RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

L'arme du crime [Joy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: L'arme du crime [Joy] Mer 31 Aoû - 4:26

l'arme du crime
Logan & Joy


Armé d'un sac poubelle plus grand que nécessaire, Logan arpentait à grandes enjambées la maison, s'arrêtant de temps à autre pour récupérer une canette oubliée sur le coin d'un meuble ou ramasser un vêtement ou un jouet abandonné sur le sol. Le ménage ne faisait certainement pas partie de ses occupations favorites et il ne s'y adonnait certainement qu'en dernier recours, souvent le jeudi soir quand sa fille devait débarquer le lendemain pour passer le week-end avec lui.

A l'heure actuelle, pourtant, on était dimanche soir et il n'avait pas tant de nettoyage que ça à faire, si ce n'était repasser derrière Lisa qu'il venait de déposer chez sa mère et qui avait tout de même réussi à laisser traîner dans la maison un mélange improbable de vêtements et de jouets qu'il ne se souvenait même pas l'avoir vu utiliser une seule fois du week-end. Ses gestes saccadés et sa mine renfrognée ne cachaient rien du niveau d'agacement élevé qui l'habitait actuellement et qui n'avait pourtant rien à voir avec l'incapacité de l'enfant à ranger derrière elle. Elle tenait très certainement cela de son père, après tout, il aurait été bien mal placé pour lui en vouloir.

Non, ce qui l'énervait vraiment là tout de suite, c'était de ne pas s'être montré aussi consciencieux le jeudi précédant lorsqu'il s'était mis à ranger la maison et qu'il avait stupidement oublié de vérifier avec attention sous chaque meuble afin de ne rien oublier. Il avait très certainement sa part de responsabilité dans l'affaire, mais ayant perdu toute trace de bonne foi, l'homme n'en voulait qu'à la rouquine pour l'insupportable journée qu'il venait de passer et l'horrible soirée qu'il vivrait sans doute demain quand Juliet aurait appris l'incident de la bouche de leur fille.

L'arme du crime, qui se révélait être un sous-vêtement en dentelle noire, reposait présentement bien en vue sur la table basse dans le salon, attendant patiemment d'être utilisé comme pièce à conviction dans le procès que Joy subirait en arrivant, ce qui n'allait probablement plus tarder puisqu'elle était censée passer la nuit ici. Se concentrant sur sa tâche, l'homme évitait soigneusement de poser les yeux sur le sous-vêtement, par crainte de réaliser soudainement que c'était entièrement sa faute, que jamais il n'aurait du en débarrasser Joy au milieu du salon un soir où elle était venue passer une autre nuit ici, qu'il n'aurait rien manqué de plus en attendant de rejoindre sa chambre. Mais non, elle avait ce don insupportable de faire disparaître toute trace de logique et de patience chez lui et il n'avait pas su se retenir. Il se souvenait tout juste de l'avoir déshabillée là, mais se rappelait dans les moindres détails de l'étreinte qui avait suivi sur le canapé. Mais puisque Lisa avait retrouvé le vêtement entre les coussins du canapé, il fallait bien que l'un d'eux l'ait laissé là à un moment ou à un autre, pas vrai ?

Pour Logan, la responsabilité revenait pour l'instant à Joy. Il n'en aurait rien eu à faire, aurait même été jusqu'à sourire plaisamment en repensant à la nuit qu'ils avaient passé ensemble s'il l'avait retrouvé quelques jours plus tard par hasard, mais que ce soit sa fille qui ait mis la main dessus avant lui changeait la donne. Plus encore quand la fillette c'était tout à coup mise à courir vers son père en brandissant fièrement sa trouvaille avant de lui demander avec toute l'innocence dont sont dotés les enfants de quoi il s'agissait. Malheureusement pour le père, sa fille était loin d'être une idiote et il n'eut aucune chance de s'en sortir avec un mensonge ridicule. Elle vivait seule avec sa mère, après tout, des sous-vêtements de ce genre, elle en voyait sans arrêt dans sa maison et elle savait parfaitement que celui-ci appartenait à une femme.

Et ce qui avait commencé comme un dimanche après-midi agréable et tranquille s'était tout à coup transformé en cauchemar pour Logan, obligé d'expliquer à sa fille qu'il voyait quelqu'un. Il eut beau prendre toutes les précautions du monde pour cela, se montrer aussi vague que possible, Lisa n'avait rien lâché et ses questions n'en finissaient plus. Jamais au cours des six dernières années Logan n'avait présenté une femme à sa fille, jamais elle n'avait même su qu'il en fréquentait, toute sa vie était réglée au millimètre près pour s'assurer que la fillette ne puisse pas même croiser une femme aux abords de son père. Les relations du père et de la fille n'étaient pas au beau fixe, même si elle semblait de moins en moins décidée à lui faire vivre l'Enfer, mais il ne se sentait certainement pas prêt à leur faire traverser une nouvelle épreuve en lui imposant une belle-mère. Il aurait déjà fallu qu'elle accepte totalement qu'il soit son père et ça n'était pas encore gagné. Sauf que maintenant, Joy n'était plus un secret pour la fillette et même s'il était parvenu à lui masquer le plus important sur la jeune femme, comme son prénom, son âge ou quoi que ce soit qui lui donne une quelconque véritable existence, elle était bel et bien réelle, tout ça à cause d'un minuscule morceau de tissu oublié par erreur.

Bref, Logan était énervé, en proie à ses habituels doutes concernant la viabilité de sa relation chaque fois qu'une femme prenait soudainement une place plus tangible dans sa vie privée et malheureusement, sa colère l'avait poussé à ranger la maison avec tant de soin qu'il se retrouva bientôt à cours d'excuse pour ne pas affronter le problème en face. Une fois que tout fut à sa place, il se trouva donc debout au milieu du salon, à quelques pas de la table basse, à regarder le sous-vêtement en bouillonnant intérieurement. D'un moment à l'autre, Joy allait arriver et il y avait assez peu de chance pour que la soirée se déroule aussi bien que celle où elle avait malencontreusement perdue sa culotte dans les coussins du canapé. Vraiment très peu.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Jeu 1 Sep - 1:40

l'arme du crime
Logan & Joy


En ce moment, la vie et elle, ça faisait deux. Pas qu’elle n’en avait pas, non, juste qu’elle en avait trop. Comme toujours, elle c’était embarquée dans trop de chose à la fois. Le pire, c’est qu’elle avait réellement cru, l’instant d’un été, qu’elle était devenue une adulte accomplie avec un horaire tout à fait normal, décent même et qu’elle était capable de le gérer. Sérieusement, tout donnait l’impression qu’elle pourrait gérer. Mais non. Ce n’était pas réellement le cas maintenant que ses véritables cours débutaient. Elle tentait péniblement de gérer son horaire, de le modeler à sa guise, mais elle n’arrivait à rien. Au moins, elle connaissait ses priorités et elle comptait bien les respecter. Du moins, faire son possible pour le faire. Parce que parfois, elle doutait un peu d’y arriver. Elle allait voir ce qu’elle supprimerait de son horaire, parce qu’elle savait qu’elle devrait le modifier pour survivre, mais elle devait quand même garder les trois trucs qui lui tenait véritablement à cœur : ses études, son job et Logan. C’était les trois volets de sa vie qu’elle ne se permettrait pas de changer. Elle devrait pourtant se trouver du temps pour étudier, du temps pour dormir et peut-être même pour manger un peu. Bon, ça irait, elle pouvait étudier en mangeant au moins, c’était déjà ça de gagné.

Alors, elle avait profité du week end pour se remettre à niveau dans sa vie. Logan était avec sa fille, alors elle pouvait se permettre d’être associable à souhait. Elle avait même refusé de sortir avec des copines pour arriver à tout faire. Elle n’était pas passée chez ses parents depuis un moment, mais c’était la rentrée, elle avait donc une excellente excuse. Elle avait des trucs à planifier maintenant qu’elle avait ses plans de cours. En fait, la première semaine de cours avait été longue, ennuyeuse et stressante, fallait bien l’avouer. Parce que prendre 3h de chaque cours pour voir ce que vous alliez faire dans la session et tout le boulot à accomplir, c’était long et limite angoissant.

Au moins, elle avait son job pour se détendre. Elle avait planifié un cours de yoga tous les dimanches matin avec un petit groupe d’une quinzaine de femmes d’âge mûr. Elle s’amusait bien, oubliait ses problèmes et y allait doucement avec le groupe. Ça lui faisait toujours un peu étrange de les entendre parler de mari, de bébés, de maison, tout ça. Joy se sentait à des années lumières de ça et en même temps, elle les enviait. Elle se perdait alors à imaginer son avenir, rêveuse et ça lui donnait le sourire. Elle n’osait pas tout à fait imaginer Logan dans l’équation, mais elle le faisait de plus en plus, fallait bien l’avouer. Ne lui dites pas, il paniquerait surement.

Elle avait ensuite passé son après-midi avec Colin, son nouveau partenaire de danse. Ils enchainaient encore et encore la même chorégraphie et avec le temps, ils y arriveraient parfaitement. Elle l’espérait du moins, parce qu’un jour, elle devrait le faire sur scène et ce n’était pas le temps de s’affaler sur le plancher. Heureusement pour elle, il ne l’échappait pas et ne tentait pas non plus de la tuer ou quoi que ce soit. Fallait juste embellir les mouvements et leurs rapprochements. Au moins, elle appréciait son partenaire, alors ça allait, c’était plaisant et elle passait la moitié du temps à rire de tout et de rien. C’était bien.

Elle était finalement rentrée chez elle en vitesse, elle c’était douchée et préparée. Elle était toujours ravie d’aller chez Logan et elle avait rempli son sac comme à chaque fois. Elle ne laissait rien chez lui, jamais. Elle était avec lui, sans l’être réellement. Ils avaient une relation exclusive, mais pas de titre et pour le moment, ça lui allait. Elle appréciait la lenteur des choses, elle arrivait à suivre à son rythme. Non, Joy n’était pas du genre à se marier en deux jours. Elle trouvait donc son compte, même si elle commençait parfois à se poser des questions, rien de bien méchant. Une fois qu’elle eut passée à l’inspection devant son miroir, elle quitta sa chambre pour faire le voyagement jusqu’à chez Logan. Une fois devant sa porte, elle cogna, attendant patiemment et avec bonne humeur qu’il lui ouvre la porte. Elle ne pensait même pas qu’un jour, elle pourrait avoir la clé de cette endroit, elle n’imaginait pas Logan en arriver là et elle non plus, fallait bien l’avouer. Lorsqu’il lui ouvrit finalement la porte, elle lui offrit le sourire le plus magnifique du monde tout en entrant comme à chaque fois. Elle l’embrassa au passage, heureuse tout en le saluant. En fait, elle était toujours heureuse quand il était dans la même pièce qu’elle.

-Ça va?

Elle déposa finalement son sac dans son coin à elle, comme à chaque fois. Parce que s’il y avait bien un endroit à elle dans cette maison, ça devait être celui-là. Un tout petit coin, pour une toute petite femme. Elle se retourna ensuite de nouveau vers lui, plongeant son regard dans le sien, sourire aux lèvres.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Jeu 1 Sep - 17:26

l'arme du crime
Logan & Joy


Ce n'était pourtant pas grand chose, un morceau de tissus tellement minuscule qu'on pourrait le croire insignifiant et s'il ne faisait pas preuve d'autant de mauvaise foi, Logan se serait sans doute souvenu que la première fois qu'il l'avait vu, il était loin de le trouver aussi déplaisant que maintenant. Mais c'était actuellement la seule chose qui traînait encore ostensiblement dans la maison, la seule chose qui soit visible au milieu de l'ordre inhabituel et il n'arrivait ni à en détacher son regard, ni à se calmer un peu.

Ça faisait quoi... deux mois maintenant qu'il voyait Joy ? Trop régulièrement pour prétendre qu'elle n'était rien de plus qu'une distraction lors de soirées vides de tout intérêt. Comme toujours, l'homme se refusait totalement à donner une véritable étiquette sur ce qui se passait entre eux, mais elle existait bel et bien et ça ne l'avait jamais dérangé jusque là. Mais c'était une chose que d'assumer un semblant de relation devant ses collègues et les amies de la jeune femme à qui il ne portait que très peu d'intérêt, c'en était une autre de le faire devant sa famille. Pourtant, en dehors d'une très grande curiosité, Lisa n'avait rien montré de particulier en apprenant que son père ramenait des femmes, une femme, chez lui. En fait, elle avait même été jusqu'à demander si cette mystérieuse jeune femme viendrait avec eux au zoo le week-end prochain. Elle restait fidèle à elle-même, obsédée depuis des semaines à l'idée de cette sortie et l'invasion soudaine de Joy ne la déviait nullement de son but.

Très clairement, le seul à avoir un problème dans tout ça, c'était Logan. Il n'arrivait certainement pas à l'admettre pour le moment, mais il n'était tout simplement pas prêt à ce que les choses deviennent sérieuses avec Joy. Ils se voyaient souvent, certes, c'était toujours agréable, mais... Mais ça n'était pas suffisant pour qu'il ait envie de la présenter à sa fille, à son ex, au reste de sa famille. Après tout, qu'est-ce qu'il savait vraiment de cette fille, hein ? Quasiment rien, si on y réfléchissait bien, en fait la plupart du temps, ils couchaient ensemble, mais à part ça ?

Perdu dans toutes ces considérations enragées, Logan sursauta en entendant la sonnette retentir, signe que la jeune femme qui occupait toutes ses pensées attendait de l'autre côté. Il poussa un soupir avant de tourner le dos à son problème et d'aller lui ouvrir la porte, essayant tant bien que mal de se donner un air plus détendu. C'était assez difficile et malgré le sourire radieux que lui offrit la jeune femme en entrant, il gardait un visage neutre et tout son corps restait tendu. Il répondit à peine à son baiser, refermant la porte derrière elle aussi vite que possible tandis qu'elle abandonnait son sac à l'endroit exact où elle le laissait toujours en lui demandant comment il allait. Pendant quelques secondes, l'homme se força à garder ses yeux fixés sur Joy, mais inlassablement, son regard glissait sur le sac au sol derrière elle et finalement, il ouvrit la bouche.

« Tu pourrais éviter de laisser traîner tes affaires partout, s'il te plaît ? J'viens juste de ranger. »

Pourtant, il avait parfaitement conscience que son sac était à la même place chaque fois qu'elle venait chez lui, toujours. Et jamais il n'avait fait le moindre commentaire à ce sujet, jamais ça ne l'avait dérangé d'ailleurs, il était même carrément pire qu'elle quand il s'agissait de ranger derrière son passage. Mais ce soir, il ressemblait à une espèce de maniaque psychotique et avant qu'elle n'ait le temps de répondre, il l'avait déjà contourné pour ramasser le sac et le lui remettre dans les bras. Son ton n'avait pas été aussi froid que ça, pourtant, trahissant simplement son agacement sorti de nul part. Et c'est de la même manière qu'il reprit :

« Tu veux boire quelque chose ? » Il n'attendit pas sa réponse une fois de plus, s'éloignant déjà en direction de la cuisine, comptant sur Joy pour le suivre, ou pas, comme elle voulait d'ailleurs. Lui, il avait besoin de boire un truc, en tout cas et il ne perdit pas de temps pour se sortir une bière du frigo.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Ven 2 Sep - 1:53

l'arme du crime
Logan & Joy


D’accord, cette soirée allait peut-être être pénible en fait. Elle n’aurait pas cru, ça n’avait jamais été le cas, mais Logan n’était pas d’humeur. Elle l’avait clairement comprit à sa première réplique, quand elle avait déposé son sac. Il l’avait pris pour lui remettre dans les bras… sérieusement? Il était vraiment sérieux? Parce qu’à part dans sa voiture, elle ne pouvait pas vraiment le déposer ailleurs hein et si elle le déposait dans sa voiture, elle ne dormait pas là. Parce que sérieusement, elle ne sortirait pas pour chercher ses trucs aux dix minutes. Elle allait espérer que l’humeur de Logan change avec le temps, tenter de faire comme si de rien n’était, mais ses yeux se posèrent immanquablement sur son sous-vêtement. Oh, elle ne doutait même pas que ce soit le sien et il était bien en vue dans le salon. C’était pour sa l’humeur étrange? Pour un sous-vetement? D’accord, peut-être… elle lui donnait le bénéfice du doute. Alors lorsqu’il lui demanda si elle voulait quelque chose à boire, elle répondit simplement :

-Non merci?

Parce que s’il était pour lui faire la gueule parce qu’elle buvait trop, mangeait trop ou existait trop… elle comptait bien prendre le moins de place possible jusqu’à ce que qu’elle comprenne un peu mieux la situation.

-Pour le sac… dit moi où tu le veux. Sinon je peux le remettre dans ma voiture…

Elle l’avait suivi à la cuisine, ne sachant même pas ce qu’elle avait exactement à se reprocher. D’accord, elle avait perdu une culotte durant l’un de leur ébat, mais elle n’avait clairement pas fait exprès. Genre, non, Joy n’était pas du genre à marquer son territoire et elle ne comptait pas que Logan le fasse non plus. Encore moins eux, puisqu’ils n’étaient même pas un couple. Ils avaient été passionné, il l’avait déshabillé dans le salon et les Câlins avaient été parfait, le moment aussi et elle n’avait pas vue la culotte, alors elle pensait qu’elle l’avait. Elle avait assez de sous-vêtement pour pouvoir vivre un mois ou deux sans jamais porter le même, alors voir qu’elle pouvait se souvenir de ça…

-J’ai fait un truc de mal? Genre… je suppose que c’est à cause de la culotte bien en vue dans le salon, mais… tu m’expliques? S’il-te-plait.

Elle marchait clairement sur des œufs. Elle ne savait même pas comment elle devait se sentir. Il était tendu et elle ne voulait pas le faire exploser, mais… elle ne pouvait pas faire comme si de rien n’était. Elle se devait de savoir pour ne plus le faire. Si ce n’était qu’une question de sous-vêtement oublié, ça irait, elle n’aurait pas de problème avec ça. Au pire, elle n’en mettrait plus et puis voilà. Je rigole. Ne pas mettre de sous-vêtements sous une jupe, c’est nul. Elle ferait au moins plus attention… Elle pouvait faire ça. Elle ne comprenait juste pas pourquoi il était aussi tendu. Ce n’était pas la fin du monde. Il les aimait bien en général ses sous-vêtements… encore plus sur le plancher, fallait bien l’avouer. Il était où le problème alors?

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Ven 2 Sep - 2:37

l'arme du crime
Logan & Joy


Logan avait toutes les raisons du monde de se montrer aussi froid et peu courtois, il n'en doutait presque pas. Le seul problème dans tout ça, c'est que Joy ne connaissait pas ces raisons et il avait beau essayer d'imaginer une manière de le lui expliquer, rien ne semblait tenir la route très longtemps sans que la discussion ne tourne de manière vraiment désagréable.

Au moins pour l'instant, il n'avait rien fait de plus que de lui demander de ramasser ses affaires, pas de manière très sympathique, certes et il aurait fallu être aveugle pour ne pas constater sa mauvaise humeur, mais il était encore possible de rattraper le coup, non ? Pas sûr, à vrai dire, l'homme était assez hors de lui et même la gorgée fraîche de bière qu'il avala après s'être rendu à la cuisine ne parvint pas à le détendre un tant soit peu. Joy ayant refusé de boire quoi que ce soit -c'était un refus, n'est-ce pas ? Il n'en était pas tout à fait certain, mais il n'eut aucun mal à ignorer le doute dans la réponse de la jeune femme- ils se retrouvaient donc face à face dans la cuisine, Logan tout occupé à vider sa bière en fuyant le regard de la rouquine.

Pourvue de l'innocence des ignorants, la jeune femme lui demanda finalement ce qu'elle pouvait faire de son sac et il consentit enfin à poser les yeux sur elle. D'accord, elle ne comprenait rien et il n'aurait pas du le lui reprocher, mais cette question ne faisait qu'accentuer son agacement. Il se fichait bien de ce sac, sincèrement, elle pouvait le mettre où elle voulait que le problème resterait le même. Sauf qu'il se voyait assez mal lui répondre tout à coup qu'elle pouvait en faire ce qu'elle voulait alors qu'il venait tout juste de le lui reprocher une seconde avant. Malheureusement, la seule autre réponse qui lui venait beaucoup trop naturellement risquait d'être encore plus désagréable pour elle et sa conscience semblait s'être réveillée puisqu'il la ravala, gardant le silence en se détournant pour faire face au frigo.

Le silence ne fut que de courte durée, jusqu'à ce que Joy s’enquière enfin de savoir pour quelle obscure raison il en avait après elle ce soir, mentionnant le sous-vêtement abandonné dans la pièce d'à côté, qu'il aurait pu encore voir par dessus le bar s'il avait daigné faire face à la jeune femme. Elle restait toujours gentille, n'élevait pas la voix et cela énervait encore plus Logan. Si au moins elle s'était donnée la peine de faire quelque chose de travers, il aurait eu une raison valable d'en finir avec elle. Au lieu de quoi il se retrouvait à être l'abruti de trente-cinq ans qui refuse tellement de s'engager qu'il faisait une crise pour un petit incident de rien du tout. Il prenait pleinement conscience de ses torts et n'en finissait plus de s'énerver tout seul. Enfin, il se tourna de nouveau vers elle, avalant une nouvelle gorgée d'alcool avant d'apporter une réponse à la question toute légitime qu'elle se posait.

« Tu veux savoir comment je l'ai retrouvé ? » demanda-t-il toujours aussi froid, mais bien inutilement, puisqu'il reprit aussitôt sans laisser le temps à Joy de donner son avis. « C'est ma fille qui me l'a apportée ce matin. Tu te souviens que j'ai une fille ? » Clairement, ses questions seraient toutes rhétoriques au cours de cette conversation, mais il prit tout de même le temps d'une pause cette fois, déposant sa canette presque vide sur le plan de travail avant de se mettre à arpenter la pièce soudainement devenue beaucoup trop petite.

« Tu ne peux pas laisser traîner tes affaires n'importe où ici, je ne vis pas tout seul et je n'ai aucune envie de passer mon dimanche matin à me justifier auprès de ma gosse de dix ans sur ma vie sexuelle. »

Étant donné le niveau d'énervement qu'il avait atteint, Logan se surprenait tout de même à garder un ton plutôt calme et à ne pas élever la voix non plus. Il avait finalement cessé de faire les cent pas dans la cuisine pour se tourner une fois pour toute vers Joy, gardant tout de même une bonne distance de sécurité entre eux.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Ven 2 Sep - 3:35

l'arme du crime
Logan & Joy


D’accord, la situation prenait une tournure vraiment chiante en ce moment et elle n’avait même pas l’impression de pouvoir y faire quoique ce soit. Le mieux à faire, c’était de demander pourquoi, de s’excuser et de passer à autre chose. Elle n’avait peut-être pas tous les tords, mais en général, elle n’avait pas de mal à prendre le blâme si elle pouvait oublier ensuite. Sauf que lui semblait très énervé. En fait, un peu trop pour ce qu’elle arrivait à imaginer. Ce n’était pas comme s’ils étaient trempés dans les sentiments jusqu’au cou, elle n’avait même pas l’impression qu’il en avait réellement pour elle. Bon, assez pour s’énerver, mais ce n’était pas le genre de sentiments qu’elle aimait s’imaginer. Elle ne pensait même pas qu’il arrive à s’investir un jour et s’il y arrivait… elle commençait un peu à douter qu’elle en ait envie. S’il était comme ça souvent, elle pouvait passer son tour, sérieusement. Il était un adulte, il pouvait très bien parler et faire des phrases pour qu’elle comprenne enfin. Si elle était sur le banc des accusés, fallait au moins qu’elle sache les chefs d’accusations.

Elle lui demanda finalement pour le sac et il ne donnait absolument pas l’impression d’avoir une réponse à lui donner à ce sujet. D’accord, il était chiant là, vraiment. S’il voulait agir en gamin, ok, mais qu’il lui explique avant le problème. Alors, elle lui demanda et elle s’attendait à des mots clairs, moins de 140 caractères, mais à la place, il préférait balancer de la merde. D’accord, monsieur était pas content, elle l’avait compris ça, il pouvait maintenant passer à autre chose. Elle soupira à sa première question qui ne servait à rien. Allez Logan, fallait faire un grand garçon de soi et expliquer avec des mots. Fallait avouer qu’elle se frustra un peu plus à la seconde. Ce fut comme une douche froide. Il pensait sérieusement qu’elle pouvait oublier? Qu’une gamine de 10 ans c’était possible de l’oublier ? Qu’elle était un détail? Non. Absolument pas. Sauf que monsieur ne voulait pas lui présenter, alors non, elle n’en parlait pas vraiment. Elle faisait de son mieux pour respecter chacune de ses règles, même les plus idiotes, pour le respecter et qu’il se sente bien dans leur pseudo-relation. Elle continuait de l’observer, silencieuse. Pourtant, elle tentait vraiment de lui donner du crédit. Parce qu’il était furieux, mais pour une bonne raison. Il l’était parce que ça touchait à sa gamine. Elle pouvait comprendre cela. Elle tentait du moins, même si fallait l’avouer, elle n’était pas des plus heureuse en ce moment. Il continuait pourtant de lui dire qu’elle ne pouvait pas se laisser trainer chez lui. Donc, si elle comprenait bien, la petite avait trouvé la culotte et finalement, elle lui avait posé des questions sur la propriétaire de cette dernière. Du coup, Logan lui en voulait à elle d’exister… C’était n’importe quoi en sommes. Elle pouvait tenter de ne pas s’énerver. Elle serait l’adulte des deu en ce moment. Juste… qu’elle n’arrivait pas à oublier son ton qu’elle détestait. Elle ne pouvait pas oublier sa froideur et ses reproches. Du coup… tenter de faire ça bien, surement sur le même ton que lui, sans réellement le vouloir…

-T’es sérieux là? J’ai même pas une brosse à dent permanente ici et tu m’en veux parce que j’ai perdu un truc? Ok, je n’ai pas été consciencieuse, j’ai pas vu qu’elle était portée disparue, alors j’ai pas cherché. Désolé. Mais, il s’est passé quoi? Elle t’a fait la gueule? Elle a hurlé? Elle me déteste? Elle te déteste d'avoir une vie? Ça dû être véritablement pénible pour toi, pour réagir comme ça maintenant. Je vois pas autre chose.

Son ton c’était finalement radoucit en lui demandant de lui expliquer l’horreur de la situation. Peut-être qu’il y avait un truc de plus, elle n’en savait rien. Elle ne pouvait pas savoir. Pour elle, un sous-vêtement, bah… c’était un sous-vêtement. Il n’avait surement pas eu à lui expliquer toutes les étapes de la conception des bébés… ou même sur l’amour entre un monsieur et une madame. Il aurait pu lui expliquer n’importe quoi, alors aussi bien lui demander. Elle avait donc décidé de lui demander un descriptif de la confrontation avec sa fille. Pas parce qu’elle était adorable et empathique, non. Juste parce qu’il était mieux d’avoir souffert pour lui faire une scène de la sorte. Elle était toujours adorable et respectueuse avec tout le monde, elle s’attendait à ce qu’on lui accorde la faveur aussi. Elle ne comptait pas laisser passer ce genre de chose. Valait mieux poser ses limites maintenant non?
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Ven 2 Sep - 4:43

l'arme du crime
Logan & Joy


Vu son comportement et son humeur massacrante, Logan ne pouvait décemment pas s'attendre à ce que Joy reste de marbre et le laisse parler sans jamais se défendre. Il s'attendait forcément à une réponse, mais à vrai dire, il ne savait pas quoi espérer de cette réponse. Il était rare que l'une de ses relations aille aussi loin et les disputes n'arrivaient presque jamais, tout simplement parce qu'il ne leur donnait pas vraiment l'occasion de se produire. Quand une fille faisait quelque chose qui l'incommodait d'une façon ou d'une autre, il le faisait savoir plus ou moins poliment et disparaissait, tout simplement. Et pourtant ce soir, il avait laissé Joy entrer alors qu'il était énervé depuis bien longtemps déjà et que rien n'aurait été plus simple que de lui envoyer un texto pour lui demander de ne pas venir. En temps normal, il ne se serait même pas donné la peine de justifier une annulation soudaine et elle n'aurait plus jamais entendu parler de lui, point final.

Alors pourquoi est-ce qu'elle était là en ce moment, dans sa cuisine, à lui crier dessus tout comme il venait de le faire ? Pourquoi est-ce qu'il ne l'interrompait pas tout simplement pour lui demander de rentrer chez elle ? Et il n'avait même pas l'excuse de dire que Lisa avait mal pris la nouvelle. La discussion avait été compliquée en grande partie parce qu'il s'était évertué à lui mentir et qu'elle le savait. Parce qu'elle posait des questions à la fois vague et douloureusement précises sur la relation qui unissait réellement son père à « l'amie » qui avait oublié sa culotte dans le salon. Oui, il avait tenté de la présenter comme une amie, mais il oubliait un peu trop souvent qu'une gosse de dix ans était parfaitement capable de savoir qu'on enlevait pas sa culotte chez ses amis à moins d'avoir une très bonne raison. Elle savait aussi, comme il l'avait appris au cours de cette conversation, que Juliet aussi avait des « amis ». Et même si elle avait poussé son père à admettre que la sienne tenait plus d'une petite-amie que d'une copine de classe, elle ne s'en était pas vraiment montrée troublée.

Le problème, c'était que maintenant que Lisa connaissait l'existence de Joy, elle continuerait de poser des questions à son sujet et viendrait bien un moment où elle voudrait la voir en chair et en os. Ça, il n'arrivait pas à s'y faire. Ça n'était jamais arrivé et il n'était pas certain d'avoir envie que ça change. Que se passerait-il si elles ne s'entendaient pas ? Ou au contraire, si la petite tombait folle amoureuse de la copine de son père et que du jour au lendemain, il faisait une connerie quelconque qui la ferait disparaître de leurs vies ? Il était capable du pire, il le savait, il n'y avait qu'à voir la situation actuelle. D'une manière ou d'une autre, ça allait se retourner contre lui et Lisa le haïrait de nouveau, alors qu'il avait déjà tant de mal à faire en sorte qu'elle le supporte.

Comme toujours, il imaginait le pire au lieu d'essayer simplement et de voir ce qui se passerait, mais cette fois, ça ne fonctionnait pas comme d'habitude. Cette fois, il tentait de se justifier au lieu de laisser tomber et c'était beaucoup trop nouveau pour qu'il sache comment réagir. Pourtant, il choisit visiblement de jouer la carte de la mauvaise foi, puisqu'il reprit à son tour :

« Tu peux pas comprendre puisque t'as pas d'enfants, mais j'peux pas me permettre de faire tout ce qui me chante, je dois penser à ma fille avant tout et il est hors de question de faire entrer n'importe qui dans sa vie juste parce que ça me plaît de me taper telle ou telle nana à ce moment-là. Ça fait même pas deux mois qu'on se connaît, Joy, il est beaucoup trop tôt pour vous présenter. Comme tu l'as dit, t'as même pas de brosse à dent ici ! »

Il ne répondait pas tellement à sa question et il le savait bien, mais c'était le mieux qu'il pouvait faire pour l'instant. Déjà, il ne lui mentait pas et c'était un grand pas. Il omettait peut-être ses propres craintes de s'engager avec la mauvaise personne, mais Lisa faisait partie intégrante du problème.

« Je ne veux pas blesser ma fille ou mettre en péril ma relation avec elle pour une nana que je connais à peine. On a besoin de plus de temps, faut que tu fasses plus attention. »

Même pas la peine d'évoquer tout de suite l'enfer que lui ferait vivre Juliet quand elle découvrirait toute l'histoire, pire encore quand elle apprendrait l'âge de la nouvelle nana de son ex. Il pouvait déjà entendre ses discours moralisateurs et ses métaphores peu avantageuses. Et il serait le seul à en être touché, tandis que Joy continuerait d'avancer tranquillement dans la vie en toute insouciance. Elle ne comprenait pas toutes les choses qu'il voyait déjà venir, parce que pour elle, rien de tout ça ne ressemblait à un vrai engagement, leur vision du futur ne s'étendait pas sur la même durée et n'avait pas la même implication, sans doute.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Ven 2 Sep - 23:37

l'arme du crime
Logan & Joy


Pendant un instant, elle c’était dit que de prendre son sac et de partir était la meilleure idée du monde. Il n’était pas de bonne humeur, elle n’était pas du genre à apprécier qu’on la traite comme de la merde, alors au final… ouais, partir pouvait être une option. Surtout avant que ça ne parte en vrille, parce que c’était sur le point de le faire, elle le sentait et pourtant, elle restait là, sans rien dire ni faire. Elle attendait plus d’explication, s’attendant à ce qu’il se radoucisse un peu au passage, mais non. En fait, il lui balançait n’importe quoi, dans n’importe quel sens et il n’était pas gentil. Il n’était vraiment pas gentil en fait. Lui ne tenait pas en place et elle, elle s’énervait, fallait bien l’avouer. Elle avait été blessé dès la première phrase, non elle n’avait pas d’enfant et non, ça ne faisait pas d’elle une idiote à ce sujet. Elle pouvait comprendre son point, mais pas dit comme ça. Elle ne lui avait jamais rien demandé non plus. Sauf que le restant de ses mots étaient tout simplement blessant. Se taper n’importe qui? Vraiment? Non, elle n’avait pas de brosse à dent, non, elle n’allait surement pas en avoir.

-T’es sérieux là? JE dois faire plus attention? Non Logan. ON doit faire plus attention. Je te rappelle que c’est toi qui me l’a enlevé la culotte et que tu ne l’as pas plus balancé sur mon sac que moi. Alors arrête maintenant.

Elle avait du mal à respirer, elle avait la poitrine qui commençait à se compresser. Elle ne savait pas comment faire, quoi dire, elle sentait les larmes lui monter aux yeux et elle ne pouvait rien faire contre ça.

-Non mais… tu t’entends? Je suis quoi pour toi? Une nana parmi tant d’autre? Un passe-temps? Je ne suis pas une poupée que tu peux sortir de sa boite, t’amuser avec et la ranger ensuite en espérant la voir disparaitre au passage. Je ne suis pas un jouet, je ne le serai jamais. Tu n’assumes pas d’avoir une relation, ok. Tu ne voudras jamais me présenter, ok. J’ai rien demandé de tout ça, je te donnais le temps que tu voulais. C’était un accident, j’y peux rien, c’est arrivé, encore désolé. Et m’en vouloir d’exister… je refuse. Je peux pas. Je ne culpabiliserai pas pour ça.

Voilà, elle pleurait. Elle se passa une main dans les cheveux comme pour chasser son malaise, mais rien n’y faisait. Il avait gagné. Parce que c’était clairement ce qu’il cherchait en ce moment… il voulait la faire pleurer, c’était tout ce qu’il pouvait espérer de l’engueuler pour une raison aussi ridicule. Elle avait fait une erreur, elle c’était excusée et il continuait. Alors, quoi faire? Aucune idée. Sauver sa dignité était surement la meilleure idée du moment, alors…

-Tu sais quoi. Pas besoin de chercher des excuses pour te débarrasser de moi. si c’est ce que tu voulais, fallait le dire. Tu aurais pu agir en adulte et me larguer convenablement, mais non. Cache-toi derrière des excuses bidons si tu veux. Je ne me laisserai plus trainer, promit.

Elle pleurait toujours, mais tentait de ravaler ses larmes pour le moment. Elle s’y était attachée plus qu’elle ne l’aurait voulu, elle s’en rendait bien compte. Lui tourner le dos, prendre son sac, sa culotte et partir, c’était le mieux pour tout le monde. C’est ce qu’il voulait non? Ouais.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Sam 3 Sep - 2:38

l'arme du crime
Logan & Joy


Il y allait sans doute un peu fort, ses mots dépassaient probablement sa pensée, mais il n'arrivait pas à s'en empêcher. Après avoir ouvert les vannes, c'était difficile de se retenir et il parlait plus qu'il ne l'aurait du, faisant des raccourcis dans ses formulations qui blesseraient forcément Joy. Et finalement, il cessa de parler pour de bon, reprenant son souffle après s'être énervé aussi longtemps et il se posta de nouveau devant la jeune femme sans plus bouger, attendant simplement une réponse qui viendrait forcément.

Joy ne tarda pas à se défendre et cette fois, Logan devait bien avouer qu'elle avait raison. Il aurait pu faire attention aussi, il était tout autant responsable qu'elle de cet incident. C'était simplement plus simple de ne pas le reconnaître et de reporter la faute sur la jeune femme. Pourtant, il ne s'était pas attendu à ce qu'elle réagisse, c'était un fait assez nouveau, simplement parce que ça se passait chez lui et qu'il ne pouvait pas simplement tourner les talons après avoir craché son venin.

Il réalisait d'ailleurs en écoutant Joy lui répondre qu'il n'en avait aucune envie. Leur relation était peut-être encore toute jeune et que ça n'était pas dans ses habitudes de vouloir faire en sorte que ça marche. La preuve, il paniquait en ce moment parce que leur histoire devenait trop sérieuse. Mais les yeux de la jeune femme se remplissaient peu à peu de larmes et il n'aimait pas ça, il se sentait coupable et honteux. Et il n'avait pas envie de fuir ou de laisser tomber, mais seulement d'exploser un moment et qu'ils puissent reprendre où ils en étaient. C'était trop rapide, il n'assumait pas encore de la présenter à sa fille ou d'avancer vers quelque chose de plus sérieux et de plus officiel, mais ça n'était pas une raison pour en finir maintenant. Ils ne se voyaient que depuis deux mois et pour le moment, tout se passait vraiment bien, du moins jusqu'à ce soir. Ils s'entendaient à merveille, chaque moment qu'ils passaient ensemble frôlait la perfection. Alors pourquoi arrêter maintenant ?

Dans quelques mois peut-être, il arriverait à passer le pas, mais il faudrait bien y arriver pour savoir. Il l'avait dit de la pire des manières, sans doute, mais deux mois ne suffisaient pas à ce qu'ils soient un couple solide, tout pouvait arriver et ils pouvaient même ne pas survivre à une dispute comme celle-là. Elle n'était pas juste la nana qu'il baisait en ce moment, du moins il n'avait pas envie que ce ne soit que ça. Et pourtant, balancer toutes les conneries qu'il venait de lui dire était sûrement le meilleur moyen pour la faire fuir.

Elle s'était mise à pleurer pour de bon et Logan fit un pas en avant pour se rapprocher un peu, tenter tant bien que mal de la réconforter après s'être comporté comme le dernier des crétins, mais il s'arrêta avant d'être trop proche tandis que la jeune femme reprenait la parole. Il la laissa finir sans trop savoir pourquoi, affrontant son regard baigné de larme sans sourciller. Il l'avait mise dans cet état, il l'assumerait jusqu'au bout. Mais quand elle lui tourna le dos en faisant mine de s'en aller, il se décida finalement à agir, franchissant les derniers pas qui les séparaient encore pour poser une main sur le bras de Joy et la retenir.

« Attends... » Elle s'arrêta et accepta de se tourner vers lui. Maintenant, il devait trouver quoi dire. Au moins, il n'était plus énervé, plus du tout même, mais la culpabilité lui coupait quelque peu la parole. Sa voix s'était radoucie quand il trouva finalement ses mots, trahissant sa honte : « Ne pars pas, s'il te plaît, j'ai pas du tout envie de me débarrasser de toi. J'suis désolé, je dis n'importe quoi, c'est juste... Elle veut te rencontrer et... On en est pas encore là. »

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Sam 3 Sep - 4:13

l'arme du crime
Logan & Joy


Comment est-ce qu’une si petite culotte avait pu les amener jusque-là. Limite, elle aurait compris si ça aurait été un objet très gênant, mais une culotte… on s’en fichait non? Pourtant, lui ne s’en fichait pas, loin de là. Il en faisait même une véritable scène. Elle l’observait, ne comprenant même pas comment, mais au moins, elle comprenait un peu le pourquoi. La situation n’avait pas dû être évidente pour lui. Elle lui offrait une chance de se rattraper et il avait finalement ouvert la bouche. Sincèrement, il n’aurait pas dû…

Voilà, il avait tout foutu en l’air et elle l’avait laissé faire. Il l’avait blessé et au lieu d’en rajouter encore un peu, elle avait rendu les armes. Elle n’allait pas rester avec lui une seconde de plus s’il était pour dire n’importe quoi. Elle détestait se disputer, mais elle refusait de ne rien dire. Alors, elle avait remis les pendules à l’heure avant de tourner les talons. Elle pleurait déjà, elle comptait bien préserver le peu de dignité qu’il lui restait. Elle allait ramasser sa culotte, elle avait déjà son sac de toute façon, et partir. Elle lui avait tourné le dos, ravalant ses larmes un minimum quand elle sentie la main de Logan contre sa peau. Sa main était chaude, présente, elle lui donnait toujours envie d’aller vers lui, mais pas maintenant. Elle devait se barrer et pourtant, quand il lui demanda d’attendre, elle s’arrêta, se tournant vers lui. Elle lui laissait une dernière chance de ne pas être le connard qu’il prétendait être. Pourtant, elle ne le regardait pas, écoutant simplement ses mots. Il ne voulait pas qu’elle parte, c’était déjà ça. Pas même de se débarrasser d’elle. Il n’avait pas été doué pour le montrer et pourtant, elle le croyait vraiment sincère en ce moment. Elle comprit finalement pourquoi il avait fait une scène. La petite voulait la rencontrer, ils n’en étaient pas encore là. En fait, Logan n’en était pas encore là, il avait donc paniqué à l’idée, tout simplement. L’idée qu’il puisse être méchant quand il stressait lui déplu sincèrement. Elle n’était pas comme ça, elle n’était pas du genre déplaisante, alors méchante… on oubli.

Pourtant, elle releva son regard vers lui pour chercher le sien. Elle ne pleurait plus, mais ses yeux restaient rougit par les larmes. Qu’est-ce qu’elle pouvait répondre à ça? Elle comprenait le pourquoi, mais ça ne justifiait pas du tout qu’il réagisse de la sorte. Elle soupira, laissant glisser la ganse de son sac contre ses doigts pour le déposer au sol. Qu’est-ce qu’elle pouvait faire de plus que lui pardonner? Elle n’avait pas envie de partir, elle n’avait pas envie de mettre fin à leur relation. Alors, elle se rapprocha de lui, passant ses bras autour de lui, appuyant sa tête contre son torse sans continuer de le regarder. C’était pratique pour ça les câlins.

-Tu as le droit de paniquer comme tu veux, ça ne te donne pas le droit d’être méchant avec moi. Je comprends que tu ne veuilles pas nous présenter. Je vais pas le prendre mal, mais tu peux surement lui expliquer que tu ne veux pas lui présenter d’amie avant d’être certain que ça en vaille la peine. Comme ça, tu gagnes du temps. J’ai pas fait exprès dans le but de te forcer la main, on a juste pas fait attention, mais si je dois garder mes trucs dans ma voiture… je dors chez moi. Je t’avertis.

Elle l’avait dit d’une toute petite voix, mais son idée était très arrêtée. Elle ne comptait pas vivre dans sa voiture. Une brosse à dent dans son sac, ça allait, mais pas dans sa voiture. Même elle, elle avait ses limites. Ceci étant dit, elle avait relevé la tête vers lui, doucement, elle lui en voulait toujours, elle le savait et pourtant… elle comptait bien passer l’éponge. Elle voulait lui pardonner et c’était facile de le faire.

- La communication c’est bien. Si tu veux te prendre la tête, ça me va, mais laisse-moi me poser un peu avant. Si j’ai l’impression que tu me fous à la porte, je vais partir. C’est dans ma liste de défauts à travailler. Faut pas oublier qu'ici, on n’est pas en terrain neutre, tout est à toi. Alors je me sens très rapidement de trop.

Parce que s’il aimait se prendre la tête, elle pouvait être douée à ce jeu. Elle y arrivait même très bien quand elle ne se sauvait pas avant que ça ne devienne intéressant. Au final, elle avait établi ses limites de façon assez clair, du moins, elle en avait l’impression. Allez savoir s’il avait compris ou pas, ça c’était une autre histoire.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Sam 3 Sep - 11:50

l'arme du crime
Logan & Joy


Le problème n'était pas vraiment réglé pour Logan, mais il réalisait finalement qu'en parler à Joy ne lui apporterait rien de plus. Il parviendrait à la faire fuir, sans mal, il était même très doué pour ça, comme pouvait en témoigner des dizaines d'autres femmes, mais ça n'était pas le but cette fois. Alors tant pis, il devrait bien apprendre à gérer ses contradictions tout seul car ce ne serait pas elle qui l'aiderait sur ça.

Au dernier moment, il s'était enfin calmé, en même temps qu'il voyait Joy prendre la fuite et qu'il réalisait qu'il n'en avait pas envie. Tout ça pour ça. Il lui avait joué son habituel petit numéro et pour une fois, ça lui avait fait quelque chose. Ce n'était même pas un numéro, il n'avait même pas eu réellement conscience cette fois qu'il se cherchait des excuses, la panique l'avait envahi tout au long de la journée et voilà le résultat. Mais elle voulait s'enfuir et il la retint aussi doucement que possible, mais fermement et il alla même jusqu'à lui présenter des excuses. C'était absolument illogique, mais cette fille l'avait retourné complètement.

Pendant un instant, Logan craignait que ses piètres excuses ne suffisent pas. Il était honnête et bien plus ouvert qu'il ne l'avait jamais été, sans doute, mais ça ne justifiait pas tellement son comportement totalement ridicule, il le savait. Joy restait silencieuse, acceptant seulement de le regarder sans rien dire, les yeux rougis par les larmes et il attendit sa sentence. Il n'y avait rien d'autre à faire, de toute manière, elle savait désormais qu'il n'était pas aussi parfait qu'il avait pu le laisser croire, que quelque part derrière son masque d'indifférence habituel, il cachait des craintes et des doutes, un tempérament difficile. Maintenant, c'était à elle de voir ce qu'elle en ferait, à part s'excuser il ne voyait pas quoi faire de plus.

Mais finalement, Joy déposa son sac sur le sol et elle s'approcha, se blottissant contre lui pour reprendre la parole. Il l'écouta sans essayer de la couper ou de la contredire, glissant simplement ses bras autour d'elle pour la serrer un peu plus contre lui, comme s'il craignait encore de la voir s'échapper. A la vérité, il n'aurait pas su quoi répondre et dans ces cas-là, mieux valait s'abstenir tout simplement. Que pouvait-il dire ? Elle avait raison, il fallait simplement qu'ils fassent attention, mais il ne pouvait décemment pas attendre d'elle qu'elle sorte chaque matin pour aller chercher ses affaires jusqu'à sa voiture alors que son sac ne prenait pas tellement de place à l'intérieur. Et ça n'empêchait en rien qu'elle oublie quelque chose de toute manière, pas plus que ça n'avait de véritable rapport avec des biens matériels. Le sac et tout ce qu'il contenait n'avait aucune importance. Le vrai problème venait de l'implication de Lisa et avec un peu de chance, lui parler suffirait à la faire patienter un peu. Combien de temps, il n'en savait rien, surtout qu'elle avait une certaine tendance à se montrer capricieuse avec son père, qui cédait toujours par peur de perdre son affection, mais elle comprendrait peut-être ses raisons ou finirait par se désintéresser de la question. Les gamines de dix ans, ça n'avait pas beaucoup de volonté, pas vrai ? Bon, elle le harcelait depuis des semaines avec le zoo, mais c'était sans doute une activité plus intéressante à ses yeux que de rencontrer la copine de son père, pas vrai ?

Joy continuait de s'expliquer, mais Logan ne la coupait toujours pas, ne lui répondait toujours pas. Elle avait enfin relevé les yeux vers lui et c'était déjà un peu mieux, un peu rassurant, ça et sa voix plus douce que précédemment. Ce qu'elle disait n'avait rien d'affolant et il le comprenait sans mal, mais il se voyait bien incapable de répondre. En fait, il savait ce qu'il aurait du répondre : lui proposer simplement de laisser quelque chose ici. Que ce soit sa brosse à dent ou des affaires de rechange, ce serait loin d'envahir son espace et ça l'aiderait sûrement à se sentir un peu plus à sa place, surtout après la scène qu'il venait de lui faire. Et même si Lisa trouvait une seule de ces affaires à l'avenir, ils ne traverseraient plus la même crise que ce matin maintenant qu'elle était au courant. Mais c'était un peu trop sérieux pour l'homme. Il pouvait envisager de lui faire une place dans sa vie dans un avenir proche, mais pas ce soir et au lieu de le lui dire et de repartir dans les cris et les larmes, il se contenta de lever une main pour caresser le visage de la jeune femme. La tendresse pour éloigner cette idée, ça pouvait marcher, non ?

« On peut pas vraiment aller se disputer dans ton dortoir, faut dire... » murmura-t-il quand même avec un sourire en coin, dans l'espoir de détendre un peu l'atmosphère. Se donner en spectacle devant les étudiantes de l'université du Vermont, non merci... Même s'il comprenait assez bien que ce soit tout aussi dérangeant pour elle de le faire ici où elle ne se sentait pas à sa place pour l'instant. Mais le but n'étant pas de repartir dans un débat stérile, il mit fin à la conversation en se penchant un peu plus vers Joy pour l'embrasser. Il n'était pas encore très sûr de ce qu'il attendait vraiment d'elle et d'où ils allaient comme ça, la perspective d'un avenir plus stable l'inquiétait toujours un peu trop, mais il était quand même trop tôt pour s'en inquiéter.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Dim 4 Sep - 3:07

l'arme du crime
Logan & Joy


Comment est-ce qu’elle était censée répondre à ça? Il lui balançait à la gueule qu’elle n’avait pas d’enfant, qu’elle ne pouvait pas comprendre, que tout était de sa faute en sommes. Alors non, elle n’allait pas supporter cela comme ça. Elle comptait bien lui dire ce qu’elle en pensait et ce barrer. D’accord, elle n’utilisait peut-être pas la meilleure des techniques en ce moment, mais c’était le mieux qu’elle pouvait lui offrir. C’était surement aussi le mieux pour se préserver un peu. Elle l’appréciait déjà trop pour ne pas y laisser quelques plumes au passage.

Alors, partir, claquer la porte même. Il comprendrait qu’elle pouvait être gentille, mais que la réciproque devait être vraie. Pourtant, il ne la laissa pas partir. Il l’avait arrêté et elle n’avait pas lutté. Elle n’avait pas cherché à l’éloigner d’elle. Elle c’était retournée, même si elle ne voulait plus le voir, plus le regarder. Il c’était excusé et pourtant, sur le coup, elle se demandait réellement si c’était suffisant. Elle craignait depuis le début d’être une fille parmi tant d’autre, d’être un numéro, un jouet et il venait de lui balancer qu’il ne présenterait pas la nana du moment à sa fille. « Du moment » elle détestait l’idée. Elle le détestait lui de la faire douter d’elle-même comme ça et pourtant, elle c’était rapprochée de lui. Elle avait abandonné son sac, lui offrant le bénéfice du doute. Elle voulait le croire sincère, elle voulait croire en ses excuses. Elle en avait besoin. Elle ne pouvait pas claquer la porte maintenant. Il avait refermé ses bras autour d’elle, lui donnant asse de courage pour continuer ses minces revendications… si on pouvait appeler cela comme ça. Il lui caressait doucement le visage, il était de nouveau le Logan qu’elle appréciait. C’était vraiment mieux sans les reproches. Elle se laissa donc faire, ce disant qu’il avait raison, son dortoir, c’était nul comme endroit pour se disputer. Elle profita du baiser, profitant de chaque seconde, se rappelant que si elle était partie, il n’y en aurait plus eu ensuite. Elle le voulait dans sa vie, c’était définitif, mais mieux valait ne pas lui mentionner maintenant. Alors, elle rajoutait à ses bêtises à la place, disant simplement :

-Y a des gens qui le font tout le temps, on n’aurait même pas l’exclusivité… c’est pas top. Mieux vaut s’engueuler ici.

Et elle n’avait pas pu retenir le léger sourire naissant sur ses lèvres. Détendre l’atmosphère, c’était mieux quand même. Sauf que ça ne réglait pas son problème, elle ne se sentait jamais chez elle, tout était à lui, il n’y avait rien pour elle là et elle n’allait pas lui demander un espace pour sa brosse à dent, pas maintenant. Son sourire s’étira un peu plus, son regard ce fit plus amusé quand elle expliqua donc :

-Alors, pour me sentir plus à l’aise ici, je vais acheter un élément de déco vraiment moche et il sera à moi, mais tu devras dire qu’il est à toi et que tu l’adores quand tu veux pas parler de moi. C'est bien comme idée, non?

Et elle tentait vraiment de se retenir de rire. Parce qu’elle s’imaginait vraiment ce qu’elle pouvait trouver comme truc à ramener. Elle disait des bêtises, mais elle pourrait changer de sujet facilement ensuite. Comme une façon de rebondir.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Dim 4 Sep - 18:53

l'arme du crime
Logan & Joy


Dans le fond, rien n'était vraiment réglé et Logan le savait bien. Oh, il ne criait plus, elle ne pleurait plus et il avait même poussé jusqu'à l'embrasser, mais le problème restait quand même. Il avait toujours cette angoisse dérangeante qui le prenait à la gorge en posant ses yeux sur la jeune femme dans ses bras, en réalisant la situation qui les avait menés jusque là. Tout ça était trop contraire à ce qu'il était, à ce qu'il faisait depuis dix ans, inlassablement. Et il était incapable de savoir comment réagir correctement. Il connaissait parfaitement la théorie, pourtant, toutes les bonnes réponses passaient dans sa tête à mesure que la rouquine parlait, mais rien ne traversait la barrière de ses lèvres. C'était la première fois, ou presque, qu'il préférait se disputer plutôt que de laisser tomber. Et l'engagement entre eux s'imposait de lui-même, à une vitesse affolante. En moins de deux mois d'une pseudo-relation exclusive, ils en venaient à parler de laisser la jeune femme entreposer ses affaires ici, de la fille de Logan. Qu'est-ce que ce serait deux mois plus tard ? Le mariage, les enfants ? Tout ça donnait le tournis à l'homme.

Et il recommençait à pâlir alors que Joy continuait, sur le ton de la plaisanterie pourtant, en proposant de laisser quelque chose ici pour se sentir un peu plus chez elle. Il comprenait bien qu'elle disait ça pour rire, du moins, c'était ce que sous-entendaient ses mots et l'expression de son visage. Il tenta de sourire lui aussi, mais son sourire était très clairement crispé. Ça n'était rien, pourtant, même pas quelque chose qui soit vraiment à elle, en plus. Juste une blague, il ne devait pas l'oublier.

« Faut vraiment que ce soit moche ? » demanda-t-il quand même, en tâchant de garder l'air et le ton le plus détendu possible. « Enfin, si j'ai le droit de le sortir seulement quand tu viens, on peut s'arranger. » Était-il vrai que toutes les plaisanteries cachaient une part de vérité ? Si c'était bien le cas, Logan souffrait de problème beaucoup plus sérieux que ce qu'il imaginait, mais ça signifiait aussi que Joy voulait vraiment avoir sa part à elle chez lui et ça n'était pas très cohérent avec la discussion qu'ils venaient tout juste d'avoir sur l'importance de prendre leur temps. Mieux valait continuer avec l'hypothèse que tout ceci n'était qu'une vaste blague dans le but de détendre l'atmosphère. Et pourtant, après une petite hésitation, il reprit quand même : « Ce serait mieux que je te trouve un tiroir, au moins personne ne le verrait, j'aurais pas à mentir à qui que ce soit. »

Parce que soudainement, il avait des scrupules à mentir, bien sûr. Il ne savait même plus vraiment s'il était sérieux ou non, là. Mais était-ce si grave que ça, finalement ? Elle n'allait pas s'installer chez lui au bout d'une semaine sous prétexte qu'elle laissait quelques sous-vêtements chez lui, bien cachés dans un tiroir que personne n'ouvrirait jamais, après tout. C'était toujours assez contradictoire avec sa peur panique actuelle, mais peut-être qu'il arriverait à se faire à cette idée en essayant, tout simplement.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Dim 4 Sep - 21:57

l'arme du crime
Logan & Joy


Il avait le droit de paniquer, d’avoir peur, de ne pas vouloir que ça avance rapidement. Elle était d’accord avec lui, elle comprenait même parfaitement. Il aurait pu lui proposer de venir vivre avec lui qu’elle aurait dit non. Il aurait pu vouloir lui présenter sa fille le week end prochain qu’elle y aurait été de reculons, totalement. Elle n’était pas plus prête que lui à tout ça. La lenteur de leur relation était parfaite comme ça, elle aimait cela comme ça. Ce qu’elle n’avait pas aimé, c’était sa réaction. Il n’avait pas le droit de l’engueuler pour un oubli, il n’avait pas le droit de lui balancer la faute à la gueule comme ça, surtout quand elle avait rien fait de mal. Un oubli, ça arrivait à tout le monde. Surtout que c’était moins que ça encore, elle ne savait même pas qu’elle était portée disparu cette culotte. Il serait arrivé quoi si la gamine serait tombé sur le téléphone de Logan et aurait vu leur échange? Il lui aurait demandé de ne plus lui parler? Elle n’en savait rien et ça l’inquiétait beaucoup, fallait l’avouer. Alors, elle avait poussé la blague, cherchant un peu à voir jusqu’où il était atteint. Elle ne comptait pas laisser tomber, mais elle voulait savoir le travail à accomplir. Et sa réponse la rassura un peu. Il arrivait à en blaguer, c’était déjà ça. Il demandait si ça devait vraiment être moche. Qu’il le pouvait bien, mais juste s’il le sortait quand elle se pointait. Alors, son sourire s’étira un peu plus, la joie revenait lentement dans ses yeux. Elle l’observa un instant, se demandant réellement ce qu’elle pouvait rajouter quand il lui proposa un tiroir. Elle faisait dans les blagues, ne s’entendant à rien de plus, mais lui proposait un truc réel. Il ne voulait pas qu’elle existe, mais il voulait lui laisser un tiroir. Elle ne comprenait rien à son raisonnement, fallait bien l’avouer. Elle comptait bien en profiter quand même pour mettre un peu les choses aux clairs.

-C’était tout le marrant dans mon idée rho, mais je ne pensais pas réellement le faire. Désolé.

Et elle l’embrassa pour détendre un peu plus l’atmosphère. Ça va, elle ne comptait pas vraiment le faire, maintenant il le savait. Elle voulait juste qu’il voit que ce n’était pas la fin du monde. Elle l’imaginait déjà avec une horrible horloge chat, avec les yeux qui bougent ou une lampe de vieux. Ouais, la lampe de vieux, lui plaisait bien, même si ça lui rappellerait peut-être un peu trop son vieil âge, alors finalement… pas de lampe de vieux. Un coussin avec à l’endos panda roux, voilà. Comme ça, si le panda était coté canapé, personne ne voyait rien. Oui, elle arrivait à être très imaginative, même dans ses bêtises. Pour ce qui était du tiroir, c’était beaucoup plus complexe et elle avait l’impression de marcher sur des œufs.

- Pour le tiroir… on peut tenter si tu veux vraiment… peut-être avec des petits trucs? Rien d’important? Je compte bien te voler la chemise et le t-shirt, tu pourras les mettre au-dessus. Ni vu, ni connu.

Elle souriait toujours, elle aimait les efforts qu’il faisait, elle arrivait à en oublier totalement la prise de tete, ou presque.

-Prend ton temps Logan, tu as le droit. Je vais pas t’en vouloir pour ça d’accord? Je ne t’en voulais pas pour la raison de la prise de tête, juste de comment tu l’as abordé tu comprends?

Elle plongeait son regard dans le sien, elle voulait réellement terminer cette dispute et le faire bien. Elle voulait qu’il comprenne que c’était normal d’avoir peur, de paniquer aussi, mais qu’elle n’avait pas fait exprès d’exister. Que c’était arrivé, qu’il fallait vivre avec et que ça ne les obligeait en rien de précipiter les choses.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 5 Sep - 1:36

l'arme du crime
Logan & Joy


Cette fille... Un jour ou l'autre, elle aurait sa peau, c'était certain. Il se faisait cette réflexion trop souvent en sa présence pour que ce ne soit qu'une petite plaisanterie charmante. Elle était là, tout contre lui, en train de raconter ses bêtises comme à l'habitude, imperturbable alors que lui, il mourrait à l'intérieur sous le poids de toutes les questions qui l'assaillaient. La principale étant « Pourquoi ? », très vite suivie par « Comment ? ». Pourquoi cette fille le retournait autant, aussi vite, aussi profondément ? En fait, il n'avait pas besoin d'aller chercher très loin pour trouver la réponse à cette question, c'était même assez clair si tant est qu'il prenne le temps d'y réfléchir quelques minutes. La partie épineuse, c'était de savoir comme il allait se sortir de cette situation tout en s'assurant qu'aucun d'eux n'y laisse de plumes...

Il ne savait même plus comment réagir maintenant et quoi penser. La plaisanterie sur la déco était passée, dans son esprit du moins, il n'en était plus là depuis un moment et pourtant, Joy continuait d'en parler tranquillement tandis qu'il se demandait s'il devait oui ou non lui offrir vraiment un peu d'espace. C'était à la fois trop et rien du tout. Elle venait de lui dire honnêtement qu'elle ne se sentait pas à sa place ici et en même temps, c'était un peu normal. C'était sa maison à lui et à lui seul, après tout. Il n'avait certainement pas l'intention de lui dire qu'elle pouvait ramener les photos de ses parents ou le poster de son acteur préféré pour accrocher aux murs.

Mais comme à chaque fois qu'elle lui disait quelque chose, avec ce petit air triste et innocent, les yeux remplis de larmes cette fois, il se sentait coupable et il réalisait à quel point il pouvait être un con quand il s'y mettait. Et il se mettait à envisager sérieusement la possibilité de lui ouvrir un peu plus sa porte, de manière plus discrète et moins invasive. Juste pour ne pas être le connard dont elle se souviendrait toute sa vie. Le pauvre type à qui elle avait offert sa virginité et qui n'était même pas capable de lui offrir une toute petite place dans sa vie. C'était ça, le fond du problème. Il n'était pas fou amoureux d'elle mais incapable de se l'avouer, non, il culpabilisait comme un idiot de s'être laissé prendre à ce jeu avec elle alors qu'il savait qu'il finirait par la décevoir. Il avait été à deux doigts de le faire ce soir, mais heureusement, elle s'était mise à pleurer et il n'avait pas pu résister.

Et maintenant, pour tenter de rattraper cette faute, il lui proposait un tiroir, alors que ça le faisait totalement mourir de peur et il angoissait en attendant de voir ce qu'elle allait trouver à répondre à ça. Heureusement, elle semblait tout aussi hésitante que lui quand elle ouvrit finalement la bouche et elle lui assura même qu'il pouvait prendre son temps. Il la jaugea un instant sans oser répondre, cherchant sur son visage une trace de ce qu'elle pensait vraiment. Disait-elle ça parce qu'elle le pensait ou simplement pour le calmer lui ? Il n'arrivait pas à le dire avec certitude, alors il se contenta de sourire aussi naturellement que possible et de répondre :

« On en reparlera dans quelques semaines, d'accord ? »

C'était un bon compromis. Il ne lui fermait pas totalement la porte, prenait juste un peu plus de temps pour essayer de savoir où il en était exactement. Parce qu'il ne savait plus. La culpabilité était bien là, bien présente, mais il n'y avait pas que ça et trop de choses l’inondaient en ce moment pour qu'il parvienne à se fixer pour de bon sur une décision. C'était trop et trop compliqué. Et comme il ne pouvait ni y faire face tant que la jeune femme serait là, ni lui demander simplement de partir alors qu'ils venaient tout juste de se disputer et de se réconcilier en quelques minutes, il ne restait plus qu'à prendre la fuite en détournant la conversation. Alors il se pencha vers elle et l'embrassa un peu moins sagement qu'il ne l'aurait du, laissant une main descendre dans son dos jusqu'à se glisser sous sa jupe et tirer légèrement sur l’élastique de sa culotte.

« En attendant, tu peux peut-être me donner celle-là pour compléter ma collection... » murmura-t-il contre ses lèvres. Il était très lâche, en ce moment, mais au moins comme ça, il mettait fin une fois pour toute à la conversation et les ramenait vers un terrain qu'il gérait beaucoup mieux et qui n'impliquait aucune forme d'engagement. Ça ne réglait en rien leurs problèmes et il aurait sans doute été plus sage d'agir comme des adultes et de parler. Ce qui n'aurait pas été mal non plus s'ils espéraient sincèrement faire passer leur relation à un niveau supérieur, mais c'était beaucoup plus facile comme ça, non ?
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 5 Sep - 6:39

l'arme du crime
Logan & Joy


Elle voulait simplement qu’il se sente bien. Elle ne savait même pas comment faire ça, mais elle allait faire des efforts pour y arriver. Alors oui, elle sortait peut-être un peu de bêtises pour qu’il passe à autre chose, alléger le débat avant de le clore. Elle n’avait pas vraiment envie de changer de sujet, mais ça finirait par être nécessaire. Il n’en était pas là, elle non plus, alors pourquoi insister? Elle n’en savait rien. Peut-être qu’elle avait un peu peur que ça ne revienne jamais sur le sujet et que leur relation n’avance jamais, mais… c’était un peu impossible. Le pire, c’est qu’il parlait de tiroir et ça, c’était sérieux. Même elle, elle n’était pas certaine d’en être à ça. Bon d’accord, ça n’impliquait pas grand-chose, mais… peut-être juste y mettre des trucs sans importance alors? Ou un rechange de vêtement qu’elle ne portait pas réellement souvent? Elle pourrait peut-être acheter un truc pour le tiroir, si ça arrivait un jour, mais… pour le moment, elle préférait clarifier qu’il n’était obligé à rien. Parce que c’était vrai, elle ne l’obligeait à rien. Elle ne s’obligeait à rien non plus du coup. Un sac, c’était beaucoup mieux quand on y pensait, un tiroir, c’était tellement… à lui. Non, mais, c’était s’attacher à lui, même un peu. C’était quelque chose de s’y attacher sentimentalement, ça elle n’y pouvait rien, c’était déjà fait, mais tout le reste… Alors, elle fut soulager de l’entendre dire qu’ils en reparleraient dans quelques semaines. C’était bien comme ça. Elle aurait le temps d’y penser et de se faire à l’idée. Parce qu’on s’entendait, si elle continuait sa relation avec lui, il n’y aurait jamais de terrain neutre. Parce qu’à 20 ans, quand on emménageait avec son copain, il avait le même âge et ça se terminait souvent par se choisir un appartement ensemble, pas aménagé dans la maison de l’autre. Donc ouais, l’idée de partager même un tiroir, ça donnait l’impression d’être tellement… vrai. Donc, quelques semaines pour s’y faire et tout autant pour trouver quoi mettre dans ce stupide tiroir, voilà.

Finalement, la conversation se termina d’elle-même quand il l’embrassa. Il avait le don de lui donner envie de plus. Son bas ventre se tordait de plaisir au simple contact de ses lèvres. Elle ne savait pas quoi en penser à chaque fois. C’était bien ou mal? Elle doutait encore quand elle sentie sa caresse s’étirer, ses doigts se refermer contre l’élastique de sa culotte. Sa respiration s’accélérait déjà, elle était tellement faible quand on parlait de lui. Il voulait cette culotte pour sa collection… Dieu qu’il arrivait à lui chavirer l’esprit là, maintenant. La chaleur de son souffle, tout lui faisait envie.

-Va falloir me la prendre alors.

Et elle sourirait, se rapprochant de ses lèvres en le disant pour finalement l’embrasser. Oh, elle n’était pas sage non plus. Elle le savait très bien et déjà, ses mains parcouraient doucement le corps de cet homme qu’elle appréciait beaucoup trop. Elle chercha le rebord du tissu, glissant ses mains sous son haut. Elle aurait surement dû s’offusquer, refuser, ils venaient de se disputer, mais c’était surement la meilleure façon de passer à autre chose non?
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 6 Sep - 0:07

l'arme du crime
Logan & Joy


Allongé sur le dos, Logan regardait inutilement le plafond de sa chambre qu'il connaissait déjà plus que par cœur. La lumière de la lune passant par la fenêtre éclairait faiblement la pièce, aucun son ne venait troubler la tranquillité de la nuit et pourtant, il n'arrivait pas à fermer l’œil. Retenant un soupir, l'homme se tourna sur le côté, faisant face à une Joy se reposant du sommeil du juste après leurs ébats, son corps nu enroulé dans les draps. Elle semblait tellement paisible qu'il osait à peine respirer de peur de la réveiller. Il se permit quand même de faire glisser quelques doigts sur sa joue aussi légèrement que possible, repoussant quelques cheveux roux en arrière pour mieux voir son visage.

Il ne resta pas bien longtemps perdu dans sa contemplation et après quelques secondes à observer le visage sans défaut de la jeune femme, il finit par s'éloigner doucement pour s'extirper du lit sans la réveiller et récupérer ses vêtements qui traînaient sur le sol après qu'ils s'en soient débarrassés précipitamment et sans aucun soin, trop pressés de se perdre une fois de plus l'un dans l'autre. Il quitta la chambre en prenant soin de ne pas claquer la porte, aussi légèrement soit-il et fila directement sous la douche dans la pièce d'à côté, espérant que l'eau chaude pourrait le délasser assez pour lui redonner le courage d'affronter le reste de la nuit.

Malheureusement, un peu d'eau chaude ne suffit pas à le remettre d'attaque. Il n'arrivait pas à savoir pourquoi, mais depuis quelques temps, il n'était pas dans son assiette. Depuis trois semaines, en fait, quand Lisa avait retrouvé cette fichue culotte dans le canapé et qu'il avait passé ses nerfs sur Joy ensuite. Ils avaient fini par se réconcilier, beaucoup plus vite que prévu et de la manière la plus agréable qui soit, mais quelque chose continuait de travailler Logan sans qu'il n'arrive vraiment à mettre le doigt dessus.

Une serviette nouée autour de la taille, l'homme s'observait dans le miroir de la salle de bain, tâchant sans trop de succès de trouver dans son reflet la réponse à toutes ses questions. Encore aurait-il fallu qu'il connaisse un peu plus précisément les questions, autre que « Qu'est-ce qui cloche chez moi ? ». Pourtant, tout allait bien. Aucun problème dans son boulot, il arrivait enfin à se rapprocher de sa fille et Joy... Le sexe était parfait, même au-delà de la perfection à ce niveau. Il ne se lassait toujours pas de son corps et pourtant, ils commençaient presque à devenir un vieux couple selon les standards de l'homme. Ils ne s'étaient même pas disputés une seule fois au cours des trois dernières semaines, la discussion sur le tiroir n'était pas encore revenue à l'ordre du jour. Il était seulement un homme de trente-cinq ans parfaitement épanoui avec une petite-amie jeune et sublime et une vie sexuelle plus qu'enviable. Et pourtant, il restait morose, distrait, soucieux...

Visiblement, l'introspection ne suffirait pas non plus à ce qu'il comprenne tous les tenants et les aboutissants de ses problèmes. Alors, dans un nouveau soupir désespéré, il abandonna son reflet et se sécha un peu pour enfiler son boxer et quitter la salle de bain. Il descendit les marches en silence, faisant même attention de ne pas poser le pied sur la cinquième pour éviter que le grincement qui en résulterait n'alerte Joy et il alla se laisser tomber dans le canapé du salon plongé dans le noir, sans prendre la peine d'allumer la lumière.

Le temps d'allumer une clope et il était reparti dans ses pensées. Il lui fallut finir sa cigarette avant de comprendre enfin ce qui lui prenait. Ce serait bientôt son anniversaire. Il allait voir trente-six ans dans trois semaines à peine et il réalisait qu'il n'avait pas avancé depuis plus de quinze ans. Ça ne l'avait jamais dérangé avant de mener cette vie, mais là, il commençait à se sentir vieux et à envisager l'avenir un peu plus sérieusement. Malheureusement, il n'avait pas l'impression d'être prêt à se poser avec Joy. Elle était parfaite, au-delà de ses espérances sans doute, mais il n'avait pas l'impression d'avancer vraiment avec elle, de la connaître vraiment. Le sexe était génial, mais ils ne partageaient pas grand chose de plus, dans le fond, en tout cas il n'en avait pas l'impression. Il n'arrivait pas à imaginer se réveiller tous les matins avec elle jusqu'à la fin de sa vie alors qu'ils ne partageaient même pas la même salle de bain. Peut-être qu'il était vraiment temps d'envisager cette histoire de tiroir, finalement.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Jeu 8 Sep - 23:14

l'arme du crime
Logan & Joy


Elle ne sut jamais réellement ce qui la réveilla, mais elle c’était mise à cligner difficilement des yeux à un moment, ressentant le froid, mais aussi le vide de la pièce. Elle tendit le bras, les yeux mi-clos vers l’espace que prenait généralement son géant pour ne pas le trouver. Elle avait donc trouvé le coupable du froid, mais aussi du vide. Sans savoir pourquoi, il l’avait laissé toute seule dans le lit. Elle aurait pu comprendre s’ils avaient été le matin, mais un mouvement vers son téléphone lui mentionna que non. Il était très tôt, trop tôt pour se lever. En fait, il était peut-être trop tard. C’était flou. Le milieu de la nuit, ça existait pour ne rien faire d’autre que dormir, voilà. Elle décida donc de rester coucher, attendant sagement qu’il revienne. Le seul problème, c’est qu’il ne revenait pas. En fait, elle ne pouvait même pas dire où il était dans la maison. Joy n’était pas du genre à apprécier les questions sans réponse, alors, elle se leva, s’étira et se dirigea vers le t-shirt de Logan qui était maintenant le sien. Elle savait toujours ou il était et elle ne se gênait pas trop pour le récupérer quand elle en avait besoin. Premier tiroir de la commode, c’était bien le seul qu’elle ouvrait. Oui, elle était polie, mais il fallait aussi avouer qu’elle le tuerait de fouiller dans ses trucs, alors au final… elle ne faisait jamais l’inverse. Elle l’enfila, il était toujours trop grand, mais c’était tant mieux, comme ça, il allait jusqu’aux cuisses, du moins, un peu. Elle n’avait donc pas l’impression de se la jouer exhibitionniste avec son t-shirt. Elle enfila quand même une culotte pour la bien séance et sortie doucement de la chambre.

Elle marcha donc tranquillement, cherchant dans les pièces qu’elle connaissait assez bien maintenant. Elle n’était pas du genre à s’attarder sur le décor, mais quand elle le cherchait, c’était logique de le faire un peu. Elle put donc remarquer que la douche du haut avait été utilisée, mais il ne s’y trouvait plus. Elle s’y attarda un moment avant de continuer son exploration très peu minutieuse des lieux. Bah oui, pas besoin de faire très attention, un géant de sa taille, ça ne pouvait pas vraiment se cacher dans un coin. Elle s’étonnerait aussi de le retrouver cacher dans un placard ou sous un lit. Bon, sous le lit, il ne rentrait clairement pas et dans un placard… ça dépendait lequel, elle en était certaine. Elle en vint finalement à la conclusion simple qu’il n’était pas à l’étage et ce décida donc à descendre. Elle ne cherchait pas particulièrement à ne pas faire de bruit et l’escalier le prouva de lui-même quand il grinça sous l’un de ses pas. Ce n’était pas très pratique un escalier bruyant. Elle continua donc sa descente pour se diriger vers le salon et le trouver enfin. Il était là, assit dans le canapé, seul, dans un silence complet. Elle se passa vaguement une main dans les cheveux, replaçant un peu sa tignasse avant de simplement avancer vers lui pour aller se blottir dans ses bras. Ils n’étaient peut-être pas très bavard tous les deux, mais la proximité physique, ils avaient au moins ça. Alors, elle prit trois secondes pour en profiter avant de relever son regard vers lui, demandant finalement :

-Ça va pas?

Parce qu’au fond, elle se doutait bien que non. Il était seul, dans le noir et le silence, assit dans son canapé à trois heures du matin. Ce n’était pas quelque chose de joyeux. Alors aussi bien lui demander. Qui sait, elle avait peut-être fait un truc de mal. Peut-être qu’elle ronflait ou qu’elle donnait des coups de pied, elle ne pouvait pas le savoir… elle dormait seule depuis bientôt 22 ans quand même.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Sam 10 Sep - 12:02

l'arme du crime
Logan & Joy


Dans le silence total de la nuit, Logan n'eut pas beaucoup de mal à entendre les pas de Joy sur le parquet de l'étage, les portes qu'elle ouvrait et refermait derrière elle les unes après les autres et la marche qui craqua sous son poids dans l'escalier. Un jour ou l'autre, il faudrait qu'il s'occupe de ça, mais pour l'instant, il était bien content de n'avoir encore jamais pris le temps de le faire, puisque ça lui permettait de savoir que la jeune femme serait bientôt auprès de lui.

Et très franchement, il ne savait pas trop s'il était content ou non qu'elle vienne le trouver. Il n'arrivait pas à se décider et en le voyant assis là dans le noir au milieu de la nuit, elle n'aurait pas besoin de le connaître par cœur pour se douter que quelque chose n'allait pas. Avec la chance qu'il avait, elle voudrait savoir ce dont il s'agissait et il n'avait pas la moindre idée de comment exprimer quelque chose qu'il ne comprenait pas tout à fait lui-même. Serait-elle capable elle-même de comprendre s'il arrivait à lui expliquer ? Elle était encore beaucoup trop jeune pour avoir peur de l'avenir, assurément. Pour elle, parler du futur devait à peine dépasser la fin de ses études et il se voyait assez mal exiger qu'elle se projette encore plus loin, alors même qu'il doutait sincèrement que ce soit une bonne idée de faire ça ensemble.

Il envisagea une seconde de prendre la fuite avant qu'elle n'arrive, d'aller se réfugier dans son bureau où elle ne pourrait pas le trouver, ou au moins où elle hésiterait peut-être à le rejoindre, mais il était toujours avachi dans le canapé quand elle arriva dans le salon. Sans dire un mot, sans hésiter, elle vint s'installer près de lui, se blottissant contre lui et un peu par automatisme, il ouvrit simplement le bras pour le passer autour des épaules de la jeune femme et la laisser s'installer confortablement dans ses bras.

La jeune femme ne dit rien pendant quelques minutes et Logan ne chercha pas plus à briser le silence, caressant distraitement la partie de son corps que pouvaient atteindre ses doigts sans trop savoir s'il s'agissait d'un bras ou d'une jambe ou de n'importe quoi d'autre. Et finalement, elle lui demanda ce qui n'allait pas. C'est vrai que l'image qu'il renvoyait en ce moment était un peu inquiétante. Qui faisait ça, sérieusement ? Venir s'asseoir dans le noir et dans le silence le plus total... C'était un peu étrange et trahissait clairement son état soucieux.

« Ça va, j'arrivais pas à dormir, c'est tout. Mais tu pouvais continuer toi, tu vas être crevée demain. »

Il n'était pas sûr que son ton soit très convaincant, mais c'était le mieux qu'il pouvait lui offrir pour le moment. Ce n'était pas tout à fait la vérité, il n'allait pas aussi bien qu'il le prétendait, mais la réponse était venue toute seule. Comment pouvait-il avoir cette conversation, sérieusement ? C'était trop compliqué pour lui, alors impliquer Joy là-dedans... Il se replongea dans le silence l'espace de quelques minutes supplémentaires et posa enfin son regard sur la jeune femme.

« C'est quoi, ton film préféré ? » demanda-t-il, pensif. Bon, elle allait sans doute trouver cette question tombée un peu de nul part et elle n'aurait pas tout à fait tort. Il lui paraissait absolument impossible de dire ce qui le gênait vraiment, alors il fallait bien essayer autre chose. Parce qu'il avait besoin d'avoir l'impression même seulement pendant quelques minutes, de la connaître vraiment. De savoir quelque chose sur elle autre que ce qu'elle mangeait au petit-déjeuner -trois fois rien- et où elle aimait qu'il l'embrasse ou qu'il la caresse. C'était peut-être des détails qui avaient leur importance d'une certaine manière, mais il avait envie d'essayer de faire plus, de voir leur relation autrement que comme quelque chose d'occasionnel et tranquille pendant quelques minutes, pour s'assurer qu'il ne perdait pas son temps devenu tout à coup tellement précieux maintenant qu'il avait l'impression d'avancer à toute vitesse dans la vie et de foncer, sans pouvoir s'arrêter, s'écraser contre le mur de la vieillesse.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Sam 10 Sep - 22:04

l'arme du crime
Logan & Joy


Elle n’avait pas eu l’impression de faire beaucoup de bruit, mais elle n’était pas silencieuse non plus. Elle s’en rendait bien compte, mais elle n’avait personne à éviter, dans le meilleur des cas, il allait venir à elle, même si bon, ce n’était pas le cas. Elle l’avait finalement retrouvé dans le salon, seul. Elle aurait pu réagir de million de façon différente, mais finalement, elle avait simplement été vers lui pour se blottir dans ses bras. C’était le moyen le plus efficace de savoir si c’était de sa faute ou non. Et ce n’était pas le cas puisqu’il ouvrit les bras pour qu’elle soit plus confortable. Du coup, elle commençait une conversation en sachant qu’elle n’était pas en tort, ce qui était bien. Elle lui demanda finalement ce qu’il avait. Elle avait pris un certain temps, mais elle ne comptait pas le noyer de questions non plus. Il n’arrivait simplement pas à dormir. Elle n’y croyait qu’à moitié, mais bon. Elle aurait pu continuer de dormir? Elle n’avait pu retenir un sourie en disant simplement :

-Comme ça, on sera crevé tous les deux.

Parce qu’elle s’en fichait totalement d’être crevée. Elle était venue ici pour dormir avec lui, pas pour dormir dans son lit, seule. Alors, si elle devait passer la nuit sur le canapé, elle le ferait sans problème. Ceci étant dit, elle pouvait rajouter quoi à ça? S’il n’avait pas envie de parler, est-ce qu’elle était réellement en droit de l’obliger à le faire? Elle n’en savait rien. Elle n’avait pas envie de le forcer. Du coup, qu’est-ce qu’elle pouvait faire de plus? Aucune idée. Du moins, jusqu’à ce qu’il demande son film préféré. Fallait bien l’avouer, la question la prit de court. Pourquoi cette question? En vrai, elle n’était pas très film et elle regardait rarement deux fois le même. Du coup, si elle en avait un préféré? Elle n’en savait rien. Elle aimait en voir, mais de là à s’en souvenir. Oh. Elle pouvait quand même répondre un truc.

-J’ai pas vraiment de film préféré, je n’en regarde pas beaucoup, mais… je peux te dire que je déteste les films dans lequel des animaux meurent. Ça explique peut-être la phase végétarienne.

Elle se retint de rire, il n’était pas trop d’humeur, alors elle ne savait pas trop comment elle avait le droit de réagir à cela. Genre, si elle était d’excellente humeur, ça passait ou non? Elle n’en savait rien. Elle allait finir par si faire, elle ne savait juste pas quand, ni comment. Les rapports humains, c’était censé être son truc non? Oui bon d’accord, peut-être pas. Elle connaissait très bien le dicton : les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés. Elle ne comptait pas laissé la discussion mourir, alors elle rajouta :

-Ne rigole pas, mais… j’ai quand même un faible pour Ever after. Et toi?

Parce qu’elle comptait bien lui retourner la question. Elle n’allait quand même pas lui donner une information gratuitement, oh! Bon d’accord, ce n’était absolument pas pour cela qu’elle demandait, mais… elle adorait le jeu des questions. Alors si on la laissait faire… elle allait finir par le noyer sous les questions. Elle avait surement le droit… non? Bon d’accord, peut-être pas ce soir, mais un jour.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Sam 10 Sep - 22:51

l'arme du crime
Logan & Joy


Malgré sa morosité, Logan ne pouvait s'empêcher de trouver Joy parfaitement adorable. C'était sûrement ça, le plus dur au final. De ne pas se sentir totalement lié à elle, mais de se rendre compte qu'il y avait quelque chose de plus, que ce n'était pas seulement une attirance physique et des heures de sexe. Elle était venue se blottir dans ses bras en remarquant son absence dans le lit et même s'il n'avait pas réussi à lui offrir un sourire ou au moins un air un peu plus engageant, il était... content qu'elle soit là. Mais il avait besoin d'en savoir plus. De trouver un moyen comme un autre d'avoir l'impression d'être plus proche d'elle, puisqu'il ne pouvait pas lui expliquer le vrai problème.

La question sur le film était sortie toute seule. C'était une information comme une autre, après tout. Quelque chose qu'un inconnu partageant simplement son lit ne saurait pas, mais que lui, à force de la voir sans arrêt depuis des mois, il était censé savoir. Il ne savait même pas s'ils en avaient déjà parlé avant, ça leur arrivait de regarder des films, non ? Bon, les finir, c'était une autre histoire, mais il était tout à fait possible qu'elle ait déjà répondu à cette question et qu'il ait simplement oublié, à vrai dire.

Comme Joy ne s'offusqua pas de la question, essayant d'y répondre en rajoutant des informations qu'il n'avait pas demandé, il en déduisit qu'il n'avait pas oublié et que c'était bien la première fois qu'elle ne répondait pas à cette question. Parce que soyons clairs, elle ne répondait pas du tout à la question, elle disait simplement qu'elle n'avait aucun film préféré. Ce qui n'était pas un problème en soit, chacun sa vie, il n'en avait rien à faire. C'était seulement un peu... Pas ce qu'il cherchait. Mais au moins, il avait appris quelque chose sur elle quand même. Elle accepta quand même de lui donner le nom d'un film et ça ne lui apportait pas grand chose de plus, puisqu'il n'avait pas la moindre idée de ce dont elle parlait. Le titre ne lui inspirait rien de très intéressant, cela dit, mais bon, chacun ses goûts après tout et il pouvait se tromper et passer à côté d'un excellent film. Le principal restant qu'il ne se sentait pas plus apaisé maintenant et qu'il ne trouva rien à répondre.

Elle lui retourna la question, mais au lieu d'y répondre lui-même, Logan se redressa un peu et posa sa main libre sur la taille de Joy, l'attirant doucement sur ses genoux pour qu'elle lui fasse face. Il passa une main sur son visage, éloignant des cheveux rebelles qui l'empêchait de la voir totalement et la regarda un instant, évitant soigneusement son regard. Finalement, sentant le silence s'installer un peu trop confortablement entre eux, il se décida à plonger dans son regard.

« Et si tu restais toute la semaine, cette fois ? » demanda-t-il d'un ton neutre. Habituellement, elle restait rarement plus d'une nuit, même s'ils devaient se voir un million de fois dans la semaine, mais elle n'apportait rien de plus que son sac avec ses affaires pour le lendemain et ils reprenaient leur vie au matin. « Tu pourrais apporter quelques affaires et juste... revenir ici tous les soirs. J'te laisserais même utiliser ma salle de bain, si tu veux. »

Il n'était même pas très sûr de réaliser ce qu'il disait en ce moment. Il doutait depuis des jours, des semaines, sur leur relation et tout à coup, il voulait qu'elle reste avec lui sans arrêt ? Une semaine, ça pouvait être long si on n'avait rien à se dire. Mais ce serait un bon test, après tout, un moyen sûr et définitif de jauger leur relation. S'il n'arrivait pas à la supporter tous les soirs et tous les matins pendant une seule semaine, il y avait peu de chance qu'il arrive à le faire pour le reste de sa vie.

« Et... » Il détourna de nouveau le regard, évitant soigneusement de la voir quand il continua : « Tu pourrais... Être là le week-end prochain. Tout le week-end. »

Est-ce qu'il venait vraiment de lui proposer de rencontrer sa fille, là ? Bon, il ne l'avait pas dit en ces termes, mais elle finirait par comprendre que c'était ce que son invitation impliquait, non ? Il avait déjà eu des week-ends de libre, mais celui-là n'en était pas un.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Dim 11 Sep - 8:09

l'arme du crime
Logan & Joy


Oui, elle n’était pas prête mentalement à une question aussi légère que son film préféré. Elle avait donc donné plus d’information que nécessaire. Parce que sincèrement, elle faisait toujours ça, ne pas répondre, se sentir mal, donner d’autre info, réfléchir et répondre. C’était sa façon à elle de faire et si on voulait une réponse rapide elle n’était absolument pas la personne adéquate pour le job. Elle ne sut dire s’il était satisfait de sa réponse ou pas. En fait, si c’était une question détournée, elle venait surement d’échouer lamentablement. Parce qu’elle avait répondu simplement à la question, sans vraiment y réfléchir. Elle avait fini par lui retourner la question, s’attendant à une réponse qui ne vint jamais. Elle suivit le mouvement sans même s’opposer, s’assoyant sur lui comme il le voulait. Elle se retrouvait là, devant lui, l’observant lui dégager un peu plus de visage. Elle cherchait son regard, mais ne le trouvait pourtant pas. Elle se demandait encore si elle avait fait quelque chose de mal quand il ouvrit finalement la bouche. Elle ouvrit la sienne pour répondre, la refermant parce qu’il continuait de parler. Attendez une minute. Il venait vraiment de proposer qu’elle passe la semaine-là? Il voulait qu’elle apporte un peu plus de vêtements, qu’elle utilise sa salle de bain… qu’est-ce qu’il lui prenait? Il n’avait jamais été autant… aussi… elle devait le prendre comment? Dire quoi? Elle était déjà assez perdue comme ça qu’il en rajoutait. Non sérieusement, il en rajoutait une couche en disant qu’elle pourrait rester le week end prochain, genre… tout le week end. Elle n’était pas certaine de ce que ça impliquait. Est-ce qu’il avait un week end seul? Est-ce que la gamine serait là? Surement pas. C’était impossible qu’il en soit arrivé aussi vite à ce niveau. Elle allait prendre les choses une à la fois, tout simplement. Donc, il fallait ordonner ses idées là non? Elle lui dit un joli sourire avant de l’embrasser doucement. Du courage, c’était toujours bon à prendre. Alors, elle ouvrit finalement la bouche, cherchant son regard des yeux par la même occasion.

-Ça me ferait plaisir, vraiment, mais… t’es certain qu’avec mes horaires étranges ça ne va pas te déranger?

Parce qu’il était au courant qu’elle avait ses cours, mais aussi ses cours de danse certains soirs, le week end aussi, mais jamais assez pour qu’elle ne puisse pas profiter de son week end, c’était déjà ça de gagné. Elle avait ses entrainements de cheerleading, elle avait sa gymnastique, le tout… condensé dans un horaire strict. Ils se voyaient souvent, très souvent même, mais… jamais il ne l’attendait. Quand c’était prévu, c’était prévu, tout simplement. Sauf que là, il devrait lui ouvrir la porte.

-On peut toujours essayé et si t’aime pas, dit le moi d’accord?

Parce que s’il était habitué à une petite vie tranquille, ce n’était pas réellement le cas avec elle. Joy avait tout sauf une vie tranquille, fallait bien l’avouer. Sauf que l’idée de passer la semaine chez lui… ça lui plaisait vraiment. Elle avait quand même peur qu’il en fasse trop d’un coup et qu’il se nuise lui-même. Parce qu’il n’avait même pas voulu un tiroir il y a de cela quelques semaines, mais là… il lui offrait limite le tiroir, la salle de bain des grands et de peut-être rencontrer sa fille. En fait… il manquait juste qu’il lui propose la clé de chez lui pour lui faciliter la vie et elle en serait vraiment choquée, voilà. Oui, bon, peut-être pas à ce point, mais… elle ne savait déjà pas où se mettre, alors bon. Elle lui souriait, toujours, elle réalisait la proposition, c'était bien comme réveil en pleine nuit.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Dim 11 Sep - 18:58

l'arme du crime
Logan & Joy


Qu'est-ce qui lui prenait, là ? Il ne semblait même pas choqué par ses propres mots. Il restait là, parfaitement neutre, les mains posées à plat sur la taille de la jeune femme, le regard grave. Et il lui demandait tout simplement de passer la semaine ici. De revenir tous les soirs, pendant cinq longues journées. Il aurait pu s'arrêter là, c'était déjà bien assez énorme comme ça. Elle allait peut-être même refuser, c'était trop. Passer d'un coup à sa petite crise de nerfs parce qu'elle prenait trop de place à lui demander de prendre de la place tous les jours...

Et malgré la surprise dans les yeux de la jeune femme, malgré sa propre surprise face aux mots qu'il prononçait, il continua, en rajoutant une couche en lui demandant de rester aussi pendant le week-end. Alors que Lisa serait là, il n'était pas du tout prévu de la laisser chez sa mère, il devait passer la prendre après l'école vendredi et la ramener ici. Et il venait de demander à Joy de rester quand même.

Joy ne semblait pas trop savoir comment prendre la chose et il ne savait pas non plus. Mais ça allait bien se passer, pas vrai ? Qu'est-ce qu'elle pourrait faire tout à coup qui l'agacerait totalement ? Elle passait déjà pas mal de temps avec lui, ce serait exactement la même chose. Il n'y aurait rien de différent du tout. Du moins pendant la semaine, la rencontre avec sa fille, c'était autre chose. Mais la gosse insistait encore plus maintenant qu'elle savait et il ne savait plus quoi lui répondre. Oh, il avait essayé de lui dire simplement qu'il n'était pas encore prêt, mais elle n'en avait rien à faire, tout simplement. Pour elle, une semaine suffisait pour qu'il se prépare à la chose et après trois semaines à repousser la chose... Eh bien, ce serait comme arracher un pansement et puis voilà. Au moins ils seraient fixés dès maintenant.

« Pourquoi est-ce que ça me dérangerait ? » demanda-t-il quand même, notant au passage qu'elle n'avait toujours rien dit à propos de Lisa. Mais il ne voyait quand même pas en quoi ses horaires seraient gênant. Ils arrivaient bien à se voir le reste du temps et quand ce n'était pas le cas, elle devait bien rentrer chez elle pour dormir à un moment. Au contraire, c'était peut-être mieux si elle ne passait pas tellement de temps chez lui, il ne verrait pas la différence. « Du moment que tu rentres avant une heure du matin, j'pense que je te pardonnerais et si c'est pas le cas, t'auras juste à me prévenir que je te laisse les clés. J'vois pas ce que j'pourrais ne pas aimer là-dedans. »

Ça n'avait rien de compliqué, vraiment. Et il avait du mal à imaginer ce qui pourrait mal tourner dans tout ça. Ils vivraient leurs vies comme d'habitude, seulement au lieu de se retrouver seuls chacun chez eux tous les soirs, ils seraient ensemble. C'était seulement... la vie. Il restait une chance qu'il se mette à paniquer à un moment ou à un autre à force de se rendre compte qu'ils vivaient réellement comme un couple, mais après tout, c'était exactement ce qu'il voulait mettre à l'épreuve en ce moment. Bien sûr, ce serait plus simple et sans doute plus honnête de lui en parler directement, mais il n'était pas encore assez sûr de ce qu'il attendait de tout ça et c'était encore trop tôt pour dire à une gamine de vingt-deux ans qu'il voulait se poser, non ? Alors juste faire semblant pendant une semaine, ça suffirait amplement à leur montrer à tous les deux s'ils y étaient prêts ou non.

« Ce week-end... Ma... Ma fille sera là. Enfin, je peux annuler si tu veux, mais... »

Il ne termina pas sa phrase, tout simplement parce qu'il ne savait pas quoi dire, en fait. Il avait autant envie d'annuler que de ne pas le faire. C'était à elle de voir si elle se sentait prête ou non parce que lui, il n'arriverait pas à prendre cette décision pour de bon. Et puis il venait déjà de le faire un peu en l'invitant à rester malgré tout. Il ne pouvait pas la forcer, mais il avait fait sa part.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1721
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 12 Sep - 1:22

l'arme du crime
Logan & Joy


Elle était assise sur lui, l’observant doucement. Elle tentait de comprendre ce qui se passait dans la tête de Logan en ce moment. Il n’y a pas si longtemps, il ne voulait rien savoir de la voir exister chez elle après son départ et là… ils en étaient à parler de vie commune pour une semaine complète. C’était très long une semaine quand même. Fallait le voir comme un essai, elle le savait bien, mais c’était assez stressant quand même. S’il détestait le moment, s’il regrettait sa semaine? Il se passerait quoi hein? Bon d’accord, il ne fallait pas s’inquiéter maintenant, aussi bien savoir s’il le voulait réellement. Une décision prise à 3h du matin… c’était une bonne chose ou pas? Elle restait surprise, elle ne savait pas ce qu’elle pouvait répondre à ça, sincèrement. Pourtant, elle lui avait répondu un peu, si on veut. En fait, elle le questionnait plus tôt et sa réponse la fit sourire. Tant qu’elle ne rentrait pas à des heures indécentes, ça le ferait et… et il rajouta qu’il lui laisserait les clés dans un cas comme ça. D’accord… qu’est-ce qu’ils avaient avait à son Logan et qui était cet homme sur qui elle était assis hein? Sérieusement… c’était lui qui parlait de prendre son temps! Et maintenant c’est lui qui parlait de lui passer les clés de chez lui… elle ne comprenait plus rien, voilà.

-Je rentrerai avant une heure, promit.

Elle laissa ses doigts glisser contre son torse, elle lui souriait doucement. Elle appréciait de plus en plus l’idée, fallait bien l’avouer. Elle ne savait pas comment tout ça se jouerait, mais elle était prête à tenter le coup. Elle avait fait glisser son regard vers son torse pour voir ses doigts glisser contre sa peau avant de remonter son regard pour l’écouter. Il tentait de clarifier un point important. Sa fille serait là le week end prochain. Il pouvait annuler, mais…

-Mais tu n’annules pas ta fille Logan. Entre du temps avec moi ou elle, tu choisis elle. On verra comment va la semaine et si tu me supportes encore vendredi… tu décideras si oui ou non je reste pour le week end. Ça te va comme idée?

Elle ne le laisserait jamais choisir entre elle et sa fille rho. C’était ridicule et le choix était super simple. En fait, Joy n’arriverait surement pas à être avec quelqu’un qui faisait passer ses copines avant ses enfants. Oui, fallait bien l’avouer, quand elle choisissait un homme, elle aimait bien penser à l’avenir et puisque les enfants étaient sa priorité à elle, elle aimait bien que ce soit pareil de l’autre côté. En fait, elle n’aurait jamais cru que son choix se porterait sur quelqu’un avec déjà un enfant. Elle l’embrassa finalement, heureuse que les plans de la semaine soit mit en place, tout irait pour le mieux, elle souriait, du moins jusqu’à s’éloigner et laisser tomber un tout petit :

-Oh.

Genre, elle venait de voir le problème dans cette situation, un très gros problème, vraiment. On était le 25, son anniversaire était le 29… elle le passerait donc avec lui, mais… il n’était pas au courant de ce fait et… elle ne comptait pas le lui dire non plus. Il pensait qu’elle avait 22 ans depuis le début… elle n’allait pas se rajeunir pour le coup… Elle était dans la merde et maintenant… il le savait vu sa réaction. Elle baissa finalement ses yeux pour voir ses doigts contre le torse de Logan. Elle continuait de regarder vers ses doigts, en disant finalement :

-C’est mon anniversaire jeudi. J’ai rien de prévu, mais bon.

Genre voilà, il était maintenant au courant qu’elle allait avoir son anniv’. Qu’elle gagnait une année de plus, mais que pour quatre jours, elle rajeunirait d’un an à ses yeux. Ouais, c’était de la merde quand on y pensait bien, mais… elle s’y était attachée à Logan et elle ne pourrait pas lui mentir toute sa vie. Elle ne le regardait donc toujours pas. N’osant pas encore relever les yeux quand elle ajouta…

-Je vais avoir 22 ans. J’ai jamais osé corrigé l’erreur depuis qu'on se connait... Désolé.

Elle culpabilisait à chaque fois qu’ils parlaient d’âge, du coup… ça faisait un bien fou qu’il sache maintenant, mais… elle craignait quand même qu’il soit fâché pour ça. Elle avait calculé à la hausse pour quoi? Quelques mois? Elle se trompait toujours du moment que sa meilleure amie fêtait son anniv’. Du coup, dès le mois de mars… elle avait ses 22 ans aussi, c’était logique pour elle, mais peut-être pas pour le reste de la terre entière.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 1988

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 12 Sep - 2:02

l'arme du crime
Logan & Joy


Il n'avait pas réussi à cracher un seul mot de ce qui le préoccupait vraiment, loin de là, mais au moins, avec cette proposition qui l'étonnait lui-même, il parviendrait sûrement à obtenir les réponses aux questions qu'il se posait. Le seul point qui le dérangeait réellement dans tout ça, c'était l'idée de la présenter à sa fille. D'autoriser ces deux mondes totalement différents à se percuter violemment. Il n'avait jamais fait ça et ça l'angoissait totalement, mais il faudrait bien s'y résoudre un jour et pour l'instant, Joy, aussi étonnant que ça puisse être, était la seule avec qui il entretenait une relation aussi longue. Du moins, depuis Juliet. Alors si ce n'était pas elle qu'il présentait à Lise, ce ne serait sûrement personne d'autre, pas avant encore longtemps en tout cas.

Il proposa quand même d'annuler, bien qu'il n'en ait absolument aucune envie. Deux jours et demi par semaine, c'était tout ce qu'il avait avec Lisa et c'était bien loin d'être suffisant. Rien n'avait plus d'importance pour lui que sa fille, mais il pouvait se permettre une fois de faire un effort pour ne pas perturber Joy. Et puis il avait encore une semaine devant lui pour prendre la décision, pour se convaincre lui-même et convaincre la jeune femme que c'était le bon moment pour faire les présentations. Mais Joy répliqua immédiatement qu'il devait choisir Lisa et alla même jusqu'à proposer elle-même de partir à la fin de la semaine s'il ne se sentait pas encore prêt. Pour toute réponse, Logan lui offrit un sourire. Ça le rassurait pas mal qu'elle réagisse de cette manière, à vrai dire. Il ne voulait pas avoir à choisir entre l'une ou l'autre, ce choix n'existait même pas, mais il ne voulait pas non plus prendre le risque de la décevoir. Et pour le coup, elle réagissait de la meilleure des manières.

« Ça me va très bien. »

Il profita du baiser qu'elle lui offrit avant qu'il n'en ait le temps lui-même, un peu moins stressé malgré toutes les choses qu'il venait de prévoir et qui lui étaient si peu familières. Ce serait peut-être compliqué à un moment ou à un autre au cours de la semaine, mais pour le moment, il se sentait mieux et il était prêt à passer à autre chose, prolongeant le baiser jusqu'à ce qu'elle s'éloigne. Oh ? C'était censé vouloir dire quoi, ça ? Il n'avait pas l'impression d'avoir fait quelque chose de mal, pourtant.

Elle évitait son regard et essayait de dire quelque chose qui n'arrivait pas à sortir, visiblement. Il aurait bien voulu le lui reprocher et la forcer à parler, mais bon, il venait de lui cacher quelque chose aussi, en quelques sortes et il n'avait pas eu plus de facilité à parler qu'elle. Aussi, il s'abstint de toute remarque, attendant simplement qu'elle soit prête à lâcher le morceau.

Son anniversaire jeudi... Bon, si ça n'était que ça, il n'y avait pas de raison d'hésiter autant. Il n'allait pas retirer son invitation pour éviter de passer cette soirée avec elle. Il n'avait jamais fêté l'anniversaire de l'une de ses... petites-amies ? Mais il n'avait jamais non plus proposé à l'une d'entre elles de rester une semaine chez lui ou de rencontrer sa fille et surtout, il n'était jamais resté assez longtemps avec l'une d'elles pour en arriver là. Alors puisqu'ils continuaient d'explorer les premières fois, celle-ci pouvait aussi faire partie de la liste.

Il comptait lui proposer de faire quelque chose tous les deux quand elle reprit la parole, annonçant qu'elle allait avoir 22 ans. Sauf qu'elle était déjà censée avoir 22 ans. C'était ce qu'elle lui avait dit le premier jour. Il s'en souvenait très bien, ça le stressait sans arrêt depuis ce jour-là. Et tout à coup, elle lui annonçait que finalement, elle n'en avait que 21 et qu'elle lui mentait depuis le premier jour... Bon, à quelques mois près, ça ne changeait pas grand chose et au moins, elle était toujours majeure. Il ne se sentait pas plus sale qu'avant de tout ce qu'il faisait avec cette gosse, juste un peu agacé qu'elle lui ait menti pendant trois mois.

« T'avais l'intention de me le dire à quel moment ? » demanda-t-il quand même d'un ton neutre. Il poussa un soupir las en baissant les yeux à son tour. Bon... Il essayait de savoir si oui ou non il avait un avenir avec cette fille et finalement, ils n'étaient toujours pas honnêtes l'un envers l'autre. Lui qui s'en faisait tellement à l'idée de ne pas la connaître vraiment... « Écoute, c'est pas grave d'accord ? Mais s'il y a autre chose que je dois savoir, c'est le moment de me le dire. » Genre, si elle ne s'appelait pas vraiment Joy ou qu'elle n'avait finalement que quinze ans. « J'aimerais bien que ça marche entre nous, mais pour ça, il faut qu'on soit honnête. »

D'accord, donc il osait lui donner des leçons alors qu'il n'arrivait même pas à lui dire avec des mots simples qu'il flippait comme un con depuis presque un mois parce qu'il se faisait vieux et qu'il avait envie de s'installer et de faire des projets. Il aurait sûrement mieux fait de balayer devant sa porte avant de demander aux autres de le faire, mais avec un peu de mauvaise foi, on pouvait faire des miracles.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy]

Revenir en haut Aller en bas

L'arme du crime [Joy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Jour 5 - L'arme du crime est un stylo (fallait s'en douter !)
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Jamaica struggles to fight crime
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Burlington's City
 :: Winooski Valley :: 
Logements
 :: Maison n°62
-