RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

Hello Sunshine [Joy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Hello Sunshine [Joy] Mer 22 Juin - 2:18






Hello Sunshine



« Hmm »

Tout en poussant ce grognement des plus distingués, Logan plissa les yeux, posant une main sur son front. Il avait un mal de tête pas possible et la lumière du soleil qui filtrait par la fenêtre n'aidait vraiment pas. Il n'osait même pas ouvrir les paupières pour rencontrer la lumière de plein fouet et il se contenta plutôt de se retourner, glissant un peu plus au centre de son grand lit. Finalement, ses yeux s'ouvrir instantanément quand, au lieu du vide habituel, il rencontra un corps chaud à ses côtés.

Merde... Il avait ramené une fille ? Son regard se posa sur le corps étendu auprès de lui. Il ne voyait rien de plus qu'une immense crinière rousse qui dépassait de sous le draps et la naissance du dos nu qu'elle lui présentait. Mais il ne se souvenait absolument pas d'être rentré avec une rouquine la veille. Bon, il ne se souvenait pas être rentré du tout, en fait. Qu'est-ce qu'il avait bien pu faire ? Clairement pas juste boire une bière avec ses collègues comme il le faisait d'habitude, en tout cas. Génial.

Bon. Il allait bien devoir faire quelque chose. La réveiller ? Sa tête le lançait affreusement, il arrivait à peine à réfléchir et il ne se souvenait clairement pas du prénom de la pauvre jeune femme qui lui avait visiblement succombé malgré l'état d'ébriété avancé dans lequel il devait se trouver. C'était assez gênant, en fait. Non pas qu'il était du genre à regretter de coucher avec une fille quelconque juste le temps d'une soirée, mais... Se réveiller en ne se souvenant pas d'un seul détail au sujet de cette fille, ça, non, ça ne lui arrivait jamais. Ou presque. En tout cas, ça n'était pas arrivé depuis un moment. Et dès qu'elle serait réveillée, elle allait se rendre compte de cet oubli malheureux. Et ça allait vraiment très mal se passer pour lui. Bordel ! Qu'est-ce qui lui avait pris de se soûler comme ça ?

Certes, il avait une petite idée de la réponse à cette question. Et d'ailleurs, cela lui rappela tout aussi douloureusement qu'on était probablement lundi matin ! Le boulot. Pas possible. Précipitamment, Logan abandonna sa contemplation gênée de la jeune femme endormie à ses côtés et se tourna vers sa table de nuit, cherchant à tâtons son portable. 9h. Putain. Bien, il était officiellement très en retard. Du genre que ce n'était probablement même pas utile de prendre la peine de se pointer au garage aujourd'hui. Il n'était pas en état de toute manière. Et 9 appels manqués. Bravo, Logan, tu fais fort ce matin.

Il poussa un soupir en reposant le téléphone sur la table. Tant pis, maintenant. Il passerait un appel à son patron quand il aurait retrouvé ses esprits, mais pour le moment il valait mieux éviter. Il devait déjà gérer la situation qui se trouvait dans son pieu et il aurait certainement du mal à cacher sa gueule de bois au téléphone. Aussi discrètement que possible, Logan se déplaça dans le lit, prenant soin de ne pas tirer le draps ou de faire un geste brusque et il vint s'asseoir au bord du matelas, posant enfin les pieds sur le sol. D'une main tremblante, il attrapa son jeans qui traînait au sol devant lui et tira son paquet de clope de la poche, plus par réflexe que par réel envie, d'ailleurs. Il s'alluma une cigarette, notant au passage qu'il n'était pas nu du tout, au final. Enfin, il portait seulement son caleçon, ce qui ne signifiait pas pour autant qu'il était resté sage toute la nuit, juste qu'il s'était montré pudique après coup. Et l'inconnue était toujours endormie derrière lui et il ne trouvait absolument aucune façon de la réveiller convenablement. Dieu que la journée allait être longue...

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Mer 22 Juin - 3:21






Hello Sunshine




Le froid fut surement ce qui la dérangea en premier. Parce qu’elle était confortable, au chaud et véritablement bien. Rien n’aurait pu la déranger à ce moment précis, du moins, elle le pensait jusqu’à ressentir le froid. La chaleur était partie. Depuis quand la chaleur avait le droit de se barrer si elle ne bougeait pas? Elle n’avait pas le droit, elle devait rester. C’était une loi non-écrite. Alors, elle ouvrit doucement un œil, s’attendant à voir les couleurs ternes de sa nouvelle chambre. Elle avait mis du temps à réussir à ouvrir un seul œil, elle était crevée, sa tête lui faisait mal et le monde tanguait un peu. Non, elle ne c’était pas enrôlée dans la marine entre-temps, elle en était certaine. Pourtant, son regard se posa devant elle, la laissant percevoir le problème qu’était cette situation. Le tout, à travers sa crinière de feu. Le stress commença à monter en elle. Parce qu’elle ne pouvait même pas se dire qu’elle avait dormit chez une copine, c’était limite impossible à Burlington. Alors… elle était où?

Ne pas bouger, pas de geste brusque. Fallait respirer, se contenir. Elle osa se passer la main dans le visage pour se débarrasser de ce sentiment de gêne, mais impossible. Elle termina son mouvement en passant sa main dans ses cheveux, déplaçant la masse de cheveux protecteur. C’est là qu’elle le vit. Un dos, un dos nu, musculeux, imposant et très masculin. Genre, aucun doute à avoir sur le sujet.

Oh Dieu…

Elle avait fait quoi là? Non, la question c’était surement : Elle avait fait quoi la veille!? Sérieusement? Non. Non, non, non, non. Joy Cameron n’était pas ce genre de fille, jamais… c’était pitoyable, mais quelle idiote. Un coup d’œil sous le drap lui confirma son second problème : Elle était nue. Joie. D’accord, les gens normaux faisaient quoi dans ce genre de situation là hein? Parce qu’elle n’en savait rien. Elle se souvenait d’avoir eu envie de danser. Elle se souvenait de l’avoir fait, d’avoir bu. Elle se souvenait qu’on lui avait payé des verres… un peu… beaucoup… mais rien après. Merde…Bon en même temps, elle n’avait aucune constitution, elle se saoulait à rien et elle ne c’était pas privée la petite. Elle le regrettait un peu du coup… Le seul point positif, c’est que de dos… il était sexy. Tant qu’il le restait de face… elle aurait une petite compensation non? Dieu, pitié, faite qu’il ne soit pas moche. Il était déjà fumeur… fallait pas en rajouter.

Pendant un instant, l’idée de se cacher sous la couverture pour toujours devint l’option la plus logique au monde. Sauf qu’il fallait retrouver ses vêtements. Elle n’allait quand même pas s’inviter à prendre le petit déjeuner ni rien. Alors ouais, les vêtements, la porte. Son nom? C’était impensable de lui demander son nom maintenant? Elle se tourna sur le dos, les deux mains sur les yeux comme pour effacer ce moment, sauf qu’elle savait qu’il serait toujours là. Limite… elle était surement chez lui… Elle s’empourpra. Elle venait de bouger, il savait qu’elle existait… Oh Dieu…

Maintenant, un problème se posait, jouer les timides – ce qu’elle était – ou pas. Parce qu’on s’entend, il l’avait clairement déjà vu nue, alors pourquoi empirer ce moment de gêne hein? Déjà, elle portait quoi la veille? C’est plus ou moins à ce moment qu’elle ne put se retenir de sourire, un rire très léger, mais nerveux traversa ses lèvres. Bon c’était arrivé, la situation existait… aussi bien rendre le moment… le moins désagréable possible? Elle n’avait pourtant pas retiré ses mains de ses yeux quand elle osa rajouter :

-Je vais t’avouer que ça ne m’étais jamais arrivée avant… y a un mode d’emploi pour les lendemains matins? Je récupère mes vêtements et je m’en vais… ou j’ai le droit d’espérer une douche? Un café pour apporter peut-être?

Et le pire, c’est que le ridicule de la chose ne lui permettait pas d’arrêter de sourire. Joy Cameron, coincée sous les draps d’un inconnu, totalement nue… Genre, elle aurait beau le raconter à sa meilleure amie… elle ne la croirait même pas. Une photo… c’était clairement trop demandé, alors faudrait assumer de se faire traiter de menteuse. En fait, si elle ne s’en souvenait pas vraiment… ça ne comptait pas vraiment comme première fois non? Oh Dieu… ils c’étaient protégés? Au moins, elle prenait la pilule, mais quand même…

-Désolé… je suis du genre verbomoteur quand je suis nerveuse.

Et là, maintenant, elle était très nerveuse. Alors oui, elle allait l’être. Elle assumait pleinement. Faudrait combler un peu le silence gênant quand même.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Mer 22 Juin - 3:56






Hello Sunshine



Tranquillement, Logan fumait sur sa clope en se demandant comment il allait se sortir de cette situation inconfortable. En temps normal, il ne se serait pas gêné pour réveiller la jeune femme qui partageait son lit, d'une manière aussi agréable que possible, histoire de s'amuser encore un peu avant qu'elle ne sorte de sa vie à tout jamais -ou pas, selon son état d'esprit du moment. Mais là, il n'osait pas, le fait d'avoir oublié le prénom de cette nana le rendait totalement handicapé et en plus, il avait mal absolument partout, alors il restait bien sagement, fumant lentement, les yeux fermés une main soutenant sa tête.

Très lentement, il se rejouait le film de sa soirée dans la tête. Dany l'avait contacté pour leur virée habituelle, il était passé le chercher vers 19 heures et comme chaque semaine, ils avaient filé en direction du centre pour s'accouder à la table de leur pub de prédilection. Jusque là, aucun problème. C'était exactement comme ça que ça se passait chaque semaine et la veille n'avait pas été différente. Ok. Mais après ? Une bière, deux bières, trois... Mais ils n'étaient pas rentrés chez eux après le troisième verre, pourtant ils s'arrêtaient toujours à trois maximum. Dany devait retrouver sa famille et Logan lui rentrait se coucher. Toujours. Sauf hier.

La jeune femme ne parlait toujours pas, mais elle rappela son existence à Logan en se tournant à son tour, faisant bruisser les draps. Expirant la fumée de ses poumons, l'homme osa tourner la tête vers elle, histoire de jeter un coup d’œil. Elle se cachait la moitié du visage avec les mains et elle avait l'air aussi mal que lui. Pendant un moment, l'homme resta silencieux, feignant de ne pas avoir remarqué qu'elle était réveillée. Qu'est-ce qu'il pouvait bien dire ? Bonjour, ce serait déjà pas mal, mais... Et après ?

Il n'eut pas l'occasion d'aller plus loin dans ses réflexions qu'un petit rire s'échappa des lèvres de l'inconnue. Elle trouvait ça drôle, sérieux ? Logan écrasa sa clope dans le cendrier sur la table de chevet et se tourna tout à fait vers la jeune femme qui prenait la parole, sans bouger d'un pouce, sans le regarder. Elle parvint au moins à lui arracher un sourire, presque un rire. Elle semblait atrocement mal à l'aise et c'était presque mignon de l'entendre lui avouer qu'elle n'avait aucune idée de comment se comporter maintenant. Il ne savait pas vraiment non plus, pour tout dire et ça c'était nouveau pour lui. Lentement, il se glissa à côté d'elle dans le lit, gardant une distance de sécurité pour éviter de la toucher, s'adossant au mur derrière le lit. Il lâcha un rire beaucoup plus franc après sa dernière remarque. Ouais, effectivement, elle avait du mal à s'arrêter de parler. C'était très mignon, mais assez peu agréable vu le mal de crâne qu'il se tapait.

« Tu peux prendre une douche et même un café. » assura-t-il en l'observant. Elle allait rester cachée comme ça encore longtemps ? Parce qu'il avait bien envie de voir son visage, surtout qu'elle semblait... Jeune. Genre, beaucoup trop pour lui. Mon Dieu, qu'avait-il fait ? Pourvu qu'elle soit majeure... Il n'aurait jamais osé coucher avec une gosse, hein ? La matinée ne faisait qu'empirer de plus en plus. Pitié, pitié, pitié. « Est-ce que ça va ? » demanda-t-il finalement, nerveux lui aussi. Elle n'avait pas l'air très bien, mais avec les informations qu'il venait d'apprendre, il ne savait plus si c'était à cause de l'alcool ou de la gêne de se retrouver dans le lit d'un mec qu'elle ne connaissait pas.

« Cette soirée, c'était... » Hum. Il laissa planer sa remarque. Peut-être qu'elle n'avait pas bu autant que lui et qu'elle se souvenait de quelque chose. D'un détail quelconque qui permettrait à Logan de faire la lumière sur ce qu'il avait fait pendant cet énorme trou noir qui couvrait la totalité de la nuit. Il n'arrivait même pas à se souvenir si elle était un bon coup ou pas. C'était quand même assez inquiétant. Peut-être parce que la réponse à cette question était tout simplement non ? Nerveusement, il jeta un coup d’œil sur la pièce autour de lui, inspectant le sol et les deux tables de chevet qui encadraient le lit, à la recherche des vestiges de leur nuit. Mais rien. Pas la moindre trace d'un emballage rassurant et il était à peu près certain vu son état actuel qu'il ne se serait pas traîné jusqu'à la poubelle de la salle de bain adjacente pour se débarrasser des restes. Oh merde...

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Mer 22 Juin - 4:42






Hello Sunshine




La situation était tellement… gênante. Non, gênant c’était faible comme mot pour décrire la matinée qui débutait. Alors, elle avait parlé. Non sérieusement, qu’est-ce qu’elle pouvait faire de plus que ça? Elle ne le regardait pas. Oh Dieu non, jamais. Bon peut-être pas jamais, mais pas dans l’immédiat. Parler c’était mieux, demander le mode d’emploi c’était juste parfait! Comme ça, elle saurait ce qu’elle pouvait espérer et savoir comment se comporter. Parce que sérieusement, c’était surement ça le pire, ne pas savoir quoi faire, ni quoi dire. En fait, elle détestait ne pas savoir la suite. L’inconnu, c’était le mal, voilà. Elle le senti pourtant bouger lorsqu’elle rajouta qu’elle était verbomoteur. Ouais, c’était surement la première chose que ce mec saurait d’elle, elle parlait beaucoup lorsqu’elle était mal à l’aise et en ce moment, c’était surement son summum.

Elle l’entendit rire, un rire plus… elle n’aurait pas su le décrire. Alors, elle laissa doucement glisser ses mains lentement. Découvrant son visage, mais lui permettant aussi de voir le sien. Merci mon Dieu, il était canon. Bon d’accord, pas de son âge, mais il était beau, masculin, viril, ça lui allait parfaitement. Non, elle n’était pas superficiel, mais… on se rattache à ce qu’on peut dans la vie. Genre… ne pas prendre la pillule, elle attendrait peut-être un gamin de lui, aussi bien qu’il donne l’impression d’avoir une bonne génétique. Oh arrête de penser Joy, t’es terrible.

Bref, elle c’était légèrement tournée vers lui, s’assurant que la couverture ne dévoilait rien de son intimité. C’était con, parce qu’il avait déjà tout vu, mais… c’était intimidant de se dire qu’elle allait lui montrer à nouveau. Elle laissa tomber un simple :

-Merci.

Pour le café et la douche. Il n’était pas obligé, comme il n’était pas obligé de lui faire la conversation en ce moment. Pourtant, il lui demandait comment ça allait. C’était une excellente question.

-Si on m’avait dit hier où je serais ce matin… je ne l’aurais pas cru, mais ça va et toi?

Parce que sérieusement, elle ne se serait pas attendue à ça. Elle ne savait même pas comment elle l’avait rencontré. C’est lui qui l’avait dragué ou c’était elle? Parce qu’une Joy ça ne flirtait pas en général, alors elle s’imaginait très mal le faire, mais… c’était possible. Comment elle aurait pu s’y prendre? Tenter de le faire sourire, ça avait surement été son but. Il avait ce genre d’air sévère qui lui donnait toujours envie de faire sourire, mais rien ne pouvait lui confirmer. Et là, la phrase terrible. Genre, cette soirée c’était… c’était quoi? S’il lui avait dit qu’il avait pris son pied… elle n’assumerait pas.

-Flou? Je suis vraiment désolé, je… là maintenant, je ne me rappelle de presque rien, mais… au bout d’un café ou cent… ça devrait le faire.

Et elle souriait, immanquablement. Oh, s’il s’attendait à un mensonge de sa part, il se mettait le doigt dans l’œil. Elle n’était pas du genre secrète, encore moins dans ce genre de situation.

-Je peux te demander de fermer les yeux? Je dois trouver mes vêtements…

Parce que c’était important les vêtements. Une fois qu’il s’exécuta, parce qu’il était clairement quelqu’un de bien et que tu m’as dit oui. Elle se leva donc, moins gênée du coup. Elle fut ravie de trouver sa culotte. Non sérieusement, un tout petit vêtement pouvait être très rassurant. Elle continua sa recherche, mais ne tomba pas sur sa robe… elle l’avait peut-être enlevé en chemin… elle retrouverait rapidement la porte comme ça… Sauf que pas question de se promener à poil dans cette maison. Alors, elle avança et enfila son t-shirt à lui. Bam, elle était de nouveau à l’aise. C’était trop grand pour elle, blanc, mais elle s’en fichait. Pour la peine, c’était un vêtement. Elle se passa une main dans ses cheveux, toujours à chercher comment chasser sa nervosité. Elle murmura pour elle-même, cherchant encore une fois sa robe des yeux :

-Eh merde… si on m’avait dit que ma première fois se résumerait à ça…

Avant de prononcer plus fort pour le mec :

-Ça te dérange si je cherche ma robe? Elle est pas là.

Genre, elle avait mal au crane, elle réalisait tranquillement l’étendue de sa connerie. Elle voulait juste sa robe, malgré que le t-shirt faisait bien le travail pour le moment. Elle attendait donc sa réponse. Parce que oui, elle attendait son accord pour s’aventurer chez lui. Sait-on jamais, avec sa chance… c’était peut-être un psychopathe mangeur de jeune rousse sans âme… on ne sait jamais.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Mer 22 Juin - 18:23






Hello Sunshine



Très lentement, le visage de la jeune femme se découvrit tandis qu'elle acceptait enfin de baisser les mains. Et cela n'eut clairement aucun effet positif sur Logan. Bon, certes, la première pensée qui lui vint fut qu'elle était vraiment belle. Mais surtout vraiment jeune. Il voulait bien croire que les femmes de nos jours aient des millions de façon de paraître plus jeune qu'elles ne l'étaient en réalité, mais on parlait d'une femme au réveil après une soirée très arrosée, là. Le peu de maquillage qui lui restait sur le visage avait coulé et ça se voyait clairement qu'elle n'avait pas trente ans. Il se demandait même si elle en avait vingt, en fait. Pourtant, il l'avait trouvé dans un bar... Mais les jeunes qui attendaient d'être majeurs avant d'aller boire, c'était une légende en 2016, fallait quand même s'en souvenir.

Pourtant, Logan essayait de rester serein. Peut-être même plus encore maintenant qu'il ne doutait quasiment plus qu'elle soit beaucoup trop jeune pour se trouver là. D'après ses dires, elle ne s'était jamais réveillée dans le lit d'un inconnu et c'était une gamine, alors... Oui, il voulait sincèrement éviter de la mettre encore plus mal à l'aise, déjà qu'il l'était. Aussi, d'une voix qui trahissait clairement sa nervosité, il lui demanda comment elle allait. Il n'essayait nullement de faire la conversation, c'était plutôt pour s'assurer que tout irait bien à partir de maintenant. Qu'elle finirait par rentrer chez elle sans faire d'histoire et surtout, surtout, qu'elle n'irait pas directement chez les flics après ça pour porter plainte pour détournement de mineur. Bon, ok, il exagérait un peu là, mais il ne se sentait pas trop dans son assiette, lui non plus et il préférait que tout se passe bien.

Dans un sourire qui peinait à s'afficher vraiment, il l'écouta lui répondre et lui retourner la question. Hum. Pour toute réponse, il se contenta de mentionner la soirée de la veille, laissant sa phrase en suspens en regardant la jeune femme du coin de l’œil pour capter une réaction quelconque. Si lui ne se souvenait pas de grand chose, elle se rappelait peut-être l'essentiel ? Pourtant, quelques images lui revenaient, des flashs de la soirée, qui s'étendaient un peu au-delà du troisième verre. Il n'y avait jamais grand monde dans ce bar le dimanche soir, alors c'était sans trop se forcer que Logan avait remarqué le petit groupe de jeunes femmes qui dénotaient un peu avec l'ambiance plus calme des lieux. Probablement que la fille allongée à côté de lui en ce moment était l'une d'entre elle.

Sans mentir, il fut vraiment soulagé quand elle avoua qu'elle ne se souvenait pratiquement de rien de leur soirée de la veille. Au moins, il n'était pas le seul. Alors certes, ce n'était pas très glorieux, mais c'était rassurant de se dire qu'il n'était pas forcément le goujat dans cette histoire. Elle non plus, elle ne se souvenait pas, peut-être qu'elle ne se rappelait même pas de son nom aussi.

« Je me souviens pas de grand chose non plus. » avoua-t-il. « Et je crois que ma tête va exploser. » L'optique d'avaler une centaine de café lui plaisait bien, à lui aussi. Il envisagea même de proposer d'y aller tout de suite, mais elle le prit de court en lui demandant de fermer les yeux le temps qu'elle se rhabille. Mon Dieu, elle était tellement... Jeune. Il lui répondit par un rire, secouant la tête pour bien lui faire comprendre le ridicule de la situation, mais très franchement il ne se souvenait pas de ce qu'ils avaient fait alors c'était un peu comme s'il ne l'avait jamais vu nue. « Comme tu veux. » Aussi, il s’exécuta et ferma les paupières, laissant à la jeune femme l'occasion de se promener librement dans la chambre.

Il l'entendit se déplacer sur le parquet, attendant patiemment qu'elle ne soit prête pour qu'il puisse rouvrir les yeux, paniquant légèrement à l'intérieur. Parce qu'il n'avait vu aucune capote usagée nul part avant de se plonger dans le noir et que ça, c'était très mauvais. Avec la chance qu'il avait, elle reviendrait d'ici un mois pour lui annoncer qu'elle attendait son enfant... Aussi ridicule et cliché que ça puisse paraître, il se jura silencieusement de ne plus jamais boire autant. Il était trop vieux pour ça maintenant, autant se le dire. Se réveiller avec une belle femme nue et une belle gueule de bois, c'était génial à 20 ans, beaucoup moins à 35.

Logan rouvrit les yeux sans attendre le consentement de la jeune femme quand il l'entendit murmurer. Sa première fois ? Quoi ? Non mais... C'était une blague là ? Elle se foutait de lui, c'était la seule explication logique parce qu'il refusait de croire qu'il venait de coucher avec une vierge. Elle avait quoi, 15 ans ? Oh Dieu qu'est-ce qu'il avait fait... « Euh... » Elle venait encore de s'adresser à lui, plus clairement cette fois, mais il était encore un peu sonné par ce qu'il venait d'entendre. « Oui, bien sûr, mais... euh... quel âge tu as ? » D'accord, ce n'était pas une question à poser à une dame. Mais il devait savoir, maintenant, avant d'aller lui-même se dénoncer aux flics. Avec beaucoup moins de timidité qu'elle, Logan se releva, abandonnant définitivement le lit. Il enfila son jeans, se retourna vers la rouquine qui portait son t-shirt, se permit une seconde de se dire qu'elle était affreusement sexy avant de plisser les yeux, se donnant presque la nausée. A moins que ce ne soit que l'alcool qui lui donnait envie de vomir ?

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Mer 22 Juin - 19:55






Hello Sunshine




D’accord, cette situation était plus qu’embarrassante. Parce que sérieusement, se réveiller dans le lit d’un mec c’était déjà compliqué, mais là… il faisait surement baver les femmes de son âge, les gamines aussi en fait, mais… Mais elle n’était pas ce genre de fille! Voilà. Non, elle n’était pas du genre à ramasser sa culotte et à se barrer, c’était même assez humiliant comme pratique, sauf que c’était ce qui se passait là, maintenant. Il lui avait quand même demandé comment ça allait, il était soucieux de sa personne, c’était gentil. Il lui avait aussi mentionné que la soirée était… s’attendant à une réponse de la gamine. S’il s’attendait à un « inoubliable » il pouvait se mettre le doigt dans l’œil jusqu’à ce que mort s’en suive, parce qu’elle ne se souvenait de rien ou presque. Elle se souvenait de ses copines de campus, de la proposition d’aller boire et le bar qui était tranquille avant leur arrivé. Elle se souvenait d’avoir été bien accueilli par les autres, de c’être fait offrir des verres, mais surtout des shots, Dieu que c’était traitre. Elle comprenait maintenant la différence entre des camarades et des vrais amis… les vrais amis s’assurent que vous revenez à la maison le soir. Eh merde…

Pour sa défense, il ne se souvenait pas non plus de la soirée! Merci mon Dieu, il ne se souvenait pas. Pour ce qui était de la tête…

-Bienvenue au club.

Genre, beaucoup d’eau et deux cachets. Même une piscine de café, qu’importe. Elle voulait un peu mourir en ce moment. Bon, ceci étant dit, fallait bouger un peu. Genre, s’habiller, sauf qu’elle n’allait surement pas le faire sous les yeux de monsieur. Genre, nope. Elle ne se souvenait pas de lui à poil, elle espérait que l’inverse soit pareil. Surtout qu’il ne se souvenait pas de grand-chose. Du coup, dans sa grande maturité, timidité et complexité, elle lui demanda de fermer les yeux pour qu’elle puisse s’habiller. Ouais, elle n’allait pas se la jouer effeuillage à l’envers avec lui, désolé. Elle n’avait quand même pas pu résister à l’envie sourire lorsqu’elle l’avait entendu rire. Rho, elle avait le droit hein. Elle s’exécuta donc lorsqu’il les ferma. Elle ne savait pas comment gérer plus qu’il fallait la situation, mais elle s’en sortait pas si mal. Genre, au moins un 8 sur 10 pour l’effort des deux parties. Il était agréable et elle… bah elle ne paniquait pas. C’était déjà ça.

Elle venait pourtant de lui poser une question quand elle posa ses yeux sur lui et il… la regardait. D’accord, l’écoute des consignes de bases, c’était pas encore gagné à son âge. Elle se félicitait de lui avoir volé son t-shirt. Pourtant, elle n’était pas gêner. Ouais, un t-shirt et la gêne d’être nu était disparu. Quoi? Elle portait beaucoup moins de vêtements que ça à la plage, fallait pas devenir fou non plus. Elle pencha doucement la tête sur le côté à son hésitation, se passant la main dans les cheveux pour les replacer un peu. Elle aurait été prête à vendre son âme pour une douche, là, maintenant… mais elle n’avait pas d’âme, du coup… elle allait patienter. Il acceptait qu’elle cherche sa robe dans la maison, sauf qu’il lui balança une question. Il voulait savoir son âge. Elle, elle voulait bien savoir son nom déjà hein. Bon, c’était un peu impoli de demander aussi… Sauf qu’avant de répondre, elle fit exactement ce qu’elle n’avait pas voulu qu’il fasse. Elle laissa glisser son regard sur le corps de monsieur. Rho, ça va, elle pouvait se le permettre, elle lui avait surement donné sa virginité, elle pouvait au moins regarder avec qui elle y avait eu droit. Elle remonta quand même ses yeux pour chercher les siens. Fallait répondre à la question, sauf que bon, c’était gênant, alors finalement, elle détourna les yeux pour chercher la porte. Lui emprunter un t-shirt, ça allait… lui emprunter un jeans, ce serait différent. Sa robe était une nécessité.

-Faut pas t’inquiéter avec ça, j’ai 22 ans. Tu n’auras donc pas de problème. Je prends même la pilule si ça peut te rassurer. Mais te demander à quand remonte ton dernier test pour les mst risque d’être un peu plus gênant comme question.

Et elle avait ri, ouais elle assumait pleinement son manque de filtre verbal. Sa tête lui faisait un mal de chien, quand elle tournait le regard, le monde ne suivait pas aussi rapidement que souhaité, elle n’avait pas encore prit de café… elle avait droit de dire tout ce qu’elle pensait et puis voilà. Elle s’approcha donc de ce qu’elle savait être la porte pour aller à la recherche de sa robe. Il n’allait surement pas répondre de toute façon non? Sa serait trop beau. Son médecin à elle était si loin… ça serait chiant, mais fallait être un minimum responsable quand même. Il y avait ses vêtements à lui, les siens à elle, mais elle n’avait rien vu qui ressemble de près ou de loin à une capote, aussi bien ne pas prendre de chance. Le corridor donnait sur des pièces qui ne lui disaient rien. Elle n’avait surement pas eu droit à un tour du propriétaire. Sauf qu’elle savait ou se trouvait l’escalier, c’était déjà ça…


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Jeu 23 Juin - 0:33






Hello Sunshine



C'était la panique totale dans l'esprit de Logan à l'heure actuelle. Il essayait de garder une expression neutre, voir même sympa, histoire de ne pas mettre la jeune femme encore plus mal à l'aise, mais il n'en menait pas large pour l'instant. Se dire qu'il avait couché avec cette fille et qu'il n'en gardait pas le moindre souvenir, pas même son prénom, c'était déjà limite, mais réaliser en plus qu'ils ne s'étaient pas protégés et qu'elle était encore vierge avant de le rencontrer... Il n'était pas forcément un grand romantique, peut-être même pas du tout, mais ça ne lui semblait quand même pas correct. Il ne voulait pas qu'elle se souvienne de sa première fois comme ça, il ne voulait pas avoir cette responsabilité. Enfin, se rappeler, bien grand mot pour le coup. Et ce serait encore pire si elle s'avérait être mineure. Alors là, il n'allait clairement pas s'en remettre tout de suite. Parce que d'accord, coucher à droit à gauche depuis 10 ans, c'était déjà assez peu recommandable, mais il essayait quand même de rester un chic type et avoir des relations avec une mineure vierge, ça ne lui semblait pas très correct.

Aussi, quand bien même ce n'était pas plus correct de demander son âge à une femme, il ne se gêna pas pour poser la question, planté à côté du lit en essayant de lui faire face sans la regarder. Pourquoi est-ce qu'elle avait besoin de se balader en petite culotte et dans son t-shirt à lui comme ça ? Elle était incroyablement canon, à tel point que s'il n'était pas en train de se sentir comme le dernier des enfoirés et que sa tête ne menaçait pas d’éclater, il l'aurait probablement ramené dans ce lit sans perdre de temps. Elle nageait dedans en plus, ce qui n'arrangeait en rien le problème de Logan. C'était bien la première fois qu'il se sentait coupable d'être attiré par une fille, tiens.

Le soulagement déferla comme une vague sur le visage de l'homme quand elle lui assura qu'elle avait 22 ans et qu'il n'avait rien à craindre à ce sujet. Il retint tout de même le soupir soulagé qui lui était monté à la gorge, ça ne semblait pas très approprié, mais le cœur y était. Il eut un rire un peu coincé quand elle parla de MST. Décidément, elle ne pouvait pas s'empêcher de dire tout ce qui lui passait par la tête, celle-là ! Et elle fila avant que le regard perplexe de Logan ne s'efface et qu'il sache comment il devait réagir. Au moins, elle avait l'air un peu plus à l'aise. Ou pressée de partir d'ici, ce qu'il ne pouvait pas vraiment lui reprocher à vrai dire. Il la suivit quand même dans le couloir, c'était pas comme s'il pouvait aller ailleurs de toute façon, la salle de bain et la cuisine étaient de l'autre côté de la porte alors il devrait bien y passer.

Il la laissa descendre, s'arrêtant à la salle de bain pour se passer un peu d'eau sur le visage et récupérer une serviette propre dans un placard, puis il descendit à son tour, déposant la serviette dans la salle de bain du bas. Il alla jusque dans sa cuisine et resta un instant un peu inactif. Faire du café, c'était déjà bien, allez, un peu de nerf. Il mit la cafetière en marche et chercha de l'aspirine dans un tiroir. Il était sans doute encore trop sous l'emprise de l'alcool ou de la fatigue pour réaliser ce qu'il faisait, mais après quelques minutes, il avait rempli deux tasses de café, deux verres d'eau et il cherchait des œufs dans le frigo. Genre, il allait lui préparer un petit-déjeuner, là ? Elle n'imaginait pas la chance qu'elle avait, pour le coup.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Jeu 23 Juin - 2:33






Hello Sunshine




Elle n’allait quand même pas prendre des pincettes pour dire à monsieur les vrais choses. Il voulait savoir son âge et elle lui avait dit… à 4 mois près. Genre, elle avait techniquement 21, mais elle n’allait pas le faire paniquer avec tout ça. S’il demandait, c’est qu’il était inquiet. Elle était majeure et vaccinée, tout allait bien. Il n’avait techniquement rien fait de mal. Du coup, aussi bien passé tous les sujets gênant, elle lui avait balancé son âge, qu’elle prenait la pilule et lui avait demandé pour les MST. Non mais sérieusement, s’il avait le sida ou un truc du genre, c’était le temps de le dire. Elle n’attendit même pas la réponse avant de filer à la recherche de ses vêtements.

Elle trouva finalement tout ce qui manquait à son bonheur. Ses chaussures, son sac à main, sa robe, son soutif, tout y était. Elle avait dû parcourir un peu de chemin, preuve qu’elle ou qu’il l’avait dénudé en cours de route… heureusement qu’il n’était pas là, elle c’était empourprée d’un coup en réalisant. Ça donnait une impression de réalité à la chose qu’elle tentait d’éviter pour le moment. Nier, c’était mieux. Elle le suivit du regard lorsqu’elle le vit passer avec une serviette, ressortir d’une pièce sans. La déduction logique du lundi matin voulait que ce soit la salle de bain. Alors, lorsqu’il alla à la cuisine, elle ferma la porte derrière elle dans la salle de bain. Elle laissa tomber ses vêtements sans autre forme de procès. Retirant le t-shirt de… de l’homme. Parce qu’elle ne savait même pas son nom encore. Une fois nue, sous l’eau brûlante, elle appuya son front contre le mur froid. Le contraste de température lui faisait un bien fou.

Elle soupira, fermant les yeux. Un peu de solitude ne lui faisait pas de mal. Elle ne savait même pas si elle avait envie de se rappeler. Elle arrivait quand même à se souvenir de l’arrivée, d’être entrée dans la maison. Elle se souvenait de ses baisers… Elle arrêta de respirer, cherchant à chasser le souvenir. Non, ne pas de souvenirs, c’était mieux pas. Elle était mieux de se laver sauf qu’elle se figea un instant. Genre, elle s’attendait à… des produits pour homme, pas pour… gamin. En fait, pour gamine pour être plus juste. Parce qu’elle avait sous les yeux la gamme my little pony. Pendant un instant, elle l’avait imaginé lui avec ça et elle avait ri de bon cœur. L’image tellement pas masculine. Ça lui allait très bien… ou presque. Bref, il y avait une gamine dans la maison? Parce que genre… la situation était déjà assez complexe, si elle risquait de voir débarquer gamine X et Madame X… elle n’allait pas survivre hein. Perdre sa virginité de façon idiote, ok, c’était possible, mais un adultère… pitié non…

Elle se lava donc avec la gamme My little Pony. Joy, à la salle de bain de la gamine, d’accord, le message était clair. Elle souriait, désespérée de sa situation. Non sérieusement, il n’y avait qu’elle pour se mettre dans de telle situation. Une fois propre, elle ne pouvait même pas dire si elle avait pris un temps de dingue ou pas. Elle espérait que non. Au pire, elle s’en fichait, il n’aurait plus d’eau chaude? La belle affaire. Une fois sèche, elle prit donc le temps d’enfiler sa culotte, son soutif et sa robe. Ses cheveux retombaient sur ses épaules, mouillés et ondulés. Elle continua de les sécher un peu pour rien, n’ayant pas tellement envie de sortir. La salle de bain, pour toujours… c’était une idée non?

Elle prit une inspiration ou deux avant de quitter la salle de bain. Elle avait replié la serviette et plier le t-shirt dessus. Elle détestait se laisser trainer, même si le couloir et l’escalier de monsieur en avaient pensé le contraire pour le coup. Elle avait ramassé son sac et ses chaussures sans les mettre. Elle n’allait pas partir dans la seconde, du moins… elle ne pensait pas. Oh… elle avait laissé sa voiture où? Ils étaient où? Ils étaient rentrés comment? Merde…

Elle s’avança donc vers la cuisine, ne sachant pas trop quoi dire, ni quoi faire. Le silence aurait surement été mieux, mais elle en était incapable. Il fallait combler ce silence avant qu’il ne devienne gênant.

-Je ne savais pas où laisser le t-shirt et la serviette… et encore merci pour la douche. Et, c’est con, mais… on est seul? Parce que, j’ai un peu de mal à t’imaginer apprécier les poneys. Même si l’image était très marrante.

Et là, elle souriait, s’empourprant légèrement. Elle se retenait de rire, parce que ouais, cette image la hanterait pour un moment. Perdre sa virginité avec le fan de my little pony version trop canon pour la vie… pourquoi pas. Fallait voir le bon côté des choses… Elle c’était rapprochée du comptoir à déjeuner pour s’arrêter de nouveau. Il était en train de… préparer un petit dej? Torse nu?



Se concentrer Joy! S’assoir déjà. Respirer aussi. Il y avait de l’eau et des cafés… un mec pas très habillé dans la cuisine… Se concentrer on a dit! Bon au minimum ne rien laisser paraitre. Ne pas s’attarder sur ce corps qu’elle ne connaissait pas, bah… qu’elle ne se souvenait pas vraiment connaitre. Elle se souvenait surtout de certaine sensation et non, c’était mieux de ne pas s’en rappeler. Elle n’assumait pas qu’il lui fasse encore de l’effet, fallait bien l’avouer.

-Merci pour le café. C’est gentil.

Parce que bon, elle ne savait pas quoi rajouter. En fait, c’était surement pour ça que les filles ramassaient leur truc et partaient ensuite. Comme ça, pas besoin de chercher à faire la conversation, mais… si elle étirait un peu le moment… ça faisait un peu moins coup d’un soir non? Ouais, l’espoir faisait vivre…


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Jeu 23 Juin - 3:11






Hello Sunshine



Pendant un moment, Logan aurait presque oublié qu'il n'était pas seul. Il était passé devant la jeune femme quelques minutes plus tôt, sans vraiment la calculer, en fait, ce qui n'était probablement pas très poli de sa part. Mais bon, ce qui était fait était fait, pas vrai. Et depuis, il s'affairait dans la cuisine, répétant sa routine habituelle, multipliant les tâches par deux sans vraiment faire attention. Et la rouquine ne revenait pas. Il entendit l'eau couler quand il ouvrit la porte du frigo. Elle prenait une douche ? Bon, pourquoi pas, il comptait lui proposer d'y aller de toute façon quand elle viendrait le retrouver ici, plus besoin finalement. Elle était plus à l'aise, visiblement. Lui ne savait pas vraiment comment prendre ça, en fait. C'est lui que ça gênait un peu, il n'avait pas vraiment l'habitude d'avoir une femme dans sa maison qui faisait comme chez elle. Mais bon, c'était probablement mieux que de longs silences gênants et des regards en coin.

Alors pendant que la jeune femme se délassait tranquillement dans la douche, Logan déposa la boite d’œufs sur le plan de travail et il avala deux aspirines avec une gorgée de café, avant de reposer la boite de médicaments près des verres, sur la table. Et machinalement, il prépara une omelette, s'arrêtant de temps à autre pour vider un peu plus sa tasse de café. Il commençait à se sentir mieux, un peu plus réveillé, un peu plus conscient. Et il se souvenait un peu mieux de la soirée, de cette fille qui était venue leur parler, réalisant que ce n'était pas du tout la fille avec qui il se trouvait maintenant, d'ailleurs. Mais elle était là, elle aussi, probablement la copine de l'autre. Et pendant que la première s'intéressait de très près à un père de famille,il s'était retrouvé un peu seul, comme la rousse. Et il lui avait parlé, histoire de rendre la situation moins gênante pour eux deux, probablement. Visiblement, il avait réussi à l'intéresser assez et à la soûler assez pour qu'ils finissent chez lui tous les deux.

Au moins, le brouillard se dissipait doucement, très doucement. Malheureusement, il n'arrivait pas encore à retrouver le nom de la jeune femme et à partir de là, il ne voyait plus que des sourires et des shots. Il s'était véritablement déchaîné hier soir... Tout à sa cuisine et à ses souvenirs, Logan n'entendit pas la jeune femme revenir, il ne remarqua même pas que l'eau ne coulait plus et il sursauta quand elle prit la parole, juste derrière lui. Tâchant de garder un air neutre et confiant, l'homme abandonna deux secondes sa surveillance rapprochée de la poêle pour s'intéresser à la rouquine toute en tenue de soirée qui le regardait, plantée au milieu de la cuisine.

« Euh... Oui, on est seuls, désolé, c'est la salle de bain de ma fille, mais elle... Elle vit chez sa mère. » Donc, il ne lui avait pas parlé de sa gamine. Sans doute l'une des raisons pour lesquelles elle avait accepté de rentrer avec lui, d'ailleurs. Parce qu'un père célibataire, ça ne devait pas trop intéresser une fille de son âge, pas vrai ? « Et, tu peux laisser ça sur la table, j'm'en occuperais plus tard. » ajouta-t-il avec un signe de tête en direction du linge qu'elle tenait. Et il lui tourna le dos, retournant à son omelette qu'il sépara dans deux assiettes. Il retourna vers elle, armé de son petit-déjeuner modeste -cela dit il ne pensait pas pouvoir avaler plus que ça ce matin. Il déposa une assiette devant la jeune femme et s'installa à côté d'elle à table.

« De rien. J'espère que t'aime les œufs, j'avais rien d'autre. » Il avala un peu de son omelette avant de reposer son regard sur la jeune femme. « Écoute...Je... désolé, ça va paraître vraiment nul, mais... Je me souviens plus de ton prénom. » Hum, ça c'était dit, mais bon... Il fallait bien qu'il ose à un moment, parce qu'il se voyait mal éviter de l'appeler par son nom éternellement. Non pas que cette parodie d'histoire durerait éternellement, mais c'était quand même mieux de savoir. Il baissa rapidement les yeux, mélangé entre la honte et la gêne. Pourvu qu'elle ne s'énerve pas... « J'ai du vraiment trop boire hier, ça m'était encore jamais arrivé. » se sentit-il obligé de préciser. Qu'elle sache qu'il n'était habituellement pas un connard, quand même. La plupart du temps, il était même un mec très bien !

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Jeu 23 Juin - 4:46






Hello Sunshine




Oui bon, elle avait peut-être brûlé des étapes, mais l’idée qu’il lui présente sa salle de bain et tout… c’était bizarre. Genre, elle préférait de loin se débrouiller toute seule, économiser les dialogues gênants pour plus tard, tout ça. Alors elle n’avait pas demandé son reste. La douche lui avait fait un bien fou, elle ne la regrettait pas. Sauf que sortir de la salle de bain n’était pas ce qui l’intéressait le plus dans le moment. Parce que bon, ça impliquait de retourner dans cette situation gênante et bon, elle n’était pas très douée avec ce genre de moment.

Elle était donc sortie, apportant avec elle serviette et t-shirt, le tout soigneusement plié. Elle avait rapporté ses chaussures et son sac à main, mentionnant au passage qu’elle ne savait pas où déposer tout ça. Elle eut une information supplémentaire au passage, père de famille… divorcé si elle arrivait à suivre. Elle déposa les choses-là où il lui avait dit. Sa fille ne devait pas être bien vieille vu le thème des produits. Elle commençait donc tranquillement à brosser le portrait de cet inconnu. Il était gentil, aussi mal à l’aise qu’elle, il avait une gamine, sortait dans les bars et ramenaient des filles à la maison. Le pauvre, elle n’avait rien pour faire quelque chose de bien pour le moment. Pourtant, ce n’était pas désagréable comme matinée, fallait bien l’avouer.

Il arriva finalement avec une assiette d’omelette. Une demi, c’était bien suffisant. En fait, elle n’était même pas certaine d’arriver à manger la moitié de sa moitié. Elle avait un café, des œufs et la migraine. C’était juste assez étrange pour oublier qu’il n’était pas très habillé et qu’elle était rentrée avec lui la veille. Non sérieusement, rien à faire, elle ne pouvait pas oublier ce détail…

-Oui j’aime bien, merci pour le petit-dej.

Parce que déjà, il n’était pas obligé hein. Elle était persuadée qu’une des règles non-écrites des coups d’un soir, c’était de se barrer sans un mot au petit matin, ce qu’elle n’avait absolument pas respecté. Elle prit une première bouchée, lentement. Elle préférait savoir maintenant si son estomac allait accepter la nourriture et il le fit. C’était gentil de la laisser manger. Elle prit une gorgée de café lorsqu’il osa balancer LA question, tout en s’excusant. Genre, il était nul de ne pas se souvenir? Elle était pareille. Elle avait pourtant suspendu son geste, tasse à café aux lèvres tout en l’écoutant rajouter qu’il avait vraiment trop bu la veille et que ça ne lui avait jamais arrivé. Alors, elle redescendit sa tasse pour laisser place à… son sourire habituelle. Ouais, cette gamine, elle souriait toujours en fait.

- Ça me rassure de ne pas être la seule à pas savoir. Je m’appelle Joy et toi?

Comme ça, elle pouvait même lui retourner la question, c’était parfait comme ça. Parce qu’on s’entend, elle n’allait pas faire genre et ne pas connaitre son nom. Elle ne pensait pas qu’il veuille la revoir, mais elle n’allait pas l’ignorer non plus.

-Ce n’est pas dans mes habitudes non plus. Je suis assez… sage en général.

Sage n’était même pas le mot. Sauf qu’elle était sortie de sa routine de Détroit pour tenter de se faire des amis à Burlington et ça, ce n’était pas quelque chose de simple non plus. Elle était sortie avec des filles de l’équipe et sérieusement, niveau esprit d’équipe, on en reparlera. Son ancien équipe lui aurait clairement évité cette situation embarrassante. Oui bon, c’était peut-être à cause de ça qu’elle était encore vierge… sait-on jamais. Elle prit une autre bouchée de l’omelette, concentrée plus sur la nourriture que sur lui. Elle tentait de reconstituer sa soirée. Elle ne se souvenait plus qui avait abordé les deux mecs, mais elle se souvenait d’avoir engagé la conversation. Elle se voyait lui parler, mais sans savoir ce qu’elle lui disait, même chose pour ses réponses… ce n’était pas pratique. Oh… elle se rappela avoir initié le premier contact. Elle était déjà très tactile sans alcool, alors avec… c’était pire. Une nouvelle bouchée pour oublier. Retournant ensuite se noyer un peu plus dans son café. Elle trouvait de nouveau le silence gênant, mais tout le qu’elle pouvait rajouter l’était aussi.

-Je t’ai pas demandé tout à l’heure, mais… t’as quel âge toi? Qu’on soit à égalité niveau info donné.

Elle noya son sourire naissant dans son café, c’était mieux comme ça. En fait, à force de sourire… il allait franchement croire qu’elle appréciait la situation et ça ferait bizarre non? Fallait peut-être arrêter. Juste qu’elle ne savait pas comment…


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Jeu 23 Juin - 5:19






Hello Sunshine



Voilà, il venait de poser la question qui tue. Celle qui attirerait la colère de la jeune femme, qui semblait pourtant si douce du premier coup d’œil. Elle allait lui balancer son café brûlant au visage et quitter sa maison en prenant bien soin de l'insulter et de claquer la porte d'entrée au passage. Bon, en soit ça n'était pas si grave, au pire quoi ? Il ne la reverrait jamais et c'était déjà plus ou moins ce qui était prévu, là. Même si quelque part, il se sentait un peu mal à l'idée d'avoir été son premier et que ça ne soit rien de plus qu'un coup d'un soir. Ce n'était pas très... engageant, comme première expérience. Ce ne serait pas grâce à lui qu'elle partirait sur de bonnes bases. Qui sait, il serait peut-être même responsable d'une vie sexuelle désastreuse.

Mais pour le moment, l'homme fut trop occupé à rire de bon cœur pour s'occuper de penser à ça. Elle ne se souvenait pas non plus de son nom. Ca faisait de lui un mec bien, du coup ? Enfin, pas trop mal, quoi. Parce qu'elle ne lui en voulait pas, qu'elle ne se rappelait pas et que son visage n'était pas encore brûlé au troisième degré. Alors ça allait, il se sentait un tout petit peu mieux. Difficilement, son hilarité face à cette situation pour le moins incongru passa et, retrouvant un peu de son sérieux, il répondit :

« Logan. Merde, je sais pas ce qu'on a bu hier soir, mais ça devait être costaud. »

Parce que quand même, aucun des deux ne se souvenait avec précision de ce qui était arrivé. L'alcool aidant, leur conversation sage c'était rapidement transformée en flirt, mais après ça ? C'était bien là la question qui persistait. Elle était soit-disant sage, en général et il avait quand même réussi à l'attirer dans son antre pour lui prendre son bien le plus précieux. Après seulement un petit flirt et des litres d'alcool. C'était sans doute un exploit, quelque part, mais quand bien même l'homme parvenait à prendre ça avec une certaine dérision pour le moment, il n'était pas particulièrement fier de lui.

Joy... La jolie et sage petite Joy. Ce qu'il pouvait parfaitement comprendre, en revanche, c'était comment lui il pouvait avoir eu envie de rentrer avec cette fille alors qu'elle était largement en dessous de l'âge autorisé par la Loi Logan Carter. Elle était tellement... paradoxale. Elle souriait sans arrêt, elle semblait tout prendre avec humour et elle était adorable. Et incroyablement sexy. Peut-être même encore plus à cause de son air candide. Jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole, Logan n'avait même pas remarqué qu'il était resté là à la fixer, la fourchette suspendue dans l'air, le sourire aux lèvres. Elle avait continué de vivre sa vie, de manger son omelette et de boire son café et lui se contentait de l'observer en regrettant légèrement de ne pas avoir plus de souvenirs de la nuit qu'ils avaient passé ensemble. Mais la voix de Joy le ramena à la réalité et son sourire s'étira d'autant plus quand il détourna précipitamment le regard, se plongeant à son tour dans sa tasse de café.

Lui donner son âge... Elle risquait fort de déchanter en apprenant la nouvelle. 5, 6 ans de différence pourquoi pas, mais là, ils frôlaient la quinzaine et ce n'était pas forcément très bien. Il se racla la gorge, reposant la tasse sur la table. Mais elle semblait tellement détendue, du moins beaucoup plus que lui, alors il n'avait probablement pas grand chose à craindre. Après tout, elle avait pris toutes ses autres questions avec le sourire, lui donnant toujours une réponse et même beaucoup plus d'informations qu'il n'en demandait alors il pouvait bien lui rendre la pareille.

« J'ai hum.. 35 ans. Et aucune MST. » ajouta-t-il en lui lançant un regard en coin. Elle voulait qu'ils soient à égalité sur les infos partagées, ils l'étaient désormais. Il avala difficilement une bouchée de son omelette, il n'avait même pas vraiment faim, c'était seulement l'habitude qui l'avait poussé à cuisiner. Et puis, ce serait sans doute bon pour son estomac de contenir autre chose que de l'alcool. Mais finalement, il reposa sa fourchette pour de bon et reporta son attention sur la jeune femme. L'ambiance était un peu moins tendue qu'au réveil, mais c'était toujours difficile pour Logan d'entretenir une conversation légère et il y arrivait encore moins maintenant. Qu'est-ce qu'il pouvait dire de plus ? Il avait bien envie de lui demander confirmation concernant sa virginité, peut-être qu'il avait seulement mal compris et qu'elle pourrait le rassurer une fois encore. Mais ça ne lui paraissait pas vraiment être le genre de question qu'il pouvait poser.

« Est-ce que... Tu veux que je te raccompagne chez toi après ça ? T'éviter la Walk of Shame... » demanda-t-il à la place. Pas qu'il voulait la mettre dehors, il avait plutôt d'autres idées en tête, mais bon, il voulait faire les choses bien, allez savoir pourquoi. Sans doute qu'il était réellement impressionné par le jeune âge de la rouquine. Surtout qu'elle lui avait avoué ne pas avoir l'habitude de tout ça et il se sentait responsable. Il n'allait probablement pas lui proposer un rencard après ça, mais il pouvait au moins la reconduire chez elle.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Jeu 23 Juin - 19:54






Hello Sunshine




Elle était chanceuse dans sa malchance. Parce qu’elle avait beau être dans une situation complexe, ça ne se déroulait pas si mal que ça en fait. Tout s’arrangeait tranquillement, mais surement. Parce qu’il avait beau ne pas savoir son nom, elle ne savait pas vraiment le sien non plus. En fait, le pire c’était surement si elle ne lui avait même pas demandé. Elle ne pouvait pas dire, elle se souvenait vaguement de lui avoir parlé, d’avoir ri, sourit, mais sans plus. Elle se souvenait qu’elle c’était bien amusée, c’était déjà ça.

Au moins, ils riaient tous les deux. Personne n’était fâché, elle préférait cela comme ça. Elle se présenta donc et il en fit de même. Logan, c’était pas mal comme nom. Elle était presqu’étonnée de ne pas s’en rappeler.

-Costaud et en quantité, mais ça va bien finir par revenir.

Elle l’avait dit tout en haussant les épaules. Parce qu’elle commençait vaguement à se rappeler. Les pièces du puzzle étaient flous, mais présente, tranquillement. Elle lui avait dit être sage en général et c’était vrai. Elle ne savait pas trop comment elle avait délogé à ses habitudes. Oui bon, elle savait peut-être un peu. Elle était seule, dans une nouvelle ville et la chaleur humaine lui manquait. Pas des câlins ni rien, juste une présence quoi. Lui, il avait surement offert des câlins et il était là, elle avait même testé la chaleur, tout ça. Elle était partie loin dans ses pensées, ne remarquant pas trop son regard posé sur elle, elle le remarquait juste assez, mais si elle le regardait… elle s’y perdrait, elle le savait. Alors, elle avait osé lui demandé son âge. Parce qu’il savait la sienne, alors aussi bien savoir. Sauf qu’elle ne put que rire à sa réponse. Non, sérieusement, un rire provenant du cœur. Un rire léger et doux. 35 ans et aucune MST, qu’elle phrase d’approche parfaite.

-Alors on a… quoi? 14 ans de différence? Ça va, c’est pas la fin du monde et sans MST, ça donne presque envie de recommencer.

Et elle s’arrêta de rire, doucement. Elle était toujours souriante, elle n’allait pas en faire un drame. Sérieusement, ce qui était fait était fait, elle aurait des histoires marrantes à raconter à ses gamins. Genre, l’alcool, c’est mal, ça vous fait perdre votre virginité sans savoir, ne fait pas comme maman et puis voilà. Elle aurait des années pour épanouir sa sexualité. En plus! Le point positif! La première fois, c’était souvent nulle et elle, elle ne s’en rappelait même pas! Voilà, positif.

Elle continua de manger encore un peu, abandonnant totalement l’idée de terminer son assiette. Elle n’avait plus faim. Déjà que d’ordinaire, elle ne mangeait pas beaucoup, alors un lendemain comme celui-là, aucune chance. Pourtant, l’omelette lui avait fait du bien, c’était un bon moyen de gérer un peu la nausée. Le café c’était simplement pour pousser un peu plus loin le brouillard, mais ses souvenirs restaient toujours flous. Elle releva finalement les yeux vers lui lorsqu’il lui proposa de la raccompagner chez elle. Lui éviter de marcher en talon et en robe, c’était gentil.

-Ce serait gentil, j’arrive à tout faire en talon, mais vu que je ne connais pas la ville… ça serait plus facile. J’habite sur le campus, je sais pas s’il est loin.

Genre, le campus ne devait pas être si grand non plus. Ça irait, elle avait son adresse d’écrit dans son portable. Juste au cas. Quoi? Joy? Lunatique? Meuh non. Elle continua donc à boire son café, la tasse allait bientôt se terminer et elle partirait surement après. Elle ne savait même pas l’heure qu’il était. Elle laissa son regard se perdre dans la pièce. Il avait une jolie maison, grande s’il était seul, même avec sa fille. Elle était habituée à plus petit, mais en même temps, son quartier de Détroit n’était pas réputée pour accueillir de grande maison, elle aurait dû aller en Banlieue pour ça, mais non. Elle ne savait pas si elle devait continuer la conversation ou pas. Parce qu’aligner des mots, c’était généralement sa spécialité, mais là…

-T’es certain que ça ne te dérange pas? T’en a déjà fait beaucoup.

Parce que bon, petit dej, café, douche, discussion… on était loin d’une matinée typique d’un coup d’un soir. Elle le savait, mais… elle n’avait pas eu envie de partir sans un mot. C’était limite rassurant d’avoir eu une petite matinée pour le connaitre un minimum : Logan, 35 ans, sans MST, père d’une gamine, séparé, porte bien le t-shirt, mais est très bien sans. Ouais, elle apprenait plein de choses.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Jeu 23 Juin - 22:00






Hello Sunshine



Quatorze ans de différence, ouais. Enfin, treize pour être tout à fait exact, puisqu'elle prétendait avoir 22 ans. Elle trouvait que ça allait, lui pas vraiment. Bon, visiblement il n'avait pas été tant choqué par cette différence d'âge la veille, sinon elle ne serait pas là maintenant. Mais il avait désormais les idées claires, ou du moins il s'efforçait de les avoir, ignorant à contrecœur sa dernière remarque. Après tout ça lui donnait presque envie de recommencer, donc pas totalement, ce qui n'était pas plus mal en soit. Il essayait d'agir correctement là, il fallait qu'elle l'aide un peu !

Aussi, Logan se replongea quelques secondes dans son assiette, avalant une dernière bouchée de son omelette avant d'abandonner totalement l'idée de manger et il proposa à la jeune femme de la ramener chez elle. Il ne savait pas vraiment où elle vivait, mais lui était assez excentré et si ses souvenirs de la veille étaient exacts, ils devaient être revenus ici en taxi. Heureusement qu'il n'avait pas conduit, vu l'état dans lequel il devait se trouver hier soir. Alors au lieu de la laisser rentrer chez elle en bus ou autre, devant supporter les regards des gens bien du lundi matin qui la jugerait, elle, la jeune femme en robe de soirée qui semblait très clairement avoir eu une nuit agitée. Il pouvait bien faire ça, ça ne lui coûterait pas grand chose et il en profiterait pour aller remplir son frigo, voilà.

Elle lui apprit qu'elle vivait sur le campus, ce qui n'était pas vraiment étonnant vu son âge. Elle allait donc à la fac. Il se demanda une seconde ce qu'elle pouvait bien y étudier, mais se rappela juste avant de lui poser la question qu'il n'en avait rien à faire. Enfin, qu'il était censé n'en avoir rien à faire en tout cas. Il n'allait pas sortir avec cette fille, pas besoin de tout savoir de sa vie, il en connaissait déjà suffisamment maintenant qu'elle lui avait donné son nom et son âge. Le reste, c'était sa vie et il ne comptait pas en faire partie, alors peu importe. Bon, certes, ça aurait peut-être simplement suffit à continuer la conversation, mais Logan et les conversations ça faisait deux. Au moins.

« T'en fais pas, faut que je sorte de toute façon. » lui assura-t-il quand elle lui demanda s'il était sûr. Certes, il en avait déjà fait pas mal pour elle ce matin. Probablement plus que ne le prévoyait le manuel des coups d'un soir, mais bon. Ce n'était pas exactement pareil, elle n'y connaissait rien et il considérait avoir déjà fait assez de mal comme ça en la ramenant ici dès le départ. Il allait être sage. Un peu.... « Mais on est pas forcé de partir maintenant, je te mets pas dehors. » ajouta-t-il en la regardant. « Il reste du café et... le lit n'est pas encore fait. »

Un sourire un peu plus tendancieux s'étirait sur ses lèvres et son regard s'était malgré lui mit à glisser sur le corps de la jeune femme. Sur l'épaule nue que lui laissait apercevoir la robe qu'elle portait. La jupe beaucoup trop courte qui ne cachait pas grand chose de ses immenses jambes... Quoi ? Il ne se rappelait quasiment rien d'elle et c'était quand même dommage. Franchement, elle était sublime et elle ne le laissait clairement pas indifférent. Alors bon, il regrettait vraiment de ne se souvenir de rien. C'était un peu comme s'il n'en avait pas profité du tout, ce qui était peut-être le cas et il n'en savait rien. Quitte à avoir couché avec elle, autant en garder un souvenir agréable. D'accord il essayait d'être sage et d'agir pour le mieux, mais il n'était pas fait de marbre. Et puis c'était elle la gentille fille encore vierge à 22 ans, pas lui.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Ven 24 Juin - 1:07






Hello Sunshine




Mais non, quatorze ans de différence ce n’était pas la mort. Genre, le père de Joy avait encore l’âge d’être le père de Logan, ça irait. Bon en même temps, le père de Joy était vieux, sa mère aussi, mais moins. On ne pouvait pas demander à une gamine ayant vécue toute sa vie avec un écart d’âge entre ses parents de faire la gueule pour un petit quatorze ans de différence. Limite, si elle l’appréciait et s’il était marrant… pas de problème. Sauf que bon, là n’était pas le problème, le problème c’est que c’était déjà fait. Alors bon, quoi en dire? Rien.

Sauf qu’elle avait balancé une blague, mentionnant que ça donnait presqu’envie de recommencer. Parce que bon, ce n’était pas plus mal comme histoire. Limite, elle aurait moins de pression à sa seconde fois. Parce que bon, tout le monde met la première sur un piédestal, maintenant qu’elle avait un peu raté son coup, ça ne pouvait qu’être mieux! Parce qu’elle ne s’en souvenait même plus, alors bon…

Il lui proposa finalement d’aller la raccompagner chez elle. Elle n’avait clairement pas le budget pour un taxi et tout ce qui était public risquait d’être compromettant. En même temps, elle n’était pas du genre à mourir de honte de revenir de soirée, mais l’idée qu’on puisse croire qu’elle revenait d’un coup d’un soir… et c’était le cas… putain. Ouais, elle préférait être raccompagnée finalement. Elle voulait quand même qu’il ne se force à rien, mais il confirma que ça allait. Il se devait de sortir de toute façon. Parce que ouais, les autres ils avaient une vie, plus qu’elle pour le moment du moins.

Elle venait de terminer la dernière gorgée de son café. Voilà, la fin du monde ou presque. Elle posait sa tasse lorsqu’il rajouta qu’il n’était pas pressé. Elle chercha son regard du sien, voulant comprendre tout simplement. Il n’était pas pressé d’aller la porter, mais… c’était le bu de se quitter relativement rapidement une fois levée non? Bon, la conversation n’était plus aussi gênante, mais… de là à étirer le temps? C’était assez flatteur, fallait l’avouer, mais pas commun. Du moins, ça allait jusqu’à ce qu’il conclut par le fait qu’il restait du café et que son lit n’était pas fait. Elle le fixa un instant, ne sachant même pas comment réagir à ça.

Elle s’empourpra finalement, détournant le regard. Elle n’aurait pas dû penser à ce qu’elle venait d’imaginer. Il ne voulait clairement pas dire ça. Sérieusement. Mais non. Impossible. Elle ne put que sourire tout en ramenant son regard vers lui, se passant une main dans les cheveux pour chasser sa timidité sans réellement y arriver. Elle réfléchissait quoi répondre à cela. Parce que sérieusement… elle ne savait même pas s’il pensait à… surement. Elle voulut répondre, hésita, referma la bouche. Quoi répondre à ça? Répondre n’importe quoi, voilà.

« Fait gaffe, je vais commencer à croire que tu ne veux pas te débarrasser de moi. » Ceci était tout une menace, on s’entend! Elle souriait de plus belle, se mordillant la lèvre inférieure au passage tout en se levant. Dans quoi elle s’embarquait? Non, fallait pas apporter de l’eau à son moulin. Fallait lui casser son jeu s’il y en avait un et puis voilà. C’était insensé. Pourtant, l’idée même qu’il puisse flirter… elle s’emballait comme une ado à son premier flirt. Bon… c’était un peu, ouais, bref. Lui casser son jeu, c’était mieux. « Allez, s’il n’y a que ça, je vais aller faire ton lit… et je suis toujours partante pour un second café.»

Genre voilà, elle était sage. Elle lui donnait une tâche et elle se dirigeait vers l’escalier pour monter à la chambre. Oh oui, elle osait vraiment. Elle irait faire le lit de monsieur juste pour l’embêter un peu au passage. Parce que sérieusement… il ne pouvait quand même pas lui proposer de… recommencer!? Ils avaient 14 ans de différence! Ils ne se connaissaient pas! Le pire, elle le réalisait maintenant, c’est qu’elle n’avait même pas cherché à dire non. Fallait pas s’aventurer sur ce terrain… Il était l’adulte responsable des deux, voilà.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Ven 24 Juin - 1:59






Hello Sunshine



Hum... Tout ce que ressentait Logan actuellement était affreusement paradoxal. Une bataille sans fin entre son esprit qui lui hurlait d'arrêter tout de suite de fantasmer sur une enfant, tandis que son corps lui faisait subtilement comprendre qu'elle n'avait rien d'une enfant, qu'elle était tout à fait femme et en partie grâce à lui d'ailleurs. Alors il la dévorait des yeux en lui lançant une invitation subtilement déplacée... A elle de choisir, à elle de voir si elle voulait renouveler l'expérience avant de se quitter pour toujours, histoire que ce black-out ne reste pas tout ce qu'elle saurait de sa première expérience sexuelle. Oui, tout à fait, il faisait ça pour elle, voilà !

Sauf qu'elle ne sauta pas vraiment sur l'occasion, s'empourprant plutôt en détournant le regard, avant de lâcher une petite remarque qui le fit sourie. Effectivement, il ne voulait pas se débarrasser d'elle tout de suite. De toute manière, il était beaucoup trop tard pour qu'il aille bosser, il avait donc toute la journée devant lui et de moins en moins d'alcool dans le sang. Alors elle était un moyen comme un autre de s'occuper, voilà. Et puis ce n'était pas parce qu'il lui proposait un second café ou un second round qu'il finirait par la demander en mariage à la fin de la journée, elle n'avait pas à s'inquiéter pour ça, elle était libre de partir dès qu'elle le voulait. Si seulement elle pouvait le faire sans se mordre la lèvre comme ça...

Il voulait la retenir, attraper son poignet et l'attirer à lui. L'embrasser. Mordre cette lèvre lui-même. Mais il ne fit rien, l'écoutant simplement accepter le deuxième café et proposer d'aller faire son lit, avant de s'éloigner comme si de rien était. Oh Dieu qu'elle était... Argh ! Elle avait pris beaucoup d'avance sur lui, comme si elle essayait de le fuir, mais d'un autre côté, elle montait dans sa chambre et à aucun moment elle n'avait dit clairement qu'elle ne voulait pas qu'il l'y retrouve alors... Oh, Logan, Logan, Logan... Penser avec son deuxième cerveau, ça n'était vraiment pas une bonne idée et le premier ne se gênait pas pour le lui faire savoir. Mais il n'avait visiblement plus aucun pouvoir sur le corps de l'homme. Parce qu'il s'était levé à son tour, deux secondes après que la rouquine se soit échappée de la cuisine et il fonçait derrière elle, attrapant son poignet avant qu'elle ne pose un pied sur la première marche.

Doucement mais fermement, il tira un peu pour l'obliger à lui faire face et, sans attendre un quelconque consentement, il posa ses lèvres sur celles de la jeune femme, la repoussant contre les lattes de bois sous la rambarde. Elle pouvait encore s'échapper si elle le voulait vraiment, il la laisserait fuir si tel était son choix, mais en attendant, il glissa une main dans ses cheveux, approfondissant peu à peu le baiser. Son autre main trouva une place de choix sur la hanche de la jeune femme, mais elle n'y resta pas bien longtemps, préférant descendre doucement sur sa cuisse pour la soulever légèrement et la plaquer contre son corps.

Et derrière ses paupières closes, d'autres images de la veille remontaient. Ils s'étaient déjà retrouvés là, dans cette même position quelques heures plus tôt. C'était là qu'il l'avait délestée de sa robe dont elle n'aurait certainement plus besoin par la suite et là qu'il avait plongé pour la première fois sur sa poitrine encore couverte. Du moins l'espace de quelques secondes. Une minute, peut-être, avant qu'il ne l'invite à monter les marches et qu'ils ne rejoignent la chambre au bout du couloir à l'étage. Mais l’ascension dans l'escalier avait été difficile, il avait trébuché au moins une fois sur le chemin jusqu'à son lit et il entendait encore des rires fantomatiques, ceux de deux personnes totalement ivres qui tanguaient difficilement sur le parquet pour trouver un endroit plus confortable où laisser parler leurs envies.

De retour au moment présent, Logan s'éloigna lentement des lèvres de la jeune femme, reprenant son souffle et plongeant son regard dans les yeux de la belle. Il était à bout de souffle et définitivement décidé à retenter l'expérience en étant sobre. Peut-être que s'ils retraçaient leur chemin de la veille, il continuerait de se souvenir. Et ça, c'était une bonne chose, finalement. Alors pourquoi s'arrêter ?

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Ven 24 Juin - 2:40






Hello Sunshine




Oui, elle comptait réellement aller faire le lit de monsieur. Ça leur éviterait même de parler pour un moment. Dans le pire des cas, il l’a suivrait et elle devrait lui expliquer poliment que non, elle n’était pas ce genre de fille, qu’elle n’allait pas lui sauter dessus comme une sauvage, lui arracher son jeans en mode « Fuck off, on l’a déjà fait de toute façon. » Elle était surtout en mode jeu. Elle avait envie de l’embêter un peu, de le prendre au mot tout en sachant que ce n’était clairement pas ce qu’il voulait lui. Son sourire, son regard, il n’avait rien de sage lui et mettre de la distance entre eux était surement une excellente idée.

Pourtant, lorsqu’elle l’entendit se lever, la suivre, elle pouvait sentir en elle la gêne, la nervosité et le plaisir se mêler. D’accord, il était peut-être joueur. Elle comprenait bien ce qu’elle avait apprécié chez lui la veille. Elle le redécouvrait ce matin, mais sans alcool. Sauf qu’elle n’avait pas cru qu’il était comme ça, qu’il était aussi… Elle se voyait jouer et expliquer dans le pire des cas. Lorsqu’il l’attrapa par le poignet, elle ria. Il était rapide en fait, mais c’était sa maison, il avait l’habitude du terrain. Elle se retourna vers lui, toujours souriante, ne se doutant pas qu’il allait se rapprocher autant. Ce fut donc avec surprise qu’elle senti ses lèvres sur les siennes, son cœur fit un bond, suspendu dans le temps. Avant de s’abandonner au baiser. Joy n’avait jamais été de nature combative. C’était un de ses nombreux défauts. Elle senti une surface dure derrière elle, se souvenant vaguement de ça. C’était tellement mieux en vrai. Elle senti sa main dans ses cheveux, l’autre contre sa hanche, sa cuisse. Il relevait sa jambe et elle se laissait faire. Son instinct de préservation c’était fait la malle, il n’y avait plus personne au commande. On n’avait jamais été aussi… imposant avec elle en fait. S’imposer, ne pas lui demander son avis, tout ça. Parce que si on lui demandait, dire non c’était facile, mais là… rien en elle ne disait non, sauf sa tête et elle ne le hurlait pas très fort, on est d’accord.

Elle plongea son regard dans le sien, à bout de souffle. Une fois, c’était une erreur, mais le faire une seconde fois… fallait le prendre comment? Elle c’était sentie se rapprocher de lui lorsqu’il c’était éloignée, comme si elle le cherchait avant de réaliser et de reculer légèrement. Fallait lui dire non, tout simplement. Il fallait le repousser gentiment. Il comprendrait. Elle pouvait assumer d’avoir fait ça ivre, mais pas de le faire de nouveau sobre et avec un quasi inconnu. Il comprendrait. Il était gentil, ça irait. Alors déjà, le repousser. Pourtant, quand elle posa ses mains sur le torse de monsieur, elle n’y mit aucune force, c’était presqu’une caresse. D’accord, son corps la trahissait, mais pas ses mots. Elle pouvait lui expliquer, lui dire…

-Je me souviens de ça…

Et le pire, c’est qu’elle l’avait dit doucement. Ce n’était absolument pas le non qu’elle se devait de dire. En plus, elle savait ou la suite avait mené la veille et ce n’était surement pas dans l’idée de remettre le couvert. Alors, c’est avec hésitation qu’elle rajouta quand même un simple :

-Et on sait où ça a mené hier… et c’est toi qui a un truc contre mon âge hein… n'oubli pas.

Genre, elle le repoussait de façon fourbe. Lui ramenant à la gueule leurs 14 ans d’écart. Elle s’en fichait pas mal elle, mais pas lui. Il avait fait une de ses têtes quand elle lui avait dit pour ses 22 et il avait hésité avant de parler de ses 35. C’était la solution. Il allait bloquer, réaliser, s’excuser et s’éloigner. Pourtant, elle ne bougeait pas, se noyant dans son regard. Elle attendait qu’il agisse comme l’adulte responsable qu’il était, voilà.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Ven 24 Juin - 3:29






Hello Sunshine



Il avait officiellement perdu tout contrôle sur son corps. Sa raison n'était plus qu'un vieux souvenir lointain et tous les arguments qu'elle pouvait opposer pour le remettre sur le droit chemin se perdaient sous un flot de souvenirs et de fantasmes anticipés qui se mélangeaient totalement dans son esprit. Ils étaient déjà passés par là la veille. Logiquement, il s'était donc déjà posé la question de savoir si c'était une bonne chose ou non de coucher avec elle malgré son jeune âge. Alors certes, l'alcool avait très probablement faussé son jugement, mais il avait visiblement fini par décider que oui, c'était une excellente idée et à en croire les réactions de son corps à l'heure actuelle, il le pensait toujours.

Silencieux, tâchant de retrouver le contrôle de sa respiration, Logan se perdait totalement dans les yeux de la jeune femme. Elle ne lui avait pas résisté, elle s'était plongée dans ce baiser autant que lui, elle manquait d'air autant que lui. Tout portait à croire qu'ils reproduiraient la soirée de la veille dans les moindres détails. Mais ils ne pouvaient plus accuser l'alcool de quoi que ce soit, là. Peut-être qu'ils l'auraient voulu, dans une certaine mesure, mais ce ne serait rien de plus qu'un mensonge. Et tout ça laissait à penser que la veille non plus, l'alcool n'avait pas été la seule raison de leur rapprochement. D'accord, Logan se doutait déjà de ça depuis qu'il l'avait vu bien réveillée, nageant dans son t-shirt, au milieu de sa chambre, le soleil qui enflammait sa chevelure et ses sourires adorables et son incapacité à se taire. Il ne l'avait pas ramené chez lui juste parce qu'il était complètement ivre. Elle était là parce qu'il avait eu envie d'elle et elle n'était toujours pas partie parce que ça ne lui était pas encore passé.

Et Joy se souvenait, elle aussi. Elle se souvenait de s'être trouvée plaquée entre lui et la rambarde de l'escalier, elle se souvenait probablement aussi de s'être laissée faire comme elle se laissait faire présentement, de ce qui était arrivé ensuite, peut-être pas en détails, mais ça semblait plutôt logique rendu là. Et pour une raison obscure, Logan ne voyait aucun mal à ça. Ils se rappelaient un peu mieux de leur nuit, tant mieux, très bien. Il voulait continuer de se souvenir, jusqu'au moment où il s'était endormi auprès d'elle.

Mais Logan ne comprenait pas trop ce qu'elle cherchait à lui dire. Oui, il savait où ça les avait mené la veille, mais qu'est-ce que ça pouvait faire ? Il voulait recommencer, ça se voyait, non ? Sinon pourquoi il aurait fait tout ça. Et la remarque sur l'âge le troubla encore plus, l'espace de quelques secondes. Donc, elle voulait qu'il arrête ou... ? Ou elle voulait seulement s'assurer qu'il ne regretterait pas ?

« T'es majeure dans les 50 états. » murmura-t-il en plongeant son visage dans le cou de la jeune femme, pour l'embrasser avec avidité. Elle ne le repoussait pas vraiment, elle pouvait le faire pourtant, ses deux mains étaient appuyées contre son torse, il suffisait d'un tout petit mouvement pour lui faire comprendre qu'il devait partir. Mais il n'y en avait aucun. La main qui jusque là retenait la cuisse de Joy contre lui se faufila insidieusement sur la peau douce de la jeune femme, se glissant sous sa robe pour la soulever un peu, tandis qu'il continuait d'explorer son cou du bout des lèvres.

Mais il s'emballait peut-être un peu trop. C'était encore nouveau pour elle, d'après ce qu'il avait compris et son hésitation confirmait les craintes que l'homme avait eu un peu plus tôt dans la matinée. Alors, il cessa de l'embrasser, abandonnant la course de ses lèvres sur la mâchoire de la jeune femme et se recula un peu, arrêtant même de la toucher totalement. « Tout ce qui compte, c'est de savoir si toi, t'en as envie. » dit-il en tendant une main vers elle, la paume vers le haut. Il n'allait certainement pas la forcer, même s'il ne lui avait pas vraiment demandé son avis jusque là. Mais s'ils devaient continuer, il ne pouvait pas prendre toutes les décisions pour elle, elle devait consentir aussi. Alors il attendait, la main tendue dans une invitation qui ne laissait aucune place au doute, sans la quitter des yeux. « C'est comme tu veux, Joy. »

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Ven 24 Juin - 9:05






Hello Sunshine




Comment est-ce qu’elle allait se sortir de cette situation? D’un côté, l’envie. Dieu qu’elle en avait envie. Sérieusement, il était là, tout près, elle avait goûté ses lèvres, retrouvé cette chaleur qu’elle se souvenait ne pas avoir eu envie de quitter ce matin, mais elle ne pouvait pas. Ce n’était pas bien. Elle n’avait jamais considéré le sexe comme un jeu, mais bien comme un échange intime, elle n’avait rien d’intime avec lui. Elle ne connaissait même pas son nom de famille! Pourtant, son corps lui disait le contraire. Elle répondait à ses avances et même si la veille, elle pouvait mettre ses maladresses sur le dos de l’alcool, aujourd’hui c’était complètement son inexpérience qui parlait. Pourtant, elle avait répondu à son baiser, elle avait posé ses mains sur son torse nu, ne pouvant se résoudre à le repousser. Elle n’en avait pas envie, voilà.

Elle pouvait se noyer dans ses yeux, sentir son odeur et elle avait même l’impression de sentir son cœur battre la chamade. Mais c’était peut-être le sien en fait. Elle n’en savait rien. Puisqu’elle n’arrivait pas à le repousser, elle tenta une autre technique. Si lui la repoussait, ça irait. Tout le monde serait content, frustré sexuellement, mais content. Surtout qu’elle n’avait pas l’impression d’avoir le droit d’être frustrée sexuellement au bout d’une fois et demie.

Elle réalisait doucement qu’elle avait envie de savoir. Une première fois, ce n’était pas rien non plus et elle se rappelait l’escalade pénible de l’escalier, le lit, le flou, ses lèvres. Elle se souvenait de tout ça, mais pas de l’acte en soi. Elle aurait aimé pouvoir se dire si ça avait été bien ou pas. Si elle n’arrivait pas à ce souvenir, le refaire… c’était du pareil au même non? Sauf qu’elle ne l’aimait pas, elle ne le connaissait même pas. Elle avait toujours espérer le faire par amour un minimum. Elle ne comptait pas attendre le mariage ni rien, mais bon. Pas comme ça, pas un mec rencontré dans un bar. Il avait beau être le mec rencontré dans un bar le plus gentil et le plus sexy du moment… elle ne pouvait pas se permettre de… pas ça. Oui? Non? Elle tenta donc qu’il la repousse, elle espérait que cela fonctionne parce qu’elle ne se sentait pas le courage de le repousser d’elle-même. Oui, pleine de courage la gamine, mais pas quand elle n’avait pas vraiment envie d’un truc, voilà.

Sauf que sa logique à lui était à toute épreuve, vraiment. Genre, elle était majeure dans les 50 états, il pouvait la sauter comme il voulait sans problème. Oui bon, peut-être pas de façon aussi cru que ça, mais on comprend le principe. Pourtant, au lieu de le repousser, elle avait simplement penché un peu plus le cou pour lui laisser de l’espace. Sérieusement, niveau signaux contradictoire, elle faisait fort. En fait, elle n’avait même pas l’impression de lui envoyer les bons signaux.

Il continuait ses baisers, laissant sa main s’aventurer légèrement sous sa robe. C’était comme la veille, tellement qu’elle s’attendait à la perdre à tout instant. Genre paf, comme par magie, plus de robe pour la petite Joy. Sauf que non. Elle gardait sa robe, même s’il explorait son corps pour la seconde fois. C’était peut-être un peu plus intimidant en se disant qu’il allait s’en souvenir de cette fois-là.

Et là, il arrêta, s’éloignant complètement. Non sérieusement, la chaleur elle restait, il fallait qu’i comprenne ça, sinon il y aurait un problème au bout du compte. Bon d’accord, il n’était pas obligé, mais c’était gentil hein. Pas de grand contraste niveau température et proximité. Fallait y aller en douceur, tout ça. Elle plongea quand même son regard dans le sien. S’il venait de réaliser pour la différence d’âge... c’était long avant de processer une information, on s’entend. Avec tout ça, elle aurait apprécié garder une certaine forme de proximité, un peu au moins, mais non. Et lui qui lui balançait des phrases intelligentes, mais chiante à la tête. Genre, si elle en avait envie? Elle se devait d’avoir la réponse? Parce qu’elle n’en savait absolument rien hein, fallait pas déconner. Elle l’observa lui, puis sa main tendue. Fallait la prendre… ou pas. Comme elle voulait. Comme elle voulait. Elle voulait quoi au final?

-Je… sais pas trop.

Voilà, franchise à l’état pure. Elle ne savait pas ce qu’elle voulait, ni comment elle le voulait. Elle avait beau se dire qu’il était trop tard pour préserver sa première fois… aussi bien en profiter, mais de l’autre… elle n’avait jamais voulu être ce genre de fille. Alors bon, elle ne savait pas ce qu’elle voulait, ni comment elle le voulait. Elle se décida finalement, trouvant son regard, c’est avec timidité qu’elle glissa sa paume dans la sienne. Non, sérieusement. Elle avait déjà perdu sa virginité, elle c’était réveillée nue, dans son lit, aussi bien qu’elle sache ce qu’elle avait eu droit, même si bon, ce ne serait pas la première fois cette fois-là. Elle c’était rapprochée d’un pas vers lui, toujours aussi incertaine.

Elle avait envie de savoir, elle avait envie de se souvenir et rien n’allait lui empêcher de continuer ou de stopper. Au pire, il aurait les couilles-bleues, ce ne serait pas le problème de la gamine. Parce que bon, une fois chez elle, c’était fini non? Il n’allait pas l’inviter à prendre un café, il n’allait pas prendre son numéro et ils n’allaient pas ce revoir. On était d’accord? Alors, pourquoi pas Elle pouvait profiter un tout petit peu de lui pour savoir ce qu’elle avait manqué aussi longtemps.

Oh Dieu, elle venait vraiment de faire ça? D’accepter ça? De vouloir ça? De lui dire qu’elle voulait ça? Est-ce qu’elle voulait ça? Oui. Un peu. Genre, pas tout, pas au complet, mais elle voulait de lui et s’il impliquait de promettre du au complet, elle allait le faire. Bah, le faire… genre lui promettre, pas tenir sa promesse. Faut suivre quand même.


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Ven 24 Juin - 16:51






Hello Sunshine



Sagement, Logan attendait que la jeune femme prenne une décision, tâchant d'afficher un air assuré. Ils avaient déjà commis cette erreur de toute manière, elle n'avait malheureusement plus rien à perdre, alors l'homme ne voyait vraiment aucune raison de se retenir. D'accord, ça n'était peut-être pas très correct, quelque part, de coucher avec un inconnu, un mec rencontré au hasard dans un bar, surtout pour une femme de son âge. Mais elle l'avait déjà fait et lui, il voyait les choses tout autrement. Il n'y avait aucun mal à se faire plaisir, ce n'était pas cette décision qui définirai pour toujours la jeune femme, elle était adulte, assez grande pour comprendre que se laisser aller une fois de temps en temps, ça ne signifiait pas qu'elle allait devenir une fille facile. Rien ne l'obligeait à retenter l'expérience une fois sortie d'ici, rien ne l'y obligeait même maintenant, en fait. Simplement, il avait été son premier, c'était définitif, il ne pourrait pas lui rendre ce qu'il lui avait pris et c'était quand même un peu triste de ne pas s'en souvenir, alors il allait se rattraper, voilà tout.

Sauf qu'elle restait là, appuyée contre le bois, à le regarder sous toutes les coutures sans faire le moindre mouvement et les secondes s'étiraient en longueur dans l'attente. Petit détail que Logan n'avait malheureusement pas mesuré plus tôt, une petite vierge, c'était certes très excitant comme idée, mais ça apportait beaucoup de complications. Vraiment trop. Tout ce qu'elle avait à faire, c'était prendre une décision, se poser la question à elle et donner la réponse qui ne l'empêcherait pas de dormir le soir-même. C'était sa vie, ses choix, il n'allait pas la forcer, lui il savait ce qu'il voulait et il le lui avait très bien fait comprendre. Alors certes, elle se retrouvait dans cette situation par sa faute à lui, parce qu'au lieu de la mettre dehors aux premiers rayons du soleil comme il aurait du le faire, il avait tout fait pour qu'elle reste. Mais même s'il pouvait lui témoigner du respect et se comporter bien avec elle, il n'était pas son petit-ami. Il n'allait pas essayer de la rassurer pour lui promettre que tout se passerait bien, qu'elle pouvait lui faire confiance et toutes ces conneries. Il ne lui promettrait rien, il ne lui mentirait pas. Il avait juste envie de coucher avec elle et il ne ferait rien de plus si elle était d'accord. Ses hésitations, ses craintes, ses doutes, il ne pouvait rien y faire et il n'y ferait rien. Il avait déjà agis avec le maximum de prévenance et d'attention qu'il ne le ferait jamais. Tout ce qu'il faisait maintenant pour elle, c'était de rester planter là en attendant qu'elle transforme son « Je ne sais pas » en décision ferme et définitive, quelle qu'elle soit.

Et finalement, elle y parvint, glissant sa main dans la paume ouverte de Logan, avançant timidement vers lui. Il lui adressa un sourire avant de poser sa main libre sur sa joue et de l'embrasser doucement. Il n'était pas son mec, mais il n'était pas forcément méchant pour autant, il comprenait tout ce par quoi elle devait passer actuellement, aucun soucis là-dessus. Juste que ce n'était pas à lui de l'aider à se défaire de tout ça par une longue conversation sur la vie, l'amour et le sexe.

« Allez, viens ! » dit-il en s'éloignant de ses lèvres pour l'attraper par la taille et la soulever. Clairement, il n'avait pas fait ça la veille, vu comme il était à peine capable de mettre un pied devant l'autre. Mais ce matin, il se sentait beaucoup mieux et ses 30 kg toute mouillée ne l'effrayait nullement. Aussi, il la cala contre son épaule et monta les marches, comme si elle n'était rien de plus qu'un sac un peu encombrant, pour ne la déposer qu'une fois arrivés dans la chambre, sur les draps encore froissés par leur nuit.

Prenant place au-dessus d'elle, il reprit ses baisers, laissant une main s'aventurer un peu plus loin sous sa robe. Pendant de longues minutes, il n'alla pas plus loin que ça, se contentant de l'embrasser avec de moins en moins de légèreté. Les souvenirs continuaient d'affluer, démontrant à l'homme qu'il avait fait preuve de beaucoup moins de patience la veille quand elle s'était enfin retrouvée dans son lit, déjà plus dévêtue qu'elle ne l'était maintenant. Et pour rétablir un peu l'équilibre, il entreprit de la débarrasser de sa robe, faisant remonter le tissus sur son corps. Mais finalement, Logan cessa tout mouvement alors que la nuit qu'il avait oublié se précisait un peu plus et que Joy se retrouvait sous lui avec la robe retroussée jusqu'à la taille. Et précipitamment, il se redressa, observant la jeune femme un instant. « Eh merde.... » Il se laissa retomber sur le matelas à côté d'elle et laissa échapper un rire. « J'y crois pas. » parvint-il à murmurer entre deux rires. Mon Dieu, ce qu'ils étaient stupides. Ou plutôt vraiment trop bourrés la veille et le seul détail dont ils auraient du se souvenir vraiment leur avait échappé pendant tout ce temps. Observant le plafond en essayant de retrouver son calme, il lâcha :

« On a jamais couché ensemble... » La situation était encore plus ridicule qu'il ne l'avait imaginé en se réveillant ce matin. Pendant tout ce temps, il s'était torturé pour se convaincre que ça n'était pas si grave, que c'était trop tard de toute façon, mais au final il n'avait absolument rien fait. Enfin si, il avait ramené une fille ivre morte chez lui et ils s'étaient écroulés dans son lit, incapable de faire autre chose que de dormir pour cuver leur alcool. Heureusement qu'il s'en était souvenu avant qu'il ne soit trop tard, sinon ils auraient eu une belle surprise. Et maintenant, il ne pouvait plus se le permettre. Il avait échappé de justesse à être son premier et il ne voulait vraiment pas de cette responsabilité. Et probablement qu'elle non plus, elle ne voulait pas que ce soit lui. Ils ne se connaissaient pas, ils ne savaient rien l'un de l'autre, tout juste un prénom. Tant pis. Tant mieux, peut-être.



_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Ven 24 Juin - 22:08






Hello Sunshine




Ce n’était pas une décision facile à prendre. Sauf que ce n’était pas la fin du monde non plus. Elle n’allait pas définir le restant de sa vie sexuelle sur cette simple fois, mais elle ne pouvait pas nier qu’elle en avait envie. Elle était curieuse, elle c’était réveillée dans son lit sans souvenir, aussi bien se créer des souvenirs avant de passer à autre chose. Parce que c’était ça qui l’embêtait, savoir qu’elle le referait, mais devrait ensuite passer à autre chose. Elle refusait de considérer les gens comme des instants de sa vie qu’elle pouvait laisser aller et oublier ensuite. Il marquerait sa vie et son imaginaire à elle surement pour toujours, mais l’inverse n’était tellement pas vrai. Alors, ce n’était même pas une question pour savoir si elle voulait le faire avec lui maintenant, c’était à savoir si elle accepterait d’être un numéro dans sa vie à lui. Un coup d’un soir raté à première vue, rattrapée in extremis au matin et ensuite plus rien, rien à faire. Dieu qu’elle détestait cette logique des coups d’un soir, mais pourtant, son envie de savoir surpassait le désagrément d’être un numéro parmi tant d’autre.

Alors, elle avait glissé sa main dans la sienne, se rapprochant un peu par le fait même. C’était lui offrir son consentement pour plus, elle s’en remettait à lui et même si elle était légèrement anxieuse, c’était une façon de faire qui lui plaisait bien. Elle répondit doucement à son sourire, profitant de la douceur de sa caresse et de son baiser. Ça faisait étrange ça aussi. Parce que c’était accorder de l’intimité à un inconnu. Le pire, c’est que ce n’était même pas désagréable, c’était même très agréable, son corps s’éveillait pour lui, doucement. Elle aurait peut-être même pu s’y habituer. Sauf qu’il fallait prendre tout ça sur un ton détaché, profité sans plus. Heureusement pour elle, il lui fit rapidement oublier de réfléchir. Parce qu’il la soulevait du sol là et elle ne s’y attendait pas.

En fait, il ne l’avait pas que soulevé du sol. Il l’avait aussi déposé sur son épaule pour la déplacer. Elle fut d’abord surprise, mais il n’avait même pas fait une marche qu’elle éclata de rire, bougeant même un peu pour l’embêter, mais pas pour risquer que qui que ce soit ne se blesse. Laissant tomber un simple « Mais… » rieur. Parce que la situation était des plus marrante, qu’elle oubliait même ce qu’elle venait de lui demander ou du moins, de lui autoriser. Alors oui, le jeu la détendait. Elle n’était même pas encore nerveuse une fois posée dans le lit. Elle souriait toujours, amusée par la situation.

Tout redevint un peu plus sérieux lorsqu’il commença à l’embrasser. Elle se souvenait vaguement de la vieille, il était plus pressé, mais là il prenait son temps. Elle était aussi beaucoup plus participative, prenait un peu plus d’initiative. C’était bien. Sa nervosité reprit le dessus légèrement quand il s’aventura sous sa robe, mais elle ne l’empêcha pas. Elle se laissa même gagner par les caresses, glissant ses propres doigts contre le torse de monsieur. Remontant sa caresse jusqu’à sa nuque, glissant l’une de ses mains dans les cheveux de Logan. Elle se souvenait de son envie, beaucoup moins bridé, elle se souvenait des échanges, du plaisir, de la chaleur de son corps contre le sien. Elle se souvenait d’avoir eu envie de lui, de le garder pour elle l’instant d’une nuit. Elle se souvenait du plaisir et de la fatigue. Pas de gêne, aucune timidité, simplement lui, elle et beaucoup d’alcool.

Il n’avait même pas retiré sa robe en entier qu’il s’arrêta. Fallait avouer qu’elle était surprise, même elle ne se serait pas arrêtée maintenant et c’était elle la plus timide des deux. Il l’observait et elle en faisait de même, confuse, il c’était redressé, il c’était éloigné avant de se laisser retomber sur le matelas, rieur. Genre… une explication? Elle avait pris le temps de replacer sa robe avant de le regarder rire, c’était rare, mais elle… elle ne riait pas. Au moins, l’explication arriva rapidement. Logan avait surement eu plus de souvenirs qu’elle de la soirée, parce qu’il venait de balancer qu’ils n’avaient pas couché ensemble. Wait what? Parce qu’ils allaient remettre le couvert parce qu’ils… oh. Attends… Ils n’avaient rien fait la veille? Elle était encore vierge et elle aurait tout perdu ce matin?

-Sérieux? Et on allait…

Elle s’empourpra, se couchant dans le lit aussi pour la peine, ne cherchant plus à croiser le regard de l’homme. Oh Dieu, mais… on pouvait effacer les dernières 24h et puis voilà? On n’en parle plus? Elle passa ses mains dans son visage, les laissant là comme pour se replacer ses idées. Son corps n’était absolument pas d’accord avec tout ça, mais savoir que ce n’était pas trop tard fournissait une toute nouvelle motivation pour arrêter maintenant. Elle découvrit finalement son visage, posant les mains sur son torse. Fallait le prendre avec humour, sinon ça n’allait pas le faire. Alors, elle se tourna vers lui avant de rajouter :

-Tu aurais dû te rappeler après… ça aurait été plus marrant.

Et de se lever en riant doucement. Rho, elle préservait sa virginité, tout ça, mais elle n’était pas fait en bois. Elle voulait savoir, elle était curieuse et elle était passée si près que son corps se rebellait.

-Second café ou tu viens me porter? Je ne crois pas que tu ais envie d’en parler, ça réduit donc les choix.

Elle le regardait, toujours sourire aux lèvres. Au moins, c’était évident qu’elle ne coucherait pas avec lui dans l’immédiat. En fait, elle commençait à se dire qu’à cette vitesse, elle ne coucherait jamais avec qui que ce soit. Le meilleur moyen d’arriver à passer par-dessus tout ça, c’était de passer à autre chose et d’avancer. Alors oui, elle fuyait le moment, allant de l’avant. C’était surement mieux pour tout le monde. Il ne voudrait pas d’une vierge trop jeune et elle, elle ne voulait pas de coup d’un soir. Alors pourquoi est-ce qu’elle était déçue en fait?

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Ven 24 Juin - 23:28






Hello Sunshine



Le pauvre homme était pris d'un fou rire qui semblait ne jamais vouloir s'arrêter. Dire qu'il avait failli coucher avec une vierge deux fois. L'idée était très intéressante et c'était probablement l'une de ses dernières occasions de tenter l'expérience, mais non. Juste non. C'était trop pour lui, il n'allait pas se lancer là-dedans et décevoir cette fille qui n'avait rien demandé et qui s'était probablement laissée faire jusque là seulement parce qu'elle était trop ivre ou persuadée d'avoir déjà franchi le cap.

Encore une fois, la réaction de Joy le prit par surprise. Elle plaisantait ou... ? Oui c'était probablement une blague, en tout cas ça n’effaça clairement pas le sourire de Logan. Oui enfin, il s'en serait sans doute rendue compte un peu rapidement et elle aussi. Mais...Est-ce qu'elle disait ça juste pour blaguer ou elle regrettait vraiment qu'il se soit souvenu un peu trop tôt ? Parce que bon, si elle voulait s'en débarrasser comme ça, pas de problème, il était son homme. Il ne voulait juste pas qu'elle se sente obligée, rien de plus.

Mais avant qu'il n'ait le temps de lui proposer de continuer quand même, la jeune femme s'était levée, s'éloignant pour ce qui semblait être éternellement de son lit. Pour lui demander tranquillement s'il préférait lui offrir un autre café ou la ramener chez elle. Parce que bien sûr, il ne voudrait pas en parler. Parler de quoi ? Du fait qu'ils s'étaient tellement soûlés qu'ils avaient oublié qu'il ne s'était rien passé entre eux ? Qu'est-ce qu'ils pouvaient dire de plus à ce sujet, franchement ? C'était idiot, drôle, mais voilà, le tour du sujet avait été fait.

« De quoi tu voudrais parler ? » demanda-t-il quand même, intrigué. Si elle voulait parler, il parlerait. Enfin autant qu'un Logan Carter pouvait parler, quoi. Fallait juste qu'elle lui explique le sujet de la conversation, parce qu'il ne voyait pas, tout simplement.A son tour, il reposa les pieds au sol et se leva. Ils n'étaient pas obligés de rester là pour parler, si elle avait envie d'un café ou de rentrer chez elle, ils pouvaient faire les deux en discutant de tout ce que Joy voulait. Logan était même très capable de lui offrir tout ça en même temps et il comptait bien le lui prouver.

« Qu'est-ce que tu dirais d'un café à emporter et on parlera de tout ce que tu veux pendant que je te reconduis chez toi ? » proposa donc l'homme, plein de bonne volonté et beaucoup plus détendu maintenant. Cette histoire était totalement folle, mais ça ferait un truc drôle à raconter à ses potes. Un jour. « Laisse-moi juste le temps de prendre une douche. » ajouta-t-il quand même en contournant la jeune femme pour récupérer des vêtements propres dans sa commode. « Tu pourras t'occuper sans moi 10 minutes ? Il reste du café en bas, si tu veux. » Il attendit quand même qu'elle lui confirme être capable de se débrouiller sans lui avant de lui faire un signe pour l'inviter à sortir dans le couloir et qu'il alla à sa suite. Bon certes, dès qu'il serait enfermé dans la salle de bain, elle n'aurait aucun mal à revenir se faufiler là pour fouiller dans ses affaire si elle le voulait, mais il n'allait pas l'y encourager non plus. Il était bien obligé de la laisser seule le temps de se décrasser un peu, mais il n'était pas particulièrement à l'aise avec cette idée. C'était chez lui, sa vie privée, ses affaires et il n'avait vraiment pas l'habitude que quelqu'un s'y promène sans qu'il ne soit là pour surveiller de près. A force de vivre seul, on avait un peu tendance à devenir territorial, que voulez-vous.

Il s'arrêta devant la porte de sa salle de bain, observant la rouquine continuer son avancée, mais il consentit quand même à y entrer quand il décida qu'elle était assez loin de sa chambre comme ça. Il ne perdit pas de temps à traîner sous la douche, même si ça faisait vraiment du bien de sentir l'eau chaude tomber sur lui. Il se sentait certes beaucoup mieux, mais ses muscles accusaient encore la courte nuit de sommeil et si sa tête ne le lançait plus autant, il ne se sentait pas prêt à aller courir un marathon pour autant.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Sam 25 Juin - 7:00






Hello Sunshine




Ils n’avaient pas couché ensemble. C’était tellement… bien? Ouais, surement bien. Elle n’en savait rien en fait. Elle avait réussis à se dire que finalement, ce n’était pas si mal et que même si elle n’était pas ce genre de fille, aussi bien profiter un peu du moment. Sauf que ce n’était plus possible. Elle ne pouvait pas se jeter sur lui ou le laisser lui prendre sa virginité maintenant. Ce n’était pas bien. Elle l’aurait laissé faire si elle ne l’avait pas su. Elle aurait recommencé avec lui si c’était déjà fait, mais là… elle ne pouvait pas juste accepter que ce soit comme ça. Un peu comme s’il y avait un truc de bien au tableau, mais pas assez pour ce décider pour de bon.

Elle lui avait quand même balancé qu’il aurait dû se souvenir après. Oh oui, elle avait osé tester les limites de l’acceptable. C’était dit sur le ton de la blague, mais il y avait un fond de vérité dans tout ça. S’il lui avait dit plus tard, ils auraient couché, eu plein de plaisir et hop, c’était fait. Trop tard, tant pis. Là, elle se devait de remballer sa libido naissante et de s’éloigner rapidement pour ne pas trop jouer avec le feu. Elle ne pouvait même pas chasser un peu de tendresse, ça ne servait pas à ça un coup d’un soir. Elle était nulle pour ce genre de relation, sérieusement.

Elle c’était relevée, c’était surement le mieux à faire. Elle n’en avait pas envie, mais elle allait se la jouer adulte un peu. Même si elle avait l’impression que ça signifiait de rendre le tout un peu plus compliqué. S’éloigner du lit et le lui par le fait même. Parce que dans tous les cas, elle ne pouvait pas juste se blottir contre lui. Ce n’était pas ça le but du jeu et changer les règles n’allaient surement pas le faire. Donc, parler n’était pas vraiment dans les priorités de personne, aussi bien parler de café ou de retourner chez elle. Pas de Câlins. La distance était l’important dans tout ça. Sauf qu’il voulait savoir de quoi ils auraient pu discuter à ce sujet-là. Rho elle avait plein de truc à en dire, mais avec lui… elle n’en savait rien. Elle l’observa se lever, cherchant comment aborder le sujet. Il proposait de tout faire à la fois. Ouais, un café pour apporter, en voiture vers chez elle, tout en parlant de ce qu’elle voudrait. Il était trop bien ce mec, sérieusement. Elle souriait.

-J’aime bien l’idée.

Il avait l’air à l’aise, elle aussi. Il voulait d’abord prendre une douche. Pas de problème. Elle serait mal placée pour dire non en fait. Il se donnait 10 minutes, avec du café en bas. C’était un excellent plan. Elle en avait besoin. Alors, elle haussa les épaules, souriante, joueuse de nouveau. Il y avait de la distance, elle pouvait donc se permettre de l’être.

-Yep, je t’attendrai en bas. Et y a surement pas grand-chose à en dire. Je suis juste pas habituée d’avoir très envie de quelqu’un je pense. C’est tout.

Elle l’avait dit sur un ton léger, sur le ton de la conversation quoi. S’il n’avait pas comprit qu’elle en avait eu envie, c’était son problème à lui, c’était assez évident pour elle. Juste que ça n’arrivait pas souvent. Jamais en fait. Genre, désirer une relation, oui, sauter sur un mec… non. Et sans plus, elle tourna les talons pour descendre à la cuisine. C’était ça le plan de toute façon. Elle n’avait rien à faire à l’étage. Elle n’allait pas l’attendre couché dans le lit et même si l’idée d’aller le faire la démangeait, elle n’allait pas y retourner.

Un sourire s’étira sur ses lèvres quand elle repassa au bas de l’escalier, se passant une main dans les cheveux pour oublier qu’elle avait apprécié qu’il l’arrête pour l’embrasser. Elle prit sa tasse au passage pour trouver le café. Une fois sa tasse pleine, elle l’observa un instant. Oh, elle prenait son café de toute les façons possibles, et ce, depuis toujours, mais elle appréciait le sucre dans son café. Bon en même temps, elle appréciait le sucre dans tout. Alors, elle le chercha lentement. Elle aimait la solitude, ne pas devoir faire la conversation. Ce n’était pas difficile de lui parler, mais ce n’était pas non plus quelque chose de naturel. Une fois le sucre trouvé et rajouté au café, elle retourna s’asseoir à sa place, croisant les jambes, tenant la tasse à deux mains pour la boire doucement. Elle l’attendait sagement. Une douche, ce n’était pas bien long non?

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Sam 25 Juin - 12:23






Hello Sunshine



Plongé sous l'eau chaude, Logan réfléchissait plus qu'il n'aurait eu envie de le faire. Cette fille le troublait. Trop. Et il n'avait que dix minutes pour se décider sur ce qu'il ferait, autant dire qu'il n'avait pas intérêt à perdre de temps sur toute la partie frustration qui allait de pair avec cette nana et qu'il devait se concentrer sur ses bons côtés. Tout ce qu'il faisait -probablement depuis leur rencontre- ressemblait assez peu au Logan dont on avait l'habitude. Ce Logan-là, planqué sous sa douche à essayer de démêler ses idées : il était retourné par une gonzesse de vingt piges avec qui il ne se passerait jamais rien. Et cette idée ne lui plaisait pas. Autant de savoir que ça le travaillait que de savoir qu'il n'en profiterait pas. Et elle ne l'aidait vraiment pas, car disons-le clairement, elle prenait un malin plaisir à lancer des petites remarques pour l'aguicher tout en jouant les sainte-nitouche. Ça se voyait, il le savait et il détestait l'idée que ça puisse marcher sur lui. C'était un peu comme si elle lui agitait un sac d'or sous le nez et que chaque fois qu'il essayait de l'attraper, elle l'éloignait précipitamment.

Mais heureusement, l'eau suffit à calmer au moins son corps et après dix minutes à se détendre parfaitement seul, il avait réussi à reprendre du poil de la bête. Il la reconduirait chez elle et ils ne se verraient plus jamais, pas besoin de se prendre la tête plus que ça. Et comme promis, dix minutes plus tard, il était sorti de la baignoire et il s'habillait rapidement avant de redescendre pour trouver Joy dans sa cuisine, assise sur la même chaise qu'elle occupait tout à l'heure, avec la même tasse de café dans les mains.

Logan passa près d'elle sans dire un mot, lui accordant tout juste un regard, pour ouvrir un placard et en sortir un thermos qu'il remplit de ce qu'il restait de café, c'est-à-dire pas grand chose. Quand ce fut chose faite, il retourna près de la jeune femme, se plantant à côté d'elle. « T'es prête ? » demanda-t-il. La matinée continuait de filer à toute vitesse et s'ils continuaient de traîner comme ça, il serait bientôt bon pour l'inviter à déjeuner aussi ! Et là quand même, il préférait éviter. Ils avaient déjà passé suffisamment de temps ensemble pour deux personnes n'ayant rien en commun et ne se connaissant même pas qui ne se reverraient jamais.

Alors, sans se presser mais sans perdre trop de temps non plus, Logan guida la jeune femme jusqu'au garage, où il lui ouvrit poliment la porte passager de sa Camaro, lui collant le thermos dans les mains, avant de prendre place derrière le volant. Il emmena la voiture jusque sur le trottoir dehors et s'arrêta là, laissant le moteur en route, avant de se tourner vers Joy.

« Écoute, je sais pas trop ce que je suis censé te dire sur tout ça, mais... Tu devrais peut-être te poser moins de questions. Fais juste ce dont t'as envie, t'es trop jeune pour avoir des regrets. » Bon ok, ce n'était pas un excellent conseil et clairement pas un qu'il aurait donné à sa propre fille le jour où elle-même serait en âge de s’éveiller à la sexualité. Au contraire, il se serait battu bec et ongle pour qu'elle conserve sa virginité jusqu'à la fin de sa vie. Ou peut-être au moins jusqu'à son mariage. Mais Joy n'était pas sa progéniture et il avait passé le plus clair de son temps avec elle à penser à coucher avec. Alors c'était un peu hypocrite de lui dire maintenant de serrer les cuisses jusqu'à trouver l'homme de sa vie.

Il l'observa un instant, essayant inutilement de deviner ce qu'elle avait en tête, ce qu'il devait dire, comment il devait se comporter. Elle était si jeune et portant beaucoup trop attirante et cela créait chez lui un étrange paradoxe qui le mettait à mal. Il avait l'impression de devoir agir comme l'adulte responsable des deux et c'était sûrement le cas, mais il n'en avait pas envie.

« Bon, le campus, alors ? » demanda-t-il un peu inutilement, histoire surtout de briser le silence inconfortable que sa contemplation de la jeune femme avait créé. Et sans attendre la réponse qu'il connaissait très bien, Logan reporta son attention sur la route et démarra la voiture, direction la fin de cette matinée haute en surprises.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1659
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Sam 25 Juin - 21:57






Hello Sunshine




Elle n’était pas méchante, ni même aguichante, elle était franche. Du coup, c’était peut-être pire vue qu’elle ne faisait pas exprès, elle disait simplement la vérité. Elle détestait les non-dits et c’était surement l’un de ses plus grands défauts. Si elle avait un truc à dire, elle le disait. Elle ne demandait rien pourtant, mais elle en parlait. C’était déjà ça. C’était ce qu’elle avait fait avec lui et elle n’allait pas le regretter puisque ce n’était pas un mensonge. Elle en avait eu envie, beaucoup et c’était déstabilisant pour elle. Ce n’était pas à mal pourtant.

Elle l’avait donc laissé prendre sa douche avant d’aller se servir un café. Elle c’était installée sagement sur la chaise, les jambes croisés, bien reposée et elle prenait le temps de se poser un peu. Elle retournerait bientôt chez elle et ensuite, tout ça serait à quoi? Oublier? Surement. Elle ne le ferait pas, mais c’était surement le mieux à faire. Ouais, elle pouvait être têtue quand elle le voulait.

Elle prenait son temps, profitant simplement du temps qui passait. C’était étrange comme moment, parce qu’elle n’était pas chez elle, elle n’était pas dans ses affaires à elle, mais elle arrivait à apprécier. Elle l’observa passé près d’elle, sans un mot, limite, il ne la regardait même pas. Pourtant elle, elle l’étudiait doucement, souriant légèrement au passage. Il sortait un thermos, mais il n’y avait plus beaucoup de café. Oups? Bah ça va, elle y avait eu droit pas mal et lui, il pourrait revenir et en refaire. Il ne fallait pas se compliquer la vie. Pas plus que ça du moins.

-Toujours.

Elle l’avait dit avec un sourire, décroisant les jambes, se levant doucement. Elle abandonna sa tasse sur la table, elle avait récupérer son sac à main et ses souliers qu’elle enfila rapidement. Elle adorait ce modèle, long talon, lui faisant de magnifique jambe, mais c’était tellement étrange au matin. Comme si ce n’était pas le moment et… ce ne l’était clairement pas. Bref, elle était prête, elle suivit donc la direction du garage qu’il lui montrait. Elle s’arrêta un instant devant la voiture. Elle ne s’attendait pas à ça. Pas que, mais… genre. Elle était bien, voilà. Il bossait dans quoi? Il avait pris le temps de lui ouvrir la portière et elle trouva ça adorable. Elle avait récupérer le thermos et c’était assise, s’attachant au passage. Elle observa l’extérieur de la maison doucement, ne connaissant même pas le quartier ou elle se trouvait. Elle se retourna vers lui lorsqu’il lui adressa la parole. Ne pas avoir de regret? C’était un peu plus compliqué que cela quand même. Elle aurait eu des regrets dans les deux cas de figure, alors rendu là… fallait assumer de ne pas prendre de décision. Ce n’était pas perdu, si vraiment elle avait envie de coucher avec ce mec, elle n’aurait qu’à le revoir. Comment? Aucune idée, mais si elle l’avait rencontré une première fois, pourquoi pas une seconde. Elle réfléchissait tout de même à ce qu’elle pourrait lui répondre, sans trop savoir quand le silence s’installa. Son regard se perdait à l’horizon. Elle sentait son regard sur elle et ne cherchait même pas à s’en débarrasser. Elle se mordilla distraitement la lèvre inférieure, cherchant ses mots quand il demanda pour le campus. « Yep » c’est tout ce qu’elle avait à en dire. Elle ne passerait pas la journée avec lui. Ce n’était dans les objectifs de personne.

Apprendre à ce connaitre non plus en fait. Ils avancèrent donc de nouveau. Elle tourna son regard vers lui, l’observant conduire. Oh, elle avait tout à fait le droit de le faire, il n’avait pas le monopole des regards. En plus, il était concentré un minimum, aussi bien en profiter.

-J’ai eu une matinée très agréable. Pas de regret à avoir t’inquiète. On recommence quand tu veux.

Et elle avait souri, beaucoup. Elle avait détourné le regard pour s’empêcher de rougir en se perdant dans la contemplation de la route. C’était mieux comme ça. De toute façon, il était père de famille, responsable, tout ça et elle, une gamine de 21 ans. Elle pouvait bien proposer de recommencer, personne n’était dupe, ils n’allaient pas recommencer le lundi suivant, aussi bien profiter des derniers instants et s’amuser un peu au passage. Ce n’était pas de sa faute à elle si elle adorait le voir réagir un minimum. Bon d’accord, peut-être que oui, mais bon.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1926

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy] Sam 25 Juin - 23:00






Hello Sunshine



Finalement, agir comme un con n'était peut-être pas très sympa, mais c'était quand même beaucoup moins gênant. Parce que Logan avait passé la matinée à être gentil avec Joy, à la traiter correctement et à faire en sorte qu'elle ne soit pas mal à l'aise, au lieu de lui demander sans prendre de gants de juste s'en aller après sa douche et maintenant... Maintenant, c'était la fin et il le sentait. Et c'était étrangement désagréable comme si... Comme s'il faisait une erreur, qu'il ne devait pas juste la ramener chez elle et lui tourner le dos pour toujours. L'ambiance dans l'habitacle de la Camaro était lourde et l'odeur de cuir montait à la tête de Logan, lui donnant la nausée. Il avait l'impression de devoir parler, mais il ne savait tout simplement pas quoi dire. La matinée passée avec elle avait été normale. Presque naturelle. Il n'était pas détendu tout du long, loin de là et il gardait quelques réflexes de célibataire endurci mais... Elle ne l'avait pas vraiment gêné, elle était là, lui aussi et tout allait très bien, il n'était pas impatient de la voir s'en aller, fatigué de l'entendre jacasser ou même seulement respirer à côté de lui.

Et pourtant, il continuait de rouler pile à la vitesse autorisée, filant droit vers l'université de Burlington sans perdre le rythme. Toutes les bonnes choses ont une fin, comme on dit et celle-ci ne ferait pas exception. Peu importe que ce soit aussi étrangement dérangeant, ils retrouveraient chacun leurs vies et vu le nombre d'habitants à Burlington et les moments étranges qu'ils avaient passé ensemble, il y avait fort à parier qu'ils ne se croiseraient plus jamais. Logan sentait le regard de Joy posé sur lui et pourtant, il s'entêtait à regarder droit devant lui, à se concentrer sur la route et rien d'autre. Jusqu'à ce qu'elle parle, laissant planer qu'elle serait prête à recommencer quand il le voudrait. Ce fut alors seulement qu'il s'autorisa un écart pour la regarder à son tour, abandonnant une seconde la route des yeux pour les poser sur le profil de la jeune femme.

Se revoir ? Recommencer ça. Ce n'était déjà pas dans ses habitudes quand il rencontrait une femme de son âge, mais là... Tout ça était trop compliqué. Avec une fille comme elle, il n'imaginait pas quelque chose d'occasionnel, se voir de temps en temps, quand l'envie leur prenait. Pas d'engagement, pas de prise de tête, pas de vraie relation, pas de discussion et pas besoin de s'occuper des sentiments de l'autre. Juste profiter. Comment ils pouvaient faire ça ? Elle voulait forcément quelque chose de sérieux, sinon pourquoi serait-elle restée vierge aussi longtemps ? Il pouvait bien lui laisser le bénéfice du doute, mais il n'avait besoin de rien de plus qu'un coup d’œil à son profil pour savoir que les complications finiraient par arriver. Il n'oserait jamais se le dire pour de vrai, mais il craignait même que ce ne soit pas forcément elle qui complique les choses...

« Pourquoi pas. » s'entendit-il répondre pourtant, écarquillant les yeux en réalisant que non, il n'hallucinait pas et que les mots étaient bien sortis de sa bouche à lui. « Tu peux m'ouvrir le thermos, s'il te plaît ? » ajouta-t-il, comme pour noyer sa déclaration précédente sous d'autres paroles, beaucoup moins engageantes et qui l'occuperaient une seconde. Il récupéra l'objet quand elle l'eut ouvert et avala une longue gorgée de café avant de le lui rendre, reposant ses deux mains sur le volant et se replongeant dans le silence.

Joy, au moins, avait eu l'honnêteté de lui faire savoir qu'elle ne serait pas contre l'idée de le revoir. Logan, quant à lui, conduisait un peu plus vite que la limite autorisée, maintenant et il réfléchissait à ce qu'il devait faire. Finalement, il plongea une main dans la poche de son jeans et en tira difficilement son téléphone, avant de le déverrouiller et de le tendre à Joy. « Tiens, t'as qu'à me laisser ton numéro. » dit-il. Au pire, elle ne serait qu'un nom de plus dans la longue liste des filles qu'il n'avait jamais rappelé. Au mieux... Ouais, il verrait ça en temps voulu. Ils n'étaient plus très loin de toute façon, ce ne fut l'affaire que de quelques minutes supplémentaires avant que l'homme ne se gare sur le trottoir devant l'université et qu'il coupe le moteur pour se tourner vers la jeune femme. Et qu'il reste là à la regarder sans rien ajouter.


_________________


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: Hello Sunshine [Joy]

Revenir en haut Aller en bas

Hello Sunshine [Joy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» << Let the sunshine in >> { PV Aroz }
» Let the Sunshine in! [pv Olychounette]
» Ains't no sunshine when she's gone (31/05, 17h29)
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» sunshine kiwi ♦ keep on believin'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Burlington's City
 :: Winooski Valley :: 
Logements
 :: Maison n°62
-