RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

Logan ~ Happiness is only real once shared.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1927

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Logan ~ Happiness is only real once shared. Mar 21 Juin - 2:33


Logan Carter

Je me présente Logan Carter. Je suis né(e) le 12/10/1980 à Addison (VT), ce qui me fait 35 ans et promis, j'ai toutes mes dents ! Je suis en ville depuis 17 ans. Pour moi, les plus sexy sont les femmes et je suis actuellement célibataire. Je suis mécanicien et j'aime ce que je fais. Oh je vous ai pas dit... je n'ai pas de don. Niveau caractère, on dit de moi que je suis courageux, déterminé, protecteur mais également taciturne, orgueilleux ainsi que dominateur. On me dit souvent que je ressemble à Jason Momoa mais en plus canon évidement. Et dernière petite info', j'appartiens au groupe The Star-Spangled Banner et je suis un personnage inventé.


Ta famille, bonheur ou malheur ?

Parlez-nous de votre famille. Un peu des deux, peut-être, mais surtout malheur, hélas. Mon père n'était pas un homme bien, c'était un lâche, un alcoolique, il se souciait peu de ce qui l'entourait et je ne compte plus les soirées que j'ai passé recroquevillé dans mon lit à attendre qu'il cesse de hurler. Ma mère, au contraire, était une femme merveilleuse, douce, gentille, dévouée. Elle faisait tout pour moi et elle avait un grand sens de l'honneur et de la famille qu'elle a tâché de me transmettre toute mon enfance. C'est probablement la raison pour laquelle elle restait malgré le comportement insupportable de mon père. Je l'aimais plus que tout et je ne me suis jamais remis de sa mort, d'un cancer, lorsque j'avais treize ans. Par miracle, mon père s'est rapidement retrouvé quelqu'un, une femme peu appréciable avec qui il a eu une fille. Je ne me suis jamais vraiment entendu avec elles deux, j'ai même commencé à fuir encore plus le foyer à ce moment.

Mais ma famille, c'est aussi ma fille. Une petite puce de dix ans que je ne connais pas vraiment bien. Sa mère, mon ex, mon premier amour, la femme de ma vie, m'a quitté quand elle a apprit sa grossesse, retournant vivre avec ses parents immensément riches pour qu'ils prennent soin du bébé et s'occupent d'elles deux. J'ai essayé de me battre, de les revoir souvent, mais son père ne m'a jamais laissé faire. Jusqu'à ce que la demoiselle se décide à grandir et quitte le domicile de ses parents, alors que notre fille était âgée de quatre ans. Depuis, j'ai la chance de la voir quelques fois, elle vient me rendre visite, je vais le voir aussi, mais quelque chose est brisé, je le sais bien, elle ne m'aime pas trop, pas autant que je le voudrais. C'est mon petit rayon de soleil, l'amour de ma vie, je ne lui en veux pas et je l'aime plus que tout au monde, mais ça fait mal, faut bien l'admettre.

Malgré ces mauvaises expériences familiales, j'ai hérité de la même passion que ma mère pour la famille. Pour moi, c'est le plus important et aussi ridicule que ça puisse paraitre, c'est mon aspiration principale dans la vie. Je veux beaucoup d'enfants, au moins cinq, je veux me marier, avoir une vie planplan entouré des miens. Et à défaut d'avoir tout ça, je me contente de profiter du peu qu'on m'a laissé.


Ton passé, bon souvenir ou pas

Parles nous de ton passé Mon passé, j'essaye de ne plus y penser. Mon enfance n'a pas été géniale, je n'étais pas le mec populaire à l'école, au contraire. Je n'étais pas non plus le premier de la classe, mais je me suis battu pour avoir mon diplôme de fin d'étude pour pouvoir me tirer de chez moi sans rien devoir à personne. Il y a eu du positif, quand même. Ne serait-ce que Juliet, la première femme que j'ai aimé. On était heureux ensemble, bien que beaucoup trop jeunes pour avoir une vie stable. Le fait qu'elle soit partie m'a brisé le cœur, mais j'ai assez de recul maintenant pour savoir reconnaître le bien dans cette histoire. Et puis ma mère... Je me souviens encore des heures qu'elle passait à me parler de son passé à elle, à Hawaï, de sa culture, de ses croyances, de sa famille, de l'île. C'était les meilleurs moments de ma vie, je me sentais proche d'elle et je rêvais à une vie meilleure.


Grand amour ou coup d'un soir ?

Parles nous de tes amours J'ai cru au grand amour, quand je l'avais. Je crois même pouvoir dire que je l'ai connu et je ne suis pas trop sûr que ça en valait la peine. C'était merveilleux, pendant trois ans, mais ensuite... ça c'est fini et ça n'avait plus rien de merveilleux. Alors depuis, je me contente des coups d'un soir, ça prend moins de temps, moins de soi et ça évite les souffrances inutiles. De toute façon, même si j'avais voulu plus -parce que j'ai quand même essayé, en quelques sortes, de voir des filles plus d'un soir- ça n'aurait servi à rien. J'ai connu beaucoup de filles vraiment bien, mais aucune n'a réellement retenu mon attention. Peut-être parce que je me retiens, j'en sais rien. En tout cas, l'amour ce n'est plus pour moi.  


Plutôt Léonie Gratin ou Ducobu ?

Parles nous de tes études Clairement Ducobu. J'étais pas vraiment un petit cancre, je ne me faisais pas remarquer par les profs ou les autres élèves, du moins pas par un comportement particulier. J'étais un gamin effacé, pas très doué pour l'école, mes résultats étaient tout juste assez bon pour me permettre de continuer. Je ne parlais pas trop, tout le monde me regardait un peu bizarrement, les gens connaissaient mon père, ils savaient ce qui se passaient chez moi, mais personne ne disait ou ne faisait rien. Et puis quand ma mère est morte, j'ai décidé de finir le lycée et de partir bosser. Les études, c'était pas pour moi de toute façon, j'avais ni l'argent ni les notes pour aller à la fac et je ne me voyais clairement pas devenir avocat ou médecin, alors j'ai juste trouvé un job à la sortir du lycée, ici à Burlington et j'ai appris mon métier sur le tas, grâce à la patience infinie de mon patron. Je m'en sors très bien sans diplôme, alors peu importe.


pseudo /prénom + Lily/Rainbow D.Ashe
ville + Paris
âge + 23 ans
comment as-tu connu le forum? + Google est mon ami
comment le trouves-tu ? + Très sympa Very Happy
ton pêché mignon + Hmm... Le saumon cru
que détestes-tu ? + Presque tout
connexion + 5/7
Souhaites-tu devenir parrain ou filleul + [] Parrain - [] Filleul - [X] Aucun (Pour plus de renseingements, clique-ici)
dernier p'tit mot +:3
code du règlement + écrire ici
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1927

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Logan ~ Happiness is only real once shared. Mar 21 Juin - 2:33


Et maintenant...

Dimanche soir. Encore un week-end éprouvant. Dans un soupir, Logan passa une main sur son visage, las. Une seconde plus tôt, il avait frappé à la porte de Juliet et Lisa, leur fille, avait foncé entre les jambes de ses parents pour entrer dans la maison, sans jeter un regard en arrière, sans adresser un mot à son père.

« Ça a été ? »

L'homme releva ses yeux tristes vers son ex. Ouais, comme d'habitude quoi. Pourquoi prenait-elle encore la peine de poser la question ? Tous les week-end depuis six ans, c'était la même chose. Il venait chercher Lisa après l'école le vendredi soir et pendant deux longues journées et deux longues nuits, il essayait désespérément de créer un contact avec sa fille. Et il finissait sur les genoux le dimanche soir, regardant sa fille s'éloigner sans avoir l'impression qu'elle avait envie de revenir le week-end suivant.

« Ouais. » répondit-il seulement en tendant le sac de Lisa à sa mère. « J'y vais, bonne semaine. » Et sans plus de cérémonie, il tourna les talons, retournant se cacher derrière le volant de sa Chevrolet Camaro. Pendant une minute, il resta là, les mains sur le volant, à attendre de se calmer. Il n'était pas énervé, pas tout à fait, juste... Déçu, fatigué. C'était trop difficile, de vivre ça sans arrêt, de ne pas réussir à obtenir la confiance de sa propre fille, lui qui avait toujours rêvé d'une grande famille unie et heureuse. Ce ne serait pas encore pour cette semaine visiblement. Alors tant pis ; Logan mit le contact et quitta l'allée, jetant un dernier regard désespéré à la petite maison de Juliet. Demain, il retournerait bosser au garage pendant huit longues heures et ce serait comme ça pour toute la semaine. Un soir, Juliet tenterait sans doute de l'appeler, pour qu'il passe trois minutes laborieuses au téléphone avec sa fille et il se rongerait les sangs jusqu'au vendredi soir. Comme chaque semaine. Comme chaque mois, jusqu'à ce que Lisa soit trop grande pour obéir simplement aux ordres de sa mère ou bien qu'elle finisse par accepter vraiment son père.

Au rythme d'une vieille chanson country qui passait à la radio, Logan fusa dans les rues de Burlington pour rentrer chez lui, retrouver le confort relatif de sa maison de Chase Street, beaucoup trop grande pour un homme célibataire, mais qu'il avait acheté dans l'espoir de prouver à Lisa qu'il voulait réellement lui faire une place dans sa vie. Elle y avait une chambre rien qu'à elle, la plus jolie et la plus remplie de toute la maison. Mais ça ne suffisait clairement pas à ouvrir le cœur de la fillette.

Son portable sonna alors qu'il venait de rentrer la voiture dans le garage. Un SMS d'un collègue, Dany, qui lui proposait d'aller boire une bière ce soir, avant la reprise le lendemain. Toutes les semaines, c'était un peu pareil aussi. Dany était marié, il avait deux enfants, mais il connaissait la situation difficile de Logan et il n'était pas rare qu'il propose à son ami de sortir penser à autre chose à la fin du week-end. L'homme répondit rapidement en entrant chez lui, comme il le faisait toujours. Ok. Pourquoi refuser, de toute façon ? Ce n'était pas comme s'il avait mieux à faire un dimanche soir, aucune petite-amie ne l'attendait nul part, plus depuis l'echec cuisant de sa dernière relation qui n'avait duré que quelques semaines. Il ne possédait même pas un chien ou un poisson rouge pour se donner l'illusion de compter pour quelqu'un. Alors aussi bien aller se détendre autour d'une Guinness, passer un bon moment avec les gars et finir la nuit dans son grand lit vide pour recharger les batteries avant une nouvelle semaine.

Une douche brûlante suffit à lui redonner un peu de courage. Ca lui faisait toujours du bien, c'était comme si l'eau disparaissait dans le siphon en emportant avec elle toute la lassitude du week-end. Il ne fit aucun effort particulier sur son apparence, un jeans usé, un t-shirt quelconque, la barbe de quelques jours qui masquait légèrement une partie de son visage, ses cheveux humides qui retombaient sur ses épaules. Il n'était pas désagréable à regarder, mais il ne faisait jamais plus attention qu'un autre jour, même quand il sortait, sachant pourtant que c'était une occasion comme une autre de rencontrer quelqu'un de nouveau. Des femmes, il y en avait eu. Souvent le temps d'une nuit seulement, parfois un peu plus, mais dès que la demoiselle essayait de s'impliquer un peu plus dans la vie de monsieur, il tournait les talons sans se faire prier. Depuis Juliet, personne n'avait vraiment compté. Elle était tout ce qu'il avait toujours voulu, quand bien même ça ne marchait plus du tout entre eux et il ne croyait pas pouvoir revivre un jour tout ça. Il n'essayait pas vraiment non plus. Le bruit du klaxon en bas rappela Logan à la réalité et après un dernier regard à son reflet dans le miroir embué, l'homme quitta la pièce, allant rejoindre ses amis pour une autre soirée qui serait en tout point semblables à toutes celles qu'ils avaient déjà passé ensemble.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: Logan ~ Happiness is only real once shared. Mar 21 Juin - 9:32

Bienvenue ^^
Excellent choix d'avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1927

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Logan ~ Happiness is only real once shared. Mar 21 Juin - 19:31

Merci mademoiselle cute

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Staff un jour, Staff toujours ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 10/07/2013
MESSAGES : 1820
DESTINY POINTS : 1941

ÂGE : 25
EMPLOI : Flic "profileur" - Serveuse / Barmaid au Red Square en extra
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le) ouvert à d'autres expériences
YOUR LOVE : AVATAR : Amber Heard
BIPOLARITE : Aspen E. Grayson
CREDITS : Gifs.©Google - Avatar. ©WhiskeyLullaby
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1061-carpe-diem-roxy-a-hopkins-story http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1069-ben-moi-je-te-clique-je-te-double-clique-je-te-mets-dans-la-corbeille-et-je-la-vide-roxy-a-hopkins

MessageSujet: Re: Logan ~ Happiness is only real once shared. Mar 21 Juin - 21:57

BIENVENUUUUUUE DANS LA FAMILLE !!! ding cute crazy sweet hé -)
J'espère que tu vas te plaire parmi nous et si jamais tu as la moindre questions, idée, avis, suggestion à propos du forum, tu n'hésites surtout pas ! ding
En tout cas, très bon choix d'avatar et j'aime beaucoup l'histoire. coeur


Félicitations !! Ta fiche est validée ding

BIENVENUUUUE !! Te voilà enfin dans le vif du sujet. Tu vas pouvoir désormais attaquer les RP, demander un logement, des liens... Bref, faire vivre ton personnage au sein de Burlington.

Pour t'aider, voici les différents liens importants :
Au bottin, tu iras.
Si un don tu as, le recenser tu feras.
Un logement, tu demanderas.
Des poto's, tu te feras.
Parrain ou filleul, tu deviendras.
RP divers, tu voudras peut-être.
Aux journaux, tu t’intéresseras.
The Destiny, tu voudra peut-être.
Les Destiny's points, tu échangeras.
Au RP commun, tu voudras participer.
La page facebook du forum, tu aimeras

Voilà, tu as tout vu ? Tu as remplis les formulaires importants ? Alors bienvenue chez toi ! Nous espérons que tu t'y plairas et en cas de soucis, n'hésites pas à nous contacter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: Logan ~ Happiness is only real once shared. Mer 22 Juin - 9:16

Bienvenuuuuuue COUSIIIIIIN ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: Logan ~ Happiness is only real once shared.

Revenir en haut Aller en bas

Logan ~ Happiness is only real once shared.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Philosophie, cours 1 : Epicure.
» nina lou ♢ happiness is real only when shared
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Your Destiny
 :: Entrer dans le registre :: 
Présentations Validées
-