RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

I can`t make you love me [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 0:47

I can`t make you love me
Logan & Joy


D’accord, c’était la panique à bord. En fait, ça faisait deux semaines qu’elle paniquait complètement. Le pire, c’est qu’elle avait une excellente raison de paniquer. Sa vie venait de prendre un tournant complètement inattendu. En fait, c’était réellement impossible à gérer. Après sa rupture avec Logan, elle c’était encore prit la tête avec sa mère et sérieusement, elle aurait pu tout balancer cette journée-là. Sauf qu’elle en avait eu marre de s’engueuler avec elle, alors elle l’avait fait le stupide test de grossesse. Ouais, elle n’aurait peut-être pas dû. Parce qu’il avait été positif. Les quatre autres qui suivirent aussi. La panique totale. Qui pouvait vouloir d’un enfant, à 22 ans, monoparentale ne prime? Non, sérieusement? Mais elle n’allait pas se la jouer mère porteuse, elle n’allait pas le donner en adoption et elle n’allait clairement pas s’en débarrasser maintenant. L’idée était clair dans sa tête, elle gardait cet enfant, ce n’était même pas une option à envisager. Alors, maintenant que c’était clair pour elle, elle retourna à la maison pour deux jours et sa mère prit les choses en main. Ce qui la rassura beaucoup. Elle eut droit à un rendez-vous médical, une prise de sang, des résultats flagrants et finalement, une grande discussion avec son médecin sur comment aligner sa vie, le sport et cet enfant. Le pire, ce fut surement quand elle comprit qu’elle devait arrêter la gymnastique et le cheerleading. Une mauvaise chute et le bébé pouvait réellement en souffrir. Heureusement pour elle, elle n’avait jamais voulu faire une carrière dans ce domaine et pour le moment, la danse était permise. Fallait juste qu’elle écoute son corps. Elle pouvait donc continuer de travailler et étudier.

Les véritables problèmes survinrent quand elle annonça au bout d’une semaine qu’elle lâchait le cheerleading. Elle n’avait pas le choix, mais sa bourse d’étude allait lui être retirée. Elle pourrait toujours s’inscrire pour une bourse « mère au étude », mais elle ne pouvait pas être certaine de l’obtenir. Le mieux, c’était l’idée de maman. Elle pourrait terminer sa session, peut-être même son année et transférer d’université pour qu’ils puissent l’aider avec le bébé. Elle n’avait qu’une condition et Joy n’aimait vraiment pas l’idée, mais elle comprenait qu’elle se devrait de le faire un jour. Elle devait le dire à Logan. Sa mère n’aimait pas l’idée que cet homme, qui qu’il soit, ait fait un bébé sans le savoir. Ce n’était pas gentil, ce n’était pas bien, mais elle ne savait réellement pas comment faire les choses. Elle pouvait lui dire comment de toute façon? Elle n’en savait rien et ne comptait pas le faire.

Du moins, pas avant un moment. Sauf que finalement, elle le texta pour récupérer ce qu’elle avait laissé chez lui. Elle ne comptait toujours pas lui dire, elle n’avait même pas envie de le revoir, mais elle voulait réellement récupérer le peu qu’il lui avait permis de laisser chez elle. Ce n’était pas beaucoup. En fait, c’était réellement ridicule si on calculait 5 mois de relation et elle réalisait à quel point elle c’était fait avoir dans tout ça, mais bon. Pour le moment, c’était lui qui c’était fait le plus avoir, il allait être papa une seconde fois et elle ne comptait peut-être même pas lui dire. Elle n’était pas certaine d’y arriver. Elle lui demanda donc le moment qui lui plaisait le plus pour qu’elle passe. Elle pouvait rester distante par sms, mais en vrai, elle ne savait pas ce que sa donnerait. Pourtant, elle s’y pointa à l’heure fixe, elle portait des bas, une jupe et un haut coloré. Elle n’avait changé en rien, cognant doucement à la porte, ne sachant pas ce qu’il l’attendait et pourtant, elle arrivait à sourire légèrement. Elle préférait qu’il la voie comme elle avait toujours été. Elle ne comptait pas montrer de faille, même si en ce moment, sa vie partait totalement en vrille. Elle n’allait pas l’accuser de ça, c’était de sa faute à elle. C’était elle qui avait merdé, c’était son problème. En fait, c’était surement mieux pour lui qu’il l’ait laissé avant tout ça. Comme ça, il ne la gardait pas par dépit. Elle aurait détesté cela. Elle attendit donc simplement qu’il ouvre pour le saluer, tentant de sourire timidement, descendant finalement son regard vers ses pieds pour se cacher un peu derrière ses cheveux. D’accord, elle n’assumait réellement pas. Elle espérait vraiment qu’il lui tende un sac déjà prêt et qu’elle puisse se barrer. Même si sa mère voulait qu’elle lui dise. En fait… un texto, c’était une façon comme une autre de le dire non?

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 1:28

i can't make you love me
Logan & Joy


Dans un soupir las, Logan passa une main sur son visage avant de la reposer tranquillement sur le volant de sa voiture, le serrant un peu plus fort. Il n'avait pas eu de nouvelles de Joy depuis deux semaines et il pensait sincèrement que c'en était fini pour de bon, cette fois. Il s'était comporté comme un con, du moins aux yeux de la jeune femme ça ne devait faire aucun doute. Lui, il tâchait de se convaincre depuis tout ce temps que c'était la seule chose à faire et que ça finirait par se tasser. Se plonger dans le travail avait aidé un peu, pendant les premiers jours et quand il avait fini par lâcher le morceau à ses amis, ils s'étaient empressés d'organiser des soirées un peu plus régulièrement, imaginant que de lui trouver une autre femme suffirait à lui faire tourner la page facilement. Et jusque là, ça se passait plutôt bien. Il n'était pas rentré une seule fois chez lui avec une nana rencontrée deux heures avant, tâchant de se convaincre qu'il essayait sincèrement de se montrer plus respectueux et plus intéressé quand il rencontrait quelqu'un. Il avait un nouvel objectif, maintenant et il s'y tenait, ça finirait bien par porter ses fruits.

Pourtant, quand son téléphone avait sonné au début de l'après-midi et qu'il avait vu le nom de Joy s'afficher sur l'écran, son cœur avait manqué un battement. Et bien qu'il ait prévu une autre sortie ce soir, il n'avait pas hésité à l'annuler immédiatement pour accepter que la jeune femme vienne lui rendre visite le soir-même, même si ça n'était que pour récupérer ses affaires, d'après ce que disait son message. Tout ça lui avait semblé très naturel, il pouvait bien remettre au lendemain sa quête de la femme de sa vie pour que Joy puisse venir ramasser les quelques petites choses qu'elle avait abandonné chez lui avant qu'il ne la quitte, non ?

Maintenant qu'il roulait en direction de sa maison après sa journée de travail, il faisait un peu moins le malin. L'idée de la revoir le stressait un peu plus que de raison, en grande partie parce qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il devrait lui dire quand elle serait enfin devant lui. Et en jetant un coup d’œil à sa montre, il dut se faire à l'idée qu'il n'aurait pas beaucoup de temps pour y penser non plus. Tant pis, il faudrait faire avec ce qui viendrait, du moment qu'il ne la faisait pas encore pleurer...

Dix minutes plus tard, Logan se gara dans l'allée devant le garage et fonça jusqu'à sa porte, jetant un autre regard anxieux à sa montre. Elle n'allait plus tarder à arriver, à moins qu'elle ne soit en retard. Et quand il ouvrit la porte d'entrée, dévoilant la maison en bordel derrière, il se prit à espérer qu'elle ait au moins deux heures de retard, histoire de donner un visage un peu plus humain à tout ça. Mais il avait à peine ramasser deux cartons de pizza qu'un coup retentit à la porte et l'homme abandonna son butin sur le bar de la cuisine pour aller ouvrir.

Il hésita quelques secondes en tenant la poignée de la porte, prenant une profonde inspiration avant d'ouvrir. S'en tenir aux civilités de base, ne rien dire de stupide ou de regrettable et tout irait bien. En tout cas, c'était ce qu'il se disait en ouvrant la porte, mais toutes ses bonnes résolutions s'envolèrent quand il posa enfin les yeux sur Joy. Elle n'avait pas changé d'un poil, ce qui n'avait rien de très étonnant en soit, mais il avait l'impression de ne pas l'avoir vu depuis tellement longtemps qu'il s'attendait à trouver quelqu'un de totalement différent derrière la porte.

Logan resta silencieux un moment, les yeux rivés sur Joy, tandis qu'elle le saluait aussi poliment que possible et quand le silence se fit totalement, il réalisa qu'il était censé parler à son tour. « Salut. » Il se recula pour lui laisser la place. « Entre. J'ai pas eu le temps de ramasser tes affaires, désolé, tout est là-haut. » ajouta-t-il, comme pour justifier son invitation. Il referma la porte derrière elle et revint se planter devant elle au milieu de l'entrée. Est-ce que c'était vraiment autorisé de rester aussi belle après une rupture ? Elle aurait du avoir l'air dévasté, avoir les yeux gonflés et ne pas s'être lavée les cheveux depuis trois jours, au moins, non ?

« Euh... » Il se passa encore la main sur le visage, tâchant de reprendre ses esprits et d'avoir l'air un peu plus détaché. « Est-ce que tu veux boire quelque chose ou... » Il n'avait pas tellement envie qu'elle s'éternise, mais pas plus qu'elle s'en aille. Et il n'avait toujours aucune idée de ce qu'il était censé dire ou faire maintenant.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 2:22

I can`t make you love me
Logan & Joy


Elle y était. Elle observait cette porte qu’elle connaissait trop bien. Cette maison qui lui rappelait toujours d’excellent souvenir et en fait, c’était surement cela le pire. Elle n’avait aucun réel mauvais souvenir avec lui. Juste cette stupide rupture. Genre, tout allait parfaitement bien et là, d’un coup, il la quittait. Elle aurait préféré des engueulades à répétition, comme ça, elle aurait su ce qui l’attendait. Pas maintenant, pas dans leur situation. Alors oui, elle l’avait un peu mal prit, mais pour le moment, elle avait totalement autre chose en tête. En fait, elle avait une vie au complet à remettre à niveau avec un nouvel ajout de taille. Elle allait avoir un bébé, elle devait s’y faire, même si bon, ce n’était pas encore tout à fait ça de gagné. Au moins, ses hormones étaient biens, tout était bien, son médecin était confiant. Il y avait déjà sa de bien. Elle pourrait peut-être attendre un mois ou deux avant de lui dire, peut-être quatre, le temps de la première échographie. C’était une excellente idée non? Bon d’accord, peut-être pas. Le texto restait la meilleure solution. Ou pas.

Sauf que tout s’écroula quand il ouvrit enfin la porte. Non, sincèrement. Elle avançait sans lui, c’était indéniable, mais elle n’avait pas oublié les sentiments qu’elle avait pour lui. Elle ne lui avait jamais clairement dit, mais ils existaient toujours. Elle le salua quand même, se cachant derrière ses cheveux pour se protéger en quelque sorte. Elle avait besoin de se protéger, de le garder le plus loin possible d’elle. Pour le moment, elle était Icare et il était le soleil, alors… oui, s’en tenir loin, ne pas se brûler. Elle allait s’y brûler les ailes à le revoir comme ça. Il avait fini par la saluer et elle se détendit un peu, même si ça restait tendu. Il n’avait pas eu le temps de lui faire un sac et elle regretta sur le coup. Elle aurait clairement préférée qu’il ait eu le temps de le faire, mais tant pis. Elle haussa les épaules tout en entrant chez lui.

-Ça va, je peux le faire… Si tu veux?

Parce que bon, elle n’était pas chez elle, elle n’avait même plus le droit d’être là en fait. Alors bon, aussi bien lui demander la permission avant, c’était le mieux qu’elle puisse faire. Elle observa silencieusement la maison. C’était clairement mal, mais… elle était satisfaite de voir qu’il ne s’en sortait pas si bien que ça. C’était une mince satisfaction de se dire que, peut-être, il ne l’avait pas si bien prit et que maintenant qu’il était libre, il alignait les conquêtes dans son lit. Elle se concentra finalement sur lui, relevant les yeux quand il lui demanda si elle voulait boire quelque chose.

-Hm, de l’eau, ça ne serait pas de refus.

En fait, elle était juste heureuse qu’il n’ait pas proposé d’alcool, parce que là… elle aurait été mal. Un verre d’eau, ça allait, elle pouvait l’abandonner sur le comptoir pour se barrer le plus rapidement possible. Sa lui ferait même un souvenir jusqu’au lendemain quand il maugréerait à tout nettoyer avant l’arrivée de Lisa. Elle se passa finalement une main dans les cheveux pour récupérer du courage pour finalement lui dire qu’elle était enceinte. Voilà, elle lui dirait. Elle avait même tout ce qui fallait pour lui prouver dans son sac à main. Elle ouvrit finalement la bouche, prête à tout déballer quand elle s’entendit plutôt dire :

-Tu as un truc dans lequel je pourrais vider mon tiroir? Sinon, c’est pas grave, j’ai mon sac dans la voiture. Faut juste que j’aille le chercher.

Joy Cameron, la fille la moins courageuse sur terre, sincèrement. Elle n’avait que ça à faire et pourtant, elle n’en faisait rien. Ça lui faisait tout de même étrange de se dire que son sac lui avait servi pour dormir là, mais que maintenant, c’était pour sortir de sa vie pour toujours. Elle avait du mal avec l’idée et pourtant, c’était ce qu’il voulait, elle le savait bien, fallait juste s’en convaincre assez longtemps pour sortir de là.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 2:48

i can't make you love me
Logan & Joy


C'était impossible, comme situation. Il aurait du refuser, ou peut-être lui demander de ne venir que le lendemain, qu'il prenne le temps de tout balancer dans un sac, il n'aurait eu qu'à ouvrir la porte, lui coller le sac dans les mains et refermer. Moins d'une minute et tout aurait été réglé. Mais au lieu de ça, il devait la regarder et essayer de trouver des choses à dire pour rendre le tout plus supportable. Et elle devrait s'éterniser encore assez pour récupérer ses affaires, il allait finir par craquer et lui dire combien elle lui manquait. Il allait tout foutre en l'air alors que tout se passait plutôt bien jusque là. Loin des yeux, loin du cœur, c'était facile. Pas tout à fait vrai, mais facile.

Elle proposa d'aller chercher ses affaires et tout ce qu'il trouva à faire en retour fut de lui offrir à boire. Comme si ça allait arranger leurs affaires. Plus elle restait, plus il prenait le risque de tout gâcher, encore. Et il fut assez surpris qu'elle accepte, demandant de l'eau. La logique aurait voulu qu'elle refuse, qu'elle se sente aussi mal à l'aise que lui, mais non. Alors, sans trop réfléchir, il répondit par un simple d'accord et resta planté là, au milieu du couloir, sans faire le moindre geste pour lui apporter son verre d'eau. Heureusement, Joy revint à la charge avec ses affaires et Logan sembla retrouver un peu de vie.

« Euh, oui, attends. » Il lui tourna le dos assez longtemps pour ouvrir un placard dans l'entrée et en sortir un sac de sport, retirant ses propres vêtements, qu'il garda à la main en lui tendant le sac. « Tiens. » Il serait cent fois trop grand pour ce qu'elle avait à récupérer là-haut, mais bon, ce n'était qu'un détail. Cela dit, il avait une étrange capacité à se focaliser sur les détails là tout de suite et il alla même jusqu'à se dire qu'il faudrait qu'il se rachète un sac, puisqu'il semblait peu probable qu'elle lui rende celui-là un jour. Et ça n'avait vraiment aucune importance, alors aucune raison d'y penser plus longtemps.

« Tu peux monter, si tu veux, je te sers ton verre. »

De toute manière, elle connaissait assez bien la maison et elle saurait retrouver son tiroir sans mal. Et puis, il n'avait vraiment rien à lui cacher, à part une pile de linge sale s'étalant un peu partout sur le chemin. Il attendit quand même de la voir disparaître pour aller jusqu'à la cuisine. Il posa ses vêtements sur le comptoir, au-dessus des boites de pizza et chercha un verre propre. Ce fut un peu moins difficile que ne le laissait présager la pile de vaisselle sale dans la cuisine, mais puisque sa consommation de liquide se résumait pas mal à des bières en ce moment, il utilisait assez peu de verres. Une fois le verre rempli, Logan se retrouva seul dans sa cuisine, sans rien à faire pour s'occuper l'esprit une seconde et il regarda autour de lui, réalisant enfin à quel point il se laissait totalement aller en ce moment. Lisa n'était même pas venue lui rendre visite le week-end dernier, il n'avait donc eu aucune raison de se forcer à ranger et c'était pitoyable. Alors, en attendant que Joy lui fasse l'honneur de sa présence, il posa le verre plein sur le comptoir et commença à ranger, méthodiquement, ramassant tous les vêtements qui traînaient pour les balancer sans trop de soins dans la buanderie et rien que ça donnait déjà un peu plus d'air frais à l'endroit.

Il ne s'inquiétait même pas à l'idée qu'elle passe du temps toute seule dans sa chambre, ce qui constituait en un immense changement pour lui. Après tout, elle pouvait ouvrir n'importe quel tiroir, fouiller n'importe où et... Il n'en avait rien à faire. Tout ce qui lui importait en ce moment, c'était de rester occupé, pour éviter de se mettre à regretter son choix. Il avait pris la bonne décision, ça ne se voyait pas encore pour le moment, mais très vite tout rentrerait dans l'ordre. Il finirait par rencontrer quelqu'un qu'il ne passerait pas son temps à comparer à Joy, il aurait la vie qu'il avait toujours voulu et la petite rouquine qui avait tellement chamboulé son monde ne serait plus qu'un vieux souvenir.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 3:37

I can`t make you love me
Logan & Joy


Sérieusement, elle n’avait jamais été aussi mal à l’aise avec lui. Même quand elle c’était éveillée pour la première fois à ses côtés, la gueule de bois, jamais elle n’avait été aussi… peu à sa place. Il y avait une sorte de tension entre eux, elle voulait se débarrasser de lui, lui aussi. C’était d’une évidence. Alors aussi bien tout faire cela très rapidement. Sauf que le problème, c’était qu’elle n’avait pas totalement envie de s’en débarrasser et qu’il lui offrait la chance de rester. Elle était bien dans cette maison, elle arrivait à oublier tellement facilement qu’il l’avait largué comme une merde. Donc ouais, elle allait tenter de se raccrocher à sa et de parler de son tiroir à vider. C’était le mieux à faire. Elle l’avait observé lui donner un sac. Ce n’était pas ce qu’elle envisageait. Elle pensait plus à quelque chose de jetable… parce que garder un souvenir de lui, ce n’était clairement pas une bonne idée, à ça non. Elle se promit donc de déposer le sac vide sur son porche à la première occasion. Elle ne sonnerait pas, ne toquerait pas et s’assurerait qu’il soit absent pour le faire. Il le verrait en rentrant et tout serait fini pour de bon. Tout en prenant le sac, elle laissa tomber un simple :

-Merci.

Elle pourrait peut-être vider le sac dans sa voiture et lui ramener toute seule. C’était peut-être une bonne idée. Il lui avait finalement dit de monter et qu’il lui servirait son verre d’eau. Elle hocha la tête avant de s’éloigner de lui. Elle expira un bon coup avant de monter l’escalier. Elle se sentait beaucoup mieux le plus loin possible de lui. Comment est-ce qu’elle allait lui balancer la nouvelle et se sauver ensuite? Le mieux, c’était d’être près de la porte. Comme ça, elle pourrait lui dire, ouvrir et se barrer toute suite après. Encore plus s’il s’énervait ou qu’il commençait à dire des bêtises. Elle était prête à tout pour s’en sortir sans crise.

Le chemin vers la chambre ne fut pas plus propre que le restant de la maison. Il avait foutu tout ce bordel en moins d’une semaine ? C’était presque qu’impossible, même pour lui. Donc, qu’est-ce qu’elle devait en dire? Elle n'en savait trop rien. Elle chercha finalement à se concentrer sur son but : vider son tiroir. Elle le fit rapidement, elle n’avait rien dans cette maison. Logan ne lui avait jamais donné réellement le droit d’exister et elle s’en rendait bien compte. Il n’était pas prêt à ça, c’était ce qu’elle c’était dit, mais finalement… il ne voulait simplement pas d’elle. Elle ne pouvait pas le forcer à l’aimer, alors aussi bien dire adieu à son bonheur.

Elle ferma finalement le sac, laissant un tiroir complètement vide à Logan. Avec tout le bordel ambiant, elle ne l’imaginait pas réellement le remplir de sitôt, mais bon. Elle ne s’attarda pas dans la pièce. Ça lui aurait fait plus de mal qu’autre chose de toute façon. Elle quitta donc la pièce pour descendre, elle voyait le verre d’eau, mais… ne s’en approcha pas. En fait, maintenant qu’elle posait ses yeux de nouveau sur la pièce, elle eut l’impression qu’il avait rangée. Il allait clairement l’oublier et s’en sortir. C’était lui le mieux placer des deux dans tout ça.

-Hm, j’ai tout, je vais partir finalement, je… bye Logan.

Non, sincèrement, elle ne pouvait pas rester là. Elle ne pouvait pas tout simplement le regarder dans les yeux et lui dire ce qu’elle vivait. Elle préférait de lui tout lui cacher. C’était même mieux pour lui. Elle lui avait tourné le dos, se dirigeant vers la porte, déposant sa main sur la poignée, la tournant même, mais… elle c’était arrêtée. Elle ferma les yeux quelques secondes, très fort. Elle manquait de courage, mais fallait le faire. Elle n’y arriverait jamais. Elle se retourna vers lui. Il existait, il était trop près. Il l’écouterait et elle paniquait déjà bien assez comme ça.

-Je… c’est clairement la dernière chose que tu aurais eu envie d’entendre venant de moi et je sais que j’ai merdé toute seule sur ce coup et je te demanderai rien, mais…

Elle n’oserait jamais finir cette phrase, elle n’y arriverait jamais. Elle allait mourir avant de lui dire. Son cœur allait exploser, sa poitrine, elle n’arrivait même plus à savoir si elle respirait ou pas. C’était la pire sensation du monde, elle n’allait pas survivre à tout ça, voilà. Pourtant, le fallait bien avant de mourir.

-Je serais la pire des personnes de rien te dire non plus… donc… je… hm…

Elle se passa une main dans les cheveux, elle regardait absolument partout sauf lui, elle ne comptait pas le regarder. Elle ne pouvait pas le faire. Elle ne pouvait pas, sauf qu’elle laissa tomber, sur un ton beaucoup trop bas…

-Je suis enceinte. Désolé.

Voilà, elle lui avait tout dit. Elle pouvait maintenant se retourner, ouvrir cette porte et ce sauver. C’était exactement les étapes de son plan d’évasion. Elle ne pouvait pas rester dans cette maison une seconde de plus. Elle ne voulait même pas savoir comment il le prendrait. Elle s’en fichait, maintenant il savait, elle pouvait donc retourner vivre à Détroit avec ses parents. Elle terminerait ses études et ensuite tout reviendrait dans l’ordre. Tout serait chaotique, mais elle s’en fichait. Elle le ferait quand même.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 4:00

i can't make you love me
Logan & Joy


Il avait à peine eu le temps de remettre un semblant d'ordre que la marche dans l'escalier craqua de nouveau, le faisant presque sursauter. En même temps, elle ne possédait pas grand chose ici, à tel point qu'elle aurait largement pu se contenter de laisser tout ça chez lui, honnêtement. Il était même assez certain que c'était exactement ce qu'elle comptait faire avant de recevoir ce texto un peu plus tôt dans la journée. Assez pour avoir envisagé plusieurs fois de vider le tiroir et de se débarrasser de ses affaires d'une manière ou d'une autre, mais tout était resté parfaitement en place pendant deux semaines, il n'avait même pas retiré sa brosse à dent du verre dans la salle de bain...

Détail qui aurait sans doute du le faire réfléchir un peu, mais aussitôt que Joy débarqua devant lui, il cessa de penser de manière cohérente. Le bar les séparait, elle dans le couloir, lui toujours dans sa cuisine et il reposa l'assiette qu'il s'apprêtait à empiler sur d'autres pour la regarder. C'était la partie la plus compliquée, le moment où elle n'avait plus aucune excuse valable de rester ici et où ils devraient soit parler, soit se dire au revoir. Et de tout son cœur, Logan aurait voulu qu'il y ait une troisième solution, car aucune des deux premières ne lui convenait vraiment. Il savait qu'il devait dire quelque chose, pourtant, et il comptait bien le faire avant que Joy ne l'en empêche, annonçant qu'elle avait tout et qu'elle allait y aller.

Et elle s'était éloignée, le laissant les bras ballants, muet. Il n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait dire, mais il eut quand même envie de la retenir et il fonça dans le couloir à sa suite alors qu'elle tournait déjà la poignée de la porte d'entrée.

« Attends... »

Il lui disait tout le temps ça, ou en tout cas, c'était l'impression qu'il avait. Elle lui avait posé la question clairement, pourtant : était-il sûr de lui ? Et il avait cru que oui, mais maintenant, il ne voulait pas qu'elle s'en aille. Pas comme ça. Elle se retourna finalement, sans ouvrir la porte. Les épaules de Logan s'abaissèrent une seconde, témoignant de son soulagement. Il ne savait pas quoi dire de plus pour la faire rester, pour justifier même de l'avoir retenu, mais au moins, elle était toujours là.

Et elle se mit à parler. Logan ne comprenait absolument rien à ce qu'elle disait, mais il écoutait patiemment, sans perdre son malaise. Qu'est-ce qu'elle racontait, sérieusement ? Il n'y pigeait rien, mais il n'essayait pas de la couper, tant qu'elle parlait, elle restait et c'était ce qu'il voulait. Alors, autant qu'elle continue jusqu'à ce qu'il arrive à connecter tous les points et qu'il trouve une réponse appropriée. Enfin, la sentence tomba, sans que l'homme n'ait besoin de faire le moindre travail d'investigation.

Les yeux grands ouverts, il l'observa un instant, jusqu'à ce qu'elle se retourne de nouveau. Quoi ?! Non, il devait avoir mal compris, tout simplement. Il voulait tellement la retenir qu'il s'imaginait des choses, tout simplement. Ça ne pouvait pas être vrai, elle ne pouvait pas...

« Quoi ? » C'était impossible, totalement impossible. « Qu'est-ce que tu racontes ? Tu peux pas être enceinte, tu... Tu prends la pilule. » C'était totalement logique. Ils avaient parlé de ça dès le premier soir, c'était la raison pour laquelle ils ne s'étaient jamais protégés pendant tout ce temps. Parce que ce genre de truc ne pouvait pas arriver. D'accord, ça ne devait pas être fiable à 100%, mais... Sans s'en rendre vraiment compte, Logan recula d'un pas, prenant appui contre le mur à sa gauche. Il se sentait totalement sonné. C'était impossible. Et elle lui annonçait ça, comme ça... Juste avant d'essayer de prendre la fuite. En fait, elle pouvait aussi bien partir maintenant qu'il ne l'aurait même pas remarqué. Il regardait dans le vide, sur le sol devant la porte. C'était... Non.

« Je... Oh mon Dieu. J'crois qu'il me faut un verre. »
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 4:33

I can`t make you love me
Logan & Joy


Elle lui avait tout balancé à la gueule. Non sérieusement, elle aurait surement dû le faire de façon plus posé, elle aurait dû être plus cohérente, plus… gentille!? Mais elle n’y arrivait pas. Elle lui déballa donc tout ce qu’elle avait à dire, d’un coup. Un peu comme lui quand il l’avait largué. Voilà, les comptes étaient remis à zéro. Maintenant qu’elle lui avait tout dit, elle osa le regarder un peu. Il avait tenté de la retenir avant qu’elle ne lui déballe tout, ça comptait non? Non. Fallait rester forte, il était certain de son coup, elle n’offrait pas de seconde chance, surtout pas pour des raisons aussi absurdes. Surtout que maintenant, il comprendrait surement son erreur. S’il avait essayé, elle serait toujours enceinte maintenant et il aurait tout pour lui. Une petite-amie, un bébé en route, tout, mais il avait préféré abandonner avant même d’essayer et maintenant, il n’avait plus rien. C’était très bien comme ça. Elle y avait laissé des plumes, mais il était le pire dans tout ça non?

Maintenant, il savait et il ne l’avait pas retenu. Elle c’était retournée, elle avait encore saisit cette stupide poignée de porte et pourtant, il parla. Il demandait des explications, un peu comme elle. Alors, elle soupira, se retournant pour le regarder quand il finissait par réellement réaliser, il voulait boire et ce n’était clairement pas pour fêter. Donc, des explications.

-Je sais, du coup… j’y ai pas réellement pensée. Sauf que j’en ai surement manqué quelques-unes ici et là. Je sais pas trop, mais j’ai manqué de pilule et puisque mon dossier est encore à Détroit… c’est pas une qui m’inquiétait, mais le mal est fait.

Oui bon, elle parlait d’une, mais sa mère l’accusait d’en avoir sauté quelques une dans le mois puisqu’il lui restait encore des pullules quand son paquet aurait dû être terminé. Ceci étant dit… elle comptait bien en rajouter un peu, juste… clarifier les choses.

-Mais ça va, comme je t’ai dit, c’est moi qui ai merdé, j’assume pleinement. Je termine ma session ici et je retourne à Détroit, mes parents vont m’aider à terminer mes études et ensuite je m’adapterai. Ça ne change rien pour toi. C’était juste… mieux que tu saches maintenant. Pas que tu l’apprennes plus tard ou jamais…

Parce que bon, avoir une gamine de vingt ans qui se pointe à votre porte en mode « Salut papa, on ne se connait pas, mais maman a dit que je peux. » ce n’était pas la meilleure des techniques. Au moins, maintenant, si ça arrivait, il ne ferait pas une drôle de tête en arrivant. Elle refusait toujours l’idée même d’avoir une relation avec lui, il l’avait quitté et elle lui avait demandé s’il était certain, c’était le cas, maintenant tout le monde avançait.

-Encore désolé.

Voilà, il savait, il comprenait et elle c’était excusée. Elle avait tout fait ce qu’il y avait en son pouvoir pour le moment, alors… aussi bien se barrer non? Oui, totalement. C’était la meilleure idée du monde.

-Du coup, tu sais tout… je ne vais pas m’imposer plus longtemps. Envoie-moi un message texte si y a quelque chose. Mais tout ira bien pour moi, ne t’inquiète pas. J’essayerai de te ramener ton sac.

Et là, elle y arriva. Elle se retourna et ouvrit réellement la porte. Elle pouvait voir l’extérieur, elle survivrait. Elle avait besoin d’air, elle avait besoin de distance. Si elle partait maintenant, elle ne reviendrait jamais. Elle le laisserait en paix et elle partirait loin. Mettre de la distance entre eux était une excellente idée. Excellente pour elle en tout cas.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 5:01

i can't make you love me
Logan & Joy


Tout ça pour ça. C'était formidable, vraiment. Il avait fait quelque chose de stupide pour éviter de mettre Joy dans une situation difficile et même comme ça, ce qu'il craignait arrivait. Au moins cette fois, Logan avait réussi à exprimer sa surprise par des mots, c'était déjà énorme. Il se sentait tellement... Secoué. Elle venait de lui lâcher une bombe, ça laissait des traces. Et il n'avait même pas le temps de réaliser ce qui se passait que la jeune femme reprenait, tentant probablement de lui expliquer. Il avait relevé les yeux vers elle, essayant de suivre, sans succès. Elle parlait de sa pilule, d'en avoir oublié une ou peu importe... Ce n'était que des mots, un bruit de fond, mais en surface, la seule chose que Logan entendait encore restait « Je suis enceinte. »

Quelle ironie. Si Dieu il y avait, Il avait un sacré sens de l'humour. Et comme si ça ne suffisait pas, elle parlait de Détroit, de ses parents. Il n'était pas certain d'avoir tout suivi, mais ces deux mots suffirent à faire circuler son sang d'un seul coup. Il était accablé, incapable de dire un mot, d'assimiler toutes ces informations en même temps. Elle voulait partir, là-bas ? S'il n'avait pas été à ce point abattu, il aurait sans doute eu la force d'en rire. Juliet lui avait fait le même coup, exactement. Et il était absolument hors de question qu'il se laisse faire cette fois. On ne lui enlèverait pas encore un enfant de cette façon. Il finirait par avoir cette ville en horreur, sérieusement...

Et elle était tellement... Il avait envie de hurler. C'était n'importe quoi. Elle l'acheva une fois pour toute en ouvrant la porte pour de bon. Faire tout ce chemin pour lui annoncer ça et disparaître sans même prendre le temps d'en parler... C'était quoi, ce délire ? Sa vengeance ? Mais il ne s'agissait pas de la même chose, là. Entre une relation consentie entre deux adultes et l'avenir d'un enfant, il y avait un pas immense et la réaction de Joy ne faisait vraiment que confirmer ce que Logan craignait. Elle ne se rendait pas compte, tout ça c'était une vaste blague pour elle et elle manquait clairement de maturité sur ce coup.

« Où est-ce que tu vas ? Tu te fous de moi, là ? » demanda-t-il en se redressant, la suivant de près à l'extérieur. « T'as pas le droit de venir me dire ça et de te tirer sans me laisser une chance de réagir. »

Oh, elle pouvait lui en vouloir autant qu'elle le voulait pour ce qu'il avait fait. Mais il ne s'agissait pas d'eux, là. Il n'en avait vraiment plus rien à faire de leur couple en ce moment. Mais il était hors de question qu'elle le prive de son enfant comme ça. Pas encore. Il ne s'était pas assez battu pour Lisa, mais cette fois, il le ferait. Il tendit la main, dans l'espoir de la rattraper par le bras, mais se ravisa à la dernière seconde. Il ne voulait pas lui faire mal et elle l'avait assez énervé pour qu'il ne contrôle pas vraiment sa force. Il aurait la réaction qu'il fallait, un minimum en tout cas et commencer par de la violence physique, même involontaire, ça n'aiderait pas son cas.

« Reste ici. Il faut qu'on en parle, tu peux pas partir comme ça. »
Il ne criait même pas, il criait assez rarement au final, mais il était hors de lui et complètement ailleurs. Tout allait de travers et l'idée d'une Juliet numéro deux le paniquait totalement. Elle n'avait pas le droit de lui faire ça, il devait bien avoir des droits, non ? Si elle voulait jouer à ça, il ferait le nécessaire. Entre une étudiante dans la vingtaine et un homme de plus de trente ans avec un boulot et une maison, il avait ses chances face à la loi, pas vrai ? Il n'avait aucune envie d'en arriver là, il préférait largement qu'elle accepte d'en parler avec lui et qu'ils arrivent à un accord, mais si elle refusait de rester maintenant, il n'aurait pas le choix.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 19:52

I can`t make you love me
Logan & Joy


Non, elle ne réagissait pas de la meilleure des façons. Elle le savait, elle le comprenait, mais rien n’empêchait de le faire quand même. Elle allait exploser à rester là, face à lui. Elle voulait juste se barrer. Maintenant, il savait, elle était enceinte, elle lui avait dit. Comme ça, quand elle serait prête, elle pourrait revenir vers lui pour en discuter, une fois que, peut-être, elle aurait remis sa vie à jour. Qu’elle n’ait plus autant de crainte face à la suite des choses. Il n’avait rien pour l’aider avec tout ça. Il allait juste en rajouter avec des exigences, elle le savait. Alors pourquoi en discuter? Pourtant, il ne la laissait pas partir, il la suivait à l’extérieur, alors, elle s’arrêta. Faire une scène monstre dans un voisinage qu’elle ne connaissait pas trop… ce n’était pas vraiment son genre. Il n’était pas content, elle le comprenait, mais elle continuait quand même de se sentir affreusement mal. Sérieusement, elle n’aurait pas dû lui dire. Elle aurait dû attendre quelques mois. Elle aurait eu le temps de se faire à l’idée et elle aurait pu avoir la discussion qu’il voulait déjà avoir. Il voulait vraiment discuter, il ne criait pas, il n’était même pas brusque et il avait tous les droits de l’exiger. Pourtant, elle avait aussi tous les droits de refuser, non? Elle n’allait jamais s’en sortir avec tout ça.

-Je sais que je peux pas, mais… je peux pas rester non plus Logan. J’aurais pas dû, mais j’avais des sentiments pour toi, alors c’est assez difficile à gérer en ce moment.

Elle avait dit sa phrase, luttant contre l’envie de reculer. Elle ne bougeait pas, ne le regardant pas vraiment. Elle avait les larmes aux yeux, déjà. Elle ne savait pas comment expliquer, comment dire ce qu’elle pensait et elle se rappela qu’elle n’avait plus rien à perdre. Il avait beau être important pour elle, elle avait beau l’aimer encore, ils n’avaient plus de relation à entretenir, alors aussi bien dire ce qu’elle pensait réellement. Comme ça, il comprendrait peut-être.

-Là, toute suite, j’ai l’impression d’avoir foutu ma vie en l’air Logan. La monoparentalité, les gardes partagées, ce n’était absolument pas dans mes objectifs de vie. Je voulais un truc à deux, une relation. Je voulais une famille. On est séparé depuis deux semaines et je me démerde avec tout ça depuis. J’ai même pas eu le temps de réaliser ce que je perdais que je me suis retrouvée à perdre ma bourse, à devoir arrêter la gym et le cheerleading. Je vais finir par perdre mon job et je sais même pas comment je vais finir ma session ici. J’ai tellement de truc à gérer maintenant, que non, j’ai pas envie de parler d’avenir ok? Je peux pas, je panique totalement Logan. Si t’en rajoute je ne m’en sortirai pas.

Elle n’avait pas levé le ton, mais elle pleurait maintenant. Elle ne savait pas trop quand elle avait commencé à pleurer durant son monologue, mais au moins il était au courant. Non, ce n’était pas tout rose, elle allait s’en sortir. Elle s’en sortait toujours, mais pas maintenant, pas dans l’immédiat. Là, elle devait simplement s’assurer de pouvoir terminer sa session. Ensuite, le déménagement et après, elle gérerait une garde partagée quelconque.

-J’ai juste besoin d’un peu de temps pour planifier ma vie, après ça ira. Promit.

Elle se passa une main tremblante dans les cheveux. Elle allait exploser tellement elle ne se sentait pas bien. Elle ne pouvait pas rester là, devant l’homme qu’elle aimait pour simplement se faire dire à quel point elle serait une mauvaise mère parce qu’elle était jeune. Elle n’avait pas envie de l’entendre lui dire qu’il ferait un meilleur parent qu’elle. Elle n’allait pas supporter grand-chose en fait. Alors, aussi bien reporter la discussion non? Il n’avait rien de positif à lui offrir, alors à ce point… elle était mieux de l’éviter.


Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 20:33

i can't make you love me
Logan & Joy


Tout était en train de partir en vrille et très honnêtement, Logan ne l'avait pas vu venir. Il se doutait que ce moment serait difficile, aussi bien pour l'un que pour l'autre, mais là, ça allait vraiment au-delà de tout ce qu'il s'était imaginé. Et il n'avait pas envie de se planter encore une fois. Qu'il s'agisse de leur relation, il assumait l'idée d'être un abruti fini qui faisait toujours n'importe quoi, c'était un problème, mais d'une manière ou d'une autre ça pouvait se régler. Mais là, l'enjeu était différent. Et la manière dont Joy venait d'agir n'aidait vraiment pas, en fait, elle avait réussi à le faire passer en deux secondes de l'abattement total à la panique pure et simple. Il était déjà passé par là, il connaissait le pire scénario possible pour l'avoir déjà vécu et elle se pointait à sa porte pour lui sortir le même discours que Juliet lui avait balancé dix ans plus tôt. C'était même pire, parce que c'était fois, il avait rompu avec elle, lui laissant donc plus d'occasion que nécessaire de s'imaginer qu'il ne voudrait pas vivre ça avec elle.

Logan avait bien conscience de tout ça et de ce qu'il aurait du faire cette fois pour arranger les choses, mais elle l'avait perdu en parlant de Détroit et au lieu d'essayer de calmer le jeu de manière efficace, il commençait déjà à envisager le pire scénario possible, histoire de se tenir prêt cette fois. Il essayait quand même de lui parler calmement, de l'inciter à retourner à l'intérieur plutôt que de se donner en spectacle devant ses voisins. Il aurait sûrement pu lui laisser plus de temps, s'en laisser à lui aussi pour avaler la pilule, mais il craignait beaucoup trop qu'en la laissant filer maintenant, elle retourne chez ses parents sans rien lui dire et qu'il ne puisse plus jamais lui parler sans qu'ils ne soient présents. Et vu son expérience avec le père de Juliet, il préférait éviter d'en arriver là.

Heureusement, Joy s'était arrêtée et retournée vers lui et elle n'avait pas encore pris la fuite. Elle s'était mise à pleurer en essayant de lui expliquer à quel point tout ça était horrible pour elle et ça ne lui faisait pas plaisir, mais il préférait gérer les larmes que les cris et la fuite pour le coup. Il la laissa finir, vider son sac, essayant de se calmer lui-même et avança d'un pas quand elle eut terminé.

« Qui a dit que tu aurais à faire ça toute seule ? Je suis là, Joy, je sais que j'ai merdé et que tu m'en veux à mort en ce moment, que j'ai gâché ta vie, et c'était exactement ce que je cherchais à éviter la dernière fois. Je suis désolé. Mais... On peut trouver une solution. Laisse-moi une chance. »

Il ne l'obligerait pas à se remettre avec lui si elle ne le voulait pas, il se souvenait très bien de ce qu'elle lui avait dit dans ce café, mais ça ne les empêchait pas de trouver un accord, une solution quelconque sans qu'elle ne disparaisse à l'autre bout du monde avec son gosse. Il y avait encore tout un tas de possibilité qu'ils n'avaient pas pris le temps d'envisager et il comptait bien les lui soumettre toutes. Mais s'ils pouvaient faire ça à l'intérieur au lieu de s'offrir aux regards des curieux, et qu'elle lui laissait le temps d'accuser le choc, tout pourrait s'arranger, non ?

« On est pas obligé de parler de l'avenir, j'crois qu'on en a encore beaucoup de choses à régler dans le présent, mais je peux pas te laisser partir maintenant, je... Rentre avec moi, s'il te plaît.  »
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 23:18

I can`t make you love me
Logan & Joy


Voilà. Elle n’en pouvait plus. Elle avait tenté de fuir, elle avait tenté de garder la tête haute, donner l’impression qu’elle gérait, que tout irait bien, mais il insistait pour qu’elle reste. Il ne trouvait pas son comportement adéquat et il avait surement raison. Alors, elle lui déballa tout ce qu’elle pensait, tout ce qu’elle ressentait sur le moment. Comme ça, il avancerait en connaissance de cause. Donc, en ce moment, lui parler n’était pas la meilleure des idées. Elle était totalement paniquée, elle ne pouvait pas gérer toute seule, mais elle ne pouvait pas non plus le faire à deux. Pas avec lui. Elle ne pourrait pas vivre avec lui pour ensuite le voir tomber amoureux et tenir la chandelle. Elle ne pouvait pas vivre ça, jamais. Elle en était certaine. Il n’avait jamais été réellement ami, le sexe avait toujours été présent, ensuite était venu les sentiments. Alors, elle ne savait pas ce qu’elle voulait, elle ne savait pas ce qu’il voulait lui demander, lui imposer, ais elle ne s’en sentait pas la force maintenant. Elle lui demandait un peu de temps, ce n’était pas trop demandé non? Elle n’en avait pas l’impression et même si elle aurait voulu penser autrement, elle en aurait été bien incapable. Déjà qu’elle pleurait, elle ne pouvait pas faire mieux.

Il s’avança finalement vers elle, un peu. Elle l’écouta, mais n’avait pas l’impression de comprendre toutes les implications de sa phrase. Déjà, il n’avait pas gâché sa vie, c’était elle la fautive. Il parlait de solution, mais… elle n’en voyait aucune. Lui laisser une chance, ça, elle pouvait. Mais il avait tort sur un truc. Elle ne lui en voulait pas à mort, loin de là. Elle aurait voulu corriger, mais il enchaina. Elle n’était pas très douée en ce moment avec lui, pourtant, il arrivait à la rassurer et ses larmes se tarirent légèrement. Elle essuya sa joue d’un revers de main. Il proposait de ne pas parler de l’avenir, mais bien du présent. Ça, elle pouvait peut-être le faire, même si elle ne savait pas trop ce que ça impliquait d’en parler avec lui. Il était quand même la personne la plus importante pour lui dans le moment, alors aussi bien s’en permettre un peu et discuter avec lui. Peut-être qu’il trouverait des meilleurs solutions qu’elle. De toute façon, il ne comptait pas la laisser partir maintenant, il voulait qu’elle rentre avec lui. Elle le pouvait bien. Elle pouvait le laisser parler et dans le pire des cas, elle partirait ensuite, mais… pas en vitesse. Elle pourrait le faire d’un commun accord. L’idée lui plaisait bien, alors, tout en essuyant son autre jour, elle murmura un simple :

-D’accord. Je vais rester un peu.

Elle acceptait donc à rester. S’avançant vers lui, passant tout près pour le dépasser et retourner à l’intérieur de la maison. Elle avait fini par déposer le sac de sport de Logan dans son coin à elle, plus par habitude qu’autre chose. Elle ne savait pas ce qu’il voulait dire, ni comment il voulait le dire, mais elle pouvait au moins commencer par écouter. Elle avait déjà tellement parlé, elle pouvait se donner congé un peu non?
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 20 Sep - 23:59

i can't make you love me
Logan & Joy


C'était loin d'être facile et compte tenu des circonstances, Logan faisait de son mieux. Tout le temps et les larmes qu'ils auraient économisé s'il avait su ce qui se passait, deux semaines plus tôt... Mais il n'en savait rien à ce moment et il fallait assumer maintenant, supporter la situation comme elle venait. Il avait essayé une énième fois de retenir Joy, la suppliant presque de rester pour prendre le temps de discuter, au moins un peu. Il y avait peu de chances que leurs problèmes ne s'arrangent totalement en une seule soirée, mais s'ils pouvaient déjà s'occuper de tirer un trait sur certains... Et qu'elle repensait à l'idée de rester au lieu de s'enfuir à Détroit, il saurait s'en contenter pour ce soir.

Elle finit par accepter de rester un peu et le dépassa pour retourner dans la maison. Soulagé, Logan la suivit, refermant la porte derrière eux, pour la dernière fois de la soirée espérait-il et il alla jusqu'au salon, farfouilla quelques secondes dans un placard pour en sortir une bouteille de rhum et en avaler une gorgée. Non, il ne plaisantait pas tout à l'heure, il avait vraiment besoin d'un verre. Toute cette soirée avait été trop intense et elle était loin d'être terminée. Il avait réellement besoin d'un petit remontant et il n'allait pas s'en priver. Il se garda bien d'en proposer autant à Joy, cependant et rangea la bouteille immédiatement après l'avoir refermé, venant ensuite s'asseoir sur la table basse pour faire face à la jeune femme.

Il voulait parler et le moment semblait venu... Pourtant, Logan se contenta d'abord de pousser un long soupir, passant une main dans ses cheveux. Ils allaient avoir un bébé... S'il s'était attendu à ça. C'était exactement ce qu'il avait voulu et malheureusement, ça n'avait pas tellement l'air d'être une bonne nouvelle. Il consentit quand même à relever les yeux vers Joy et à tenter un sourire pas très convaincant.

« Je suis vraiment désolé... » murmura-t-il piteusement. « Si j'avais su que t'étais enceinte, j'aurais jamais fait ça, tu sais. » Il n'avait fait que lui briser le cœur et pourquoi ? Pour en arriver à ce qu'elle doive quand même abandonner une bonne partie de sa vie à cause de lui et ils étaient maintenant tous les deux malheureux. Enfin, peut-être que tout n'était pas encore terminé et qu'il pouvait rattraper sa connerie d'une manière ou d'une autre.

« Et si tu venais vivre ici ? » demanda-t-il de but en blanc. « Je comprendrais si tu me détestes, mais si tu perds ta bourse d'étude et que tu dois quand même finir ton année ici, ce serait pas plus mal, non ? T'auras déjà un loyer en moins à payer et tu pourras te concentrer sur tes études et sur toi, je m'occuperais de tout le reste. » Bon, ce ne serait peut-être pas facile pour eux de cohabiter dans ces circonstances, encore moins pour Logan de faire de la place chez lui pour quelqu'un d'autre, mais il y arriverait. C'était une bonne idée, non ? Et ça leur laisserait du temps pour trouver une solution pour la suite. Peut-être même... « Ça nous laisserait du temps pour la suite. Pour... J'en sais rien, trouver une solution. »
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 21 Sep - 0:27

I can`t make you love me
Logan & Joy


Cette journée n’avait pas bien commencé et elle n’était pas certaine de savoir si elle pourrait bien se finir. Elle n’avait rien demandé, elle voulait simplement qu’il sache et ensuite, elle ferait le reste toute seule. Sauf qu’il n’était pas d’accord avec cette idée. Alors, si elle devait rester, elle le ferait au moins pour mettre la situation à plat. Elle partirait ensuite et elle aviserait selon ce qu’il proposerait. Elle était finalement rentrée, s’assoyant dans le canapé pour l’observer prendre une gorgée de rhum. Elle, elle n’avait pas le droit de faire ça, pas pendant neuf mois. Plus si on comptait l’allaitement. Ça ne lui dérangeait pas tant que ça, juste que… tout était tellement compliqué maintenant.

Elle l’écouta sagement. Elle ne comprenait même pas pourquoi il disait ça. En fait, c’était assez frustrant de l’entendre dire qu’il ne l’aurait pas largué à savoir qu’elle était enceinte. Bah, trop tard, s’il ne l’aimait pas assez pour l’attendre… ça n’aurait pas réellement fait long feu après. Elle ne répondit rien à cela, se passant simplement une main dans les cheveux, assez mal à l’aise. Il avait fait le con, oui, mais il y avait une bonne raison à tout dans la vie non? Peut-être qu’il leur épargnait un mariage malheureux, elle n’en savait rien.

Son regard se fixa soudainement sur lui à l’entente du reste. Vivre avec lui? Il comprenait ses problèmes à elle, alors il lui offrait une porte de sortie. Elle n’aurait pas à se presser, elle n’aurait que les cours à payer et lui, il s’arrangerait avec tout le reste. C’était gentil. Impossible, mais gentil. Il avait quand même raison sur son dernier point, ça leur offrirait un peu de temps pour aviser la suite des choses. Elle comprenait, mais…. Elle ne pouvait pas accepter. C’était impossible, mais au lieu de simplement refuser… aussi bien expliquer un peu. Elle soupira donc, cherchant ses mots.

-C’est impossible pour moi Logan. Je ne peux pas vivre en colocation avec quelqu’un avec qui je voulais tellement plus. J’arriverai pas à être juste ton amie, je le sais. Et il se passera quoi quand tu trouveras enfin la femme idéale, celle de ton âge que tu voulais tant, hm? Tu lui expliqueras comment ? J’ai pas envie d’assister à ça. Je peux pas.

Sérieusement, elle ne se voyait pas imposer à Logan de vivre un jour avec sa nouvelle copine et son ex avec qui il avait eu un gamin et qu’il faisait vivre. Ça serait clairement insupportable pour elle en tant qu’ex, mais aussi pour l’autre en tant que copine du moment. Elle n’arriverait pas à tourner la page tant qu’il serait là et elle aurait besoin de tourner la page. Elle ne pouvait pas mettre sa vie à pause aussi longtemps juste pour qu’il vive son besoin de paternité. Elle avait aussi une vie à vivre et si ça impliquait de retrouver l’amour, elle devrait s’y mettre un jour. Si elle trouvait un mec de son âge… elle pourrait le ramener à la maison? Sérieusement? Elle en doutait fortement, alors non, elle n’allait pas accepter l’idée aussi facilement, c’était juste hors de question.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 21 Sep - 1:00

i can't make you love me
Logan & Joy


Bon, d'accord, il y avait assez peu de chances pour que Joy accepte sa proposition, mais c'était plutôt censé, comme solution. Des frais en moins pour elle, une occasion de lui prouver qu'il pourrait s'occuper d'elle sans mal et une chance de la retenir pour qu'elle n'aille pas finir sa grossesse à plus de dix heures de lui. De toute façon, puisqu'elle avait déjà décidé de partir, il n'avait pas grand chose de plus à perdre en lui proposant ça.

Et bien sûr, comme il s'y attendait, elle refusa. Logan baissa les yeux, cachant son visage dans ses mains l'espace d'une seconde tandis que Joy lui expliquait tranquillement qu'elle ne pourrait jamais vivre avec lui et que ce serait un gros bordel quand il trouverait enfin la femme hypothétique dont il avait fait l'erreur de lui parler lors de leur rupture.

Et elle avait raison. Vivre ensemble s'ils continuaient leurs vies chacun de leur côté, ce serait vraiment impossible. Il ne supporterait pas de la voir avec quelqu'un d'autre, il le savait parfaitement et il ne serait clairement pas concentré sur l'idée de refaire sa vie s'il pensait sans arrêt au fait qu'elle l'attendait à la maison. Finalement, Logan se redressa, reposant son regard sur Joy et il ouvrit la bouche, prêt à parler, avant de se raviser. Il pourrait perdre toute la nuit à lui expliquer pourquoi il croyait cependant que rien de tout ça n'arriverait et que cette vie commune n'aurait rien de très compliqué au final, mais à quoi bon ? Parler, ils avaient déjà essayé et ça ne marchait jamais très bien, en tout cas pas quand ils devaient parler d'eux. Il lui avait volontairement caché des informations le jour où il s'était décidé à rompre avec elle et deux semaines plus tard, ça lui retombait dessus de la pire des façons. Elle s'était convaincue qu'il l'avait quitté parce qu'il ne l'aimait pas et il n'avait pas vraiment cherché à la détromper. Même si ça n'était pas le cas, au moins comme ça, il s'était dit qu'elle ne chercherait pas à revenir et maintenant... Maintenant il le regrettait amèrement.

Elle venait de lui expliquer tout ça et il ne trouvait pas la force de répondre quoi que ce soit, se contentant de la regarder en se demandant sincèrement comment la situation pouvait lui avoir échappé à ce point. Il avait fait des erreurs, beaucoup trop et tout ce qui se passait maintenant devenait trop compliqué. Joy n'était pas encore prête pour ce qu'elle s'apprêtait à vivre et peut-être que de vouloir vivre ça avec elle était une autre erreur. Il s'était senti tellement déçu ce soir, en la voyant essayer de prendre la fuite après lui avoir annoncé sa grossesse, au lieu d'affronter la situation comme une adulte. Mais il pouvait comprendre, dans le fond et elle était restée finalement. Ce ne serait pas forcément parfait entre eux, ils étaient très différents sur bien des points, mais... Il allait sans doute s'en prendre une, mais tant pis. Sans prévenir, Logan se laissa glisser jusqu'au sol, s'agenouillant devant Joy et il posa ses lèvres sur celles de la jeune femme, glissant ses mains dans ses cheveux. Il s'expliquerait une fois qu'elle lui aurait collé une gifle, mais pour l'instant, les actes lui importait un peu plus. Tout ce temps perdu l'avait frustré à un point inimaginable. Il voulait la protéger, l'empêcher de prendre une décision idiote comme d'abandonner ses études et ses rêves pour fonder une famille avec lui, mais c'était trop tard maintenant, alors pourquoi continuer à se prendre la tête ? Elle ne voulait pas être son amie et il n'en avait aucune envie non plus, ça tombait plutôt bien, non ?

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 21 Sep - 5:04

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Non, elle ne pouvait pas vivre avec lui, pas comme ça. Elle s’imaginait surement le pire, mais quand même. La colocation, c’était déjà quelque chose de merdique, alors là… avec l’homme qu’elle aimait, mais qui l’avait largué parce qu’elle était trop jeune… non. Juste non. Elle s’imaginait déjà rencontrer la future copine de monsieur, espérer qu’elle ne fasse pas long feu, espérer qu’il ne s’attache pas. Non, elle voulait avancer et elle n’arrivait même pas à s’imaginer en couple avec quelqu’un d’autre s’il était dans les parages tous les jours. C’était impossible, tout simplement. Alors, elle refusa son offre. Il n’était pas heureux qu’elle le fasse. Elle l’observait baisser les yeux, se passer une main dans le visage, elle aurait voulu le réconforter, mais à la place, elle lui expliqua pourquoi elle ne le pouvait pas. Elle lui devait au moins ça.

Le silence tomba entre eux après son explication. Elle attendait sa réponse, peut-être qu’elle s’attendit aussi qu’il argumente. Peut-être qu’il allait proposer une autre solution, quelque chose de bien qui plairait à tous les deux. Elle n’en savait rien, mais elle attendait. Elle crut qu’il allait se lancer, mais non. D’accord, s’il était déjà à court de solution, ça ne fonctionnerait pas. Elle lui donnait une chance de parler, de trouver la solution magique à tout leur problème et il n’arrivait même pas à formuler un contre-argument. Elle ne savait pas comment prendre cela. C’était peut-être peine perdue. Elle savait au moins qu’il ne voulait pas qu’elle parte à Détroit. C’était le plus clair dans tout ça. Parce qu’il n’aurait pas proposé la vie commune sinon. C’était assez… dernier recours comme proposition. Elle le vit finalement bougé, il allait se lever? Reprendre de l’alcool? Elle n’en savait rien. Il tomba finalement à genou, se rapprochant d’elle. Elle n’eut pas plus de temps pour se questionner qu’elle sentie ses lèvres contre les siennes. Réagir, elle devait réagir, le repousser. C’était terminer, il lui avait assuré.

Pourtant, elle ferma les yeux, profitant désespérément de ce baiser. Elle en avait besoin, ça lui avait tellement manqué. Elle ne pouvait pas le repousser, elle le voulait lui, tout entier. Alors, elle glissa simplement sa main contre sa joue pour prolonger un peu le baiser qu’il lui offrait. Oui, elle était faible, elle le savait. Elle aurait tellement voulu tout effacer et qu’il n’ait jamais brisé ce qu’ils avaient, mais… c’était trop tard. Alors, lorsqu’ils cessèrent enfin de s’embrasser, elle appuya son front contre le sien, gardant les yeux fermés pour ne pas pleurer à nouveau. Dieu qu’il lui rendait la tâche difficile quand il le voulait. Elle continuait de lui caresser la joue, lui murmurant simplement :

-On avait dit pas de seconde chance Logan. Tu étais d’accord. Je refuse de te récupérer juste parce que je suis enceinte. Le jour où je serai en couple, je veux que ce soit parce qu’on m’aime moi, pas par obligation parce que j’ai merdé avec ma contraception. Je suis pas assez vieux jeu pour ça, désolé.

Et là, le plus difficile, c’était de se retenir de pleurer. Parce que sa lui coutait beaucoup de lui refuser cela. Elle n’y arrivait pas, elle ne pouvait pas lui dire non, mais elle le faisait quand même. C’était le mieux pour tous les deux. S’il ne l’aimait pas assez pour l’attendre quelques mois, ça serait quoi dans quelques années? Ils se réveilleraient un beau matin en se rappelant à quel point ils avaient gâché leur vie à maintenir un couple battant de l’aile pour élever un enfant qui, au final, ne verrait même pas la différence s’ils avaient été divorcés? Sérieusement, ça la tuait. Il n’aurait eu qu’à attendre quelques jours avant de tout foutre en l’air. Quelques jours et elle serait débarqué chez lui pour s’excuser et lui annoncer qu’elle avait merdé, qu’elle était tombée enceinte et avec de la chance, il aurait été inquiet, mais heureux et elle, elle aurait simplement pu se blottir dans ses bras pour l’entendre lui dire que tout irait bien. C’était exactement ce qu’elle avait besoin en ce moment et pourtant, elle se sentait toujours aussi seule dans tout ça.

-Tu ne pouvais pas attendre une semaine avant de me larguer? Tout aurait tellement été plus simple…

Sérieusement, une semaine et il l’aurait su en même temps qu’elle. Il aurait d’abord vu les tests de grossesses et ensuite, elle aurait eu le bilan sanguin. Ils auraient affronté ça à deux, mais pour le moment. Elle ne pouvait tout simplement pas imaginer autre chose que de tout faire cela seule. Elle pourrait tenter de ne pas déménager. Elle essayerait, mais… elle doutait que ce soit possible sans accepter son idée de colocation et… elle n’y arriverait tout simplement pas. C’était quoi les options qui restaient au final?

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 21 Sep - 12:44

i can't make you love me
Logan & Joy



Il n'avait sans doute pas la réaction appropriée une fois encore, mais pour ce que ça changerait... Il s'était approché assez vite pour qu'elle n'ait pas le temps de le repousser tout de suite, qu'il puisse au moins profiter d'une seconde avant qu'elle ne s'énerve. Mais aucune gifle ne vint l'arrêter, pas même un mouvement de recul, alors Logan continua, il prolongea le baiser un peu plus, timidement, sursautant presque quand il sentit la main de Joy se poser sur sa joue. Mais elle ne le repoussait toujours pas, ce n'était pas un geste pour l'arrêter, bien au contraire. Il avait du mal à y croire, à vrai dire. Est-ce qu'un simple baiser pouvait réellement tout régler ? Ça semblait beaucoup trop simple pourtant, elle ne faisait pas que le laisser faire, elle participait aussi.

Enfin, il fut bien obligé de s'arrêter, prêt à se reculer assez pour affronter le regard de Joy, mais elle resta collée contre lui, alors il ne bougea pas non plus, se contentant de poser une main sur sa cuisse, laissant l'autre caresser ses cheveux doucement. Il se sentait presque bien, mais déchanta aussitôt qu'elle prit la parole. Bien sûr, un baiser ne réglait rien, c'était à prévoir. Il lâcha un soupir et s'éloigna enfin, retournant s'asseoir sur la table basse, pour remettre une distance de sécurité entre eux et pouvoir enfin la regarder en face.

« C'est pas ça, Joy, je...Je préférerais être avec toi que de trouver quelqu'un d'autre, c'est juste que je ne voulais pas te demander de choisir entre mes rêves et les tiens, c'est tout. C'était peut-être pas à moi de prendre cette décision, mais comment ça se serait passé entre nous si je l'avais fait, hein ? »
Peut-être que c'était seulement lui qui ne voulait pas faire de concessions, mais en faire aussi tôt dans une relation et d'aussi importantes, ça restait le meilleur moyen de créer de la rancœur à ses yeux. « Un enfant c'est pas rien, Joy, il est même pas encore là et tu dois déjà renoncer à une grande partie de ta vie et ça fera qu'empirer. Je voulais pas te demander ça, je voulais pas que tu finisses par m'en vouloir pour tout ça. Mais j'imagine que c'est trop tard, maintenant.... »

Qu'ils l'aient voulu ou non, ils allaient avoir un bébé bientôt, elle devait déjà laisser tomber sa bourse, la danse suivrait sûrement quand elle commencerait à s'arrondir. Tout ce qu'il avait voulu préserver, elle le perdrait quand même. Il inspira une nouvelle fois et tendit une main, prenant celle de Joy, avant de reprendre :

« On va avoir cet enfant, maintenant, alors... Je ne te demande pas d'oublier ce que je t'ai fait, seulement... Viens vivre ici, laisse-moi m'occuper de toi et essayer de me faire pardonner. »

Si elle restait dans sa petite chambre d'étudiante sans bourse d'étude en sans boulot, elle serait bien obligée de retourner à Détroit un jour ou l'autre et ça... Il ne pouvait pas s'y résoudre. Il n'aurait jamais le temps d'aller là-bas assez régulièrement pour connaître son enfant, pas sans léser Lisa dans l'affaire et il ne pouvait pas choisir entre ses deux enfants. Et s'il restait une toute petite chance qu'ils puissent se réconcilier, ce qui semblait probable après le baiser qu'ils venaient d'échanger, pourquoi ne pas essayer ? Si ça ne fonctionnait pas, tant pis, ils trouveraient autre chose, mais il ne voulait pas laisser tomber sans avoir essayé.

« Tu pourras t'installer dans la chambre d'amis et me faire vivre l'Enfer pour me faire payer ma connerie, si c'est ce que tu veux, mais je te promets que mes sentiments pour toi étaient là avant que je sache pour le bébé. Alors maintenant que j'ai gâché ta vie quand même, autant que quelque chose de bien ressorte de tout ça, tu crois pas ? »

Ils n'avaient rien fait dans l'ordre et c'était le gros bordel, mais après tout, pendant les quelques mois qu'avait durée leur relation, tout se passait bien. Il n'y avait pas de raison qu'ils n'y arrivent pas maintenant, ce serait seulement un peu plus compliqué de regagner sa confiance après avoir merdé en beauté, mais il avait neuf mois devant lui pour essayer.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 21 Sep - 19:59

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Elle n’aurait peut-être pas dû accepter aussi facilement le baiser de Logan. Il allait se faire des idées, elle le savait, mais elle n’avait pas la force de lui refuser. Elle le voulait tellement, encore, même s’ils avaient convenu qu’il n’y aurait pas de seconde chance. Il l’avait laissé, il n’en voulait plus et pourtant, il c’était mis à genou pour l’embrasser et sa simple présence l’enivrait encore. Si elle aurait voulu l’oublier, elle n’aurait pas dû rester, mais elle n’arrivait pas à ne pas lui en vouloir avec tout ça. Elle lui en voulait d’avoir choisi pour elle, de ne pas avoir accepté de lui en parler d’abord. Elle était une adulte, mais elle avait l’impression qu’il en doutait. Elle ne réagirait pas toujours comme tel, mais… elle serait surement comme ça pour toujours. Alors au final, elle ne comptait pas changer.

Elle refusait de s’éloigner de lui, comme si… mettre de la distance maintenant l’en priverait pour toujours. En fait, elle ne savait pas ce qu’elle voulait, mais elle lui expliqua quand même pourquoi elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas se remettre avec lui juste parce qu’elle était dans la merde. Elle ne voulait pas qu’il lui dise qu’elle avait gâché sa vie à tomber enceinte comme une idiote. Elle ne voulait pas qu’il passe à côté de l’amour juste parce qu’elle existait. Il avait eu le choix, l’avoir dans sa vie ou pas et il n’en voulait pas. Pourquoi est-ce que maintenant ce serait différent? Il avait récupérer sa place sur la table basse. Il n’était évidemment pas heureux de la décision, elle non plus en fait, mais elle savait que si elle retournait avec lui maintenant, elle douterait toute sa vie. Alors, aussi bien refuser et passer à autre chose.

Elle ne s’attendait pas réellement à une explication de sa part, pourtant il lui en offrit une. Elle ne comprenait juste pas ou elle avait à choisir entre ses rêves et les siens. Parce qu’elle lui avait clairement dit qu’elle voulait une famille, des enfants, qu’elle voulait cette vie-là pour elle et pourtant, il l’avait laissé pour se trouver une vieille prête à sauter dans l’aventure avec lui. Il était au courant au moins qu’à partir de 40 ans c’était dangereux les grossesses? Vouloir plusieurs enfants, il était mieux avec une jeune femme, mais bref, ce n’était peut-être pas une pensée très objective. Il lui posait quand même une question :

-Je t’aurais peut-être demandé d’avoir un titre avant… y aller par étape un peu, mais j’aurais pas dit non.

Il croyait encore qu’elle lui en voulait, mais ce n’était pas le cas. Comment est-ce qu’elle pouvait lui expliquer cela sans il pense qu’ils se remettraient ensemble dans ce cas-là? Parce que la confiance qu’il avait gagné en cinq mois, il l’avait balancé en même temps qu’elle. Elle continuait de l’écouter, comprenant son point, mais ne l’acceptant pas pour autant. Elle n’arriverait jamais à prendre une décision avec tout ça. Il revenait finalement à la charge, il voulait qu’elle vienne vivre avec lui, qu’il s’occupe d’elle et du bébé à venir. Il était déjà tellement parfait en ce moment, qu’il en rajoutait encore. Elle ne put retenir un sourire. La chambre d’amie, lui faire vivre l’Enfer si elle voulait, il acceptait l’idée tant qu’elle venait vivre avec lui. Quelque chose de bien? Le bébé, c’était déjà quelque chose de bien. Du moins, à son avis à elle. Parce qu’elle n’avait jamais douté ne pas en vouloir, juste qu’elle était assez anxieuse à l’idée, mais elle se sentait mieux maintenant.

-Je sais pas, je sais plus. Tu savais ce que je voulais, tu as choisi pour nous deux. Je peux pas juste oublier ça, mais je ne t’en veux pas. J’ai juste pas confiance. Je vois pas comment on pourrait fonctionner dans la même maison, mais… d’accord. Je viendrai vivre dans la chambre d’ami le temps de finir mon année. On verra ensuite, d’accord?

Elle ne savait absolument pas ce que ça donnerait, mais elle voulait bien essayer. Comme ça, quand ils comprendraient tous les deux que ça ne marcheraient pas. Ils décideraient bien de ce qu’ils voudraient ensuite.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 21 Sep - 21:16

i can't make you love me
Logan & Joy



Il faisait de son mieux et après lui avoir expliqué son choix, il n'y avait rien de plus que Logan pouvait faire pour le moment. Ça avait été un mauvais choix, peut-être, en tout cas, ça leur avait fait beaucoup de mal, mais il avait envie de croire que ça n'était pas une fin en soit. Après tout, malgré tout ça, ils allaient avoir un enfant et c'était ce qu'il voulait, alors pourquoi ne pas essayer ?

Malheureusement, Joy n'était pas tout à fait de cet avis et malgré les tentatives désespérées de Logan, elle ne lâchait rien. Ou presque. Elle ne lui faisait plus confiance et il ne pouvait pas le lui reprocher. Il avait merdé, c'était un fait, ils le savaient tous les deux. Mais elle acceptait quand même de venir s'installer ici avec lui et c'était déjà un immense pas en avant, même si elle ne semblait pas très convaincue de la viabilité de cette idée. Lui, il était déjà satisfait d'en être venu à cet accord. Ça leur laissait quelques semaines pour prendre une décision sur le plus long terme pour leur avenir et une chance de se rattraper. Ce serait sans doute un peu frustrant si elle continuait de refuser de lui pardonner, mais elle finirait bien par se radoucir... Du moins il l'espérait.

« D'accord. » répondit-il doucement en relâchant enfin sa main qu'il tenait encore. Au moins, elle ne partait pas à Détroit dans l'immédiat, c'était le principal. Le reste viendrait ensuite, il trouverait bien une manière de se faire pardonner et s'il n'y arrivait pas, tant pis. Elle pouvait lui pardonner et ils pouvaient s'entendre sans qu'ils ne forment un couple, pas vrai ? « Je viendrais t'aider à déplacer tes affaires demain, si tu veux. » ajouta-t-il en essayant de sourire. Elle ne devait pas avoir grand chose, de toute manière et sinon, il trouverait bien un moyen de lui faire de la place.

Le silence retombait, un peu moins lourd qu'au départ, Logan se sentant un peu moins anxieux maintenant qu'il ne craignait plus de la voir disparaître tout à coup, mais le malaise restait quand même. Son sourire grandit quand même un peu quand il croisa de nouveau le regard de Joy et qu'il osa demander timidement : « Tu es contente quand même ? » C'était une situation angoissante, mais maintenant que la partie la plus inquiétante pour lui avait disparu, il réalisait enfin pleinement ce qui se passait. Ils allaient avoir un bébé... Et même si cette expérience s'annonçait encore très différente de ce qu'il aurait voulu vivre, il s’apercevait que cette nouvelle lui faisait plaisir. Et il se rendait compte aussi qu'ils avaient parlé de tout un tas de choses assez déprimantes, mais pas du bébé directement.

« Avec tout ça, je t'ai même pas demandé à combien de semaines tu en étais. » Elle n'avait pas vraiment l'air enceinte pour l'instant, mais ça pouvait bien faire deux ou trois mois sans qu'il ne le sache. Ça n'aurait pas changé grand chose, seulement le temps qui lui serait imparti pour se préparer à cet immense changement dans sa vie.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 21 Sep - 23:54

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Elle aurait voulu lui dire qu’elle lui pardonnait, mais ça n’aurait pas été vrai. Elle n’y arrivait tout simplement pas. Elle n’arrivait pas à se convaincre qu’il l’avait aimé avant, pas assez du moins, parce qu’il l’avait laissé sans même lui demander si elle voulait ce genre de vie avec lui. Alors, non, elle ne pouvait pas accepter que maintenant qu’on lui impose, il dise oui. Il aurait dû y penser avant ou prendre le temps de lui dire qu’il l’aimait, mais qu’il préférait qu’elle ne sacrifie rien pour lui. Elle aurait eu quelque chose à laquelle se raccrocher au moins. Sauf qu’il ne lui avait rien laissé, il n’avait rien fait et finalement, elle préférait s’en tenir loin pour le moment. Elle avait besoin de se concentrer sur elle pour une fois. Parce qu’un bébé, ce n’était pas rien. Pourtant, elle avait accepté de vivre avec lui, faire chambre à part. Juste qu’il soit présent, ils verraient bien si c’était possible ou pas. Il était donc d’accord et il proposait de l’aider à déplacer ses choses de lendemain. Elle hocha la tête pour accepter. Elle était crevée, elle n’avait pas bien dormi depuis des jours, aussi bien en profiter pendant qu’il proposait.

Elle l’observa sourire doucement, qu’il était beau comme ça. Encore plus quand il n’était pas en train de s’engueuler, fallait bien l’avouer. Ce fut son tour de sourire à sa question, si elle était contente? Elle n’en savait rien. Elle pouvait commencer à s’imaginer quelque chose de moins compliqué, même si ça le restait.

-Redemande-moi dans une semaine, quand tout se sera placé un peu plus d’accord?

Elle n’avait pas envie de donner une réponse fausse, ni une réponse négative et elle ne savait même pas quoi répondre en fait. Pas sans l’expliquer et elle n’avait pas envie d’expliquer. Le bébé en lui-même la rendait très heureuse, mais toute la panique qui l’entourait… elle n’en savait trop rien. Elle lui avait quand même sourit, se passant une main dans les cheveux pour chasser toutes ses questions. Elle releva les yeux vers lui quand il demanda elle en était à combien de semaine.

-Un peu plus de trois semaines d’après le médecin. Si tout va bien, j’accoucherais fin juin d’après lui.

Elle avait bien aimé que le médecin lui annonce un accouchement en été. Elle n’allait pas mourir de chaud en mode baleine. Ouais, elle s’inquiétait du moment où elle serait énorme, elle n’y pouvait rien. Au moins, pour le moment, tout allait bien. Du moins, biologiquement, parce que pour le reste, ce n’était pas encore tout à fait gagner. Elle s’y habituerait certainement.

**
Chocolat. Elle mourrait d’envie de chocolat, maintenant. Pourtant, elle fixait le plafond de la chambre d’ami de Logan sans bouger. Elle venait d’étudier pendant des heures et dormir aurait été la meilleure idée du monde, sauf qu’elle n’arrivait à rien. Elle avait encore les évaluations neuropsychologiques de l’adulte qui lui tournait dans la tête, mais pas de sommeil à l’horizon. Elle avait même tenté de mettre de la musique, ses écouteurs comme seul témoin de ses tentatives, mais rien à faire. Alors, elle soupira, décidant de se relever. Elle n’avait pas grand-chose dans sa chambre, mais elle restait impeccable au moins. Ça faisait déjà une semaine qu'elle vivait là et pourtant, elle ne s'y habituait pas vraiment. Elle enfila donc un t-shirt trop grand. Il était à elle, n’osant plus vraiment voler les t-shirt de Logan, mais c’était voulu qu’il soit grand. Elle avait une culotte et hésita à passer un short quand elle vit l’heure. Il était si tard, Logan bossait le lendemain alors, persuadé qu’il dormait, elle sortit ainsi.

Elle s’étira, nonchalante. Elle était crevée, mais elle avait faim. Une fois nourrit, le sommeil viendrait peut-être et non, elle n’allait pas ce nuire si elle finissait par se bourrer de sucre. Depuis une semaine, la cuisine était maintenant sa zone neutre. C’était clairement la seule pièce où elle se laissait aller à être elle. L’aire dans sa tête c’était fit plus entrainante, alors elle dansait doucement, cherchant dans les placards et le frigo. Oui, elle mourrait de faim. Finalement, elle sortit une pomme, mais se ravisa un bouchée plus tard, prenant une banane, mais meh, elle ramena finalement des fraises, mais ce n’était toujours pas suffisant. Alors, un autre soupire et elle s’attaqua au Nutella avec une cuillère. Elle c’était assise sur le comptoir, mangeant doucement les fruits aux Nutella. Ça irait, elle rangerait les preuves de son méfait avant le lendemain. Maintenant, fallait trouver ce qu’elle avait envie de boire avec ça… elle n’était pas sortie de l’auberge, loin de là.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Jeu 22 Sep - 0:29

i can't make you love me
Logan & Joy



Pour la centième fois au moins, Logan se tourna dans le lit en soupirant lourdement. Il dormait incroyablement mal depuis quelques temps et ça l'agaçait au plus haut point. Non seulement parce qu'il était crevé le lendemain, mais aussi parce que ça devenait vraiment ridicule. Il dormait seul depuis toujours, alors pourquoi est-ce que c'était devenu aussi difficile, maintenant ? Sûrement parce que Joy dormait dans une chambre au bout du couloir et que ça lui semblait étrangement loin.

Elle s'était installée officiellement chez lui depuis une semaine, prenant ses quartiers dans la chambre d'amis et c'était sûrement aussi insupportable qu'elle ne l'avait prévu. Peut-être plus. Oh, ils ne se prenaient pas la tête, loin de là, mais il y avait cette tension, ce malaise qui perdurait entre eux et il n'aimait pas ça. Mais renouer le contact lui semblait bien impossible en ce moment. Alors il ruminait dans son coin, tâchant de continuer à vivre sa vie sans trop marcher sur les plates-bandes de la rouquine, se contentant de faire tout son possible pour qu'elle se sente plus ou moins à l'aise malgré tout.

Mais dormir ce soir semblait compromis. Et il en avait un peu assez de tourner en rond à ne rien faire depuis des heures, alors, abandonnant définitivement cette idée ridicule, Logan décida de se lever. Il prit la peine d'enfiler un pantalon, même si vu l'heure, il doutait un peu de croiser Joy quelque part. Il en était suffisamment convaincu pour se permettre de se passer de t-shirt et il quitta sa chambre en essayant de ne pas faire de bruit en passant devant la chambre de la jeune femme.

Il n'y avait pas un bruit dans la maison, pas la moindre trace de lumière où que ce soit et il se traîna dans le noir jusqu'au rez-de-chaussé. En entrant dans la cuisine, il sursauta en trouvant tout de même la jeune femme assise sur le comptoir, les écouteurs vissés aux oreilles, en train de manger tranquillement un pot de Nutella dans les mains. Puisqu'ils étaient là tous les deux, Logan alluma la lumière et entra un peu plus dans la pièce, se sortant un verre qu'il alla remplir au robinet.

« Tu dors pas encore ? » demanda-t-il inutilement en jetant un regard en coin à la jeune femme. Visiblement, elle ne dormait pas, il le voyait bien. Mais qu'est-ce qu'il était censé dire d'autre ? « Tout va bien ? » Ce malaise entre eux devenait pesant et c'était sûrement pire en ce moment, alors qu'il la voyait assise là à moitié nue, sans avoir droit de s'approcher d'elle. Il avala une longue gorgée d'eau en essayant de penser à autre chose, mais inlassablement, son regard se mettait à glisser sur elle sans qu'il n'y puisse rien. Si elle tenait tant à le maintenir à distance, il fallait peut-être qu'ils se mettent d'accord sur un code vestimentaire stricte dans les parties communes de la maison...

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Jeu 22 Sep - 4:47

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Oh Dieu, c’était exactement ce qu’elle avait envie de mettre dans sa bouche en ce moment. En général, elle arrivait à culpabiliser assez pour ne pas trop en abuser, mais en ce moment, elle en mourrait d’envie. Non mais, sérieusement, on avait qu’à parler de calories, d’huile de palme, de pauvres orangs-outans et bam, l’envie de Nutella disparaissait, mais pas maintenant. Alors, c’est avec le plus grand bonheur dans son cœur qu’elle se permettait des fruits et du Nutella, presqu’en simultané.

Elle sursauta finalement quand la lumière s’alluma. Elle n’avait même pas réalisé qu’elle aurait pu le faire tellement elle était concentrée sur son besoin plus que nécessaire du moment. Logan était apparu, portant un simple pantalon, mais pas de haut. Elle savait pertinemment qu’il dormait sans, alors il avait fait un effort pour être légèrement pudique et elle ne pouvait pas jurer si elle était déçue ou pas de la chose. Elle préférait ce dire que c’était mieux comme ça, laissant glisser doucement son regard contre sa peau. Il posait une question, alors le minimum, c’était d’y répondre non?

-Oui oui, ça va. J’ai révisé et je n’arrivais pas à dormir tellement je mourrais de faim.

Oui oui, Joy pouvait clairement mourir de faim, parce que du moment qu’elle ressentait la faim… il était déjà trop tard. Voilà l’explication logique du soir. Il était quand même là trop tôt et même si elle se disait qu’il n’avait surement que soif, elle préféra lui retourner la question, laissant tomber un simple « Mais toi tu bosses demain matin, pourquoi tu dors pas? » Parce qu’elle, son examen n’était qu’en après-midi et que le temps qu’elle allouait généralement à la gymnastique allait maintenant lui servir à dormir et à danser. Pace que non, elle ne pouvait pas passer de femme active à larve humaine, elle allait devenir immense en neuf mois. Fallait un peu de contrôle. Oui, oui, elle pensait ça en mangeant une nouvelle cuillérée de Nutella avec un morceau de banane. Elle était sage, promit.

Elle l’observait toujours, appuyant avec ses pieds pour remonter ses jambes. Oui, elle avait les genoux légèrement surélevé, oui, il aurait peut-être des vues sur sa culotte, mais… il l’avait déjà vu sans. Alors, elle avait un peu de mal à être pudique. Le but de la manœuvre, c’était surtout d’être bien. Elle se surprit peut-être un peu à l’imaginer se glisser entre ses jambes, caresser ses cuisses de ses mains, remontant contre ses hanches et sa taille pour l’embrasser et… non. Non, ne pas y penser. Mieux valait penser à autre chose. En fait, ’était toujours difficile de côtoyer Logan dans cette maison. C’était la sienne, elle n’y était qu’une invité, mais… il y avait aussi cette espèce de malaise, rien de bien méchant, mais c’était présent. Elle avait tellement de mauvaise habitude comme d’avoir envie de se blottir dans ses bras, d’aller l’embrasser, même de le rejoindre dans son lit. Bon, maintenant c’était passé, elle se souvenait de l’emplacement de sa chambre, mais au début, chaque pipi nocturne devenait une aventure en soi. Parce qu’elle finissait immanquablement devant sa porte à lui. Heureusement pour elle, elle ne c’était jamais réellement trompée. Alors, maintenant qu’il était là, elle pouvait bien travailler un peu à tuer cet état de malaise. Elle ne savait juste pas comment. Elle laissa son regard le caresser doucement, souriante en lui disant :

-On partage ma collation? Si on est deux à manger, je vais peut-être un peu moins culpabiliser demain.

Parce que le faire manger lui allait clairement lui faire du bien à elle. C’était une logique imparable. Tellement qu’elle n’était pas la première à l’appliquer. Combien d’homme avait pris autant de poids que leur femme lors d’une grossesse? Beaucoup trop. En même temps, les grossesses sympathiques, c’était trop bien! Bref, elle avait repris une cuillérée de Nutella pour lui tendre. Elle tenait toujours la cuillère et n’avait pas vraiment étendue son bras vers lui, mais… c’était offert, alors il n’avait pas le droit de se plaindre.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Jeu 22 Sep - 12:02

i can't make you love me
Logan & Joy



Ça n'était pas compliqué, il suffisait de boire son verre d'eau lentement et en regardant droit devant lui. Choisir un point sur le mur, quelque part au-dessus de la porte donnant sur la salle à manger, ne penser à rien d'autre. Il essayait de toutes ses forces, mais sans arrêt, ses yeux s'échappaient de la bonne trajectoire et remontaient doucement le long des jambes nues et interminables de Joy, le forçant à s'imaginer pendant quelques secondes ce que ça ferait de pouvoir s'approcher et se glisser entre elles, les sentir se refermer autour de ses hanches et pouvoir toucher sa peau du bout des doigts.

D'une oreille plus que distraite, Logan tâchait quand même d'écouter la réponse que la jeune femme donnait à sa question, mais quand elle la lui retourna, il était clairement incapable de se souvenir de ce qu'elle venait de dire et il releva son regard vers celui de Joy, retrouvant une certaine forme de contenance en chassant les images qui affluaient à son cerveau, pour répondre :

« Euh... J'arrive pas à dormir, je pensais à... des trucs. Enfin peu importe. »

Il reposa son verre vide sur l'évier, se détournant un instant de Joy, mais il n'avait même plus besoin de la voir vraiment pour l'imaginer dans les moindres détails et c'en était presque affligeant. Il se tourna de nouveau vers elle quand elle reprit la parole, lui proposant de partager ce qu'elle mangeait. Bon, le Nutella ne faisait pas partie de ce qu'il préférait, à vrai dire seule la présence de Joy justifiait qu'il y en ait chez lui en ce moment, mais un sourire s'installa quand même sur les lèvres de Logan et il s'approcha doucement de la jeune femme, hésitant une seconde quand il fut assez proche pour la toucher. Elle ne faisait pas un immense effort pour lui tendre la cuillère et après avoir échangé un regard avec elle, il décida que ce serait donc sa faute à elle. Aussi, il se glissa entre ses jambes et attrapa la main de Joy dans la sienne, portant la cuillère à ses lèvres pour en manger le contenu, dans des gestes très lents.

« Je sais pas comment tu fais pour manger ce truc... Et j'suis pas sûr que le sucre t'aide à dormir. » lâcha-t-il après avoir nettoyé sommairement la cuillère. Il tenait toujours la main de Joy, cela dit et ne semblait pas spécialement décidé à la laisser s’échapper. La proximité entre eux ne faisait qu'accentuer la tension, mais très paradoxalement, cela redonnait à Logan toute sa confiance et sa maîtrise de lui-même. Il récupéra la cuillère de sa main libre, la reposant dans le pot dont il s'empara aussi pour le poser à côté sur le comptoir, là où il ne pourrait plus s'interposer entre eux. Enfin, il libéra la main de Joy, pour approcher la sienne de son visage et repousser ses cheveux en arrière, effleurant à peine sa joue du bout des doigts, sans la lâcher des yeux. Elle ne l'avait pas encore repoussé, mais c'était le moment où jamais si elle en avait l'intention et il lui laissa donc quelques secondes pour se décider.

« Tu te souviens de ce soir, quand j'ai frappé ce type dans le bar ? » demanda-t-il à voix basse, laissant dévier ses doigts sur sa joue, pour les descendre doucement contre la peau de son cou. « Et qu'on est rentré ensuite pour faire des pancakes ? » Ses doigts glissèrent sur la nuque de Joy alors qu'un sourire naissait tranquillement sur ses lèvres à l'évocation de ce souvenir. Il se souvenait à peine d'avoir mangé les pancakes, ne se souciait plus le moins du monde de ce pauvre type qui avait gâché leur soirée, mais il se souvenait très bien, en revanche, de lui avoir fait l'amour ici-même et il était à peu près certain qu'elle n'aurait pas oublié non plus.

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Jeu 22 Sep - 19:53

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Elle ne se gênait pas vraiment pour le regarder. Elle lui parlait de toute façon, alors c’était dans ses droits de l’observer. Dieu qu’il lui manquait. Il était là, sans haut, et l’envie qu’il se rapproche, de se blottir contre lui se faisait tellement forte. Le pire, c’était surement de ce dire qu’il ne dirait pas non à l’idée. Il n’y avait qu’elle qui refusait et elle ne le faisait qu’à moitié. Elle ne voulait plus se lancer dans une relation, pas maintenant et pas avec lui. Pourtant, elle ne pouvait pas se passer de lui. Elle aurait surement put, avec beaucoup de distance entre eux, mais elle avait finalement accepté de vivre avec lui, compliquant absolument tout au passage. Il pensait trop, du coup, pas de dodo pour lui. Elle pouvait très bien comprendre et elle se demanda à quoi il pensait pour que ce soit le cas. Elle n’en savait rien, mais elle aimait bien imaginer. Elle aurait pu lui demander, mais à la place, elle lui proposa de partager. Elle n’avait pas réellement envie de savoir si ça impliquait une grande discussion sérieuse. Le Nutella, c’était une préoccupation beaucoup plus importante, voilà. Il avait l’air d’accepter, s’approchant d’elle lentement. Elle continuait de lui tendre, elle ne savait pas trop ce qu’elle cherchait. S’il venait la chercher près d’elle, elle n’allait pas dire non. S’il étirait le bras pour prendre la cuillère, ce qu’il aurait pu faire… elle aurait accepté aussi. Sauf qu’il ne faisait pas beaucoup d’efforts pour éviter la proximité, parce qu’il se glissa entre ses jambes pour simplement manger à même la cuillère. Il avait le don de lui générer des chaleurs, son corps au complet s’allumait en prévision des futurs Câlins et elle se détestait pour ça. Elle ne pouvait pas être aussi accro à lui quand même. Sa main était toujours dans la sienne et elle la laissa là, ne rajoutant rien à la situation. Il l’a sortie finalement de sa contemplation silencieuse de la cuillère, de sa bouche, de son corps, de sa personne en parlant. Elle se rappela d’avaler, de respirer, papillonnant légèrement. Elle ne s’en sortirait pas en vie. Elle le voulait un peu trop en ce moment et elle arrivait très bien à se persuader qu’il faisait exprès.

-Ça n’aide surement pas, mais je serai très heureuse et satisfaite le temps que je serai éveillée, c’est ça l’important.

Parce qu’il ne fallait pas plus de logique à Joy. Sur ses échelles des priorités, être heureuse surpassait le sommeil, voilà. Elle lui avait souri, cherchant à oublier leur proximité même s’il tenait encore sa main. Main qui ne posséda bientôt plus sa divine cuillère. Elle eut presque envie de lutté pour garder le pot, mais elle n’en fit rien. Elle se noyait un peu trop dans son regard, dans cette proximité. Lorsqu’il libéra sa main pour lui caresser la joue, elle pencha légèrement la tête comme par habitude, pour qu’il lui touche réellement. Il ne faisait que repousser ses cheveux, mais elle sentait son corps s’emballer quand même. Elle aurait dû s’éloigner, le repousser légèrement, mais… elle n’en fit rien. Continuant de l’observer tout simplement, luttant silencieusement pour ne pas l’embrasser maintenant.

Elle papillonna légèrement, tentant de suivre le fil de sa pensée. Le mec qu’il? Ouais, elle s’en souvenait, mais… pourquoi il parlait de lui maintenant? Elle était beaucoup plus concentrée sur le mouvement de sa caresse que sur ses mots, fallait bien l’avouer. Quand il parla de pancake, elle comprit pourtant où il voulait en venir. Il souriait et elle ne put qu’y répondre. Oui, elle se souvenait. Elle attendit vainement de reprendre le contrôle de son corps qu’il possédait totalement, se léchant distraitement la lèvre inférieure pour la mordiller ensuite. Se concentrer, parler, changer de sujet. Oh oui, changer de sujet, ça c’était l’idée du siècle! Elle pouvait le faire!

-Je me souviens que c’était exactement dans cette position que j’avais envie de le faire, mais c’est pas ce qui est arrivée.

Oui, il l’avait prise contre le comptoir, mais quand elle l’avait proposé, elle voulait le faire « sur » le comptoir. Le faire assit. En fait, elle avait envie de tester de toutes les façons possibles maintenant qu’elle y pensait, mais ça deviendrait assez difficile maintenant que bébé était en route. Elle avait toujours du mal à s’y faire en fait. Et là, elle réalisa qu’elle avait un peu échouée, le but avait été de changer de sujet, pas d’en rajouter. Il lui faisait perdre le fil. Elle c’était légèrement redressée, souriante. Elle avait refermé un peu ses jambes contre ses hanches, juste un peu. Oui, il comprendrait très bien le genre de position qu’elle avait imaginé à l’époque, mais plus maintenant. Elle n’allait pas céder, il allait respecter ses exigences et tout le monde serait content. Tout le monde, sauf lui, elle, ses hormones et son corps en feu, mais ça… c’était une autre histoire.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2200

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Jeu 22 Sep - 20:34

i can't make you love me
Logan & Joy


En un clin d’œil, la gêne s'était envolée. À la seconde où Joy lui avait proposé de partager sa collation sans faire le moindre geste pour conserver un peu de distance entre eux, Logan avait vu s'ouvrir une brèche dans laquelle il comptait bien s'engouffrer. Rien n'avait jamais été facile entre eux, les discussions, les sentiments, l'engagement... Et vivre ensemble maintenant, avec ce bébé en route et leur relation qui avait pris fin assez violemment avait créé un malaise évident, mais depuis le premier jour, leurs corps arrivaient à se parler sans qu'ils n'y puissent presque rien. Et Logan était redevenu maître de la situation à peine s'était-il approché d'elle, à peine son corps était-il entré en contact avec celui de Joy. Ils étaient attirés l'un par l'autre, indéniablement, la tension était montée d'un cran, mais ça n'était plus vraiment désagréable, au contraire. Il prenait son temps, l'effleurant doucement et malgré ses griefs contre lui, la jeune femme n'arrivait pas à le repousser. Elle restait exactement comme elle avait toujours été quand il posait une main sur elle, suivant le mouvement sans opposer de résistance, assez pour qu'il se permette d'évoquer un souvenir qui aurait toutes les chances de la faire pencher encore un peu en sa faveur.

Logan aurait sans doute pu agir autrement, éviter ce rapprochement très facilement et respecter la décision de Joy de ne pas retomber dans ses bras après le mal qu'il lui avait fait. Il aurait du, même. Mais il n'en avait aucune envie. C'était elle, qui refusait de recoller les morceaux, elle qui avait décidé qu'il ne méritait pas son pardon et que la décision prise pour des raisons aujourd'hui envolées serait définitive. Lui, il savait ce qu'il voulait : elle. Et si elle ne lui résistait pas, pourquoi se serait-il puni tout seul en se refusant ce qu'il désirait ? Elle avait encore largement les moyens de le repousser, mais au lieu de ça, elle ne prit la parole que pour le conforter dans son idée qu'il était sur la bonne voie.

Il retira quand même sa main de son cou, mais bien loin de l'idée de lui laisser un peu d'air, il la posa plutôt sur la cuisse de Joy et recommença sa caresse à peine appuyée, faisant glisser ses doigts tout en douceur sur sa peau. « Désolé, j'avais sans doute mal compris. » répondit-il finalement, ne semblant pourtant pas désolé pour un sous. Ce n'était peut-être pas ce qu'elle avait voulu, mais il ne se souvenait pas de l'avoir entendu se plaindre pour autant, ni ce soir-là, ni aucun autre d'ailleurs. « Mais... » Il détourna enfin les yeux, prenant un air faussement hésitant, déjà bien certain de ce qu'il allait dire et sa main remontait toujours dans une lenteur insoutenable pour venir s'insinuer dangereusement sur la mince ligne de peau que recouvrait le t-shirt en haut de la cuisse de Joy. « … Il n'est pas trop tard, si tu veux voir ce que ça ferait. »

Non, il ne comptait absolument pas lui rendre la tâche facile. Elle s'évertuait à se refuser à lui, c'était son problème. Le sexe n'était qu'une petite partie de ce qu'il espérait obtenir d'elle sur le long terme, mais s'il fallait s'en contenter jusqu'à ce qu'elle arrive à lui faire à nouveau confiance, il s'y plierait sans mal. Surtout en ce moment, alors qu'il ne l'avait pas touché depuis des semaines et que leur cohabitation rendait l'abstinence d'autant plus difficile. Ils étaient déjà passés par là et Logan se souvenait encore douloureusement des refus qu'il avait eu à essuyer quand mademoiselle voulait conserver sa virginité jusqu'à ce que leur relation devienne un peu plus sérieuse. Mais cette époque était révolue depuis un moment et leur relation pouvait difficilement devenir plus sérieuse maintenant qu'ils attendaient un enfant. Et puis, les femmes enceintes n'étaient-elles pas censées être guidées par leurs hormones ? Même si elle continuait de refuser obstinément de lui laisser une chance, elle pouvait l'utiliser pour assouvir ses besoins, il ne s'en plaindrait pas.

Maintenant que sa main s'était posée sur la hanche de Joy et qu'il ne pouvait pas vraiment avancer plus loin sans risquer de se faire envoyer promener très violemment, il approcha plutôt son visage de celui de la jeune femme, posant ses lèvres en haut de sa mâchoire, près de son oreille.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 1933
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Ven 23 Sep - 1:34

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Elle n’aurait pas cru que le partage deviendrait une invitation à autant, mais en même temps, elle se laissait totalement faire. Elle était une contradiction à l’état pure. Elle ne voulait pas se lancer dans cette relation, mais elle n’arrivait pas à en décrocher. Dès qu’il la touchait, elle doutait du bien-fondé de l’idée et elle se rappelait après qu’elle était enceinte. Elle se rappelait que si elle ne l’avait pas été, elle n’aurait pas été là en ce moment. Qu’elle aurait surement été dans sa chambre à l’université et qu’il n’aurait rien voulu savoir d’elle après lui avoir rendu ses affaires.

Elle avait beau ce le rappeler, se le répéter… elle restait indéniablement attiré par lui. Comment pouvait-elle le vouloir lui autant. Il était là, près d’elle et elle le laissait la caresser doucement, cherchant cette proximité autant que lui, peut-être plus. Il lui rappelait finalement ce soir de pancake ou ils avaient fait l’amour dans la cuisine. Cette nuit où il l’avait sermonné d’avoir ses propres envies, de ne pas voler les siennes. S’il savait à quel point elle avait envie de lui maintenant… Elle aurait dû changer de sujet, le repousser, parler d’autre chose, mais finalement, elle en rajouta un peu plus. Il n’avait pas compris? Comme si elle allait s’en plaindre. Ça avait été très bien comme ça. Répliquer, contredire, assurer que ça avait été assez bien, c’est ce qu’elle aurait dû faire en ce moment, mais elle restait un peu trop concentrer sur les doigts de Logan qui embrasaient sa peau à chaque caresse. Sa main remontait le long de sa cuisse et mieux valait l’arrêter bientôt, mais… mais elle n’avait pas envie de l’arrêter. Encore moins quand il rajouta qu’il n’était pas trop tard pour savoir. D’accord, au moins, maintenant ses intentions étaient claires. Elle n’allait pas s’en sortir vivante, elle mourait d’envie de dire oui, mais elle ne le ferait pas.

Sa main était maintenant contre sa hanche, ses lèvres se posaient doucement contre son cou déclenchant une nuée de frisson de plaisir. Il était tellement près. Elle ne pouvait pas le tenir loin, mais n’aurait peut-être pas dû lui offrir un peu plus son cou comme elle venait de le faire. Dieu qu’elle n’allait pas y arriver. Elle glissa ses mains contre son torse, profitant de cette proximité. En ce moment, elle aurait encore pu le repousser, mais elle n’y arrivait pas. Alors, elle murmura simplement :

-Tu devrais avoir honte d’utiliser mes hormones pour obtenir ce que tu veux. C’est pas très gentil.

Tout en le disant, elle continuait de le caresser du bout des doigts. Elle n’arrivait pas à l’éloigner, elle le voulait à elle. Elle voulait le toucher, le retenir. Elle pourrait peut-être lui proposer de… nah. Être forte, ça elle le pouvait bien. Un peu. Parfois. Bon d’accord, pour le moment, elle échouait lamentablement, mais avec de la chance… il capitulerait sous le poids de la culpabilité. Elle pouvait toujours espérer non? Il était gentil Logan, il fonctionnait comme ça, non? Oui ? Espérons.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan]

Revenir en haut Aller en bas

I can`t make you love me [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» skye katherine logan: « Kiss me. I love this jealous rage. Come on… Kiss me in your jealous rage… »
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Burlington's City
 :: Winooski Valley :: 
Logements
 :: Maison n°62
-