RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

L'arme du crime [Joy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1935
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 12 Sep - 4:20

l'arme du crime
Logan & Joy


Oh! Il lui avait souri. Elle était heureuse juste pour ça. Parce qu’il ne l’avait pas réellement fait depuis de début de cette nuit. Il avait surement beaucoup de chose en tête, mais le voir sourire lui faisait plaisir en ce moment. Elle ne savait pas ce que l’avenir leur réservait, mais elle savait très clairement qu’elle n’allait jamais le laisser choisir entre elle et sa fille. En fait, elle serait vachement déçue s’il choisissait Joy, mais bon. Il avait l’air heureux de ne pas avoir à le faire. Ils y gagnaient donc tous les deux pour ce cas-là. Maintenant que c’était fait. Tout allait mieux, tout irait bien pour une semaine à vivre ensemble du moins… jusqu’à ce qu’elle réalise un tout petit truc de rien.

D’un coup, elle était beaucoup moins à l’aise, fallait bien l’avouer. Comment elle pouvait lui balancer ça à la tête? Elle ne pouvait tout simplement pas, comme à chaque fois qu’elle aurait peut-être pu lui dire. Elle était nulle à ça. Elle détestait mentir parce qu’elle détestait avoir à dire la vérité ensuite. Du coup, elle détestait devoir corriger son erreur, mais elle le fit. Elle se sentait déjà mal, elle espérait qu’il n’en rajoute pas et sa première réplique lui fit un peu peur. Il gardait ce ton neutre qu’elle avait du mal à cerner. Elle n’avait même pas la réponse à sa question. Sauf qu’il répliqua avant elle. Relevant les yeux pour trouver son regard quand il mentionna que ce n’était pas grave. Si elle avait autre chose, de lui dire? Elle n’avait rien dit de plus. Elle étira un nouveau sourire quand il mentionna qu’il voulait que ça marche entre eux, mais faudrait de l’honnêteté. Elle hocha la tête à l’affirmative, acceptant cette idée.

-Rien d’autre. Joy Comeron, vingt et un ans, rousse véritable. Promit que je n’ai menti sur rien d’autre.

Elle était ravie qu’il ne lui en veuille pas. En fait, elle était véritablement rassurée et beaucoup plus légère qu’il le sache. Maintenant, fallait savoir s’ils feraient un truc pour son anniversaire ou pas, mais ça… ils verraient bien en temps et lieu non? Elle n’en savait rien. Elle alla juste chercher ses lèvres doucement pour profiter un peu du moment. Elle lui caressa doucement la joue, souriante.

-Pour me faire pardonner, tu peux me poser la question que tu veux, je te répondrai.

Ce n’était pas comme le jeu des questions, mais elle était quand même curieuse de voir ce qu’il pouvait bien lui demander. Bon, il avait déjà pensé à son film préféré, mais… ce n’était pas une question très pratique. Il pouvait clairement faire mieux maintenant. Elle ne savait ce qu’il demandait, mais elle savait très bien ce qu’elle demanderait. En fait, elle adorait poser des questions. Elle adorait surtout avoir des réponses, c’était très complémentaire tout ça. Ce qu’elle appréciait le plus en ce moment, c’était qu’ils discutaient, qu’elle était sur lui, mais que rien ne donnait l’impression qu’ils allaient faire l’amour maintenant. Il ne faisait que discuter, tout simplement. Elle adorait ça. Oui bon, elle adorait le sexe aussi, mais… discuter c’était bien.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2202

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 12 Sep - 5:44

l'arme du crime
Logan & Joy


D'accord, elle lui avait menti sur son âge et il n'en était pas ravi, loin de là. Elle avait choisi le pire moment pour lui faire cet aveu, sans doute, attendant patiemment qu'il commence à se poser des questions sur eux et sur la profondeur de leur relation pour lui envoyer en pleine figure qu'il ne connaissait rien d'elle, même pas son âge. Mais s'il prenait la peine d'oublier pendant trois secondes ses petites crises existentielles personnelles, ça n'était pas si grave. Vingt-et-un ou vingt-deux ans, qu'est-ce que ça changeait vraiment ? Trois mois, qu'il aurait trouvé parfaitement insignifiants si ça ne représentait pas toute leur relation au complet. Là tout de suite, il avait l'impression que c'était long et qu'elle s'était bien fichu de lui, mais ça restait une différence de trois mois et il décida de lui pardonner au lieu de faire une scène parfaitement ridicule et injustifiée.

Seulement, il était peut-être temps de savoir si elle lui cachait autre chose ou non. Il cherchait désespérément une preuve que le sexe n'était pas leur seul intérêt commun, la seule chose qui les liait vraiment. Parce qu'il était attaché à elle. Il voulait lui présenter sa fille, ou en tout cas, il ne refusait pas cette idée en bloc. Il appréciait de la voir toutes les semaines, il arrivait encore à sourire en l'écoutant raconter des bêtises et à lever les yeux au ciel quand elle parlait trop. Ça ne pouvait pas être uniquement physique, il lui fallait seulement une preuve un peu plus claire pour forcer son cerveau à le comprendre une fois pour toute. Alors s'il devait apprendre tout à coup qu'elle lui mentait sur un million de trucs depuis tout ce temps, autant le savoir maintenant, avant qu'il ne se convainque pour de bon qu'il était amoureux d'elle et qu'il décide de s'engager vraiment.

Elle lui assura ne lui cacher rien d'autre et après un regard inquisiteur, il décida de la croire. Ce n'était pas trop son genre de jouer les mecs parano, il pouvait se montrer jaloux -il l'avait déjà prouvé- disons plutôt territorial, mais paranoïaque, pas tellement.

« D'accord, si tu le dis. » répondit-il donc simplement. Pas besoin d'en faire toute une histoire. Elle était majeure et consentante, ça personne ne pourrait en douter et c'était sûrement tout ce qui comptait vraiment. Bon, la différence d'âge posait un léger problème, mais à quelques mois près, ça n'empirait pas tellement son cas, alors le sujet était clos en ce qui le concernait. Il aurait sans doute du en profiter pour lui demander ce qu'elle voudrait faire pour fêter ses vrais vingt-deux ans, mais il s'en abstint. Il avait déjà une petite idée et la laisser croire qu'il ne se passerait rien de spécial l'amusait tout particulièrement. Qu'elle s'inquiète et qu'elle doute...

Joy coupa court aux planifications qu'il faisait tout seul en lui proposant de poser n'importe quelle question pour se faire pardonner. Ça, c'était exactement ce qu'il fallait dire pour récupérer immédiatement son attention. N'importe quelle question, ça laissait quand même beaucoup de choix, mais c'était aussi l'occasion idéale pour continuer de trouver subtilement les réponses à ses questions.

« N'importe quoi, tu dis ? » Il réfléchissait sérieusement, passant en revu tout ce qu'il avait vraiment envie de savoir et ce qu'il pouvait se permettre de demander sans que la conversation ne prenne un tour trop... angoissant. « Alors... Dis-moi comment tu imagines ton avenir. » Bon, il n'y avait aucune interrogation dans sa voix et peut-être pas si subtile que ça, mais il n'avait pas trouvé de meilleure manière d'aborder le sujet sans s'impliquer directement. Il ne cherchait même pas à s'impliquer, à vrai dire, il ne s'attendait pas à l'entendre répondre qu'elle se voyait dans dix ans mariée avec lui et mère de ses enfants, loin de là. Il voulait seulement se faire une idée de ce qu'elle attendait de la vie et il se débrouillerait tout seul pour voir si ça correspondait à quelque chose dont il pourrait avoir envie lui aussi. S'il arrivait déjà à ne pas flipper en l'écoutant parler de tout ça, ce serait un assez grand pas pour le moment. En attendant qu'elle trouve une réponse, il avait recommencé à caresser son visage, éloignant des cheveux réels ou non de sa joue. Il arrivait à la garder contre lui sans être déconcentré par son corps et elle discutait sans essayer d'aller plus loin et c'était agréable. Ils ne prenaient jamais assez de temps pour parler simplement, pourtant, c'était plutôt agréable.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1935
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 12 Sep - 22:49

l'arme du crime
Logan & Joy


Ce n’était pas un mensonge volontaire, elle ne l’avait pas fait consciemment et elle avait simplement été prise avec le secret après coup. Elle préférait de loin n’avoir rien à cacher, sincèrement. Elle n’était pas constituer pour arriver à garder des secrets, encore moins se dépatouiller en triant le vrai du faux. On parlait quand même de Joy, qui, même petite, pleurait après avoir volé et mangé un biscuit en secret parce qu’elle se noyait dans la culpabilité. Ça, et peut-être aussi le mal de ventre quand elle n’arrivait pas à s’arrêter, mais ça, c’est une autre histoire. Donc, non, pas de secret, plus de secret, il savait, elle allait maintenant s’assurer que tout reste comme ça. Elle ne pouvait pas jurer que les non-dits n’existeraient pas, mais pas de mensonges au moins.

Il n’avait pas l’air certain au départ, la scrutant comme pour voir si elle mentait, mais finalement il accepta son affirmation. Pas de mensonge. Au moins, elle était une véritable rousse, ça aurait été le pire, voilà. Maintenant, tout était réglé, elle allait passer la semaine avec lui, il était au courant pour son anniversaire, du coup… si des gens l’appelaient sans arrêt cette journée-là, il comprendrait pourquoi. Genre, sa mère qui l’appellerait le matin, à une heure indécente juste pour s’assurer d’être la première à lui souhaite joyeux anniversaire. Ce que Maman Cameron ne savait pas, c’était que pour la première fois en 22 ans, ce ne serait peut-être pas elle la première, on verrait bien cette journée-là. Qui sait, il oublierait peut-être d’ici là.

Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle se sentait encore mal de lui avoir menti. Un peu comme si elle avait peur d’avoir brisé quelque chose, alors, comme pour rattraper son erreur, elle lui proposa de poser la question de son choix pour qu’elle y réponde. Comme ça, il en saurait un peu plus sur elle non? Parce que bon, fallait bien avouer que quand ils se voyaient, ils aimaient bien s’afférer à autre chose qu’à discuter. Pourtant, elle regrettait que ce soit le cas, parce qu’en ce moment, elle adorait cela. Elle était là, près de lui et personne ne faisait un mouvement pour aller plus loin, c’était parfait. Lorsqu’il demanda confirmation sur le n’importe quoi, elle hocha la tête, sourire aux lèvres. Comme s’il pouvait lui demander un truc vraiment compliqué… Elle en doutait quand même. La seule question qui l’aurait déstabilisé, elle aurait pu lui retourner pour se venger et il n’était surement pas prêt pour ça, elle non plus en fait. Bref, oui, n’importe quoi. Alors, elle le laissa réfléchir, le caressant du bout des doigts pour rendre le moment des plus agréables. Elle avait la fâcheuse manie de baisser les yeux pour regarder ce qu’elle faisait, ça et peut-être profiter de la vue, elle n’en savait trop rien. Elle releva simplement les yeux en entendant de nouveau sa voix. Ce qu’elle imaginait comme avenir? Un sourire s’étira sur ses lèvres.

-Alors là, c’est une question facile.

Parce que oui, c’était facile. Elle ne savait pas trop comment elle s’y rendrait, mais elle avait des objectifs de vie très clair. Elle n’était pas certaine d’y arriver, rien n’était coulé dans le béton, mais au moins, elle avançait dans la vie vers cette direction et c’était ce qui la faisait vivre. Joy carburait à l’espoir et aux rêves depuis sa naissance, elle ne changerait pas maintenant.

-Donc, si tout va bien dans le meilleur des mondes, je compte bien terminer mes études pour devenir psychologue, mais en tant que travailleur autonome. Du coup, je gère mes horaires et j’ouvre mon propre bureau. Le temps de me faire une clientèle régulière, j’aimerais continuer d’offrir des cours de danse, parce que j’adore ça. Peut-être du zumba et du yoga aussi, je sais pas. Du coup… mon propre studio de danse ça serait parfait parce que louer une salle, c’est trop cher.

C’était déjà bien décidé pour elle à ce niveau, son futur était tout tracé. Elle n’allait surement pas le suivre à la lettre. Elle allait peut-être même avoir beaucoup de mal à le faire, mais elle s’en fichait. Elle préférait mettre la barre très haute et viser l’excellence pour avancer et réduire quand elle n’avait plus besoin d’aller aussi loin. Elle n’allait pas se sentir coupable de ne pas y arriver. Sauf que l’avenir, ce n’était pas que le boulot, c’était plus que ça. Alors, même si elle n’était pas certaine de la suite de sa réponse. Vraiment pas en fait.

-Et là, la partie de réponse qui fait généralement fuir les mecs… Avec tout ça, j’aimerais une famille. J’y tiens beaucoup. J’aimerais des enfants, plus de quatre si je m’écoutais, mais ça… va peut-être falloir que je fasse des compromis avec celui qui voudra bien me les faire mes bébés, j’en ai conscience. C’est pas tout le monde qui aime les grandes familles, donc bon. Et avec de la chance, j’accepterai peut-être de me marier, mais ça… c’est une autre histoire. J’ai le temps d’y penser. C’est pas réellement une priorité le mariage.

Parce qu’on est d’accord que le mariage, c’était une dépense assez inutile dans la vie. Ça coutait cher pour promouvoir la religion et la culture du « pour toujours » mais que généralement, personne ne le respectait. Donc, promettre pour toujours juste pour enfiler une jolie robe… elle n’était vraiment pas certaine de ça. Elle préférait de loin une relation solide, sans rapport avec une promesse devant Dieu, qu’un couple malheureux de rester ensemble par obligation, mais ça… c’était son avis à elle, rien ne disait qu’elle n’allait pas changer d’avis d’ici là. Elle avait finalement baissé les yeux, parce qu’elle avait parlé beaucoup, elle avait été très franche et maintenant, elle avait un peu peur qu’il lui montre la porte parce qu’elle en voulait peut-être trop. Alors, au lieu de paniquer toute seule dans son coin, elle releva son regard vers lui, sourire joueur aux lèvres pour lui balancer un :

-Et toi?

Oh oui, elle était terrible de lui laisser lui poser une question pour lui retourner, mais elle s’acceptait très bien ainsi. Au pire, il n’accepterait pas de répondre et elle ne se ferait aucune attente. Elle ne pouvait pas dire si se serait avec lui qu’elle ferait tout ça. C’était trop tôt pour le dire, mais elle ne savait même pas ce qu’il se souhaitait pour l’avenir. Peut-être qu’il avait eu une fille et que c’était amplement suffisant pour lui. Si c’était le cas, c’était impossible que ça fonctionne. Elle ne pourrait pas vivre sans cela dans sa vie. D’une certaine façon… ça passait ou ça cassait en ce moment.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2202

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 12 Sep - 23:11

l'arme du crime
Logan & Joy


N'importe quelle question. Au moins, ils étaient complémentaires. Lui il paniquait bêtement sur l'avenir et elle, elle lui offrait le plus simple moyen de se détendre un peu sur la question en lui demandant n'importe quoi. C'était facile et à la fois affreusement compliqué. Parce qu'il pouvait demander n'importe quoi, donc toutes les questions qu'il se posait entraient en ligne de mire. Mais il ne pouvait lui en poser qu'une seule. Et finalement, il se décida sur la plus simple et la plus vague possible. Elle avait cette affreuse manie de toujours en dire trop, alors plus la question était vague, plus elle risquait d'en dire trois fois trop.

Elle trouvait la question facile et il se surprit à regretter la naïveté de la jeunesse. Comment pouvait-elle considérer ça comme une question facile, sérieusement ? Elle n'en était qu'aux prémices de sa vie, tout un éventail de possibilité s'offrait encore à elle et ça ne l'inquiétait pas...Il lui souhaitait sincèrement de réaliser ses rêves et de ne pas se retrouver dans le même état que lui quinze ans plus tard, à avoir bien profité de la vie, mais regrettant profondément de ne pas avoir pris le temps de réaliser quelques rêves au passage. Parce que maintenant, il se retrouvait en couple avec une gosse qui n'aurait sans doute pas envie de l'aider à le faire avant qu'il ne soit trop tard pour lui.

Comme il s'y était attendu, Joy ne lui épargna aucun détail sur l'avenir qu'elle imaginait pour elle et avec tout un tas de mots, il parvint à conclure qu'elle avait beaucoup d'ambitions pour le futur. Autant sur sa carrière que sa vie privée et il ne put retenir un petit rire en entendant tout ça. Si elle arrivait à s'en sortir avec quatre gosses et deux boulots, alors chapeau... Il avait presque envie d'être avec elle dans tout ça juste pour voir comment elle parviendrait à gérer. Comme d'habitude, elle lui retournait la question et il leva les yeux au ciel une seconde, se demandant ce qu'il avait bien pu faire pour qu'elle s'imagine qu'il comptait répondre aussi.

« Et donc, tu as oublié de me parler du moment où tu vas trouver un moyen de te passer de sommeil pour le reste de ta vie. » dit-il seulement pour se moquer gentiment d'elle. « Parce que t'as conscience que gérer quatre gamins, deux boulots, un mari, une maison... C'est pas aussi facile que ça. » Non, il n'était pas défaitiste, seulement réaliste. Il n'imaginait pas une seule seconde qu'un être humain normalement constitué puisse faire tout ça et pourtant, lui aussi il rêvait d'une grande famille. Mais un seul boulot lui convenait très bien, histoire de garder du temps pour voir tous les enfants qu'il espérait avoir. Enfin, il disait surtout cela pour la taquiner, pas vraiment pour la déprimer et son sourire suffisait à le prouver.

« Pourquoi tu ne veux pas te marier ? » demanda-t-il ensuite, un peu plus sérieux. Les jeunes, vraiment... Ils étaient tous contre le mariage, maintenant, comme si ça n'avait plus aucune valeur ou un truc du genre. Lui, il espérait bien se marier un jour ou l'autre, mais il était sûrement de la vieille école, une génération trop vieille pour comprendre cette mode ridicule d'éviter l'engagement. Mais très clairement, il n'était pas encore prêt à partager toutes ces informations avec Joy, sinon il se serait contenté de répondre à sa question plutôt que de lui en poser une nouvelle. Enfin, si elle insistait un peu, il finirait sans doute par lui rendre la politesse et répondre, mais tant qu'il pouvait éviter la question...

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1935
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 13 Sep - 0:22

l'arme du crime
Logan & Joy


Elle se lançait dans quelque chose d’un peu plus complexe qu’elle ne pensait. Parce que lui laisser champ-libre sur tout ce qu’il pouvait vouloir demander, c’était beaucoup. Pourtant, elle n’avait pas peur. Elle n’avait rien en tête qu’elle pourrait craindre de donner comme réponse. En fait, peut-être qu’elle craindrait quelques questions axées sur ses sentiments, mais pas parce qu’elle ne voulait pas répondre, juste parce que c’était flou. Parfois, elle se prenait à rêver de tout ça avec lui et d’autre fois, elle redevenait plus réaliste. C’était sa première fois, son premier copain, est-ce que c’était vraiment logique de se dire qu’elle allait se caser pour l’éternité? Bon, elle souhaitait vraiment que oui, mais bon.

Bref, il lui posa une question sur l’avenir et elle y répondit… avec beaucoup de mot. En fait, elle réalisa seulement après à quel point elle en avait utilisé en ce moment. En même temps, c’était une question floue, elle ne pouvait pas réellement répondre par des raccourcis. Alors, elle répondit de son mieux et oui, c’était assez facile comme façon de faire et de façon très honnête en prime. Il en avait de la chance. Il souriait vraiment lorsqu’elle eut terminé, parce qu’il lui balançait qu’elle n’aurait jamais le temps de tout faire. Eh oh, il ne l’avait jamais vu à l’action hein.

-Ça va, c’est deux boulots à temps partiel. Genre 15h de danse et 25h de bureau. Au pire, je réduirai mes heures de boulot pour prioriser ma famille. J’ai pas envie d’être riche, juste d’être heureuse.

Donc oui, elle allait dormir, promit. Elle avait haussé les épaules en même temps, simplement pour signifier qu’elle n’était pas à cheval sur ses rêves. Elle ne voulait pas faire de l’argent en quantité. Elle voulait juste être heureuse. En prime, si on compte qu’un cours de danse, c’était 20$ par personne, chaque séance et qu’un psy pouvait dépasser les 70$ de l’heure sans problème… Elle y arriverait bien niveau finance. Même si elle ne faisait pas beaucoup d’heure, elle s’en fichait totalement. Elle ne voulait pas un château, juste une maison. Elle détestait tondre la pelouse de toute façon. Limite, elle acceptait d’entretenir la piscine, mais sans plus. Ouais, Joy n’était pas une fille d’entretien extérieur, elle préférait l’intérieure, fallait bien l’avouer. Elle continuait de sourire, parce qu’ils parlaient d’avenir et elle appréciait bien tout cela. Elle attendait quand même sa réponse, mais elle ne vint pas. En fait, il continuait sur une autre question, mais ça allait. Elle l’a trouvait assez pertinente.

-Parce que c’est une grosse dépense assez inutile. J’ai pas envie de me mettre la pression pendant un an à préparer une journée que je ne verrai même pas défiler tellement je serai stressée et intimidée par la présence d’autant de monde. C’est censé être une journée parfaite pour mon couple, alors minimalement, si je compte le faire… je veux aimer ma journée. T’imagine, y a des gens qui y dépense entre 5 000 et 40 000 dollars pour ça. Je veux pas ça. Si je veux promettre à quelqu’un de l’aimer et le chérir pour toujours… je n’ai pas besoin d’un papier pour le faire, encore moins du courroux de Dieu si finalement, ça ne fonctionne pas. Je veux juste aimer quelqu’un pour toujours et tout faire pour que ça marche, mais si ça ne marche pas… j’ai pas envie d’être malheureuse non plus. Du coup, je pourrais me marier, mais… c’est pas une nécessité à mes yeux.

Elle avait la manie d’utiliser beaucoup de mot cette nuit en fait. Non parce que sérieusement, elle était vraiment très passionné pas le sujet. Non mais, elle n’était pas habituée à ça et elle n’avait pas l’impression de faire trop de bêtises en parlant. En fait, qu’elle en fasse ou non, elle s’en fichait. Parce que c’était le moment d’être vrai, c’était le moment de dire la vérité et si ça ne concordait pas avec ses rêves à lui, aussi bien le savoir toute suite non? Comme ça, ils chercheraient leur bonheur ailleurs… mais elle n’en avait pas envie, elle n’avait pas envie de chercher son bonheur ailleurs.

-Si tu me poses la question, c’est que c’est important pour toi le mariage?

Genre, elle pourrait au moins avoir cette information-là. Même s’il ne comptait pas la laisser lui retourner chacune d’elle, elle allait au moins continuer d’essayer. Un peu. Elle avait un peu peur que la discussion s’arrête maintenant. Elle répondrait à d’autre questions sans hésitation, mais… il n’était pas au courant de ça, elle verrait bien s’il rajoutait quelque chose ou pas. Sinon, se serait peut-être à son tour à elle de poser des tonnes de questions.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2202

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 13 Sep - 0:53

l'arme du crime
Logan & Joy


Mon Dieu... Elle ne s'arrêtait vraiment jamais de parler ? Lui qui pensait poser des questions difficiles et un peu gênantes, Logan se trouvait presque déçu de l'aisance avec laquelle Joy répondait. Même sur la question du mariage, elle trouva un million de choses à dire. En fait, il était surpris de voir à quel point elle semblait avoir réfléchi à la question. Après tout, elle était encore vierge quelques semaines plus tôt, jamais été en couple alors bon... Mais il oubliait qu'on parlait d'une fille, là. Le genre de créature qui commençait à planifier son mariage à huit ans et il savait de quoi il parlait en tant que père d'une enfant de dix ans.

Logan se força quand même pour se concentrer sur la réponse très détaillée que lui donnait Joy sur le pourquoi du comment elle ne voulait pas se marier. Et il trouvait ses arguments un peu génériques. Ce n'était pas idiot ni même faux, loin de là, dépenser des milliers de dollars pour une seule journée, les fleurs, les beaux vêtements et les invités, ça n'était pas son truc à lui non plus. Mais pour lui, le mariage ce n'était pas une journée, c'était un engagement. C'était assez drôle d'ailleurs, parce qu'elle défendait l'engagement en critiquant la journée. Et lui, il avait retrouvé son petit sourire en coin, jusqu'à ce qu'elle lui demande s'il posait cette question parce que c'était important pour lui.

Comme il lui avait déjà fait le coup de ne pas répondre au moins deux fois ce soir, il eut envie d'être gentil cette fois et de trouver quelque chose à dire. « J'suppose que oui. » répondit-il donc un peu vaguement. « Mais pas parce que je rêve de porter une magnifique robe blanche et de rendre jalouse toutes mes copines, plutôt parce que j'veux savoir ce que ça fait d'être avec une femme qui me donnera envie de jurer devant Dieu et tous mes proches que je l'aimerais pour toujours. » Sa réponse sortie un peu plus sérieuse qu'il ne l'avait voulu. En fait, il n'y avait pas pensé très souvent, mais les mots s'imposaient assez facilement. C'est qu'il était romantique, dans le fond et un peu plus rêveur que ce qu'il imaginait. Et c'était assez compréhensible quelque part, il avait été élevé par une femme droite et très spirituelle qui lui avait inculqué ces valeurs pendant toute son enfance, d'une façon ou d'une autre, ça avait laissé des traces dans son esprit. « Et j'crois que dépenser la moitié de mon salaire annuel ou porter un déguisement de pingouin pour seulement quelques heures, c'est pas trop cher payer si ça peut rendre cette femme heureuse. » Il regardait Joy sans ciller, sans plus sourire, plus pensif que sérieux, mais en réalisant qu'il venait de balancer tout ça à la jeune femme aussi facilement, il retrouva pleinement conscience et ajouta, l'air un peu plus détendu : « Mais j'préférerais clairement un petit truc improvisé et qui me coûtera pas un rond. » Ce qui était tout à fait vrai aussi, même s'il l'avait dit sur le ton de la plaisanterie pour détendre un peu l'atmosphère.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1935
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 13 Sep - 3:02

l'arme du crime
Logan & Joy


Oui bon, on est tous les deux d’accord à ce sujet, elle parlait beaucoup en ce moment. Pour sa défense, c’était Logan qui posait des questions qui nécessitaient beaucoup de mots. La preuve, même lui il en disait beaucoup. Alors, si lui en disait beaucoup, elle avait le droit de faire pire. Parce qu’elle lui avait quand même demandé si c’était quelque chose d’important pour lu. Elle aurait parié que oui et il lui donnait raison. Elle aurait donc dû réellement parié. Bref, il ne rêvait pas d’une magnifique robe blanche et juste de l’imaginer, elle ne put se retenir d’éclater de rire. Non mais sérieusement, elle l’imaginait bien en robe tient. Elle comprenait son point, c’était surement la seule raison qui la pousserait à accepter un mariage si elle trouvait un compromit adéquat. Parce que non, faire rougir ses copines de jalousie ne faisait pas partie de ses priorités.

Juste à l’écouter, il arrivait à l’attendrir. Elle n’était même pas certaine que ce soit une bonne chose, mais elle savait maintenant qu’une personne comme lui arriverait peut-être à lui faire accepter l’idée. Du moins, s’ils faisaient cela au strict minimum. Un truc beau, amoureux, romantique, mais sans tout le reste. Pour le coup, il avait réellement l’air plus romantique qu’elle. Ce qui était surement le cas. Le pire, c’est qu’il était prêt à dépenser une fortune pour la femme qu’il aimait. Alors là, ce ne serait pas elle, loin de là. Parce qu’elle ne voulait pas d’une aussi grande dépense, tout simplement. Elle gardait son regard plongé dans le sien, finalement, il y avait quand même pensé un peu lui aussi. Il était donc ce genre de mec. Elle commençait à apprendre à le connaitre tranquillement et ce qu’elle découvrait lui plaisait beaucoup. Elle était loin de s’effrayer. Il mentionna quand même que si ça pouvait ne rien lui couter, ça serait bien aussi. Son sourire s’étira sur ses lèvres à l’entendre, sa main glissa le long de son torse jusqu’à sa joue pour le caresser, l’embrassant doucement. Dieu qu’il était parfait, encore plus en ce moment.

-Pouvoir choisir, je pense que je conduirais sans m’arrêter jusqu’à une plage en bordure d’océan avec l’homme de ma vie et je m’y marierais, les pieds dans le sable. Bon, mes parents me bouderaient de pas avoir été invité, mais… l’idée est là.

Et elle riait pour la peine. Parce qu’elle imaginait très bien la tête de ses parents à l’annonce d’un mariage sans eux. Sa mère était très capable de s’arranger pour être là quand même. En fait, le road trip était quelque chose de très intéressant dans l’idée de Joy. Elle adorait conduire, elle adorait faire de la route, tout ça. En parler rendait le tout possible, ce qui était étrange quand on y pensait. Mieux valait peut-être ne pas trop se faire d’idée et changer de sujet. Sauf qu’elle ne savait toujours pas quoi dire. Elle gardait son regard dans le sien, lui caressant toujours la joue. Est-ce qu’elle osait? Oui totalement.

-J’aime bien quand tu me poses des questions, mais… ça serait beaucoup plus marrant si ce n’était pas à sens unique. Si tu me dis ce que tu imagines pour ton avenir, tu auras droit à une autre question. C’est juste comme ça non?

Et elle l’embrassa encore tout doucement. Elle avait envie d’étirer le moment un peu encore, elle n’avait pas envie que ça s’arrête. Sauf qu’elle ne savait pas comment s’arranger pour que ça continue. Il allait finir par être fatigué pour de vrai. Elle aussi non?

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2202

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 13 Sep - 3:41

l'arme du crime
Logan & Joy



Bon c'était bien gentil de parler d'avenir et de mariage, mais Logan commençait à se sentir un petit peu stressé, là. C'était une discussion légèrement trop sérieuse pour eux, ils ne se fréquentaient pas depuis assez longtemps pour déjà parler de cette manière, n'est-ce pas ? Ils ne se marieraient pas dans les semaines à venir, en tout cas, ça Logan en était certain. Et maintenant qu'il venait de lui déballer toutes ces idioties de grand romantique, il se sentait un peu mal à l'aise. Pas vraiment le genre de truc à dire à sa petite-amie dans la vingtaine, du moins pas quand on avait réellement l'âge de penser à ce genre de choses. Il s'attendait presque à la voir tourner de l’œil ou fuir, au choix.

Mais pour toute réaction, il eut droit à un sourire et à un baiser. Elle ne devait pas être si effrayée que ça, finalement. En fait, elle continua même de lui expliquer le mariage de ses rêves, en se montrant toujours aussi précise et il ne put retenir un sourire. Il aimait pas mal son idée du mariage idéal, à vrai dire et c'était exactement le genre de truc qu'il ferait, sans avoir même pris la peine de demander à l'heureuse élue avant, parce qu'il avait une légèrement forte tendance à agir de manière impulsive.

Son propre sourire s'agrandit face à toutes ces révélations. Il arrivait plutôt bien à imaginer la scène, un peu trop bien peut-être et le détail le plus dérangeant dans tout ça, c'est qu'en plus de sa Camaro et des paysages défilant sous ses yeux, il y voyait aussi une jolie rouquine avec un grand sourire. Et il ne pouvait pas penser à ce genre de truc, encore moins en ce moment où c'était totalement le bordel dans sa tête.

Il la laissa donc continuer sans rien dire, à peine surpris de la voir redemander encore une fois ce que lui imaginait pour son avenir. Il venait quand même de lui dire une chose très personnelle, pourquoi ne pas s'en contenter ? Parce que sa santé mentale ne survivrait pas à une discussion sur l'avenir. Il préférait attendre encore un peu, mais pour éviter de la décevoir quand même, il proposa plutôt :

« Et si tu proposais un autre sujet à la place, j'y répondrais cette fois, promis. J'crois qu'on a assez parlé de l'avenir pour ce soir. »

Avec ça, elle comprendrait sûrement qu'il était encore un peu trop frileux pour parler de ça tout de suite et il espérait qu'elle laisserait tomber sans faire d'histoire. Ignorer poliment le problème, il aimait bien faire ça parfois. Il devait bien y avoir d'autres choses qu'elle voudrait savoir à son sujet, l'avenir n'était pas si important.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1935
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 13 Sep - 4:41

l'arme du crime
Logan & Joy



Elle était douce avec lui, comme le moment présent l’était. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais tout s’y prêtait bien. La nuit était calme, ils l’étaient aussi et avec tout ça, elle avait réellement l’impression que quelque chose avait finalement débloqué entre eux. Elle n’aurait pas su dire ce qui en était la cause, mais l’important était dans les faits. Elle n’avait qu’à remercier le temps surement, parce que c’est ce qu’elle lui avait donné non? Du temps, de la patience, elle espérait juste ne pas l’avoir effrayé avec ses idées à la con. Parce que sincèrement, ils n’arrivaient pas à parler d’espace pour elle avant cette nuit et maintenant, ils avaient divagué jusqu’au mariage. Oui bon, ils ne parlaient pas réellement de se marier l’un avec l’autre, mais… parler de mariage avec sa fréquentation du moment, c’était assez… sérieux. Alors, changer de sujet était une excellente idée non? Du coup, elle revint à la charge pour parler d’avenir. Elle voulait juste savoir ce qu’il planifiait, un tout petit peu. Savoir si, ça ressemblait un peu à la sienne, mais rien à faire. Il ne comptait pas répondre à cela ce soir. Elle soupira légèrement, rongeant un peu son frein que tout soit en sens unique, mais bon. Elle avait accepté les termes de l’accord, alors, elle étira un sourire malgré tout. Trouver un autre sujet hm? Rien ne lui venait en tête maintenant. Rien de bien important non plus. En vrai, il n’y avait rien de bien important. Sur le coup, elle avait envie de lui demander s’il avait des sentiments pour elle, juste pour l’embêter, mais elle n’en fit rien. À la place, elle laissa planer un sourire sur ses lèvres avant de l’embrasser encore.

-Rien ne me vient en tête pour le moment. Il est temps de retourner dormir je pense.

Un dernier baiser et elle amorça le mouvement pour se lever. Quand on n’avait rien à dire, on ne disait rien. Quand on était déçue aussi. C’était toujours ça, toujours elle qui devait se battre avec lui pour obtenir un peu d’information. Juste avoir le nom de sa fille n’avait pas été quelque chose d’automatique chez lui. Il ne voulait pas d’elle dans sa vie, mais il n’acceptait pas non plus de la laisser en dehors. Elle restait entre deux chaises à attendre patiemment et le pire, c’est qu’elle savait que sa rapportait de le faire. Elle en avait eu la preuve maintenant. Sauf qu’elle n’avait pas le courage de faire semblant maintenant. Elle n’avait pas envie de lui mentir non plus, elle n’avait pas envie de non-dit. Alor ouais, retourner dormir était l’idée du siècle, encore plus quand on se rappelait qu’il était tard, tout ça.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2202

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 13 Sep - 15:25

l'arme du crime
Logan & Joy



Ça n'était pas très juste, sans doute, Joy avait répondu à chacune de ses questions avec un nombre impressionnant de détails et de précisions et lui, il continuait de refuser sans plus d'explication. Mais il ne se sentait pas prêt à entrer dans cette discussion. À dire à haute voix ce qu'il ressentait vraiment en ce moment et qu'il n'était pas sûr de comprendre lui-même. Comment lui expliquer tout ça ? Il se sentait trop paumé pour l'instant pour oser en parler, mais il essayait quand même de lui laisser une chance de le connaître un peu mieux aussi en lui proposant de lui poser une autre question. Elle pouvait demander ce qu'elle voudrait et il se forcerait à répondre, cette fois, même si ça lui faisait peur.

Il continuait de sourire, de garder son air détendu en attendant que la rouquine ne trouve ce qu'elle voulait lui demander. Il n'aimait pas tellement ce silence pendant qu'elle réfléchissait, ne pouvant s'empêcher d'imaginer ce qu'elle allait lui dire quand elle se déciderait enfin à reprendre la parole. Mais si elle évitait de lui demander ce qui clochait chez lui en ce moment, aucun sujet ne le dérangerait vraiment. Il en avait appris un peu plus sur elle ce soir, assez pour ne pas regretter son invitation pour la semaine et pour être content d'avoir donné une chance à cette histoire au lieu de la balancer à la première occasion. Ça ne lui ressemblait pas, il prenait toujours la fuite, mais pas cette fois. Et même si cette nana avait presque quinze ans de moins que lui et qu'elle ne s'arrêtait jamais de parler, il commençait à aimer ce qu'il voyait au-delà du corps parfait, du sexe incroyable et des bavardages sans fin.

Malheureusement, Joy décida de ne lui poser aucune question. Elle lui annonça plutôt qu'il était temps de retourner dormir. Et malgré le rapide baiser qu'elle lui offrit avant de s'éloigner, Logan comprit tout de suite qu'il avait fait une erreur. Ne pas vouloir parler de quelque chose ne lui apparaissait pas comme une erreur, mais la jeune femme n'avait pas l'air ravi et elle s'était renfermée d'un coup après qu'il ait refusé de répondre alors ça ne pouvait être que ça, pas vrai ?

« Joy, attends. » dit-il en la rattrapant par le poignet avant qu'elle ne s'éloigne totalement de lui. Elle essayait de prendre la fuite et il ne voyait pas bien ce qu'il pouvait faire d'autre à part la retenir. « Qu'est-ce qui se passe ? » demanda-t-il en cherchant son regard. Elle ne pouvait pas prétendre qu'elle allait bien. Une seconde elle souriait et riait en lui racontant des bêtises et celle d'après, elle voulait aller dormir ? Non, il avait fait une connerie et il espérait qu'elle prendrait la peine de lui répondre, parce que ça n'était vraiment pas son but au départ.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1935
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 13 Sep - 20:02

l'arme du crime
Logan & Joy


Elle ne voulait pas réagir comme ça. Pas autant, juste qu’elle ne savait pas comment ne pas réagir non plus. Parce que si elle était capable de répondre, lui aussi non? Et même s’il en était incapable, dire qu’il ne savait pas n’était pas un drame non plus. Elle pouvait comprendre, mais là… là c’était un « je n’ai pas envie d’en parler avec toi, on verra ça dans quelques semaines » sauf que c’était comme ça depuis le début de leur relation. Il lui demandait d’être prête à faire ce que lui n’était pas prêt et quand ça débloquait, ça allait trop vite pour elle. Elle devait donc prendre le train en marche de peur de manquer une occasion ou de ruiner leur relation. Elle n’était pas une fille de réaction soudaine. Elle préférait de loin prendre une situation un pas à la fois et apprendre à bien la vivre avant d’avancer un peu plus. Là, on passait de « culpabilise à mettre ton sac chez moi » à « vient y vivre une semaine » et c’était d’accord, elle le voulait sincèrement, mais… un juste mieux n’aurait pas fait de tord non plus. Elle ne comptait pas s’en plaindre et voir comment ça se passerait, mais quand il ne lui avait pas répondu, quand il l’avait rejeté, elle n’avait plus vraiment envie de faire des efforts. Elle n’avait pas envie de lui trouver une question à laquelle il ne répondrait qu’à moitié ou à mots couverts parce qu’il serait mal à l’aise de répondre et qu’il s’y forcerait. Elle voulait qu’il en ait envie. Qu’il l’apprécie assez pour savoir qu’elle serait une personne à l’écoute, mais il n’en était pas encore là. Alors, aussi bien aller se coucher. C’était mieux pour tous les deux.

Sauf qu’il n’était pas tout à fait d’accord avec l’idée. Elle l’avait embrassé, se levant pour s’éloigner quand il l’avait saisi par le poignet doucement. Il voulait qu’elle attende et elle c’était retournée vers lui pour l’observer. Il voulait savoir ce qu’elle avait, sauf qu’elle n’en savait rien. Bon, elle le savait, mais elle ne savait pas comment l’expliquer. Alors… elle retourna sur ses genoux, exactement comme elle c’était placé un peu plus tôt. Elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle lui en voulait, ce n’était pas ça. C’était simplement qu’elle n’avait pas envie de le forcer.

-J’ai juste pas envie de te forcer la main et j’ai l’impression que c’est ce qui arrive dès que je pose une question, alors je préfère éviter. Je vais juste attendre que tu ais envie de me parler. D’ici là, on verra bien.

Elle avait changé de phrase au moins soixante-douze fois dans sa tête avant de finalement lui déballer ce qui la gênait dans tout ça. Elle n’avait rien à quoi se rattacher et elle ne pouvait rien faire pour changer cela. Elle était totalement dans le noir quand on parlait de leur relation, alors que lui, il pouvait se faire une idée un peu plus concrète.

-J’ai pas l’impression que tu réalises que moi aussi, j’aimerais bien savoir si on se dirige dans le mur ou si ça va bien, mais je peux pas savoir si tu ne joues pas carte sur table avec moi.

Chose qu’il ne ferait surement jamais, mais rien n’était moins sûr. Si elle n’en parlait pas, elle ne saurait jamais non?

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2202

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Mar 13 Sep - 23:01

l'arme du crime
Logan & Joy



Il ne s'en sortait vraiment pas avec cette fille. Inlassablement, il finissait par faire une erreur plus ou moins dramatique et ça finissait mal. Ça aurait été plus simple s'il assumait pleinement l'une ou l'autre des solutions qui s'offraient à lui. C'était facile pourtant, soit il acceptait l'idée qu'il ne voulait pas la perdre et construire une véritable relation avec elle, soit il faisait comme d'habitude et il se débarrassait d'elle une bonne fois pour toute. Mais non, au lieu de faire un choix, Logan continuait d'osciller entre les deux, retenant Joy chaque fois qu'elle lui échappait, mais ne lui laissant jamais vraiment une place dans sa vie.

Et cette fois encore, il préféra la retenir que de la laisser simplement faire la tête dans son coin. Elle se tourna vers lui un instant avant de retourner s'asseoir sur ses genoux. Donc, ça n'allait pas si mal, pas vrai ? Il n'avait ps encore fait d'effort trop insurmontable, c'était déjà ça de gagné. Les mains de Logan retrouvèrent leur place habituelle sur la taille de la jeune femme et il attendit patiemment qu'elle lui fournisse une explication en l'observant tranquillement.

Son explication était assez claire, pour une fois. En tout cas, Logan comprit parfaitement où était son erreur et du premier coup, cette fois. Et elle avait sans doute raison. Il ne lui disait rien ou presque, il ne se laissait jamais aller totalement, il ne s'ouvrait pas. Mais comment faire ? Elle ne se rendait pas compte non plus des efforts qu'il faisait pour elle, des changements dans sa vie depuis qu'elle était là. Ce n'était pas un comportement très naturel pour lui, il ne savait pas comment s'y prendre pour que ça marche. Bon, visiblement, il s'y prenait mal, ça c'était clair. Mais la bonne solution, c'était quoi ? Parce qu'il faisait déjà beaucoup pour éviter de réagir comme il l'avait fait ces dix dernières années...

« J'ai toujours voulu avoir des tas d'enfants. Cinq, peut-être. J'arrive pas à m'imaginer vivre ailleurs que dans une maison toujours pleine de monde et de bordel, marcher sur un jouet en partant bosser le matin et me demander ce qui m'a pris d'avoir autant de gamins, rentrer le soir en retrouvant ma famille et me rappeler de la réponse à cette question. » dit-il en baissant les yeux. « Me marier, avoir une petite vie bien remplie et pas très intéressante, en somme. Mais j'crois qu'il est temps de revoir mes exigences à la baisse, moi aussi. »

Elle voulait savoir, elle savait. Oh, ça n'avait rien de très inquiétant, elle n'allait sans doute pas prendre la fuite en entendant tout ça, mais... Mais il avait du mal à parler, voilà tout. C'était une mauvaise habitude et il essayait réellement de la perdre, mais ça ne pouvait pas se faire en un jour.

« Tu me forces pas la main, Joy, c'est juste que j'ai pas l'habitude de faire tout ça. Faut m'aider un peu quand j'me plante. »

Elle faisait sans doute déjà preuve de beaucoup de patience, mais elle allait devoir s'accrocher encore plus si elle voulait que ça marche avec lui. Prendre le temps de le ramener sur le droit chemin.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1935
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Ven 16 Sep - 3:09

l'arme du crime
Logan & Joy


Elle ne savait pas comment elle aurait pu réagir autrement. Elle n’avait pas envie de se barrer, elle ne comptait pas le fuir lui, loin de là. Sauf que l’idée d’aller dormir pour ne pas avoir à le forcer, c’était ce qui l’intéressait en ce moment. Elle culpabilisait réellement de devoir le faire et elle n’avait pas envie de lui foutre la pression. Quand il se sentirait bien, il n’aurait qu’à parler. Alors oui, dormir était une bonne façon de régler les choses, du moins… jusqu’à ce qu’il la ramène vers lui. Elle n’était pas fâchée, ni même triste. Elle était déçue, mais rien d’insurmontable. Alors, elle c’était rapprochée de lui, retournant sur ses genoux pour lui expliquer son point de vue. Elle n’allait quand même pas le forcer à chaque fois. S’il n’avait pas envie de parler, ça irait.

Du moins, c’est ce qu’elle pensait, mais il semblait comprendre son point de vue et elle trouva cela agréable. Elle n’avait pas envie de parler d’avenir de façon sérieuse, mais elle ne comptait pas ne rien savoir de lui, jamais. Il avait le droit de rêver d’être enlevé par des extra-terrestres qu’elle n’en serait pas plus offusqué, juste que bon, elle voulait que tout se fasse dans les deux sens. Elle ne s’attendait pas réellement à la suite, parce qu’il enchaina simplement. Il répondait donc à la question sur l’avenir et il ne semblait pas vraiment avoir du mal à répondre. Une fois lancée, il était très doué!

Elle ne put que sourire à l’entendre parler, parce qu’elle adorait l’image qu’il se faisait de son avenir et elle lui souhaitait complètement. Il voulait plein d’enfants comme elle, une maison, un truc bordélique, mais plein d’amour. Elle pouvait le comprendre, c’est ce qu’elle imaginait aussi. Sauf qu’elle fronça légèrement les sourcils vers la fin. Pourquoi est-ce qu’il devait revoir ses exigences à la baisse? Elle lui aurait bien demandé, mais il expliqua autres chose. Elle ne lui forçait pas la main? Bah un peu quand même, elle avait vraiment cette impression. Sauf qu’il parlait simplement d’un manque d’habitude. Il demandait de l’aide? De la patience? Ça irait, elle en avait pas mal de ça. Alors, elle ne put que lui sourire légèrement, allant chercher ses lèvres pour profiter un peu du moment. Elle savait maintenant qu’elle devait s’accrocher, c’était déjà ça.

-Ça va je t’aide quand tu te plantes, tu me retiens quand je me barre. Ça devrait le faire. Et il est très bien l'avenir que tu te souhaites, faut pas réduire tes exigences.

Quoi? Elle n’était pas parfaite non plus. Elle avait c’est défaut, alors maintenant qu’il était au courant, ils pourraient simplement avancer comme ça. Surtout qu’elle n’était pas bien difficile à retenir et lui n’était pas trop difficile à faire parler. Ceci étant dit, fallait maintenant voir ce qu’ils voulaient pour la suite, dormir ou pas, là était la question.

-Oh! Question super difficile pour toi! Tu préfères les chiens ou les chats?

Non sérieusement, question du siècle! Elle avait éclaté de rire après. Parce que sincèrement, elle faisait dans le pas très sérieux, fallait bien l’avouer. Elle s’en fichait un peu, elle ne divorcerait pas s’il n’aimait pas les animaux, mais… faudrait l’habituer toute suite à dire non à une gamine de vingt-deux ans qui veut réellement d’une petite boule de poil. Surtout si elle se mettait de concert avec des gamins… ouais, c’était lui l’adulte responsable, mais… fallait voir loin dans la vie.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2202

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Ven 16 Sep - 22:41

l'arme du crime
Logan & Joy



Trois heures du matin n'étant pas une heure idéale pour une dispute, encore moins un dimanche soir, Logan se décida à capituler. Il n'avait aucune raison valable de cacher sa réponse, de toute manière. L'avenir, c'était loin autant pour Joy que pour leur relation et après la discussion qu'ils venaient d'avoir, il n'avait pas peur de la voir fuir en entendant sa réponse. En gardant à l'esprit que ce n'était rien qu'une conversation théorique qui ne l'engageait à rien, il pouvait répondre, alors il le fit. Et il avait des rêves très simples, pas de grands projets de carrière comme Joy, juste une très grande famille, bien que même ça lui semblait assez compromis maintenant. Pour arriver à cinq, il lui faudrait faire encore quatre gosses dans les prochaines années et il n'avait pas trop envie d'avoir des cheveux blancs à ce moment-là. Accompagner son gamin à l'école et se faire prendre pour son grand-père, ça n'était pas vraiment dans ses intentions. Mais frôler les trente-six ans sans même avoir trouvé la mère...

Il garda cette crainte pour lui, cependant, jugeant qu'il en avait déjà assez dit en dévoilant ses projets à Joy. Elle était adorable, affirmant qu'il ne devait pas revoir ses exigences à la baisse. Logan se contenta de lui sourire en caressant ses cheveux, peu désireux de se lancer dans un discours de dépressif sur pourquoi il le devrait quand même. Ils avaient passé un bon moment mine de rien, un moment qui n'impliquait le sexe ni de près ni de loin, il n'avait pas envie de casser l'ambiance.

Ce dont il avait bien envie, par contre, c'était d'aller se coucher. La nuit continuait d'avancer et il n'avait plus que quelques heures de sommeil avant de devoir aller bosser. Il serait déjà crevé de toute manière, mais éviter une nuit blanche, ça n'était pas une si mauvaise idée. Et maintenant qu'il ne s'inquiétait plus, c'était tout à fait viable, comme idée.

« Les chats, mais on devrait vraiment aller dormir. » répondit-il donc à la nouvelle question de la jeune femme. Il était déjà bien gentil de lui répondre alors qu'elle n'avait droit à une question que s'il ne répondait pas à celle sur l'avenir. Et pour une fois, il avait la gentillesse de ne pas la lui retourner. Mieux valait se reposer que de continuer de passer des heures à se poser des questions comme s'ils envisageaient soudainement d'avoir un avenir ensemble. Et puis de toute façon, si elle restait là toute la semaine, ils auraient largement le temps de discuter à nouveau.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1935
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy] Lun 19 Sep - 1:59

l'arme du crime
Logan & Joy


Elle ne voulait pas lui forcer la main, c’était tout ce qu’elle pouvait en dire et pourtant, elle l’avait fait quand même. Du moins, un tout petit peu. Parce qu’il ne lui avait pas répondu et finalement, elle c’était barrée. C’était un moyen de pression comme un autre même si ce n’était pas le but recherché, loin de là. Elle voulait simplement ne pas forcer les choses et si le questionner n’était pas ce qu’il voulait, elle ne le ferait pas. Sauf qu’elle n’avait peut-être pas réagi de la meilleure des façons et il rattrapa le coup. Ne pas fuir, l’aider quand il se plantait. Elle pensait sincèrement pouvoir y arriver avec un peu d’effort. Elle n’avait pas l’habitude de faire face quand quelque chose lui déplaisait, mais elle l’aimait assez pour que ce soit le cas avec lui. Alors, maintenant qu’elle était au courant de la marche à suivre, tout serait peut-être plus facile. Elle ne pouvait pas en être certaine, mais la prochaine semaine serait très parlante quant à leur avenir commun.

Elle fut presque déçue quand il mentionna les chats. C’était une mauvaise réponse, voilà. C’était nulle les chats, c’était indépendant et ça mettait son cul n’importe où à la première occasion. Bon d’accord, c’était mignon, mais un chien c’était quand même mieux. Sauf qu’elle ne put pas réellement répliquer puisqu’il proposait d’aller dormir. Il avait un point, il était tard et demain allait être pénible pour tous les deux. C’était quoi l’idée de se réveiller en pleine nuit aussi hein?

-Bonne idée. Je sais même pas il est quel heure maintenant.

Et elle chercha l’heure des yeux pour voir à quel point elle serait crevée le lendemain. Elle devrait passer chez elle, ramasser ses choses pour finalement passer la semaine chez lui et elle proposerait peut-être une soirée canapé et peut-être même de dormir tôt. Ce n’était pas trop son genre, mais passer une semaine avec quelqu’un, sans aucune patience parce qu’on est fatiguée, ce n’était pas pratique. En plus, ça ne faisait pas bonne impression.

Elle fut ravie de retourner au lit, encore plus de sentir sa chaleur près d’elle. En fait, elle c’était habituée à sa présence la nuit et quand il n’était pas là, il lui manquait. Elle s’attachait peut-être un peu trop, mais elle s’en fichait. Pour le moment, tout allait parfaitement bien et même si elle ne pouvait pas dire qu’il serait ensemble pour des années, tout allait bien et c’était l’important. On n’en était pas au mariage et aux enfants, mais peut-être qu’elle pourrait dire qu’elle était en couple et y croire complètement! Oui bon, elle était très optimiste la gamine.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: L'arme du crime [Joy]

Revenir en haut Aller en bas

L'arme du crime [Joy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Jour 5 - L'arme du crime est un stylo (fallait s'en douter !)
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Jamaica struggles to fight crime
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Burlington's City
 :: Winooski Valley :: 
Logements
 :: Maison n°62
-