voir si personne ne monter et finit par me rejoindre. Assis tous les deux le long du mur, nous reprenions notre souffle en posant nos petites mains sur nos visages pour nous empêcher d'éclater de rire et qu'on prenne le risque de se faire entendre. Cela dit, nous étions pliés en deux par la bêtise que nous allions faire. J'étais l'ainé. Et par ce principe, j'avais l'impression que c'était moi qui donner des ordres sur mon jumeau. Mais bon, ce dernier me suivait partout alors j'en profitais. J'avais plus d'initiative que mon frère, il avait toujours des difficultés à penser par lui-même et dépendait de quelqu'un. N'oublions cependant pas qu'à l'époque que je vous raconte, nous ne sommes que des enfants. Rampant tous les deux encore une fois à quatre pattes, nous nous dirigions vers la salle où notre père, donner des cours spécifiques à notre frère ainé. Trop petit pour atteindre la clenche de la porte, je portais Dany sur mes épaules pour que ce dernier puisse l'ouvrir. « C'est bon. » me dit-il dans un murmure. Poussant la porte doucement, nous passions tous les deux la tête pour voir si personne n'y était. Étant donné qu'il n'y avait visiblement personne, nous nous glissions sous le canapé et attentions avec impatience, l'arrivée de notre père ainsi que de notre ainé. Pile à l'heure ! Ils ne mirent pas longtemps à arriver. Papa détesté être en retard. Au fait, la raison pour laquelle mon frère et moi étions ici c'est que, nous étions jaloux. Jaloux oui, car Harry passait beaucoup de temps avec Père. Nous, nous n'avions jamais le droit d'aller le voir, sous peine qu'on le dérangerait ou bien il n'était pas là à cause de son travail. Les seuls moments où on pouvait lui parler, c'était le soir quand il rentrait, à table. « Bien. Voyons voir si tu te souviens de ce que je t'ai enseigné. » Soudain, Harry se mit à parler d'une manière des plus bizarres et à marcher d'une drôle de façon. Dany et moi, nous ne pouvions nous empêcher de pouffer comme des imbéciles face à cette scène qui nous semblait ridicule. Jusqu'à que l'un comme l'autre, un rire nerveux finit par sortir. Soudain, les pieds de notre père vinrent vers nous et nous fîmes demi-tour, courant vers la sortie « Daniel ! Alexander ! Dehors, immédiatement ! » Bien entendu, vu le ton sur lequel notre père nous avait sermonné, on ne se fit pas prier pour déguerpir. Mais avant cela, mon regard avait croisé celui de mon ainé, qui était surement autant furieux que notre paternel. Aidant une nouvelle fois Dany pour atteindre la clenche, nous partîmes à tout enjambé vers notre seul refuge possible, la salle où maman faisait du piano. Courant sur nos petites jambes jusqu'à Mère, nous déboulions mon jumeau et moi, haletant. Ses mains s'arrêtèrent brusquement de toucher les touches de son instrument et nous dévisageaient l'un après l'autre. « Les garçons ? Qu'y a-t-il, vous semblez préoccuper ? » s'interrogea-t-elle avec son beau sourire. « C'est la faute de Dany ! » dis-je en pointant mon doigt sur lui. « N'importe quoi d'abord ! C'est toi qui as eu l'idée ! » « Pas du tout c'était ton idée ! » Tandis que nous disputions et dévisagions, Mère nous prit chacun un bras et posa ses genoux au sol. « Il suffit vous deux. Alexander, combien de fois dois-je te dire de ne pas pointer du doigt les personnes ? Et toi Daniel, cesse de dire à tout le monde de t’appeler par ce diminutif. Excusez-vous tous les deux maintenant. » « Pardon Alexander. » déclara-t-il en faisant la moue et baissant sa tête. « Pardon Daniel. » rajoutais-je en faisant de même. Et encore, ces excuses n'étaient rien comparé à ce qui allait arriver derrière. Une fois qu'ont eu tout expliqué à Mère, celle-ci nous prit dans ses bras en attendant l'arrivée de papa. Le temps qu'il finisse de se remettre de sa colère et de reprendre la leçon d'Harry, Mère nous chantonner une berceuse. Mais ni Dany, ni moi ne dormions, attendant simplement le sermon de Père. Lorsqu'il arriva enfin dans l'encadrure, je fus le premier à descendre et me diriger vers lui. Je n'osais regarder Dany, je ne savais donc pas s'il baisser ou lever les yeux vers Papa comme moi. Derrière notre paternel, je devinais Harry qui se trouvait dans le couloir. Cependant, Mère l'aperçu et lui dit de ne pas rester là où il se trouvait et de se joindre avec nous. J'eus comme un instant de fierté, même s'il n'était pas fautif, il paierait le prix avec nous, c'était amusant au fond. « Bien. Daniel, Alexander, quelle excuse avait vous à nous dire ? » dit-il le plus calmement possible en haussant les sourcils et se hissant sur la pointe des pieds. Comme si se hissait le rendrait plus impressionnant, il l'était déjà tout court ! Même si on était petit, qu'il se hisse, se baisse ou soit simplement debout, il était grand. Quoi qu'il fasse, il fallait lever la tête pour regarder son visage dur et sévère. À mon plus grand étonnement, c'était Dany qui réussit à s'exprimer le premier. Lui qui ne prenait jamais d'initiative, il venait de faire un premier pas en avant, tout seul. Mon regard se tourna vers lui, prêt à l'aider si besoin. « On voulait simplement savoir pourquoi tu passes plus de temps avec grand frère Harry plutôt que nous deux, Alexander et moi. » Au début, il avait pris son air innocent en levant les yeux vers ses cils, gardant la tête basse. Cette manière de regarder, le rendait plus craquant. Ça ne nous donnait qu'une envie lorsqu'il faisait ça, le serrer dans nos bras. Mais Père se retenait, cela se voyait mais toutefois, il se mit à soupirer. Au final, je n'avais pas besoin d'aider mon petit frère, il avait su trouver les mots justes. « De ce fait, vous étiez jaloux tous les deux. » « Oui. » enchainais-je aussitôt. « Bien... Puisque vous y tenez tant... » « Chérie, ils sont encore trop jeunes pour... » Mère avait pris la parole mais fut vite coupé par papa. « Certes. Ils commenceront alors dans un an puisqu'ils sont si pressés. Harry, suis-moi, nous reprenons. »

« Alex, descends ! On va encore avoir des ennuis avec tes idées stupides » « Mais monte ! La vue est géniale d'ici ! C'est toi qui es stupide. » Autre petit moment important, tout du moins je pense, de ma jeunesse. Nous devions avoir cette fois-ci, entre huit ou neuf ans. L'année d'après de notre petit incident au moment où nous étions cachés sous le canapé, Papa avait commencé notre "formation" comme Harry. En fait, Dany et moi on aurait mieux fait de ne jamais faire cette bêtise, car à cause de cela, nous avions dû commencé à nous comporter comme des aristocrates. Ce qui était dur, car pour des enfants, ce n'était pas aisé. Déjà, il fallait porter un costume. Bon, il paraît que nous étions "mignons" et entre nous, certainement plus Dany que moi-même à cause de sa petite frimousse qui fait fondre n'importe qui. Toujours est-il, que grâce à cela, nous pouvions accompagner Papa et Maman lorsqu'il sortait entre amis. Ne vous y méprenez pas, ce n'est pas le genre de soirée où nous sommes confortablement installés autour d'une table à manger un bon repas, loin de là. C'était souvent des soirées où nous restions debout, les adultes avaient des coupes de champagne et nous, juste un verre d'eau ou du jus d'orange, palpitant. Nos parents discutaient de chose et d'autres mais souvent du travail. Ce qui, Harry, Dany et moi-même, nous ennuyaient. Alors nous allions dans une pièce, nous amusant avec d'autres enfants. Il y avait une fille, Daisy, qui avait subitement attiré toute l'intention de mon jumeau. Lorsqu'il la vit, c'était comme si je n'existais plus. Mais revenons en à ce que je vous ai dit au début. J'étais perché en haut d'un arbre, contemplant avec admiration la vue du domaine. Petit, j'étais du genre casse-cou et rebelle, tandis que Daniel, était plutôt réservé et timide, même s'il commençait à s'affirmer un peu plus chaque jour. Tandis que Harry, nous le voyons que très peu, puisqu'il était l'ainé et l'héritier. Personnellement, moins je le voyais et mieux je me portais. Il était du genre arrogant et vaniteux, trop fière de ce qu'il était et prétendait être. « Monsieur Alexander ! Je vous en supplie descendez ! » s'écria notre nourrice. Soupirant, je me mis à descendre de mon arbre et laissai notre gouvernante remettre mon costume en place et tentait d'enlever les quelques traces de souillure. « Monsieur ne peut-il pas rester en place, comme son frère ? » s’indigna-t-elle. « Oh ça non alors ! » rétorquai-je aussitôt en fronçant les sourcils et la regardant méchamment. Alors elle nous prit chacun une main et nous ramena au manoir. Lorsque nous rentrâmes, il y avait des invités. Sur le coup, je ne les avais pas reconnu et soudainement, Dany se précipita pour leur dire bonjour et s'éclipsait. Je pris toutefois plus de temps que lui pour saluer ces personnes et de le suivre du mieux que je pouvais. « Daniel attend ! Où vas-tu ?! » Puis il s'arrêta et ouvrit une porte, ne prenant pas la peine de la refermer derrière lui. Passant ma petite tête pour l'espionner, je découvris avec dégoût qu'il préférait passer du temps avec cette Daisy, plutôt qu'avec moi. Alors le fait qu'elle lui fasse un bisou sur la joue, j'en fus écœuré. Oh les filles...

J'en avais beaucoup voulu à mon frère mais j'aimais tellement ce dernier que ma rancœur c'était quelques peut volatiliser. Ce n'était qu'en présence de cette demoiselle que mon jumeau perdait tous ses moyens. Et de mon côté, cela m'horripilait de le voir la suivre partout comme un petit chien perdu. Bien, voici un autre petit point important de mon existence. Père avait organisé une fête, en l'occasion du vingtième anniversaire de notre ainé, Harry. Bien sur, il y avait Daisy mais depuis j'avais appris à l'apprécier, la demoiselle était même devenue une grande amie pour moi. D'ailleurs, mon jumeau et moi, étions dans l'entrée du hall, saluant les invités qui restaient à venir. Quand la famille de Daisy finit par entrer, je finissais de serrer des mains et ou de faire des baise-mains aux dames quand Dany me murmura quand j'eus fini de dire bonsoir à tout le monde. « Elle est belle, non ? » Je savais très bien de qui il parlait et je savais aussi les sentiments qu'il éprouvait pour Daisy mais je lui répondis simplement. « Quand on aime les vieilles dames, sans doute. » Il me mit un coup de coude dans les côtes. « Pas sa grand-mère idiot. » Et nous rigolions, comme toujours quand nous faisions les imbéciles. Lorsque nous eûmes salué le reste de sa famille -la grand-mère comprit-, elle vint à nous, tout sourire. « Alexander. » me dit-elle simplement comme si je n'étais qu'un domestique à ses yeux mais je savais qu'elle jouait au jeu du chat et de la souris avec moi. « Daisy, bienvenue. » lui répondis-je tout sourire en baissant sa main qu'elle me tendait. « Daniel. » Tiens, comme c'est bizarre, son expression avait soudainement changé, comme par magie. Ma tête ne devait pas lui revenir, qui sait. Une fois tous les invités arrivé, nous finîmes par les rejoindre dans la salle de réception. Un verre à la main, Dany et moi nous nous contentions de regarder les gens danser, jusqu'à que ce dernier me quitte soudainement. « Le destin m'appelle, souhaite-moi bonne chance. » « Bonne calamité, Daniel. » répondis-je en levant mon verre vers lui en lui faisant un sourire forcé et taquin. Ce que je m'imaginais se réalisa, il emmena la Daisy dans une valse. Je me sentais bien solitaire dans mon petit coin, tout seul jusqu'à que Mère me rejoigne, l'air nerveuse et inquiète. « Alexander, n'aurais-tu pas vu ton frère, Harry ? » « Pas depuis ce matin Mère, pourquoi cela ? » lui dis-je tout aussi intrigué. « Il n'est toujours pas descendu, je m'inquiète. » « Il passe certainement beaucoup de temps à se préparer psychologiquement pour hériter de tout cela. » « J'espère que tu as raison, mon fils. Tu m'excuses ? » Un large sourire se dessina sur mes lèvres, m'inclinant légèrement pour lui autoriser son départ. Il se passa certainement une bonne heure avant qu'on nous annonce, qu'Harry avait disparu. La soirée fut plus courte que prévue et tous nos invités repartirent. Personne ne l'avait vu partir et pire encore, toutes ses affaires avaient disparu avec lui. La conclusion fut vite décidée, il avait fugué. Mais pour qu'elle raison ? Ça, personne ne le savait. Inutile de vous dire que nous étions tous sous le choc de son acte. Qu'importaient les personnes que notre Père appelé pour tenter de le retrouver, aucun n'y parvenait. La seule chose qu'ils nous disaient, c'est qu'Harry avait préparé son coup bien à l'avance. Quelques mois plus tard, la situation s'aggraver...

Daniel sortait en douce et je devais le couvrir. Ce cher jumeau faisait le mur pour aller "flirter" avec sa belle. Ah l'amour... Quel sentiment bien étrange que voilà. Notre frère ainé étant toujours introuvable, de ce fait, je fus l'héritier de dernière minute, si on peut dire ça comme ça. Aussitôt, je reçus plus de charge que d'ordinaire et cela m'agacer au plus haut point mais je prenais mon rôle au sérieux jusqu'au jour où ce que je redoutais depuis toujours arriva. Un mariage arrangé. Ce fut le chaos total. Mais le pire restait à venir. La demoiselle en question n'était autre que Daisy. Seulement, si je protestais je décevrais Père et son chagrin et sa haine empireraient depuis que notre ainé nous avait quittés sur un coup de tête. Je ne voulais le décevoir mais savoir que Daniel m'en voudrait, même s'il savait que je n'aimais pas cette pimbêche, me peinait autant que lui. Ses sentiments envers elle était réelle et leur amour plus fort que tout. Cela le briserait. Mais il y avait du positif. Daisy était encore trop jeune pour que cela n'arrive. Ce qui me donnait du temps, beaucoup de temps même. Profitant de mes quelques heures de repos chaque jour, j'avais insisté pour avoir mon propre ordinateur dans ma chambre, histoire d'être sûr que personne ne viendrait me déranger. Quand ce fut fait, il y a maintenant un an de cela, je tentais par tous les moyens de retrouver la trace de mon ainé. Je me disais aussi, que si je fuguais à mon tour, Daniel deviendrait le dernier héritier envisageable et que ce mariage arrangé lui soit destiné. En espérant que si je m'enfuyais, il ne fasse pas la même idée que moi. Car en vérité, je lui offrirais l'opportunité de se marier avec celle qu'il aime. C'était une infime chance que je désirasse qu'il saisisse. Mon amour pour mon frère était fort et je ne souhaitais que son bonheur avant tout. Si c'était ma seule option pour qu'il soit heureux alors soit, qu'il en soit ainsi. M'inscrivant sur différents sites et autres choses en tous genres, je finis par tomber sur quelque chose comme une sorte de journal intime. Je tentais alors ma chance. Créant ainsi mon propre blog comme un adolescent. Faisant une brève présentation, je tentais de ressembler comme aux autres blogueurs, me contentant de mettre seulement mon diminutif "Alex", d'inscrire mon âge et ma ville. Ni plus ni moins avec quelques hobbies. J'enlevais juste le fait que je venais d'une bonne famille et j'ajoutais que je vivais seul. En précisant surtout, que je recherchais mon frère ainé de deux ans, Harry. De sorte que si ce dernier tenait un blog, il puisse me voir et me reconnaître derrière cette "fausse" identité. Plusieurs jours passèrent jusqu'à que je reçoive un message. Tout du moins un commentaire. « C'est étrange. Tu tentes de retrouver ton frère alors que je fuis ma sœur. » Cette remarque émoustilla ma curiosité et je ne pus m'empêcher de lui répondre. « Problèmes familiaux, nous avons des choses à expliquer en quelque sorte. » Cette demoiselle m'intriguait. Tous les jours je passais voir les quelques notes qu'elle postait sur ses articles. Chacun d'entre eux me prenait aux tripes, c'était si... bouleversant. Jusqu'au jour où on finit par se parler en privé. Chaque jour, j'étais impatient de discuter en sa compagnie, même si pour cela je devais passer par un écran. Et puis, mes recherches finirent par aboutir sur le dur labeur que j'avais enduré depuis quelques mois. Retrouvant enfin la trace d'Harry, je m'empressais de savoir où il vivait. Ma surprise fut faite quand je découvris qu'il s'agissait d'une ville nommée Burlington dans le Vermont, là où justement vivait aussi la demoiselle que j'avais rencontrée. Il fallait maintenant que je m'organise. M'empressant aussi sec d'envoyer mon dernier message à la demoiselle via mon ordinateur que j'emmènerais avec moi dans cette expédition contre la montre. « J'ai une bonne nouvelle pour toi, j'ai retrouvé mon frère et il se trouve, qu'il habite la même ville que toi. Je compte donc venir m'installer. J'espère te rencontrer, Alex. » J'étais tout excité rien qu'à l'idée que j'allais retrouver deux personnes qui comptaient beaucoup pour moi. Car même si un fossé s'était creusé entre mon ainé et moi, il n'en restait pas moins mon frère et je voulais comprendre son geste. Après avoir passé tout mon argent dans un compte privé et inviolable sous une identité secrète, je pris la fuite à mon tour. Laissant derrière moi un petit mot disant à mon petit frère, que je l'avais retrouvé. Je savais qu'il comprendrait et me voilà, dans cet avion prêt à décoller pour l'inconnu.

L'arrivée à Burlington fut un choc immense pour moi. Personne ne me regardait avec un sourire ou ne me disait « Monsieur Bushnell. » C'était tellement différent de ce que j'avais toujours vécu. Toutefois, avec mon costume je devais donner l'air d'un sacré homme d'affaires, surtout avec mes cheveux plaqués sur le côté avec mon gel. Mon désir était de me fondre dans la masse, de ne pas me faire reconnaître et mon choix d'habitation fut simple, un bas quartier peu fréquentable bourré de jeunes. Quoi de mieux pour se faire une place parmi ses nouveaux compagnons ? En vérité, j'aurais mieux fait de prendre un appartement dans des quartiers où la drogue ne circulait pas à toute heure de la journée. Mais mon choix fut fait, j'aurais un domicile dans le quartier de Woodbury. En revanche, il me fallait un travail... Après voir fait quelques achats vestimentaire et d'avoir laissé mes cheveux en bataille sur le haut de mon crâne, j’essayai un premier endroit, le Luxury. De nom, ce lieu avait l'air fréquentable mais en fait... Je fus, surpris ? Estomaqué ? De constater qu'il ne l'était pas ! Ce lieu puait la cigarette et ses femmes qui... dansent ? Personnellement je ne trouvais pas que danser autour d'une barre pouvait être aussi, pathétique. J'étais à peine entré que dans ma tête ça avait fait : Sors d'ici genre MAINTENANT ! Puis je tentais l'expérience au Red Square et l'ambiance me plut de suite ! Mon premier vrai emploi, serveur. Ça y est j'étais mêlé à la foule et j'y prenais goût, oubliant mon premier rôle ici, retrouver Harry.

Cela fait quelques jours que j'ai un appartement, un emploie et une vie bien solitaire. Toute ma famille me manque et il ne se passe pas une minute sans que je ne pense à eux. Mais je ne repartirais pas tant qu'Harry ne sera pas retrouvé. Et qui plus est, ma rencontre avec ma petite blogueuse m'obsède chaque jour, quelle hâte j'ai de la voir pour la première fois. Cette vie à Burlington promet d'être excitante et pleine de richesses.
     

     
Derrière l'écran

     


pseudo /prénom + pop's / Pauline.
ville + C'est un secret.
âge + Dix-neuf ans.
comment as-tu connu le forum? + Ça date que je ne m'en souviens plus.
comment le trouves-tu ? + Toujours aussi beau.
ton pêché mignon + Le chocolat.
que détestes-tu ? + Les insectes.
connexion + 2 jours/7 en internat T_T et 7j/7 pendant les vacances.
Souhaites-tu devenir parrain ou filleul + [X] Parrain - [] Filleul - [] Aucun
dernier p'tit mot + Je vous aime, ainsi que mon p'tit Jake coeur
code du règlement + Validé par Roxy coeur
     
   

     
codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas


❝ Staff un jour, Staff toujours ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 10/07/2013
MESSAGES : 1820
DESTINY POINTS : 2003

ÂGE : 25
EMPLOI : Flic "profileur" - Serveuse / Barmaid au Red Square en extra
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le) ouvert à d'autres expériences
YOUR LOVE : AVATAR : Amber Heard
BIPOLARITE : Aspen E. Grayson
CREDITS : Gifs.©Google - Avatar. ©WhiskeyLullaby
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1061-carpe-diem-roxy-a-hopkins-story http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1069-ben-moi-je-te-clique-je-te-double-clique-je-te-mets-dans-la-corbeille-et-je-la-vide-roxy-a-hopkins

MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Jeu 30 Juil - 0:52

Re-BIENVENUUUUUUU dans la famille ding sweet (baah oui, je t’accueille encore une fois blabla )
Evidement, tu nous réserves un lien heiiiin ? angel
Puis, bonne chance pour ta fichette blondinet rire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Ven 31 Juil - 23:45

    Trop de gentillesse chez toi Roxy gni
    T'inquiète ! Je le garde bien au chaud et je vais t'offrir un truc de fifou de la mort qui tue =P
    M'en parle pas ! J'en vois pas le bout de cette histoire ^^'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Sam 1 Aoû - 0:02

BIENVENUE !!!!!!! ding ding ding
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Sam 1 Aoû - 1:59

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Sam 1 Aoû - 12:02

    Merci à vous deux cute coeur
Revenir en haut Aller en bas


❝ Staff un jour, Staff toujours ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 10/07/2013
MESSAGES : 1820
DESTINY POINTS : 2003

ÂGE : 25
EMPLOI : Flic "profileur" - Serveuse / Barmaid au Red Square en extra
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le) ouvert à d'autres expériences
YOUR LOVE : AVATAR : Amber Heard
BIPOLARITE : Aspen E. Grayson
CREDITS : Gifs.©Google - Avatar. ©WhiskeyLullaby
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1061-carpe-diem-roxy-a-hopkins-story http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1069-ben-moi-je-te-clique-je-te-double-clique-je-te-mets-dans-la-corbeille-et-je-la-vide-roxy-a-hopkins

MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Sam 1 Aoû - 14:07

Avouuue que tu attends ça depuis un moment. gni Je ne sais pas si je vais te valider blabla


Félicitation !! Ta fiche est validée ding

BIENVENUUUUE !! Te voilà enfin dans le vif du sujet. Tu vas pouvoir désormais attaquer les RP, demander un logements, des liens... Bref, faire vivre ton personnage au sein de Burlington.

Pour t'aider, voici les différents liens importants :
Au bottin, tu iras.
Si un don tu as, le recenser tu feras.
Un logement, tu demanderas.
Des poto's, tu te feras.
Parrain ou filleul tu deviendras.
RP divers, tu voudras peut-être.
La Radio, tu y participera
Au RP commun, tu t'y rendras et tu t'y investiras.

Voilà, tu as tout vu ? Tu as remplis les formulaires importants ? Alors bienvenue chez toi ! Nous espérons que tu t'y plairas et en cas de soucis, n'hésites pas à nous contacter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Sam 1 Aoû - 14:11

    Eh oh ! Pas d'arnaque sinon pas de lien ! gni
    Merci quand même cute
Revenir en haut Aller en bas


❝ Staff un jour, Staff toujours ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 10/07/2013
MESSAGES : 1820
DESTINY POINTS : 2003

ÂGE : 25
EMPLOI : Flic "profileur" - Serveuse / Barmaid au Red Square en extra
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le) ouvert à d'autres expériences
YOUR LOVE : AVATAR : Amber Heard
BIPOLARITE : Aspen E. Grayson
CREDITS : Gifs.©Google - Avatar. ©WhiskeyLullaby
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1061-carpe-diem-roxy-a-hopkins-story http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1069-ben-moi-je-te-clique-je-te-double-clique-je-te-mets-dans-la-corbeille-et-je-la-vide-roxy-a-hopkins

MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Sam 1 Aoû - 14:12

Vive le chantage grr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Dim 2 Aoû - 20:32

Jake Abel tiens ! En voilà un que je vais bien aimer !
Bienvenue à toi jeune homme ! Very Happy En espérant que tu te plaises et qu'on se retrouve, qui sait, en RP ! ;)

mj
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. Lun 10 Aoû - 1:36

  Mh... je vois le soucie ici ,double personnalitée le syndrome typique ! niark hum je savais tu avais deux personnes dans ta petite tête ,de blonde ! MDRR  re-bienvenue toi !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.

Revenir en haut Aller en bas

♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ♚ Alex ~ Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
» Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. [Arhan ♥]
» Tiphanie ✖ les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais
» Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais † Ozvan
» Les imprévus sont souvent les choses les meilleures [PV Blaze Scott]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Your Destiny
 :: Le passé nous construit :: 
Saison 3
 :: Présentations
-