RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

Make It Happen [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 4:54






Make It Happen



Une journée comme les autres ou presque pour la petite Joy. Elle avait passé la matinée à plancher sur ses cours dans un café du coin. Il y avait tellement de lecture à faire qu’elle en avait pour des semaines si elle voulait tout finir à temps. Elle trouvait tout de même ça marrant, elle était arrivée depuis peu au Vermont que déjà, on se souvenait de sa commande la plupart du temps. Choix 1 : on la reconnaissait facilement. Choix 2 : Elle était très routinière. Bon, surement un peu de la colonne A et un peu de la colonne B dans son cas à elle.

Elle c’était remise à la gymnastique le matin, cheerleading en fin d’après-midi et elle se cherchait un job. Parce que c’était bien ça le problème, elle n’avait plus ses deux boulots pour la faire vivre et elle n’allait pas demander à maman et papa de tout payer pour elle. Elle n’était pas comme ça et ses parents n’auraient même pas les moyens de toute façon. Elle avait eu des entretiens cette semaine-là et elle aurait des essais la semaine suivante en danse. Elle adorait l’idée. Sérieusement, devenir prof de danse c’était top! Elle avait aussi une ouverture pour donner des cours de yoga. Genre, c’était parfait. La vie lui souriait, comme toujours. Dans tous les cas, si elle arrivait à se faire payer pour faire de la danse ou du yoga, son présent serait comblé. Surtout que c’était une horaire assez flexible selon les trimestres et c’était très pratique. Elle pourrait payer ses études comme ça. Elle n’allait pas vivre comme une reine, mais elle n’avait jamais demandé cela à la vie. Elle voulait être heureuse et rien d’autre.

Elle avait donc des trucs à aller chercher chez ses parents ce week end là. Elle voulait récupérer des tenues de danse et de yoga. Elle ne les avait pas prises en partant, ne sachant pas que ses vieilles habitudes reviendraient aussi vite. Sauf qu’elle ne pouvait pas simplement oublier qui elle était. Elle appréciait beaucoup trop tout ça pour laisser tomber. Ce n’était pas comme si elle devenait douée pour se faire plein d’amis sincères et tout ça. Elle n’avait personne qui l’intéressait, elle n’était pas désespérer et même si la vie mettait sur sa route de petit fait cocasse, elle n’allait pas se jeter sur le premier inconnu venu pour un manque à combler. Elle comptait donc partir le jeudi, passer trois jours avec eu et revenir le dimanche tard, c’était le plan de départ. Elle avait même commencé à texter des amis pour se trouver un truc à faire pendant qu’elle y serait. Un week end bien occupé comme elle les aimait.

Elle venait de sortir de son dernier entretien de la semaine quand elle prit la route pour aller chez ses parents directement. Elle n’avait pas pris le temps de se changer, arborant son haut bleu, une jupe à motif et ses talons les plus confortables. Elle adorait les jambes que lui faisait cet ensemble. Elle était plus que présentable, elle se trouvait toujours jolie dans cette ensemble, alors elle gagnait en confiance. C’était exactement ce qu’il lui fallait pour un entretien. En plus, ça avait l’air de fonctionner, parce que ça c’était très bien passé. Sauf qu’elle n’était même pas sortie de la ville que sa voiture fit un truc totalement inhabituel. Genre, de la fumée, beaucoup. Elle n’était pas une pro de la mécanique, mais en général quand une lumière rouge allume dans le devant de Lady et qu’il y a de la fumée, faut appeler papa pour qu’il lui dise quoi faire. Sauf que papa n’était plus à 10minutes et qu’elle n’avait personne pour l’aider dans les environs. Elle gara donc sa voiture, l’éteignant et elle prit trois secondes pour réfléchir à ses options. Puisqu’il n’y en avait pas tant que cela, elle prit son portable pour chercher le garage le plus proche, une remorqueuse, n’importe quoi. Elle n’allait pas risquer la survie de Ladybug par peur de devoir dépenser de l’argent qu’elle n’avait pas. Une recherche google map plus tard, elle avait trouvé le garage le plus proche et les avait appelés. Elle avait dû donner quelques informations. Il lui enverrait quelqu’un rapidement. Elle sortit donc de l’habitacle pour s’appuyer contre le capot de sa voiture pour attendre sagement. Elle n’avait absolument pas besoin de ça maintenant. Elle texta sa mère pour dire qu’elle ne serait surement pas là le jeudi soir. Peut-être le lendemain, tout dépendrait de la santé de sa voiture. Elle ne pouvait pas s’acheter une nouvelle voiture, c’était impossible et seule, dans cette ville… elle ne savait même pas comment elle allait gérer. Oui, elle paniquait déjà un peu la gamine.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 6:08






Make It Happen



Quand toutes les journées se ressemblaient, le moindre petit changement dans la routine représentait presque toute une aventure. Pour Logan, les journées étaient les mêmes depuis bien longtemps déjà. Il se levait aux aurores chaque matin et il passait sa journée plongé dans le moteur d'une voiture quelconque abandonnée là par un propriétaire qui n'y connaissait rien à la mécanique et qui était venu demander l'aide du garage le plus proche. Et puis, après huit longues heures à se concentrer sur des moteurs et autres mécanismes qui permettaient à un véhicule de fonctionner correctement, recouvert de cambouis de la tête aux pieds, il rentrait chez lui pour s'occuper comme il le pouvait jusqu'à ce que la nuit tombe et qu'il s'endorme jusqu'au lendemain. Il n'avait pas à se plaindre, il avait tout ce dont il avait besoin. Ce n'était pas parfait, il ne menait pas la vie de château, il ne s'amusait pas à chaque heure de chaque jour, mais c'était sa vie et elle le satisfaisait bien comme ça. Sauf que bon, fallait bien admettre que parfois, monsieur s'ennuyait.

Et puis on était jeudi. Et le jeudi, Logan était toujours un peu sur les nerfs. Parce que c'était sa dernière nuit seul de la semaine, le lendemain, il tournait en rond plus qu'il ne travaillait, avant d'aller récupérer sa fille à l'école pour passer le week-end avec elle. Et ça le rendait toujours nerveux, parce que malgré ses efforts et sa bonne volonté, Lisa n'était pas vraiment sensible aux efforts de son père. Elle le supportait de mieux en mieux, du moins quand ils étaient vraiment seuls et qu'elle n'avait pas d'autre solution, mais les crises de larmes et les caprices n'étaient pas rares et Logan supportait difficilement ses longs week-end, regrettant chaque fois de ne pas avoir réussi à être le père idéal.

Alors forcément, quand, en début d'après-midi, le téléphone sonna dans le garage et que le patron hurla dans toute la pièce qu'il fallait aller récupérer la voiture d'une nana en panne quelque part dans Riverside, Logan fut particulièrement motivé et il se porta volontaire. Bouger, ça lui ferait du bien, ça lui permettrait de se changer les idées et c'était toujours bien. Un truc sur lequel se concentrer, une pauvre dame à secourir, il ne pouvait pas demander mieux. Son patron l'autorisa à se rendre sur place, lui balançant les clés de la remorqueuse que l'homme rattrapa au vol avant de rejoindre le véhicule.

Riverside n'était pas très loin et à cette heure de la journée, les gens étaient tous occupés quelque part, alors la route fut plutôt rapide et Logan, derrière le volant de la remorqueuse chantonnait doucement en tapant le volant au rythme de la musique qui passait à la radio. Il faisait relativement beau, du moins comparé aux jours précédents, il était de bonne humeur, ravi de pouvoir s'échapper un petit moment du garage, même si c'était seulement pour faire exactement la même chose que ce qu'il faisait déjà à l'intérieur. En l'espace d'un petit quart d'heure, l'homme arriva dans la rue qu'on lui avait indiqué, baissant un peu le volume de la radio et cessant de s'agiter pour se pencher un peu plus sur le volant et chercher à travers le pare-brise la Ford rouge qu'il devait remorquer.

Il avait considérablement ralenti et pourtant, il appuya précipitamment sur le frein quand il repéra enfin le véhicule qu'il recherchait. Et qu'il remarqua la jeune femme aux cheveux roux qui se reposait contre le capot. Il arrivait derrière elle, alors il lui fallut attendre de s'être garé et de sortir de l'habitacle pour s'approcher de la jeune femme avant de la reconnaître.

Joy... Bien sûr, évidemment. Il devait y avoir des centaines de rouquines à Burlington, mais s'il devait tomber par hasard sur l'une d'entre elle, il fallait que ce soit celle-là en particulier. Et vu le manque de discrétion de la remorqueuse, il pouvait abandonner tout de suite l'idée de remonter dans le véhicule et de se sauver sans rien dire. De toute façon, ça n'aurait pas été très sympa de sa part, la pauvre jeune femme ne lui avait rien fait du tout. C'était lui, l'enfoiré dans cette histoire. Lui, le pauvre type qui l'avait ramené chez elle un matin, demandé qu'elle lui donne son numéro de téléphone en sachant parfaitement qu'il ne la rappellerait jamais. Deux semaines plus tôt...

« Joy ? » lâcha-t-il quand même en arrivant à sa hauteur. Parce que bon, il était quand même payé pour s'occuper de son problème de voiture et il était un professionnel ! Alors il allait l'aider en tâchant de ne pas laisser interférer leurs histoires personnelles. Si elle voulait l'engueuler pour l'avoir snobé pendant tout ce temps, qu'elle le fasse, lui il ne pouvait pas se le permettre. « Ça va ? Jolie voiture, qu'est-ce qu'elle a ? »


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 7:08






Make It Happen



Elle attendait patiemment, la voiture éteinte et sérieusement, elle s’ennuyait. C’était tellement rare qu’elle n’ait rien à faire qu’elle s’ennuyait rapidement. Joy était le genre de fille à ne pas savoir rester en place. Elle passait sa vie à embêter sa meilleure amie et courser chez elle pour éviter les représailles au lieu de dormir. Si elle voulait du calme, le yoga existait pour ça. Si elle voulait se concentrer sur un truc, le sport existait. Il y avait une activité pour tout, alors s’ennuyer… non merci. Pourtant, c’était le cas en ce moment. Elle attendait la remorqueuse, appuyée contre le capot de Lady en se demandant s’il y avait des chances que ça ne lui coute pas trop cher. Elle en doutait, mais… l’espoir faisait vivre non?

Heureusement pour elle, même si le temps s’égrainait trop lentement, le garage ne la fit pas attendre bien longtemps. Une quinze de minutes tout au plus et elle put lever les yeux sur le logo de se garage qu’elle ne connaissait pas. Elle se passa les deux mains dans le visage pour chasser son ennuie, terminant son geste en repoussant ses cheveux derrière elle. Elle observa l’homme s’approcher d’elle et elle fut surprise. Non, réellement surprise. C’était lui, Logan. Sa faisait bien deux semaines qu’ils c’étaient quittés un matin. Dieu qu’elle ne regrettait pas de ne pas avoir couché avec lui, il était parti avec son numéro et rien. Il n’avait jamais rappelé. C’était pour des raisons comme ça qu’elle préservait sa virginité. Les hommes faisaient les cons relativement trop souvent. Elle lui avait donc sourit, s’éloignant un peu de sa voiture pour se tenir pleinement sur ses pieds, rajoutant simplement un « Logan » à son Joy. Oh elle se rappelait de son nom. Elle était quand même surprise qu’il se rappelle du sien. Ce n’était pas dans le manuel des coups d’un soir ça non? Ouais, étonnant. Il demanda comment ça allait, comment la voiture allait aussi. Ça, c’était une excellente question quand même.

-Ça va comme une fille qui a peur de ne plus avoir de voiture. Je sais pas ce qu’elle a. Il y a eu de la fumée, je me suis dit que la garer était la meilleure solution. Je suis gymnaste, pas mécanicienne. Malheureusement.

Elle avait haussé les épaules pour démontrer qu’elle n’avait pas plus d’information à fournir. Elle avait dit gymnaste parce que ce n’était pas mentir et parce que dire « Je suis danseuse » n’aurait peut-être pas eu la connotation. Genre, pas parce qu’elle avait fait du pole fitness et du burlesque que… oui bon, non. Juste non.

-Et toi ça va?

Parce qu’elle était polie la gamine. Toujours. Elle n’allait pas lui faire la gueule. Elle n’était pas son type, ils c’étaient amusés un peu et puis voilà. Limite, elle osait espérer que des deux, c’était lui qui éprouvait le plus de regret. Ouais, ce n’était pas gentil, mais elle n’était clairement pas parfaite la gamine. Elle ne pouvait forcer personne à l’aimer. C’était juste chiant que pour une fois qu’elle avait véritablement le temps et l’envie de connaitre quelqu’un, cette personne ne voulait rien savoir. Mais bon, c’est la vie. Elle allait bien finir par trouver quelqu’un d’agréable et qui voulait apprendre à la connaitre. Elle n’allait pas s’en faire. Pour le moment, l’important c’était la survie de Lady.

-Dire que j’avais 10h de route de prévue… ça va compliquer mon week end je le sens.

Parce que oui, quand elle était nerveuse, elle devenait verbomoteur, elle n’y pouvait rien. Non, ce n’était pas lui qui la rendait nerveuse, mais bien la santé de Ladybug! Oui, bon, on ne va pas mentir, lui aussi, un tout petit peu.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 14:51






Make It Happen



De toutes les femmes dans ce monde, il avait fallu que ce soit elle qui appelle le garage dans lequel travaillait Logan, elle qui tombe en panne à quelques rues de là. Et dire qu'il s'était porté volontaire pour être là, se retrouver face à elle. Et même s'il eut l'impression de voir passer la surprise dans le regard de la jeune femme quand il s'approcha d'elle pour l'aborder, elle ne montra pas le moindre signe de colère ou de sentiment négatif quelconque à son égard, allant même jusqu'à sourire.

Peut-être que ce ne serait pas si désagréable que ça, finalement. Après tout, ils n'avaient pas non plus vécu un grand moment, ça n'avait pas été le coup de foudre ou quoi. Il ne l'avait pas rappelé, ok, mais ça n'avait aucune importance, il ne s'était rien passé entre eux et elle semblait s'en être très bien remise. Alors l'homme tâcha de continuer d'avancer, forçant son regard à se poser sur la voiture pour demander à la jeune femme ce qui n'allait pas.

Bien sûr, elle ne connaissait pas la réponse, sinon il n'aurait probablement pas été là en premier lieu. Doucement, Logan s'était approché, fixant toute son attention sur le véhicule, un modèle relativement récent, à la carrosserie d'un rouge flamboyant qui, étrangement, semblait convenir parfaitement à Joy. Mais son attention fut immédiatement perturbée et il posa les yeux sur la jeune femme quand elle lui apprit qu'elle était gymnaste. A voir les jambes démesurément longues qu'elle avait, ça n'était même pas étonnant non plus, à vrai dire. Lorsqu'elle lui demanda à son tour comment il allait, Logan se força à relever les yeux pour les poser sur le visage de la jeune femme plutôt que sur son corps et il se racla la gorge avant d'oser une quelconque réponse.

« Oui, très bien. » Que pouvait-il dire de plus ? S'excuser ? Ça aurait peut-être été bien, mais il ne le fit pas pour l'instant, se contentant d'écouter la jeune femme soupirer qu'elle avait prévu de faire dix heures de route. Logan ne pouvait pas encore lui donner un diagnostic exact, mais faire dix heures de route avec une voiture qui faisait de la fumée... Il n'y croyait pas trop. « Tu permets que je regarde ? » demanda-r-il en s'approchant de la portière passager et posant sa main sur la poignée. Il attendait tout de même son accord avant d'ouvrir pour atteindre le levier qui permettait d'ouvrir le capot, mais il faudrait bien qu'elle le laisse un peu faire son boulot. Il attendit donc son autorisation avant d'ouvrir la porte et de tirer sur le levier et il retourna vers l'avant de la voiture pour se pencher au-dessus du capot ouvert.


Pendant quelques minutes de silence, il observa simplement les entrailles de la voiture, tournant le dos à la jeune femme, tout à sa tâche. « Va falloir que je la ramène au garage, j'peux pas réparer ça ici. » dit-il finalement en se redressant pour lui faire face, après avoir refermé le capot. « Je doute que tu puisses prendre la route aujourd'hui, j'espère que t'avais pas un truc important à faire. » ajouta-t-il en l'observant. Il se demandait sérieusement où elle comptait aller pour avoir dix heures de route à faire, mais il était certain en tout cas qu'elle ne les ferait pas aujourd'hui. Probablement pas demain non plus, si ses craintes se confirmaient une fois qu'il aurait pris plus de temps pour étudier la question.

Sans perdre beaucoup plus de temps, Logan s'évertua à installer la voiture en panne sur la remorqueuse, abandonnant Joy à son sort pendant quelques minutes, puis il revint vers elle et l'invita à prendre place sur le siège passager de sa remorqueuse, les obligeant à se retrouver en tête à tête dans un véhicule pour la seconde fois. Et une fois encore, le silence qui régnait ne semblait pas du tout naturel à l'homme, qui se sentait obligé de dire quelque chose. Et pour une fois, il savait exactement ce qu'il était censé dire et il tenta de le faire quelques minutes après avoir démarré.

« J'ai pas eu le temps de te rappeler, désolé. » Très gros mensonge, certes. Mais qu'est-ce qu'il pouvait faire d'autre ? Admettre qu'il l'avait snobé volontairement ne servirait à rien d'autre qu'à apporter encore un peu plus de tension et puis, ça ne faisait que deux semaines. Il avait un travail, un enfant, ça n'était pas tout à fait impossible qu'il n'ait tout simplement pas eu le temps de s'inquiéter pour la jeune femme. Pourtant, il lui lança un regard en coin, tâchant de deviner si elle croyait ou non à son excuse.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 17:43






Make It Happen



Elle n’avait pas réussi à décrocher son regard de lui. Combien de chance y avait-il pour que ce soit lui qui se pointe pour l’aider quand même? La vie faisait parfois les choses de façon assez inattendue, du coup, elle connaissait son métier à lui. Elle n’allait pas lui faire la gueule, elle était trop vieille pour ça. Elle lui fit donc un sourire même si lui était très préoccupé par la voiture. Le pauvre, des deux, c’est clairement lui qui avait le mauvais rôle dans l’histoire. Elle décida quand même de continuer l’échange d’information. Elle savait qu’il était mécanicien ou au moins remorqueur, mais… tout en lui, donnait l’impression qu’il était dans son domaine et du coup, mécanicien était très probable. Alors, elle mentionna au passage qu’elle était gymnaste, ce qui n’était pas faux. Elle avait même recommencé à en faire. Elle l’avait surprise? Surement, parce qu’il l’observait de nouveau. Alors, elle enchaina demandant comment il allait. Elle croisa finalement son regard, confirmant ce qu’elle pensait : Oui, elle avait le beau rôle dans cette histoire.

-Oui, oui, elle est tout à toi.

Il voulait vérifier la voiture et elle n’allait pas l’en empêcher. C’était son job, elle avait appelé le garage pour ça, elle n’allait pas se formaliser de politesse, sauf qu’il était toujours poli. Il était toujours gentil et il demandait la permission avant de prendre, un peu comme à leur première rencontre, au bas de l’escalier. Elle passa sa main dans ses cheveux comme pour chasser se souvenir des plus agréables. Non, ne pas y penser, ne pas rougir non plus serait une bonne chose. Se concentrer sur le cas de Ladybug.

Pendant qu’il observait l’intérieur du capot, Joy se permettait pleinement de l’observer. Elle avait le droit elle. Le mieux, c’est qu’il lui tournait le dos, alors elle pouvait en profiter sans croiser son regard. Ça faisait quand même étrange de se dire qu’une fois, elle avait terminé sans son lit. Lorsqu’il revint vers elle, c’était pour dire qu’il devait ramener la voiture au garage. Oui, bon, ce n'était pas le genre de diagnostique qui plaisait à la rouquine, mais elle s’en serait doutée. Il rajoutait qu’il doutait qu’elle puisse prendre la route et faisait la conversation. Ils s’en sortaient très bien pour une seconde rencontre malaisante improvisée par le destin.

-Je me doutais que ça allait finir au garage. Je vais juste devoir texter mes parents pour dire que je ne serai pas là ce soir. C’est pas la fin du monde.

Surtout qu’elle allait surement devoir finir par leurs demander de lui avancer l’argent des réparations et donc aussi bien qu’ils se préparent psychologiquement à la demande en sachant que Lady était malade, voilà. Alors, elle l’observa, impuissante, hisser sa voiture sur la remorqueuse. Lorsqu’il l’invita à monter avec lui, elle ne put s’empêcher de penser qu’elle avait clairement une préférence pour l’autre voiture, mais ça… elle ne lui dirait pas. Une fois attachée et les portières fermées, le silence revint, mais plus lourd cette fois. Ils étaient doués pour instaurer ce genre de silence, vraiment. Elle perdit rapidement son regard sur la route, ne sachant même pas ou il l’amenait. En fait, la première fois elle ne savait pas d’oû elle partait et maintenant, elle ne savait pas où elle allait. Avec lui, dans une voiture, il y avait toujours un des deux points de l’itinéraire qu’elle ne connaissait pas. Elle n’allait pas tenter de combler le silence, elle n’avait pas grand-chose à dire. Ils avaient tous les deux fait des choix et puis voilà. Sauf que lui brisa le silence et ses mots résonnèrent en elle criant « Karma » par le fait même. Non sérieusement… d’accord la vie, elle le méritait. Le problème, c’est qu’elle ne put s’empêcher de rire de bon cœur et pour ça, fallait une explication. Alors, elle tourna son regard vers lui, souriante.

-Si tu savais combien de fois j’ai sorti cette excuse à des mecs. Je l’ai mérité celle-là.

Parce qu’elle ne le croyait pas trop. Un sms, ça prenait trois secondes à composer et même si ça n’arrivait pas automatiquement sur un rencart ou quoique ce soit. Juste exister dans la vie de l’autre et voir ce que ça donne, mais il n’en avait pas eu envie. La belle affaire. Elle n’allait pas pleurer pour ça. Elle n’était pas ce genre de fille. Pourtant, elle se disait que le silence gênant n’était que pour ça. Il avait peur qu’elle lui en veuille? Dieu qu’il ne la connaissait pas pour croire ça.

-Tu sais, je t’ai donné mon numéro, mais… c’était pas une obligation. Le fait de me le demander ne t’imposait rien non plus. Tu as le droit de ne pas avoir envie. Je suis jeune, verbomoteur et les relations, c’est peut-être pas ton truc. Le manque de temps, c’est pas vraiment une bonne excuse quand on sait qu’un sms prend trois secondes à écrire.

Voilà, elle avait tout mit au clair avec relativement beaucoup de mots. On était loin des 140 caractères twitter, mais ça, c’est une autre histoire. Au moins, il savait maintenant qu’elle n’attendait rien de lui, il pouvait arrêter de culpabiliser si c’est ce qu’il faisait ou tout du moins s’attendre à ce qu’elle réagisse négativement à tout ça. Elle allait peut-être paniquer à voir le prix de la réparation, mais pas du fait qu’il ne l’ait pas rappelé.

-Au fait, tu crois que ça va me couter cher en réparation? Savoir si je dois me préparer mentalement ou pas.

Genre, Joy Cameron, changeuse de sujet professionnel à votre service. Parce que sérieusement, autre que de lui donner raison ou de s’obstiner, il n’y avait pas grand-chose à en dire. Elle croisa finalement les jambes pour plus de confort, se laissant un peu plus aller au fond du siège. Elle se devait de se détendre avant d’arriver au garage. Ne pas mourir à l’entente du prix de la réparation, parce que sinon… ça ne serait pas pratique.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 18:29






Make It Happen



Mentir n'était pas vraiment ce que Logan préférait faire, mais dans ce cas présent, c'était la seule idée qui lui venait. Il savait qu'il avait merdé, que même si elle ne semblait pas furieuse contre lui, c'était quand même un peu désagréable de se retrouver coincé avec un mec à qui on avait failli donner sa virginité et qui vous avait ignoré par la suite. Il n'était pas très fier de lui et pour une raison pour le moins obscure, il ressentait le besoin de se justifier. Ce qu'il fit en lui offrant la plus belle des mauvaises excuses du monde. Comme si il avait été tellement pris pendant deux semaines entières qu'il n'avait pas eu cinq minutes pour prendre son téléphone et l'appeler.

Ce n'était clairement pas convaincant et le rire par lequel Joy répondit à ce mensonge éhonté confirma à Logan qu'il n’arrangeait vraiment pas son cas. Pourtant, il ne put se retenir de poser les yeux sur elle et de sourire à son tour. Elle avait un rire communicatif, c'était assez étrange. Et elle lui expliqua gentiment qu'elle avait utilisé elle-même cette excuse par le passé, faisant s'étirer le sourire de Logan, le transformant presque en rire. Mais elle savait qu'il mentait, ce qui n’arrangeait vraiment rien. Il venait de passer en deux minutes du mec qui ne rappelle pas et qui n'assume pas. Bravo, il n'allait pas gagner des points comme ça. De toute manière, pourquoi est-ce qu'il voulait gagner des points, d'abord ?

Son sourire se crispa quand la jeune femme reprit la parole, lui expliquant tranquillement qu'il n'avait eut aucune obligation de le faire de toute manière. Certes, c'était tout à fait exact. Mais qu'elle lui balance à la figure que les relations n'étaient pas son truc... Qu'est-ce qu'elle en savait, elle ? Elle ne le connaissait pas. D'accord, c'était clairement vrai, mais est-ce que ça se voyait tant que ça ? Sans doute que d'être encore célibataire à 35 ans était un indice assez clair. Pourtant, il n'aimait pas entendre ça, qu'on lui dise, qu'il doive l'assumer pleinement. Ce n'était pas qu'il avait un problème avec les relations, pas du tout, c'était les relations qui avaient un problème avec lui, voilà. Lui il rencontrait des femmes, il continuait d'essayer, pas sa faute s'il ne tombait jamais sur quelqu'un qui lui donne envie de s'investir !

Ayant reposé les yeux sur la route depuis un moment, Logan restait silencieux en écoutant le petit laïus de Joy sur leur situation pour le moins amusante et il décida de ne rien répondre de plus, jusqu'à ce qu'elle lui reparle de sa voiture et de la raison pour laquelle ils étaient réunis aujourd'hui. Le changement de sujet était un peu abrupt mais pas pour déplaire à l'homme qui avait retrouvé son sérieux et croisa le regard de la jeune femme une seconde avant de lui répondre.

« Hum, j'en ai bien peur oui... Je crois que j'vais devoir changer le radiateur et sans doute d'autres pièces autour. Rien que pour le matériel, tu peux compter entre 300 et 360$. Ajoute le prix du dépannage, mon salaire et la marge de profit... On va dire dans les 500$. »

Ce n'était sans doute pas une très bonne nouvelle pour une étudiante, malheureusement, c'était le minimum pour ce qu'elle avait. Et encore, le garage dans lequel travaillait Logan était peut-être l'un des plus intéressants de la ville en rapport qualité/prix. Dale faisait en sorte que ses employés travaillent avec sérieux et ils ne rendaient jamais un véhicule sur lequel tout n'était pas parfait. Pour changer le radiateur et s'assurer que tout était en ordre, s'il n'y avait aucun autre problème là-dedans, Logan n'en aurait que pour une petite heure, mais du peu qu'il en avait vu, ce n'était pas le seul problème sous le capot de cette voiture...

« Est-ce que ça ira pour toi ? » demanda-t-il en l'observant. C'était une belle somme, il le savait très bien et malheureusement il pouvait difficilement réduire la facture. Mais c'était possible si vraiment elle en avait besoin. Quoi qu'elle ne semblait pas manquer de moyens, à première vue. Mais probablement que lui non plus et pourtant, la réalité était toute autre. « On arrive » l'informa-t-il en tournant à l'angle d'une rue qui les rapprochait de l'enseigne du garage.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 19:22






Make It Happen



Elle ne pouvait pas faire la tête pour ça, alors aussi bien en rire. Au moins ça détendrait l’atmosphère. Elle n’avait pas envie qu’il se sente mal, ni même qu’il pense lui devoir un truc. Ce n’était pas grave, tout allait pour le mieux, c’était normal. Ça ne pouvait pas collé avec tout le monde non plus. En plus, la situation n’avait rien de complexe. Elle n’allait pas faire une crise et même s’il souriait, riait presque, elle avait surement dit un truc de mal puisqu’il était redevenu sérieux, ne rajoutant rien à tout ça. En même temps, est-ce qu’il y avait quelque chose à rajouter? Pas vraiment. Elle avait surement eu raison quelque part et puis voilà. Tout était dit. Elle passa donc à autre chose, parlant de nouveau de sa voiture. Oui, Joy était excellente pour changer de sujet rapidement. Leur cas était réglé, ils n’en parleraient plus. Maintenant, le sujet chaud du moment, la pauvre Lady, peut-être mourante, sait-on jamais. Le pire, c’est qu’elle n’avait même pas fait beaucoup d’aller-retour Détroit-Vermont. Peut-être qu’elle s’était suicider en prévision. C’était peut-être prémédité. Oui bon, mieux vaut en rire qu’en pleurer et ses conneries lui redonnaient le sourire un peu. Du moins, jusqu’à ce qu’il parle. Déjà, le 360$ lui donnait presque envie de pleurer, mais alors quand il monta jusqu’à 500, elle allait clairement mourir. Genre, son budget n’était pas prêt pour ça, loin de là. Et il lui demandait si ça irait. Comme si ça pouvait aller… Elle se passa une main dans les cheveux, comme toujours pour oublier ou peut-être se rassurer. Elle avait besoin d’un peu des deux pour le moment. Elle tourna son regard vers lui pour répondre même si le cœur n’y était pas. Parce que bon, elle ne pouvait pas nier l’évidence non plus :

-Je n’aurai pas bien le choix. Je peux pas vivre sans ma voiture. Je pourrai toujours vendre mon âme ou un truc du genre pour y arriver. Faut rester positif dans la vie.

Elle retint un rire mi-amusé, mi-désespéré. Ouais, valait mieux en rire qu’en pleurer et elle comptait bien l’appliquer pour le moment. Elle observa les environs lorsqu’il lui mentionna qu’ils arrivaient. Elle cherchait le garage des yeux. Elle pouvait maintenant dire où il vivait et où il bossait, c’était pas mal d’information quand même. Heureusement qu’elle n’était pas une stalkeuse professionnelle ou un truc du genre. D’accord, l’image était marrante. Sauf que ce n’était pas le cas. Elle n’avait même pas fait exprès pour le revoir. En fait, si on lui avait dit que pour le revoir, ça lui couterait plus de 500$ et une Lady mourante… elle n’aurait même pas accepté. Trop cher payé quand même.

-Lady aurait quand même pu attendre que je me trouve un job pour me lâcher, ça aurait été gentil.

Elle soupira. Genre, si déjà payer était compliqué, si elle ratait ses essais, ce serait pire. Elle aurait besoin de se boulot plus que jamais et même si elle n’était pas habituée de faire des entrevues et tout ça, elle avait une personnalité facile à vivre, elle donnait envie qu’on lui laisse une chance et bon, on ne se le cachera pas... elle était douée dans ce qu’elle faisait. Sauf que là, ça allait être compliqué si elle n’arrivait même pas à payer.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 20:17






Make It Happen



Du coin de l’œil, Logan essayait de voir le visage de Joy, pour vérifier qu'il n'allait pas se décomposer en entendant combien elle allait devoir débourser pour sauver sa voiture. C'était toujours un investissement et il doutait qu'une étudiante de 22 ans puisse se permettre de distribuer des billets verts sans problème. Enfin, elle avait parlé de rendre visite à ses parents, non ? Alors peut-être qu'eux pourraient l'aider. En tout cas, son visage n'était pas devenu beaucoup plus pâle qu'il ne l'était déjà, elle s'était tournée vers lui après avoir passé sa main dans ses cheveux, mais elle avait l'air de tenir le choc. Plus ou moins. Il ne put retenir un sourire amusé quand elle parla de vendre son âme pour payer les réparations. Il la regarda une seconde avant de lâcher :

« Je croyais que les roux n'avaient pas d'âme... Va falloir que tu trouves autre chose. »

Si elle ne s'était pas vexée quand il ne l'avait pas rappelé, elle n'allait pas se vexer pour une plaisanterie, certainement. Et puis fallait bien détendre un peu l'atmosphère, parce que ça commençait à devenir pesant d'être toujours aussi nerveux quand il se retrouvait avec elle. Surtout qu'il n'y avait vraiment aucune raison pour ça. Ok, elle était sublime et malgré le sérieux qu'il essayait de mettre en œuvre, Logan ne pouvait s'empêcher que difficilement de laisser glisser son regard sur la jeune femme un peu trop souvent. Mais qu'elle soit sexy ou pas, ça ne suffisait pas à justifier qu'elle le rende à ce point nerveux. Heureusement qu'il ne restait que quelques mètres à faire avant qu'ils puissent sortir de là et une fois dans son élément naturel, Logan avait bon espoir de retrouver son calme et son indifférence habituels.

Il venait d'entrer dans le garage et s'apprêtait à arrêter le moteur de la remorqueuse quand elle ajouta quelque chose. Elle avait vraiment appelé sa voiture « Lady »  ? Un autre sourire s'imprima sur les lèvres de l'homme. C'était tellement... A la fois complètement ridicule et absolument pas surprenant en fait. Elle avait vraiment la tête de la fille qui appellerait sa voiture Lady.

« T'as appelé ta voiture Lady ? J'trouve ça adorable. » dit-il sans la lâcher des yeux et sans se départir de son sourire. Il avait coupé le contact, ils étaient au milieu du garage, au milieu de tout un tas de voitures démontées et de trois autres hommes crasseux qui observaient la scène en faisant mine de continuer leur travail. Logan croisa brièvement le regard de l'un de ses collègues avant de retourner à Joy. « On y est. » dit-il. « Il va falloir que tu remplisses quelques papiers, je m'occupe de ta Lady en attendant, d'accord ? » Malgré tout, il restait parfaitement en place, les yeux rivés à ceux de la jeune femme avant de réaliser qu'il avait envie de l'embrasser et de se détourner brusquement. N'importe quoi, mec. Il ouvrit la portière et sortit du véhicule, attendant que la jeune femme le rejoigne pour lui expliquer où trouver le bureau et reconnaître son patron pour qu'elle puisse remplir les papiers dont ils auraient besoin.

Pendant qu'elle s'occupait de ça, il enleva sa voiture de la remorqueuse et alla l'installer avec les autres, jetant un dernier coup d’œil sous le capot pour faire une estimation plus précise de ce qu'il faudrait remplacer. Le radiateur, très clairement, mais aussi les durites, ce qui représentait encore 85$ de plus. Dans un soupir, il referma le capot et alla retrouver Joy et Dale dans le bureau, afin de faire son rapport à ce dernier et de remplir le devis.

« C'est juste le radiateur. » dit-il à son patron en lançant un regard en coin à la jeune femme. Personne ne savait et personne n'avait besoin de savoir pour le reste. « Joy, si tu peux annuler ton week-end, j'bosserais là-dessus lundi aprem, j'ai congés, ça te fera la main d’œuvre en moins à payer. » ajouta-t-il. Elle n'avait pas de boulot, elle ne pouvait clairement pas se permettre de mettre 500$ dans les réparations de sa voiture et Logan avait envie de lui rendre service. Il lui devait bien ça, non ? Pourtant elle n'avait cessé de lui faire comprendre qu'elle ne lui en voulait pas, alors pourquoi est-ce qu'il essayait encore de se faire pardonner ? Peu importe, il était déterminé et ça se voyait sur son visage. Le regard de Dale en disait long sur ce qu'il pensait de cet arrangement, mais il se ferait bien assez de thunes comme ça avec les pièces détachées et le dépannage. Aussi, aucun des deux hommes n'ajouta quoi que ce soit, laissant à la rouquine tout le loisir d'accepter cet arrangement ou d'aller voir ailleurs si on lui proposait une meilleure offre, ce dont Logan doutait grandement.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 21:54






Make It Happen



Oh non, Joy était une femme forte, elle n’allait pas vraiment laisser transparaitre sa panique intérieure, mais ouais, elle n’en menait pas large. Elle ne pouvait pas demander autant d’argents à ses parents, pas qu’ils ne voudraient pas l’aider, juste qu’ils ne le pouvaient pas. Ils avaient beaux être à leur compte, ce n’était pas quelque chose de très payant non plus. Être à son compte, ça avait quelque chose de très ingrat. On ne comptait jamais ses heures, on économisait tout le temps et c’était directement piger dans son salaire quand on faisait une erreur. Pourtant, c’est ce que ses deux parents avaient choisi et elle comprenait parfaitement leur choix. Ils avaient pourtant fait des sacrifices tous les trois pour ça. C’était normal. Débarquer et demander 500$ n’était donc pas un plan en soit. Elle s’arrangerait. Alors ouais, se faire rassurante, elle allait s’arranger, vendre son âme au pire. Sauf que la phrase amusa Logan, puisqu’il rajoutait qu’elle n’avait pas d’âme, faudrait trouver autre chose. Elle retint un rire. Cette blague, elle la faisait aussi, tout le temps.

-Tu connais mon secret. Elle avait pris un air faussement surprise, mais très amusé pour la forme. Avant d’hausser les épaules et de retourner s’appuyer contre son siège en rajoutant, comme si c’était le truc le plus normal du monde : «Bah ça va, je pourrai toujours vendre ma virginité sur Ebay ou devenir danseuse exotique. Le pole fitness me servira pour une fois. Ça paie bien en plus de ce qu’on m’a dit.

Elle avait gardé son sérieux jusqu’à la fin, mais elle ne put se retenir de rire. Dieu que ça ne lui allait pas. Oh, elle le pouvait, mais jamais qu’elle n’arriverait à se vendre de la sorte. Elle n’avait pas ce qu’il fallait pour se mettre autant de l’avant. Peut-être pour un défi, pour le plaisir même, mais pas pour de l’argent. Juste s’imaginer se trémousser à moitié nue devant des inconnues et elle rougissait. Genre, elle lui avait demandé de fermé les yeux pour se rhabiller, c’était peut dire.

Elle avait ensuite parler de sa voiture, sans même remarquer qu’elle avait utilisé son nom. Genre, il souriait là. Bravo Joy, si elle comptait passer pour une adulte, c’était totalement ratée. Au moins, il souriait. Elle gagnait des points là non? Il trouvait ça adorable, alors à la limite…

-Ladybug de son nom complet. Dès que je l’ai eu, mon père voulait lui mettre de gros points noirs pour que je la retrouve dans les stationnements… Je suis légèrement lunatique et il aime me le rappeler. Mais du coup, le nom lui est resté. J’aime bien.

Aussi bien expliquer et assumer pleinement. S’il la connaissait un peu plus, il saurait que tout avec elle finissait par avoir un nom différent. Parce qu’elle nommait les choses, leur donnait limite une personnalité sans jamais s’en rencontre compte. Elle souriait aussi, c’était mieux ça, que de repenser aux coûts des réparations. Elle avait souri de bon cœur quand il avait rajouté s’occuper de sa Lady. Elle n’était surement pas la première à nommer sa voiture mais l’entendre l’appeler comme ça… c’était drôle. -D’accord.

Parce qu’elle lui faisait confiance, c’était aussi bête que ça. Elle n’allait pas faire genre que non. Ensuite, elle avait soutenu son regard un peu plus difficilement. Ce mec la retournait complètement, elle le savait. Ce n’était pas dans ses habitudes, mais rien n’allait s’arranger entre-eux. L’attacher dans sa cave n’était même pas une option puisqu’elle n’avait pas de cave. Elle descendit finalement de la remorqueuse une fois le contact coupé et qu’il avait aussi amorcé le mouvement. Elle avait des papiers à remplir et aucune âme à troquer. Elle retrouva quand même son sérieux face à l’homme qu’elle devrait payer pour la réparation. Si elle vidait son compte, elle pouvait dire Adieu au fait de manger, ce qui n’était pas pratique. Sa carte de crédit n’accepterait jamais un tel montant, il ne restait pas grand choix non plus. Elle ne savait pas trop vers quoi se lancer quand Logan revint pour parler des réparations. Il lui donnait envie de sourire par sa seule présence, mais elle fut surtout surprise par sa proposition. Si elle annulait son week end, il le ferait lundi? Genre, elle payerait tout le reste, mais pas lui? Elle le fixait, cherchant à comprendre ce qu’il voulait de tout ça. Il ne lui devait rien, elle lui avait clairement expliqué plutôt. Il se sentait coupable? Il n’avait pas besoin… elle tourna son regard vers le patron de Logan, cherchant à voir s’il pouvait vraiment faire ça. L’autre ne semblait pas tellement d’accord, mais… il ne dit rien. Son regard à elle retourna sur Logan, le détaillant un peu plus. Elle aurait pu sortir n’importe quoi, mais pas devant l’autre. Elle n’osait pas.

-Ce serait gentil, mais… t’es sûr?

Parce que s’il s’attendait à quoique ce soit de cette accord, elle doutait clairement qu’il finisse heureux dans tout ça. Il n’avait pas l’air d’être ce genre de type, mais… qui pouvait savoir? Elle osait espérer que non. Elle sortit quand même la carte de crédit de secours de ses parents. Elle aurait quand même des pièces à changer… Dieu que cette journée était compliquée à gérer pour elle. Au moins il était là, sa journée passait de « journée de merde » à « journée difficile » elle s’en rendait bien compte. Faudrait vraiment qu’elle obtienne un boulot, sinon elle n’allait pas s’en sortir.


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Dim 26 Juin - 22:51






Make It Happen



Bon, ok. Logan était en train de flirter avec la folie, là, très clairement. Il pouvait toujours essayé de se rassurer en se disant qu'il faisait tout ça parce qu'il se sentait affreusement coupable de l'avoir éconduite, mais il n'y avait pas une toute petite once de vérité là-dedans. Il ne ressentait aucune culpabilité, il aurait certes préféré ne pas avoir à l'affronter après la manière dont il s'était conduit, mais elle ne lui en voulait pas et ça il l'avait intégré sans problème. C'était autre chose. Quelque chose de beaucoup moins facile à assumer. Elle lui plaisait. Et il ne l'aurait jamais. C'était toujours comme ça, non ? On voulait toujours le truc sur l'étagère du haut, parfaitement inaccessible alors qu'on pouvait avoir exactement la même chose à portée de main, dans un autre modèle, mais quand même. Il la voulait elle, voilà. Elle la petite rouquine gymnaste de 22 ans sans MST, adepte de pole dance, qui donnait un nom à sa voiture et qui ne pouvait pas s'empêcher de dire tout ce qui lui passait par la tête quand elle était stressée. Et tout ça consistait en absolument tout ce qu'il savait d'elle, d'ailleurs. Et il ne pourrait pas l'avoir, parce que pour ça, il devrait soit débourser 500$ pour acheter sa virginité sur eBay, soit entretenir une vraie relation avec elle. Pas besoin de poser la question, juste en la regardant il savait qu'elle était plus le genre de fille qu'on garde pour la vie que celle qu'on quitte après une nuit. Sauf que lui, il ne voulait pas de tout ça, il ne voulait pas partager sa vie avec quelqu'un, il voulait seulement l'avoir et retourner à son petit train-train quotidien. Oh il avait essayé, entretenir une relation normale, sortir avec quelqu'un et à chaque fois, il avait tout foutu en l'air parce qu'il ne supportait tout simplement pas l'idée même d'intimité. Pas le sexe, non, la véritable intimité. Laisser quelqu'un entrer dans sa vie et avoir une influence sur lui.

Pourtant, elle l'influençait déjà. Il venait de mentir à son patron sur le coût des réparations et proposer de travailler sur son temps libre pour lui rendre la vie plus facile à elle. Et le regard lourd de sens que Dale lui lançait en attendant la réponse de Joy ne l'inquiétait même pas. C'était son droit, s'il voulait perdre sa journée de congés à travailler gratuitement pour une minette de 20 ans aux jambes beaucoup trop longues, ça ne regardait que lui.

« J'en suis sûr, oui. Ça me fait plaisir. » répondit-il à la jeune femme en ignorant soigneusement l’œil inquisiteur et désapprobateur de Dale. L'homme l'avait bien laissé remettre sa propre voiture en état dans les locaux pendant des années sans jamais rien demander en retour. C'était la même chose, non ? Sauf que cette fois, il empocherait de l'argent quand même, donc il n'avait aucune raison de refuser ça à Logan. Aucune. D'ailleurs, il ne se gênait pas pour prendre son stylo et continuer de remplir le devis, énumérant à voix haute les services à facturer. « Dépannage.... Radiateur neuf... Pas de main d’œuvre. » Son regard se posa une nouvelle fois sur Logan qui se contenta de sourire à la jeune femme. « Ok, ça nous fera donc 420$, mademoiselle... Cameron.»

Une information de plus pour Logan, qui en apprenait décidément beaucoup sur Joy aujourd'hui. Il les laissa tous les deux régler les derniers détails sans bouger d'un pouce, restant planté là au lieu de retourner bosser comme il l'aurait fait avec n'importe quel autre client. Et quand l'échange entre Dale et Joy fut terminé et que le patron lança un dernier regard noir à son employé, Logan ouvrit la porte du bureau. « J'te raccompagne. » lui dit-il en lui laissant le passage. C'est qu'il était devenu galant, en plus. Et ils se retrouvèrent dans la fausse aux lions, ou plutôt dans le grand garage où les trois collègues relevèrent rapidement les yeux vers les deux nouveaux venus. Logan glissa machinalement une main au bas du dos de Joy, l'incitant à s'éloigner au maximum des regards inquisiteurs posés sur eux.

« Alors... Ça ira pour rentrer ? Il y a un bus pas loin, je pense qu'il va jusqu'à la fac. » Hum. Très sympa comme réplique de drague, pas vrai ? Qu'il continue comme ça et elle ne pourrait clairement pas lui résister bien longtemps... « Et maintenant que mon patron vient de vider ton compte en banque, tu permets que je t'invite à dîner ce soir ? » Alors ça, ça n'était absolument pas prévu, par contre. Il était en chute libre et il essayait d'improviser pour atteindre un but qu'il n'était même pas encore certain de s'être fixé. Pourtant, il souriait, son regard était impassible et sa main toujours posée sur les reins de Joy ne tremblait même pas. Elle ne pourrait pas deviner une seule seconde que dans la tête de l'homme, c'était un vrai champ de bataille.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 0:19






Make It Happen



Elle était là à fixer Logan et son patron, mais surtout Logan. Elle ne savait même pas comment elle pouvait prendre ce genre de situation. Il lui proposait de lui sauver les réparations et pourtant, elle ne pouvait pas dire si elle avait le droit d’accepter. Ce n’était pas bien, encore moins après avoir balancé qu’elle vendrait sa virginité sur Ebay… genre, c’était une blague, elle ne ferait pas ça. Elle n’était pas achetable, alors pourquoi il faisait ça? Est-ce qu’il en doutait? Surement pas. Il était surement gentil et puis voilà, mais… c’était difficile de ce dire qu’elle accepterait et puis plus rien, sauf qu’elle ne pouvait pas dire non à sauver de l’argent sincèrement. Alors…

-D’accord, merci.

Elle lui fit un sourire avant de ramener son regard vers le patron de ce dernier. Lui n’était absolument pas d’accord avec l’idée, les regards qu’il échangeait avec Logan était clair à ce sujet, mais elle avait accepté, Logan aussi alors lui aussi. Ce qui couterait quand même 420$ à la gamine. C’était toujours énorme, mais c’était ça en moins. Logan resta dans la pièce lorsqu’elle passa la carte de crédit de papa, celle de secours, celle qui ne servait à rien d’autre que d’exister en cas de besoin. Ouais, elle était mieux de la rembourser rapidement celle-là. Lorsqu’elle eut fini, elle se dirigeant vers la porte qu’il lui tenait. Elle lui fit un sourire, il était adorable. Il proposait de la raccompagner. Elle passa donc la porte, lui la suivant rapidement. Il était assez près pour déposer sa main dans le bas de son dos et elle en fut surprise sur le coup, mais elle ne put que sourire. C’était une agréable surprise. Elle n’était pas certaine de savoir ce qui fit relever les regards des collègues de Logan. Elle ne savait pas si c’était elle ou elle et lui qui suscitait les regards. Elle avait tendance à croire que c’était elle, parce qu’une main posé dans le bas du dos… c’était relativement protecteur non? Ou territoriale? Elle aimait le croire du moins. Une fois loin des regards, il demandait s’il serait capable de rentrer par ses propres moyens, il y avait un bus, elle pourrait surement se démerder.

-Je me débrouille toujours, t’inquiète.

Ce ne serait pas la première fois qu’elle prendrait le bus non plus. Elle lui fit un sourire, tout simplement. L’observant rajouter que maintenant qu’elle n’avait plus un sous, il pouvait l’inviter à diner. Fallait bien l’avouer, elle était surprise. Pendant un instant, elle ne savait même pas quoi répondre à ça. Il ne l’avait pas rappelé, ce dire qu’elle n’était pas son type, c’était facile. Maintenant, c’était plus… complexe. Sauf qu’elle s’entendit simplement dire un :

-Ça peut se faire ouais. Tu crois que tu arriverais à me texter pour me filer les infos?

Oh oui, elle osait. Elle pouvait très bien l’embêter encore un peu. Elle en avait tout à fait le droit. Elle c’était pourtant rapprochée de lui, glissant doucement ses doigts contre son torse avant de récupérer sa main. Mieux valait ne pas jouer à ce jeu, même si elle en mourait d’envie.

-Et va peut-être falloir venir me chercher du coup.

Parce que marcher et le bus, ce n’était pas génial en talon haut quand même et minimum, elle voulait être mignonne pour ce genre de diner. Le pire c’est qu’elle s’en rendait compte, elle flirtait avec lui, un peu, tout le temps. Même beaucoup parfois, elle le cherchait. L’invitation à diner, ça faisait quand même tellement… formel. Elle baissa les yeux, sourire aux lèvres, une respiration, deux. Elle releva son regard vers lui avant d’ajouter simplement :

-On se revoit ce soir donc?

Parce que plus elle y pensait, plus elle en avait envie. Elle allait surement paniquer une bonne partie de la journée dans l’attente de ce moment, mais pour le moment, fallait garder un minimum le contrôle. Du moins, ne pas lui montrer à lui, parce que bon, réagir comme une gamine, ce n’était pas totalement gagnant, fallait l’avouer. Elle l’observait doucement, luttant contre son envie de l’embrasser avant de le quitter. Non, elle ne le ferait pas, elle n’oserait pas, mais l’envie ne manquait pas.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 1:06






Make It Happen



Un dîner, ça n'était pas grand chose, au final. Tout le monde aimait manger et de toute manière, quand bien même il mourrait d'envie de la revoir, ça ne pouvait pas se faire autrement que comme ça : dans un lieu public, avec une activité qui leur plairait à tous les deux pour occuper leur esprit. D'accord surtout le sien, parce qu'elle, elle était probablement beaucoup plus sage et bien moins obsédée que lui, alors elle aurait clairement beaucoup moins de mal à garder son calme. Mais le lieu public, c'était très bien. Logan essayait de s'en convaincre en tout cas, en attendant que mademoiselle prenne une décision. Bon d'accord, l'inviter à dîner comme ça juste après lui avoir fait une faveur et ne pas l'avoir rappelé pendant deux semaines, c'était un peu spécial comme idée. Il lui envoyait clairement des signaux assez contradictoires et il ne savait vraiment pas comment il allait se débrouiller avec cette situation. Mais ce serait pour plus tard, quand il y aurait un vrai problème, par exemple, parce que pour le moment, il se contentait d'inviter une fille à sortir et ça n'était pas si grave que ça. Même s'il pouvait imaginer encore sans peine les regards de ses collègues rivés sur eux et qu'il priait pour que personne ne soit assez proche pour entendre leur conversation. Il allait passer un après-midi bien chiant, à n'en pas douter.

Mais pour le moment, il se concentrait sur Joy, qui venait d'accepter son invitation en lui envoyant une petite pique en passant. Il lâcha un petit rire, pas vexé pour un sous. C'était même plutôt bien envoyé et il trouvait ça très drôle, assez pour peut-être même continuer sur ce terrain.

« J'suis pas sûr d'y arriver, non... » répondit-il pendant qu'elle le touchait brièvement, avant d'arrêter d'un seul coup. Il regarda sa main retomber très loin de lui sans faire le moindre commentaire. Il n'était pas vraiment contre qu'elle le touche, il l'aurait même déjà fait tout seul depuis un moment si seulement il n'y avait pas tout un public qui les observait du coin de l’œil depuis le départ. Non pas qu'il avait honte ou quoi, mais il allait déjà se prendre assez de réflexions tout le reste de l'après-midi comme ça, valait mieux éviter de nourrir les animaux.

« Bien sûr que j'viendrais te chercher. 19H30, devant la fac, ça te convient ? Je serais le seul mec de plus de 30 ans qui ne soit pas prof là-bas, tu devrais pas me louper. » Et il souriait encore. Elle n'était pas la seule à pouvoir s'amuser. « Et comme ça, pas besoin d'utiliser mon téléphone ! » Un jour ou l'autre, il finirait bien par lui prouver qu'il était tout à fait capable d'user de cette forme de technologie, mais pour le moment, il voulait juste se moquer d'elle. Au moins un tout petit peu. Il leva sa main libre vers le visage de Joy, caressant sa joue du bout des doigts pendant une toute petite seconde. S'il l'embrassait là, maintenant, ça risquait d'être encore un signal étrange, non ? Dieu, il entendait déjà les millions de remarques qu'il allait se prendre dans la tronche tout le reste de la journée...

« On se voit ce soir... » confirma-t-il à la nouvelle question de la jeune femme. Elle n'arrêtait pas de fuir son regard et il ressentait une certaine tension lui aussi. Pourquoi est-ce que c'était toujours aussi compliqué de dire au revoir à cette fille ? Surtout que cette fois, ils allaient se revoir et dans vraiment peu de temps qui plus est. Pas la peine d'en faire toute une histoire. Pourtant, il laissa un nouveau silence s'installer, hésitant encore sur la manière dont il allait mettre fin à tout ça. « Faut que je retourne bosser... » dit-il avant de se mordre la lèvre, restant toujours parfaitement en place. Ça allait être une vraie torture de sortir avec elle en sachant parfaitement qu'il n'aurait pas le droit à plus qu'un petit flirt une fois de temps en temps. C'était sympa, mais ça allait être vraiment difficile. Et il déposa un baiser sur sa joue avant de s'éloigner d'elle pour de bon. « Tu devrais y aller, on se voit tout à l'heure. »


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 2:10






Make It Happen



Elle flirtait avec lui, c’était d’une évidence. Pourtant elle tentait de ne rien laisser transparaitre. Pas trop du moins. Sauf qu’elle n’y arrivait pas très bien. La franchise, c’était ça son truc. Elle devait juste se rappeler qu’ils n’étaient pas seuls et ça iraient. Elle ne pouvait pas faire trop, mais elle pouvait l’embêter un peu. Alors, elle lui avait balancé une toute petite pique sur le fait qu’il ne savait peut-être pas utiliser un téléphone. Elle n’oserait pas le traiter de vieux, mais d’incompétent… ça allait. Il riait, alors ça allait. Elle pouvait continuer sur cette voie. Sauf qu’il rajouta qu’il n’en était pas certain. Voilà, c’était l’explication pour son absence de coup de fil. Elle ne pouvait que sourire en disant :

-Dommage.

Comme si, parce qu’il était incompétent, ils ne sortiraient peut-être pas. Bon d’accord, elle n’y croyait pas du tout, mais c’était marrant de le voir comme ça. Elle avait osé le toucher légèrement, sachant pertinemment que ce n’était pas le moment de le faire. Alors, elle avait récupérer sa main. Peut-être qu’elle pourrait s’en permettre un peu plus ce soir, elle n’en savait rien. Ce n’était pas très sage, mais elle en avait envie. Elle avait rajouté qu’il devrait venir la chercher, parce qu’elle n’allait quand même pas marcher avant un diner. Bon, ça ne serait pas la première fois, mais elle n’en avait pas très envie. Elle rigola à sa blague. Sauf qu’il se trouvait une défaite pour ne pas utiliser son téléphone. Rha le vilain. Elle décida donc d’en rajouter encore un peu en disant simplement :

-Mais si tu ne me dis pas où on va, je ne saurai pas comment m’habiller… et toute nue… je ne pense pas qu’on me laissera rentrer où que ce soit.

Oh oui, elle le cherchait complètement. Elle n’allait pas se le cacher, c’était clair pour elle, surement aussi un peu pour lui. Maintenant que tout cela était dit, elle pouvait s’en amuser un peu non? Elle le quitterait, elle rentrerait et vu toutes les insanités qu’elle avait dit… il en aurait à penser pour le restant de l’après-midi et elle, ça l’amusait. Lorsqu’il lui caressa la joue, elle pencha légèrement la tête pour profiter un peu plus de la caresse. C’était peu, mais c’était bien assez. Comment est-ce qu’ils étaient passés d’un « Je rappelle pas, c’est fini, on n’en parle plus » à ça? Aucune idée, mais elle appréciait le changement. Il confirma qu’il se revoyait le soir même, il se devait de retourner bosser, elle le savait bien, mais elle n’arrivait pas à ce résoudre à passer la porte. Lui non plus à vrai dire. Il avait tout de même fini par se décider sur la marche à suivre, un baiser sur la joue. Elle ne put que sourire. Elle le faisait toujours quand il lui mentionna qu’elle devrait partir, qu’il se verrait le soir même. C’était marrant comme la vie faisait bien les choses. Elle en oublierait presque ses problèmes d’argent pour le coup. Elle rajouta un simple :

-C’est vrai, à ce soir.

Elle oublia, du moins, jusqu’à ce qu’elle soit dans le bus. Là, ses problèmes lui revinrent en tête, mais aussi la question qui tue : Qu’est-ce qu’elle allait porter. Parce que oui, elle restait très féminine et c’était important d’être… parfaite. Il le valait bien non? Il avait fait l’effort de l’inviter, alors aussi bien qu’elle va l’effort qu’il ne le regrette pas.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 2:46






Make It Happen



Joy avait fini par partir vraiment et Logan était allé se cacher sous une voiture, faisant semblant de se concentrer sur son boulot pour ne pas entendre les réflexions de ses collègues qui s'en donnaient à cœur joie. Le pire fut sans doute quand Dany rappela à toute l'assemblée que c'était la même fille qu'ils avaient rencontré dans leur bar habituel quelques temps plus tôt et que Logan, ivre mort, avait ramené chez lui ce jour-là. Comme il n'était pas venu bosser le lendemain et que visiblement tout le monde s'en souvenait, ça y allait sur les commentaires. Et le brun restait caché dans son coin, répondant parfois sur le même ton humoristique que ses amis, mais prenant bien soin de ne pas leur répondre quand ils discutaient tranquillement de ce qu'avait du être leur nuit ensemble. S'ils venaient à apprendre qu'elle était encore vierge et qu'ils n'avaient rien fait du tout, il n'en aurait jamais fini avec cette histoire et il risquait d'en entendre parler jusqu'à la fin de ses jours.

A 18h30, un Logan bien incapable de se décider quittait le garage au volant de sa Camaro, rentrant jusqu'à chez lui où il continua de réfléchir à l'endroit où il emmènerait Joy sous la douche. Ils avaient pourtant l'embarras du choix à Burlington, mais il n'avait pas vraiment l'habitude d'en arriver jusque là, en fait et généralement, il préférait largement rester chez lui et cuisiner lui-même plutôt que de payer une fortune un repas qui ne valait clairement pas son prix. Mais il ne pouvait pas faire ça à Joy, n'est-ce pas ? Elle allait s'imaginer qu'il ne s'intéressait qu'à coucher avec elle. Ce qui n'était pas tout à fait vrai, loin de là. Mais bon, elle était déjà venu ici, elle connaissait et c'était quand même mieux qu'il soit dans un endroit où il se sentirait à l'aise, non ? Et ce ne serait absolument pas le cas dans un resto.

Il avait pris sa décision en terminant d'enfiler sa chemise et il fila à la cuisine pour vérifier qu'il avait au moins de quoi la nourrir. Bon, ça ne serait pas un repas digne d'un grand chef, mais ça suffirait. Et puis de toute façon, l'idée c'était qu'ils passent une soirée ensemble, pas vraiment de manger, pas vrai ? Et il avait même une bouteille de vin qui traînait dans le fond d'un placard, bien qu'il aurait été bien incapable de dire si c'en était une bonne ou non. Dans tous les cas, il l'ouvrit et commença à préparer le modeste repas qu'il pouvait se permettre de lui offrir, malheureusement pour elle il n'y aurait pas de désert et elle devrait se contenter du plat principal, en fait. Mais elle ne lui avait pas fait l'impression d'avoir un grand appétit de toute manière.

Quand le plus gros du travail fut fait, Logan poussa le zèle jusqu'à redonner visage humain à sa maison, débarrassant le salon des trop nombreuses canettes de bière vides et des vêtements abandonnés là par flemme au cours de la semaine. Il aurait eu à le faire ce soir de toute manière, avant que Lisa ne débarque le lendemain, alors ce n'était pas vraiment pour elle qu'il se donnait tant de mal.

A 19h et quelques minutes en plus, il quittait enfin une maison présentable où régnait l’odeur du poisson qui finissait de cuir dans le four, direction l'université de Burlington. De toute sa vie, il n'avait jamais mis aussi souvent les pieds à la fac que durant les deux dernières semaines. Et il avait comme l'impression que ça n'allait faire qu'empirer avec le temps. Enfin qu'importe. Ce serait peut-être l'occasion de prendre les cours qu'il n'avait jamais eu l'occasion de prendre dans sa jeunesse ! Toujours est-il qu'il se gara devant le bâtiment à l'heure exacte qu'il avait annoncé et il coupa le moteur de sa voiture, restant quand même assis derrière le volant en attendant que Joy ne vienne le retrouver.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 3:50






Make It Happen



Le pire dans tout ça, c’est qu’elle avait eu un temps de fou pour se décider. Non mais, sérieusement. Elle était rentrée et elle avait terminé de bosser un cours pour se changer un peu les idées. Elle avait aussi attendu que sa mère rentre du boulot pour l’appeler et lui expliquer la situation. Parce qu’ils allaient recevoir le compte d’une façon ou d’une autre. Elle trouverait bien comment rembourser rapidement. Elle c’était donnée un délai, mais sa mère n’était pas bien exigeante. C’était Joy qui l’était, pas l’inverse. Ça n’arrangeait personne, mais c’était des choses qui arrivaient. Elle allait donc passer le week end complet à Burlington, aussi bien avancer un peu ce qu’elle avait à faire. Bien rapidement, elle alla prendre une douche, elle détestait ne pas être à l’heure et c’était tout à fait son genre. C’était bien la première fois qu’elle n’arrêtait pas trois secondes à penser à un diner. En général, elle les oubliait ou elle y pensait à la dernière seconde. Non, vraiment. Elle était réellement nerveuse de tout ça.

La première chose qu’elle avait choisi, c’était ses talons hauts. Elle ne savait pas où elle allait, ni même ce qu’elle aurait à faire, du coup elle en prit des confortables. Si elle arrivait à danser avec, elle pouvait courir sur 5km sans problème. C’était un talent indispensable, tout le monde savait ça. Ensuite, elle avait placé ses cheveux, elle c’était maquiller et là, le défi survint. Elle enfilait quoi. Parce qu’elle avait beau porter ses sous-vêtements préférés, elle n’avait pas d’idée quoi mettre dessus. Elle lui avait parlé d’y aller à poil, mais elle ne pensait pas vraiment que ce serait le cas. Alors, elle paniqua un bon 5 minutes avant de décider de la marche à suivre. Elle appela sa meilleure amie pour lui demander quoi mettre. Elle n’allait pas y aller à poil. Sauf que la réponse ne lui plus pas plus qu’il faut. Parce que la robe que l’autre voulait, elle l’avait, mais elle doutait vraiment que ce soit une bonne idée. Genre, c’était de la provocation non? Un peu? En même temps, un diner, c’était au resto… elle n’aurait pas à s’inquiéter du message qu’elle enverrait non? Elle dû donc changer de sous-vêtement sous l’ordre de l’autre et enfiler sa robe noire en dentelle. C’était vrai, ça allait faire dans n’importe qu’elle situation, mais… mais ça irait, ce n’était pas comme si elle ne jouait pas sur ce tableau depuis le tout début.

Elle se regarda finalement dans un miroir, elle était magnifique. Du moins, elle se sentait en confiance, c’était déjà ça. Elle prit son sac à main, contenant le strict nécessaire. Elle marchait donc sagement vers le point de rendu vu et plus elle avançait, plus elle était nerveuse. C’était stupide, elle n’allait pas se marier, elle allait diner. En prime, elle allait le faire avec un mec qui ne l’avait pas rappeler la première fois, pas de pression à avoir en sommes. Oh Dieu, elle allait mourir.

Elle marchait donc sagement vers le point de rendez-vous. Il n’était ni en retard, ni en avance. En fait, c’était vachement étrange de ne pas être en retard. Sa crinière rousse suivait chacun de ses mouvements et elle réalisa que jamais il ne l’avait vu en pantalon ou en short. C’était marrant vu comme ça. Un jour peut-être, mais pas de ci-tôt. Ça l’amusait beaucoup en fait. Elle aperçue rapidement la voiture, il était difficile de ne pas la reconnaitre. Elle n’attendit pas d’être invitée pour monter côté passager, souriante comme toujours.

-Salut, ça fait longtemps.

Son regard c’était fait joueur, à peine arriver qu’elle blaguait déjà. Il devrait si faire, c’était le genre de Joy. Elle se donna le droit de le détailler un peu. Il était bien, vraiment. Elle ne regrettait pas sa robe. Elle aurait autant de mal que lui avec un peu de chance. Elle se demanda finalement l’endroit où il l’amènerait. Elle était curieuse, elle n’y pouvait rien. Aussi bien tenter de savoir maintenant.

-Alors, où m’amènes-tu?

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 4:42






Make It Happen



Logan n'eut pas à attendre très longtemps avant que la portière de sa voiture ne s'ouvre, laissant apparaître Joy, aussi magnifique que d'habitude, qui s'installa sur le siège passager sans lui demander son avis. Le sourire de l'homme ne s'était pas fait attendre lui non plus et bien qu'il n'était pas particulièrement stressé à l'idée de passer sa soirée avec elle, il sentait déjà que ça allait être bien long à certains moments. Parce que clairement, elle avait été éblouissante quand ils s'étaient vu cet après-midi, mais là... Elle cherchait à l'impressionner, il n'avait aucun doute là-dessus. Tout ça pour lui annoncer à la fin de la soirée que ça n'irait pas plus loin, sur ça non plus il ne doutait pas. Si un jour elle acceptait de lui offrir son corps sans qu'il n'ait besoin de passer sa vie sur eBay pour ne pas manquer l'enchère, ça allait être comme un matin de Noël pour lui...

Mais il ne devait pas penser à ça. Pas maintenant en tout cas, plus tard, quand elle ne serait plus là, il pourrait y penser autant qu'il voudrait. Mais tant qu'elle était encore à portée de main, il valait mieux éviter.

Elle l'avait salué, faisant une petite plaisanterie au passage et pour toute réponse, Logan lui offrait son air le plus amusé qui soit. Il allait finir par se chopper des crampes à force de sourire avec elle. Dire qu'habituellement, on l'appelait Grincheux et on se fichait de lui et de son air éternellement grognon... « Vraiment longtemps. Tu m'as terriblement manqué... » répondit-il quand même, d'une voix exagérément dramatique avant de se mettre à rire tout à fait. Et elle voulait savoir où il l'emmenait. La question délicate de la soirée, mais autant en parler maintenant plutôt que de lui faire la surprise et de risquer une réaction désagréable. « J'pensais qu'on pourrait aller chez moi. J'ai cuisiné, ce sera plus sympa qu'un resto bondé. » Sauf qu'il ne l'avait pas vraiment prévenu avant et qu'il ne lui demandait pas tellement son avis, pour le coup. Il ne craignait pas vraiment qu'elle refuse, mais plutôt qu'elle se fasse de fausses idées sur ses intentions. Pourtant, il n'avait vraiment pas d'idée derrière la tête. Bon, ok, il avait toujours un petit espoir que, mais ça n'était clairement pas dans cette optique qu'il avait prévu cette soirée chez lui.

« Mais on peut aller ailleurs si tu préfères, c'est juste... Je préfère être chez moi, j'essaye pas de te mettre dans mon lit. » Elle n'était pas obligée de le croire, il ne l'aurait probablement pas cru s'il avait été à sa place, mais c'était pourtant la vérité. Ce serait un petit challenge pour lui de se tenir bien tout au long de la soirée, mais il y arriverait bien, il n'était pas un animal non plus.

Comme pour se contredire lui-même, il s'était pourtant rapproché, glissant timidement sur le siège en cuir pour poser une main sur le visage de la jeune femme et le relever vers lui. Et après un regard qui lui sembla durer bien trop longtemps, il l'embrassa, tout simplement. Il s'arrêta tout de même avant que ça ne devienne un peu trop intense, se reculant un sourire aux lèvres pour murmurer : « Désolé, j'en avais envie depuis cet aprem... »


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 21:29






Make It Happen



Elle venait de s’installer sur la banquette sans véritablement attendre qu’il lui dise quoi que ce soit. Elle n’allait pas attendre qu’il sorte de la voiture non plus. Il y avait des limites. Donc ouais, entrer, s’installer et le saluer. Elle était heureuse qu’il poursuive sur la même voie qu’elle en disant que ça faisait très longtemps, qu’elle lui avait terriblement manqué. Bon d’accord, c’était faux, mais c’était marrant. Il riait et elle souriait. C’était déjà un excellent début de soirée. S’ils continuaient comme ça, le diner serait une réussite.

Elle lui demanda finalement où il comptait l’amener. Comme ça, elle saurait finalement si elle était trop habillée ou pas. Euh, genre trop habillée… trop propre, mais pas trop de vêtement, elle n’avait jamais trop de vêtements. Bon, oui, mais non. Bref! L’endroit du diner! Sauf qu’il répondit chez lui. Il avait déjà cuisiné et il préférait cela à un restaurant plein de monde. Elle pausa son regard sur lui, le jaugeant un instant. Pas qu’elle n’aimait pas l’idée, ça ne lui dérangeait pas du tout un diner à la maison, surtout qu’il en avait une à lui, c’était parfait, mais… c’était… dérangeant? Non, pas dérangeant, juste… ça instaurait un petit malaise ? Surement. Genre, elle le cherchait, oui. Ça, elle assumait pleinement, sauf qu’au vu de la dernière fois, elle aurait préféré se tenir loin d’un lit un minimum, juste par prévention. Sauf qu’il rajoutait qu’ils pouvaient aller ailleurs et… qu’il n’essayait pas de la mettre dans son lit. Elle n’était pas la seule à apprécier la franchise, ce qui lui redonna le sourire.

-Mais non, on n’ira pas ailleurs, tu as cuisiné, on ne va pas gaspiller. Et même si tu cherchais à me mettre dans ton lit… c’est à moi de voir si j’y vais ou pas non? Alors ça va.

Et elle lui souriait. Parce qu’elle se souvenait très bien de ce matin-là ou il lui avait demandé sagement avant de monter. Oh, elle avait accepté, mais au moins, c’était son choix à elle. Elle était capable de s’affirmer si elle n’avait pas envie. Le problème résidait surtout du fait qu’elle n’était pas certaine de ne pas avoir envie au moins un tout petit peu. Alors au final, même si elle ne le croyait pas totalement, ce n’était pas bien grave. Elle ne pensait pas qu’il était du genre à lui forcer la main. Dans tous les cas, il n’avait rien démontré qui dise le contraire jusqu’à présent.

Elle n’avait même pas eu le temps de finir sa pensée qu’il c’était rapproché et elle l’avait laissé faire. Elle aimait sa proximité de toute façon. Encore plus lorsqu’il lui caressait doucement le visage, lui relevant légèrement le menton pour venir l’embrasser. Ça, elle en avait eu envie depuis un moment déjà, surement en même temps que lui puisqu’il disait qu’il en avait eu envie depuis l’après-midi.

-Ça tombe bien, j’y pensais aussi.

Parce qu’elle se souvenait très bien de son envie de proximité, sa main contre son torse l’espace d’une caresse avant de réaliser que ce n’était pas une si bonne idée que ça. Surtout qu’elle ne savait même pas ce qu’elle devait penser de tout ça. Ils avaient passé un avant-midi agréable et puis plus rien. Il aurait pu la rappeler, mais il n’en avait rien fait. Ils c’étaient revus et il avait décidé de lui rendre service, de l’inviter et il n’avait aucun mal à lui toucher, à lui parler, l’embrasser. Il agissait comme si les deux semaines n’auraient jamais existé et elle aussi, fallait bien l’avouer. Elle aurait dû lui faire la gueule pour ça, un peu, mais elle n’en avait pas envie. Elle avait peur que faire la gueule la fasse passer à côté de quelque chose d’important au final.

-Est-ce que c’est moi ou… tes collègues n’ont pas arrêté de me dévisager?

Elle souriait, ce n’était même pas un reprpche, elle se demandait surtout ce qu’ils avaient à en dire. En même temps, elle faisait la conversation tout en s’attachant. Le pire, c’est qu’elle ne savait même pas que l’un d’eux était là quand elle était partie avec Logan de se bar. Bref, faire la conversation et l’observer doucement, passant de son profil à la route. Un jour, peut-être qu’elle connaitrait le chemin par cœur, qui sait.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 22:36






Make It Happen



Tout semblait aller pour le mieux : Joy restait peut-être perplexe face à l'endroit où il comptait l'emmener, mais elle ne refusait pas, assurant que de toute manière elle pouvait toujours refuser de finir dans son lit. Et ça il n'en doutait même pas, préférant plutôt partir du fait que ça n'arriverait pas au lieu de mettre en marche un plan compliqué et ridicule pour l'attirer dans ses filets. Si ça devait se passer un jour, ça se passerait, sinon peu importe. Du moment qu'il passait quelques bons moments en chemin. La vie ça n'était pas que le sexe, au pire ils finiraient peut-être par devenir amis, qui sait...

Bon d'accord, ils ne deviendraient jamais amis si elle continuait d'être aussi canon. Il mourrait déjà d'envie de la toucher alors qu'elle n'était pas assise à côté de lui depuis plus de cinq minutes. D'ailleurs, il ne se gêna pas pour le faire et puisqu'elle n'essayait pas de le repousser, il ne voyait aucune raison de se sentir coupable pour ça.

Dès qu'il eut assouvi ce besoin pour le moins surprenant, Logan retourna s'installer bien droit derrière le volant et démarra finalement la voiture. Il était largement temps qu'ils rentrent, avant qu'il ne fasse cramer le dîner et qu'ils soient obligés de sortir pour de vrai. Il s'engagea sur la voie, prenant enfin la route de chez lui en écoutant Joy lui poser une question sur ses collèges. Il eut un sourire mais ne se tourna pas vers elle pour lui répondre.

« Ils ne te dévisageaient pas si tu veux tout savoir, j'dirais plutôt qu'ils te reluquaient. Faut dire que t'étais... Particulièrement éblouissante. Et... » Il marqua une pause, hésitant. De toute manière, elle finirait bien par savoir des choses sur lui, y compris celles dont il n'était pas forcément le plus fier. « Disons qu'ils me voient rarement avec la même fille plusieurs fois. Encore moins sur mon lieu de travail. » Et encore c'était un euphémisme. La dernière qui avait osé se pointer à l'improviste au garage avait été expédié de sa vie le soir-même, quand elle avait encore osé venir frapper à sa porte avec une bouteille de vin dans les mains et un sourire jusqu'aux oreilles. La bouteille de vin qu'il allait lui faire boire ce soir, d'ailleurs. Mais clairement, quand Dany avait vu Joy cet après-midi, il ne lui avait pas fallu longtemps avant de reconnaître la charmante rouquine avec qui Logan était rentré deux semaines plus tôt. Et comme il ne savait pas que l'homme ne l'avait jamais revu avant aujourd'hui, ça faisait se poser des questions. Logan Carter qui sort avec la même fille pendant deux semaines et qui la laisse venir à son travail sans la jeter dehors au bout de deux minutes, c'était plus rare qu'une éclipse.

Mais il n'avait pas trop envie de parler de ça avec elle tout de suite. De toute manière, il ne savait pas encore ce qu'il y aurait entre eux exactement. Il se doutait que ça finirait par devenir compliqué d'une façon ou d'une autre, mais pas la peine de passer trop vite sur la bonne partie pour sauter directement à pieds joints dans les problèmes. Alors, après avoir lancé un regard en coin à la jeune femme pour jauger sa réaction, il décida de changer lui-même de sujet.

« Tes parents ne sont pas trop déçus de pas te voir ce week-end ? » C'est bien ce qu'elle lui avait dit, non ? Qu'elle devait passer le week-end chez eux. Ils devaient quand même vivre sacrément loin, il se demandait pourquoi elle était venue se perdre toute seule à dix heures de routes de sa famille. Surtout que Burlington ne possédait même pas l'une des plus grandes fac du pays...


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Lun 27 Juin - 23:51






Make It Happen



Bon d’accord, ce n’était pas ce à quoi elle s’attendait, le défi serait plus grand, mais l’idée lui plaisait bien. Parce que même s’il donnait souvent l’impression d’avoir envie de rapprochement, il était aussi capable d’un grand contrôle. Tandis qu’elle, elle n’en savait trop rien. Elle ne pouvait même pas jurer d’arriver à se contrôler. En fait, si elle y arrivait, se serait parce qu’elle aurait trouvé le parfait dosage de provocation et de sagesse. Ce qui n’était pas mince chose à faire. Elle lui fit donc un sourire avant qu’il ne s’approche et l’embrasse. Elle aurait voulu prolonger ce baiser, mais ce n’était pas sage, elle le savait. Alors, elle avait simplement profité du petit moment de proximité. Ça lui faisait quand même étrange de se dire qu’elle en voulait un peu plus, et ce, avec un mec de 35 ans. Oh, ce n’était pas désagréable, c’était surtout surprend. Elle s’étonnait à chaque fois.

Il était finalement retourné derrière son volant pendant qu’elle s’attachait. Elle osa quand même poser une question sur son après-midi. Parce qu’elle c’était sentie observée et elle avait envie d’en parler. C’était un sujet comme un autre au final. Sauf qu’il la fit rougir de par sa réponse. D’accord, venant de lui, il en fallait peu pour la faire rougir, mais il avait fait fort en disant qu’ils la reluquaient parce qu’elle était éblouissante. Elle n’aurait pas été jusque-là. Elle était jolie, mais pas éblouissante. Elle souriait, mais tourna finalement son regard vers lui lorsqu’il avait dit qu’on ne le voyait pas très souvent avec la même fille. En même temps, qui pouvait avoir envie de se pointer sur le lieu de travail de l’autre?

-Au prix que ça m'a coûté d’aller à ton boulot, plus jamais qu’on va mit voir hein.

Elle riait. Elle ne pouvait pas le cacher, sa courte visite au garage n’avait pas été ce qu’elle pourrait dire de très agréable. En même temps, elle n’était pas non plus du genre à déranger pour rien. Elle était très indépendante en fait.

-Sauf peut-être pour retourner chercher ma voiture, j’y tiens quand même.

Elle y tenait même beaucoup à Ladybug et vu qu’elle venait d’investir autant… aussi bien la récupérer réparer. C’était pratique. Elle ne posa pas plus de questions que ça sur son genre de relation. Elle avait généralisé la dernière fois et ça semblait assez réaliste. En même temps, s’il l’avait ramené pour un coup d’un soir, elle ne devait pas être la première quand même. Surtout qu’il aurait pu dire « moi aussi » quand elle lui avait balancé qu’elle n’était pas habituée à tout ça. Bref, elle ne pouvait pas lui en vouloir d’être ce qu’il était et encore moins son passé. Ça serait un peu con quand même. Le sujet dériva finalement, la vie privée de Logan ne regardait que lui et il lui parlait finalement de ses parents. S’ils étaient déçus qu’elle ne soit pas rentrer?

-Toujours un peu je suppose, mais en même temps, je suis chiante, je parle tout le temps et je bouge beaucoup. La maison doit paraître vide pour eux. Ils étaient contents que je passe chercher mes tenues de danse. Ils l’étaient beaucoup moins quand je leur ai dit que j’avais un peu utilisé leur carte de crédit sans demander leur avis.

Elle souriait, haussant les épaules aux passages. Elle était en bon terme avec ses parents, alors ça allait. Juste que bon, ce n’était pas le genre de surprise qu’ils aimaient recevoir. Genre, ça et un bébé, même combat. Parce que ouais, un bébé n’aurait pas été une agréable surprise quand même. Sauf que bon, faire des bébés en étant vierge, c’était possible, mais elle n’avait pas le bon prénom pour ça.

-J’irai le week end prochain, c’est pas plus grave.

Et elle allait devoir être adorable pour qu’ils oublient rapidement qu’elle était une peste qui venait de leur couter 420$ jusqu’à ce qu’elle trouve un boulot. Bon, avec de la chance, elle en trouverait un, mais… rien n’était sûr non plus.

-Mais si je meurs d’ennuie ce week end… je viendrai te hanté, je t’avertis.

L’image était réellement marrante, même si elle doutait de pouvoir réellement mourir d’ennuie. Elle avait des millions de mouvement à répéter pour se sentir prête avant d’essayer d’avoir le job. Au final, c’était peut-être même positif qu’elle passe le week end en solitaire à Burlington.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Mar 28 Juin - 0:27






Make It Happen



Parler du travail, de ses collègues et de comment tout ça entrait dans sa vie personnelle n'était pas vraiment ce dont Logan avait envie pour le moment. Un jour ou l'autre, elle finirait bien par apprendre tout ça à ses dépends, mais pour ce soir, il considérait avoir déjà fait assez d'efforts sur beaucoup de choses. Et ce n'était que le début, puisqu'il s'apprêtait à passer toute une soirée en toute amitié avec elle. Ce qui voulait dire qu'il allait devoir parler, sans doute beaucoup, même. Ça allait être bien compliqué pour lui, mais il le ferait alors chaque chose en son temps.

Et peut-être que Joy n'en avait rien à faire ou qu'elle remarqua qu'il n'avait pas vraiment envie d'en parler, toujours est-il qu'elle n'insista pas vraiment, faisant juste quelques commentaires sur sa courte visite au garage avant de le laisser changer de sujet sans problème. Et elle répondit à sa question avec un bon nombre de détails et de mots, ce qui ne faisait que confirmer ses propres paroles. Ça pour parler, elle parlait beaucoup. Mais d'un côté, tant mieux, comme ça elle pourrait s'occuper de la conversation, parce que Logan ne serait clairement pas l'homme de la situation. Il répondrait probablement à ses questions, avec plus ou moins de facilité, mais il n'allait clairement pas entrer autant dans les détails qu'elle. Si elle arrivait à lui tirer plus d'une phrase par question, c'était déjà qu'elle aurait bien joué son coup.

« J'te promets de faire mon maximum pour que tu puisses rouler la semaine prochaine. » assura-t-il en lui lançant un bref regard en coin. De toute manière, ce ne serait que l'affaire d'une heure ou deux de travail, il n'aurait même pas besoin d'y passer toute sa journée de congés. Et au moins, qu'importe la manière dont se déroulait cette soirée, elle avait au moins l'assurance de le revoir très vite grâce à sa voiture... Bon, ok, il était déjà à peu près certain qu'il la reverrait voiture ou pas. Il ne pouvait pas lui faire deux fois le même coup, surtout qu'il s'était mis dans cette situation volontairement, elle n'avait rien demandé, elle.

Pourtant, il tiqua un peu en entendant sa dernière remarque, ne pouvant s'empêcher de quitter la route des yeux encore une fois. Si elle pouvait le hanter en restant loin de lui physiquement, ce serait quand même mieux. Il n'avait aucune envie de la voir débarquer à l'improviste pendant le week-end, si elle osait lui faire ça, qu'elle ne compte pas le revoir, en fait.

« Hum... Je passe le week-end avec ma fille, alors... » Restes très très loin de nous. Mais il ne le dit pas, laissant sa phrase en suspens tandis qu'il l'observait toujours du coin de l’œil. Il n'avait encore jamais présenté une femme à sa fille, jamais. Et il n'allait certainement pas lui présenter une nana de 20 piges qu'il avait vu deux fois et avec qui il ne savait même pas ce qu'il faisait. Lisa était une fillette très gentille... Quand elle voulait. Et elle le voulait rarement quand il s'agissait de son père. « Mais peut-être que si tu m'apprends à me servir d'un téléphone ce soir, je te laisserais m'appeler. » ajouta-t-il pour faire encore dévier le sujet de la conversation vers quelque chose de plus léger. Il ne voulait pas non plus parler de Lisa pour le moment. Bon ok, en fait il ne voulait pas lui parler de lui du tout ? Non ça n'était pas exactement ça, juste que parler d'une enfant à une enfant c'était... Et puis ça n'était pas très sexy de parler de ses enfants à une fille qu'on venait tout juste de rencontrer pendant le premier rendez-vous, pas vrai ?

Un peu plus nerveux en réalisant que ça allait être vraiment difficile pour lui de s'ouvrir à Joy, il avait accéléré un peu la vitesse et ils étaient désormais entrés dans Winooski Valley, abandonnant derrière eux la partie la plus animée de la ville pour venir se perdre dans ce grand quartier résidentiel qui semblait déjà dormir.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Mar 28 Juin - 1:39






Make It Happen



Ils en étaient venus à parler de ses parents et c’était un sujet facile. Elle confirmait qu’elle parlait beaucoup quand elle était à l’aise ou nerveuse. Sinon, on ne l’entendait pas, on la voyait, mais pas un son. Elle pouvait passer sa vie avec ses écouteurs, de la musique plein la tête et des pas de danse. Elle ne vivait que pour ça et ça avait étonné ses parents quand elle avait choisi un parcours totalement différent. Pourtant, elle était heureuse avec ses choix. Elle était bien et elle continuerait comme ça. Il lui promettait qu’elle aurait sa voiture d’ici là, du moins… il ferait de son mieux. Qui sait, sa voiture aurait peut-être d’autre problème avec sa chance… mieux valait ne pas penser à ça pour le moment.

-Merci. Parce que te demander de venir me chercher à la fac, ça va, mais venir me porter à Détroit… c’est un autre niveau quand même.

Et elle souriait. Parce qu’elle ne ferait jamais ça. Ce n’était pas son genre. Elle prendrait un bus avant de demander ce genre de service. Sauf que de le nommer, c’était marrant. En même temps, 10h de route avec elle… il ne survivrait pas. Il ne fallait pas être devin pour deviner, elle parlait beaucoup, lui non. Elle allait finir par faire la conversation toute seule pendant 10h et il allait se barrer. Mieux valait commencer doucement avec lui. Comme pour apprivoiser une petite bête sauvage en somme. Juste qu’il était loin d’être petit… Elle avait continuer ses bêtises, mais il n’eut pas l’air de saisir la plaisanterie totalement. Il craignait quoi? Qu’elle s’impose un week end? Dieu qu’il ne l’a connaissait pas pour croire un truc du genre. Alors, elle lui sourit doucement, on allait clarifier ça toute suite.

-M’inviter quelque part n’a jamais été mon genre, J’ai un peu de mal à exister à dire vrai.

Combien d’amis est-ce qu’elle avait perdu comme ça en fait? De belles amitiés qu’elle avait simplement délaissé pour un temps, mais assez longtemps pour qu’elles se brisent. C’était aussi pour ça qu’elle n’avait jamais eu de copain. Elle n’arrivait pas à donner suite. Elle était toujours trop occupé ou lunatique pour le bien de sa relation. Elle avait peut-être un peu de mal à s’investir, mais… elle pouvait faire des efforts. Juste qu’elle n’avait jamais rien tenté de tel pour le moment. En même temps, c’était une bonne façon de le prévenir. Elle n’était pas du genre à jouer à « C’était à toi de m’appeler », pour elle, c’était toujours à l’autre. Elle pouvait faire un effort, mais il ne fallait pas s’en plaindre si elle oubliait, c’était totalement son genre.

Il rajoutait que si elle lui apprenait à se servir du téléphone, il la laisserait peut-être l’appeler. Arf, ça elle n’aimait pas. Avoir le droit d’appeler, c’était de lutter contre sa propre angoisse de déranger. Non, sérieusement, elle détestait ce sentiment. Celui de devoir composer en se demandant si on était de trop, si on allait mal tomber, si on n’aurait pas dû finalement.

-Je te montrerai alors, mais va falloir travailler un peu pour que j’ose appeler.

Il était mieux de savoir écrire, sinon ça deviendrait compliqué. Elle n’était pas du genre à discuter énormément, mais par texte, ça irait. Même si avec son amusement à le provoquer… faudrait pas s’étonner d’une photo très peu habillé un jour. Parce que sérieusement, avec lui, elle s’étonnait un peu plus chaque fois.

-On aura chacun un défi à relever alors.

Genre elle, elle se devait de le convaincre d’utiliser son téléphone et lui, il aurait à la convaincre qu’elle ne dérangerait pas en l’appelant ou en le textant, ou en existant dans le même univers que lui. Ouais, deux semaines sans nouvelle, c’était limite normal pour Joy en fait. Sauf que c’est elle qui le faisait aux autres, pas le contraire. Alors, c’était plus compliqué. Elle se laissa ensuite absorber par le paysage défilant sous ses yeux. Elle n’avait fait ce chemin qu’une seule fois et c’était en sens inverse, alors non, elle ne le connaissait pas. Elle connaissait maintenant la rue, l’adresse aussi, son gps aurait retrouvé facilement, mais non, elle n’était pas du genre à s’inviter chez les gens. Au même titre qu’elle ne se gênait pas pour retourner une personne qui s’invitait chez elle. Bon d’accord, elle n’aurait plus vraiment ce problème à Burlington, sur le campus, mais le principe restait. Elle reconnue tout de même la maison un peu avant qu’il ne s’y gare. Elle était sortie de la voiture en même temps que lui, le suivant tranquillement. Plus elle s’approchait de la maison, plus elle était fébrile. C’était stupide, mais… elle avait un peu peur de tout gâcher avec lui.

Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Mar 28 Juin - 2:08






Make It Happen



Bon d'accord, elle semblait vouloir le rassurer en disant qu'elle ne débarquerait pas chez lui à l'improviste, mais pour le moment, il avait encore un peu de mal à la croire tout à fait. Mais ce n'était pas sa faute à lui, les femmes étaient trop souvent imprévisibles. Bon, il l'était probablement plus qu'elles en règle générale, mais pas sur les mêmes sujets : lui il aimait bien faire des choses selon son envie, sans prévoir, juste quand il le voulait, mais plutôt seul. Après tout, il fallait bien admettre que sans ça, il s'emmerdait beaucoup, sa vie était affreusement routinière alors quand il le pouvait, il aimait changer ses habitudes sur un coup de tête en partant loin, par exemple. Elles, elles avaient toujours le chic pour s'imposer dans sa vie sans lui demander son avis. Alors certes, c'était en grande partie sa faute, probablement, parce qu'il ne leur laissait jamais de vraie place, il fallait bien qu'elles essayent de s'en trouver une toutes seules. Sauf qu'il avait horreur de ça et que c'était son motif de rupture numéro 1. Alors même si elle lui assurait qu'il n'avait pas à s'inquiéter pour ça, il restait légèrement méfiant.

« Des textos, ça me va très bien, c'est même beaucoup mieux. Moins intrusif. » Dans les deux cas, il n'était même pas obligé de répondre, de toute manière et il n'aurait eu aucun mal à ignorer un appel ou un sms s'il avait mieux à faire. Mais il pouvait toujours trouvé un moment pour écrire un sms plutôt que pour rappeler, ça prenait beaucoup moins de temps et ça ne l'obligeait pas à parler. Tout ce qui manquait à Joy pour ça, c'était son numéro à lui, vu qu'il ne l'avait toujours pas contacté par ce biais.

Peu à peu, ils approchaient de Chase Street et il ne fallut pas longtemps avant que Logan ne se gare devant chez lui, laissant la voiture sur le trottoir en prévision du chemin inverse qu'il aurait à faire beaucoup plus tard pour la ramener chez elle. Parce que bien entendu, il faudrait qu'il la ramène. Vivement qu'elle récupère sa voiture, quand même. Ça ne le dérangeait pas tellement de jouer les chauffeurs pour le moment, mais avec lui, on ne pouvait jamais savoir jusqu'à quand il se comporterait bien avant de devenir un vrai con sans raison apparente. Juste parce qu'il considérerait un jour qu'elle prenait trop de place dans sa vie et qu'il n'avait pas du tout envie de ça. Pourtant, en la regardant remonter l'allée à côté de lui, il avait l'impression que ce serait moins difficile. Enfin, c'était la première fois dont il se souvenait, alors ça ne comptait pas vraiment comme un point positif pour le moment.

Il ne perdit pas de temps à déverrouiller la porte d'entrée et à l'emmener jusqu'au salon où il l'invita à s'asseoir, le temps d'aller régler les derniers détails en cuisine. La maison était emplie de l'odeur du plat qui cuisait dans le four et il était largement temps d'arrêter ça. Il l'abandonna donc quelques minutes, juste le temps de sortir le plat du four et de remplir deux verres de vin, avant de retrouver la jeune femme dans le salon. Il déposa les deux verres sur la table basse et s'installa près d'elle.

Et là, le blanc. C'était toujours le moment le plus compliqué. Il récupéra son verre pour avaler une gorgée d'alcool, espérant que ça lui donnerait un peu de courage ou l'inspiration, mais en réalité, il se disait seulement qu'il avait horreur du vin et qu'il ne comprenait même pas pourquoi son ex avait pensé que ce serait une bonne idée de lui en ramener une bouteille. Il n'avait même pas de jolis verres à vin, juste des trucs tout simple qu'il ne se souvenait même pas avoir acheté. Probablement Juliet qui l'avait fait quand ils vivaient ensemble et qu'elle n'avait pas récupéré en partant, comme une bonne partie de ce qu'il possédait en matière de vaisselle, d'ailleurs.

« D'où est-ce que tu viens alors ? » demanda-r-il finalement en reposant son verre pour tourner les yeux vers elle. Avec un peu de chance, elle finirait par lui raconter toute sa vie en détail et il n'aurait plus à chercher un sujet de conversation de toute la soirée. Ok, elle n'avait que 22 ans, mais si elle mettait le plus de détails possible dans sa réponse, ils en avaient bien pour trois ou quatre heures. Logan avait beau aimé le silence plus que n'importe quoi d'autre dans le monde, il espérait sincèrement qu'elle ne s'arrêterait pas trop de parler ce soir. C'était beaucoup mieux pour eux deux. Sauf si elle se mettait à parler tellement qu'il serait obligé de la faire taire.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Mar 28 Juin - 2:48






Make It Happen



Il ne lui faisait pas confiance? Peut-être que si. Elle n’en était pas certaine. Il serait surprit alors… Parce qu’elle n’était vraiment pas comme ça. En même temps, elle se devrait de faire plus d’effort avec lui si elle voulait un minimum qu’il reste dans le décor, parce qu’il était peut-être aussi du genre à oublier. Elle trouverait peut-être un juste milieu et au pire, elle retournerait à sa routine et puis voilà. L’important, c’était d’avoir du plaisir quand elle le pouvait et avec lui, elle en avait souvent. Elle fut quand même terriblement soulagée lorsqu’il accepta les textos, moins intrusif d’après lui. Dieu qu’il avait raison! Il gagnait des points. S’il voulait entendre sa voix, qu’il l’invite à sortir et puis voilà. Bon d’accord, peut-être pas à ce point, mais tard d’accord? Parce qu’elle avait des journées occupées la gamine.

-J’aurais dit moins intimidant, mais… on est d’accord sur ce moyen de communication. Faudra juste que tu t’en serves maintenant.

Elle se retint de rire à la fin de sa phrase. Elle l’imaginait tellement comme un homme de Cro-Magnon devant la technologie moderne sur le coup qu’elle trouvait ça marrant. Elle savait que c’était faux, qu’il savait s’en servir, mais elle appréciait l’image.

-Hm et si je ne te réponds pas, c’est pas que je fais la gueule d’accord? C’est que j’étais occupée et que je t’ai oublié, ça m’arrive tout le temps.

Oui, c’était une véritable demande là. Elle l’appréciait assez pour ne pas le perdre sur un texto manqué. Parce que c’était déjà arrivé. Un texto oublié, un mec qui se sent délaissé et une Joy toute seule. Oui bon, c’était parfois plusieurs texto, mais… elle avait peut-être changé avec de la chance! Elle se l’écrirait sur le bras et puis voilà. Et là, ils se voient et il voit ses notes mentales affiché à l’intérieur de son avant-bras, d’accord… mauvaise idée. Même si bon, elle le faisait souvent ça. Bref. Elle se passa une main dans les cheveux pour chasser la gêne. Elle ressentait le besoin de le mettre en garde contre elle-même, c’était… étrange. Elle n’était pas une mauvaise personne, mais elle était loin d’être parfaite. Très très loin. Elle avait juste deux magnifiques jambes et des cheveux flamboyants derrières lesquels se cacher pour faire oublier.

Une fois chez lui, elle s’installa au salon sous son invitation. Il voulait aller voir le repas et elle n’allait pas l’en empêcher. C’était même plus simple comme ça. Parce que personne n’avait à faire la conversation. Oui, la conversation, c’était le moment stressant dans tout ça. Peut-être qu’il n’aurait rien à dire, c’était possible quand même. Lorsqu’il revint, c’était avec deux verres de vin. Heureusement qu’elle avait appris à apprécier le vin, elle aurait clairement passé pour une gamine, sauf qu’elle n’était pas une fervente, fallait l’avouer. En même temps, demander du fort ou une bière n’était pas très féminin non plus. Une coupe, c’était mignon au moins. Elle saisit sa coupe pour y tremper les lèvres doucement. Ce n’était clairement pas avec ça qu’elle allait finir saoule, ce qui était très bien comme ça. Sauf peut-être en Sangria, mais ça, c’était une autre histoire. Il c’était installé et le silence suivit, voilà. Faudrait combler le vide, tuer le silence ou du moins, l’apprivoiser. Un jour, avec de la chance, ils n’auraient plus besoin de parler non? C’était beau de rêver! Pourtant, il osa la première question. D’où elle venait. Elle vint pour répondre et se ravisa, le jaugeant du regard un instant, plissant légèrement les yeux, sourire malicieux aux lèvres. Elle comptait bien mettre un truc au clair avant de répondre.

-On fait un truc: On continu l’échange d’informations. Si tu poses une question faudra aussi me donner la réponse après, sinon c’est pas du jeu. Tu n’aurais qu’à me bombarder de questions et je ne saurais rien sur toi à la fin. Je connais la tactique, c’est une de mes préférés.

Elle souriait pleinement, elle tentait d’être à l’aise. Ce ne serait pas si difficile. Fallait juste qu’ils y mettent tous les deux de l’effort et ça irait. En plus, la distance aidait à ce concentrer.

-Donc, je suis née dans le centre-ville de Détroit, j’y ai passé toute ma vie. Ma mère possède une pharmacie à elle et mon père une serrurerie, du coup… ça ne nous a jamais permit de déménager bien loin. À toi.

Genre, elle donnait pleins d’informations en plus parce qu’elle était gentille, adorable et tout. Elle voulait vraiment qu’ils passent un bon moment. Elle attendit patiemment sa réponse, rajoutant à la suite :

-Hm, je connais déjà ton métier, donc faut trouver autre chose comme question. Elle se mordillait doucement la lèvre pour réfléchir, les yeux dans le vague. Appuyer simplement contre ses jambes croisées. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien demander sur lui. « Oh je sais! Tu connais mon nom de famille et pas moi. Alors c’est quoi? »

Bon, s’il était participatif, ça irait pour le moment… ils arriveraient peut-être à soutenir une conversation. Dieu qu’elle était nulle dans ce domaine.


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1985

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Mar 28 Juin - 3:19






Make It Happen



Parler. De toutes les choses que Logan ne savait pas faire, celle-ci était celle dans laquelle il ramait le plus. Il avait une aversion totale pour les mots, en particulier ceux qui le concernaient personnellement. Parler de lui, ça n'avait aucun intérêt. Il pouvait sembler être un homme très intéressant au premier regard, mais ça n'allait pas plus loin que son physique. Sa vie n'était pas intéressante et au final, il était plutôt pitoyable. Alors pourquoi perdre du temps à se connaître ? Quoi qu'elle finirait sans doute par prendre la fuite à mesure qu'elle en apprendrait sur lui, ce qui n'était probablement pas plus mal.

Il pensait s'en sortir en la lançant sur un sujet quelconque, utilisant les informations qu'il avait déjà à sa disposition pour trouver un sujet de conversation qui pourrait la faire parler des heures et il s'était dit que ses parents en étaient un bon. Alors, comme un idiot, il lui avait demandé d'où elle venait, ne s'attendant pas une seule seconde à ce qu'elle lance cette petite exigence qu'elle appelait un jeu. Il leva les yeux au ciel, répondant quand même un petit « D'accord. » pour qu'elle consente à lui répondre. Du moment qu'elle ne lui en voulait pas de rester évasif sur certains sujets, tout irait bien entre eux.

Il apprit ainsi qu'elle était née à Détroit, ce qui eut au moins le mérite de le faire rire légèrement. C'était quand même une belle coïncidence, puisque c'était exactement de là que venait la seule femme qu'il ait aimé dans sa vie et là qu'était née leur fille. Est-ce qu'il devait prendre ça pour un signe ? En tout cas, il trouvait amusant l'idée que si Juliet n'était jamais revenue vivre à Burlington pour les arranger tous, il aurait pu finir par rencontrer Joy quand même. Et bien entendu, elle se sentit obligée d'en profiter pour lui donner au passage le métier de ses parents. Mais qu'elle ne compte pas qu'il parle des siens aussi vite, il avait posé une question toute simple, elle aurait la réponse à cette question et rien d'autre.

« Moi j'suis né à 45 minutes d'ici, à Addison, au sud de Burlington. » Pas un globe-trotteur, quoi. Il l'était pourtant, juste que la vie ne lui avait jamais vraiment donné l'occasion de se tirer. Le peu d'argent qu'il avait économisé pour réaliser ses rêves, il avait été obligé de l'investir dans cette maison. Et il en avait encore pour au moins vingt ans à rembourser le prêt, alors il n'était pas prêt de s'éloigner.

Il avala une autre gorgée de vin en observant Joy, non sans une pointe d'envie en attendant qu'elle trouve une autre question à lui poser. Tandis qu'elle cherchait, il s'installa un peu plus confortablement, s'appuyant sur le dossier du canapé et posant son bras dessus, pour se tourner un peu plus vers la jeune femme. Il allait vraiment falloir qu'elle perde cette habitude de se mordre la lèvre comme ça, parce qu'il n'allait pas le supporter bien longtemps. Il essayait de jouer les hommes biens pour le moment et c'était absolument tout ce qui la sauvait de le voir lui sauter dessus dans l'instant. Finalement elle trouva la question qu'elle voulait lui poser et il reposa son verre pour y répondre.

« Carter. » Et voilà. De toute manière, qu'est-ce qu'il pouvait dire de plus à ce sujet ? Il n'allait pas lui faire un petit historique du nom dans l'histoire des États-Unis, de toute manière il n'en savait pas grand chose. Et puis il était trop occupé à la regarder avec insistance pour réfléchir plus loin que ça. D'ailleurs, il savait qu'il aurait du reposer une autre question, lui demander ce qu'elle faisait ici, par exemple, mais il n'ajouta rien pour l'instant, se contentant de la dévorer des yeux. Finalement, il reposa des yeux inquisiteurs sur son visage avant de lâcher, tout simplement :

« Comment ça se fait que t'es encore vierge ? »

On repassera pour la subtilité. Il n'aurait probablement pas du poser cette question, mais elle lui avait échappé plus qu'autre chose, à vrai dire. D'autant qu'il n'était pas vraiment censé savoir ça, si ? Parce qu'elle en avait parlé devant lui, mais pas vraiment à lui directement. Mais pourquoi pas maintenant. Cette question lui tournait en tête depuis un moment déjà. En tout cas, s'il ne souriait pas vraiment, il ne montrait rien d'autre que de la curiosité non feinte, peut-être que ça pourrait la convaincre de lui répondre. Au pire, elle allait s'énerver contre lui et puis c'est tout. Mais il n'y croyait pas trop, elle ne donnait pas l'impression d'être facile à s'énerver.

« Et ne viens pas me dire que c'est pas par choix, j'avalerais jamais ça. » Parce qu'on soit bien d'accord, il refusait de croire que jamais personne ne s'était porté volontaire avant. C'était absolument impossible, il n'y avait qu'à voir les regards que ses propres collègues lui avaient lancé un peu plus tôt dans la journée. Des prétendants, il y en avait. Il était même tout à fait d'accord pour se dévouer si elle le voulait. Ou du moins si elle souhaitait s'en débarrasser vite et bien, comme un arrache un pansement, sans en faire toute une histoire derrière.


_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1718
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan] Mar 28 Juin - 3:59






Make It Happen



Sérieusement, elle n’aimait pas parler, encore moins quand elle était nerveuse. Parce qu’à ce moment, elle se mettait à parler trop, parler pour combler le silence, parler pour ne rien dire et elle ne voulait pas ça. Elle recherchait un échange équitable et agréable. Elle n’avait pas envie de combler un simple vide. Elle voulait quelque chose de plus pour le moment. Il avait fini par lui poser une question et elle en avait profité pour établir les règles du jeu. Elle ne voulait pas parler pour combler le temps, elle voulait aussi en apprendre sur lui. Pour le moment, elle avait relativement moins d’information sur sa personne que l’inverse, elle avait une soirée pour changer tout ça. Il répondit lui aussi à la question, ce qui fit sourire la gamine. Addison, 45 minutes de là. Elle n’avait aucune idée de l’endroit où c’était.

-Jamais visité.

En même temps, elle ne serait jamais venue au Vermont si ce n’était pas pour le cheerleading, elle n’avait donc jamais véritablement visité les environs. Elle se mit ensuite à réfléchir à une autre question. Elle ne savait pas quoi demander, mais dans tous les cas, elle trouverait bien. Elle se lança finalement avec une question facile : Son nom de famille. Elle ne le connaissait pas, l’inverse n’était plus vrai, il fallait rétablir l’équilibre. Il n’eut pas de mal à répondre. Elle chercha brièvement son regard du sien, rajoutant simplement :

-Monsieur Carter. Hm, j’aime bien.

Et elle avait retenu un sourire rempli de malice. Parce qu’il était plus âgé qu’elle, normal de lui balancer des « monsieur » à la tête non? Bon d’accord, Ça avait aussi un petit côté très… On ne s’aventurerait pas sur le sujet. Elle passa doucement sa main sur sa jambe, comme une caresse. C’était une façon de chasser la gêne, se concentrer sur autre chose, pareil qu’avec les cheveux. Elle sentait son regard sur elle et cela ne la gênait pas. Du moins, ça ne la gênait pas jusqu’à ce qu’il pose cette question. Genre LA question. Comment une fille comme elle se retrouvait vierge aussi vieille. Genre limite, elle allait finir avec sept chats. Tout le monde s’entendait là-dessus. Elle se passa une main dans les cheveux, prit un gorgée de vin pour chasser la gêne, ne pas rougir, ce qui n’était pas une chose facile. Il refusait de croire que c’était par choix. Pourtant, elle plongea timidement son regard dans le sien, ne sachant même pas comment l’expliquer.

« Hm, j’ai des exigences et je ne suis pas facile à vivre. » Elle haussa finalement les épaules. D’accord c’était la réponse la plus vague du monde. Elle pouvait faire un peu mieux quand même. En même temps, c’était une façon de lui expliquer un peu dans quoi il s’embarquait non? « En fait, j’étais sérieuse tout à l’heure. Je ne m’impose pas, j’ai tendance à ne pas voir le temps passer non plus. J’ai posé tellement de lapin par accident, que s’en est indécent. Personne ne m’a jamais donné envie de trouver du temps, je n’en ai jamais eu à donner non plus et au final… je n’arrive pas à me résoudre à abandonner l’idée de le faire avec quelqu’un que j’apprécie, partager un truc, une relation quelconque. Sauf que je suis incapable de ne pas les saboter. Je fais pas exprès, mais… je suis comme ça.»

Le sujet était devenu sérieux, c’était étrange. C’était relativement très personnel et pourtant, elle arrivait à en parler avec lui. Pourquoi? Aucune idée. Peut-être qu’elle se prenait au jeu au final.

-Du coup, je suppose que c’est plus par entêtement que par choix. C’était aussi pour ça que l’idée d’avoir couché avec toi me plaisait bien, l’idée de recommencer aussi. Je ne pouvais plus m’entêter, c’était fait. Aussi bien en profiter, tu vois.

Et elle lui fit un sourire avant de tremper ses lèvres doucement dans sa coupe. Il l’avait cherché avec une question intime, tant pis pour lui. Il y aurait droit aussi.

-Et toi, pourquoi t’es toujours célibataire? Il y a eu des filles, tu me l’as dit. Jamais deux fois la même c’est ça? Alors pourquoi personne n’est jamais resté? Les questions personnelles, ça se joue à deux aussi.

Elle souriait. S’il voulait lui balancé des histoires de peur, il le pouvait. Elle n’attendait que ça. Limite, elle préférait de loin savoir à quoi s’attendre. En fait, elle voulait surtout savoir s’il était capable de sincérité, parce que jusqu’à présent, ce n’était pas dans les points forts de Monsieur Carter.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: Make It Happen [Logan]

Revenir en haut Aller en bas

Make It Happen [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Présentation de Logan Echolls
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Your Destiny
 :: Le passé nous construit :: 
Saison 3
 :: Rps :: RIVERSIDE
-