RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

I could fall or I could fly ► Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: I could fall or I could fly ► Aiden Lun 20 Mar - 21:07

I could fall or I could fly .

Quelques jours maintenant que la boite de Rider est sous le coup d'une enquête du FBI, plusieurs jours aussi qu'il a croisé la jeune femme en charge de l'enquête et qu'ils ont bu un verre ensemble. Plusieurs jours qu'elle hante ses pensées, nuit et jour après le baise qu'elle a déposé sur sa joue quand elle a quitté le bar. Rider a d'abord cru qu'il rêvait et ensuite qu'elle le provoquait mais en réalité elle ne l'a sans doute pas fait exprès ou bien alors c'était juste pour le faire réagir et il n'a pas réagir. Une chose est sur, il ne pense qu'à elle et se demande si c'était volontaire, si elle l'a fait exprès juste pour voir ce qu'il allait dire ou faire et lui bien sur n'a pas réagit. En même temps ce n'est pas évident, comment savoir ce qu'elle voulait en agissant ainsi, difficile à dire. Quoi qu'il en soit en plus de ça Rider a quelques soucis puisqu'il n'arrive pas à savoir qui pourrait être de mèche avec ce fameux trafic de drogue. Il sait qu'il y a parfois un peu de drogue qui s'échange dans les toilettes, c'est déjà arrivé qu'il tombe nez à nez avec une jeune femme sortant des toilettes et qui n'était plus tout à fait elle même. Il fait de son mieux pour trouver le ou les responsable mais ça ne donne rien, alors forcément ça l'énerve et le contrarie.

Ce soir, en plus du reste c'est un jour de semaine il n'y a donc que des habitués et puis en plus il fait très froid, plus froid que les autres jours et Rider sait qu'il va falloir faire attention à la consommation d'alcool, car avec ce temps les accidents sont plus fréquents. Rider dort mal depuis le début de cette histoire et même s'il tente de ne rien montrer à personne il est fatigué et préoccupé donc forcément de moins meilleure humeur et aussi moins souriant et un peu plus sur la défensive. Il n'aime pas toute cette histoire et n'a qu'une peur revoir le FBI faire irruption chez lui, enfin dans sa boite, si encore c'était chez lui ça serait moins ennuyeux pour les affaires. Parce qu'il ne faut pas se leurrer mais quand les flics entrent dans une boite de nuit ce n'est jamais bon pour les affaires parce que forcément ça finit par se savoir et ensuite les clients fuient et la boite se vide et elle fait ensuite faillite enfin parfois et Rider a peur de ça aussi. Que ça fasse fuir les trafiquants serait génial mais c'est surtout les clients qui risquent de se barrer et ne jamais revenir.
Il passe son temps à chercher une solution, comment faire pour se débarrasser des trafiquants sans perdre aussi les clients, assainir sa boite afin que le FBI l'oublie. C'est facile à dire mais difficile à mettre en place. Il sait qu'il peut faire une chose, accepter de collaborer, voir même devenir une taupe si besoin, si ça peut aider à la pérennité de l'endroit.

Après une heure ou deux à se morfondre dans son bureau il se décide enfin à se montrer, à voir comment la soirée se passe. C'est calme comme souvent en semaine et c'est aussi bien. Si trafic il y a Rider remarquera forcément quelque chose.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Lun 20 Mar - 21:32

I could fall or I could fly .

Penchée sur mon dossier, j’étais indifférente à l’effervescence autour de moi. Mes collègues étaient occupés à parier sur le match de basket de ce soir et je n’écoutais que d’une oreille distraite. Et même mon dossier n’arrivait pas à attirer mon attention. Le stylo suspendu en l’air, j’étais perdu dans mes pensées. Déjà plusieurs jours que nous avions arrêté le propriétaire d’une boite de nuit pour un trafic de drogue et autant de jour qu’il hantait mes pensées. Et le fait que je le croise dans un bar de la ville n’avait strictement rien arrangé. Surtout depuis que j’avais déposé un baiser sur sa joue. Ce moment tournait en boucle dans ma tête et je n’arrivais pas à m’expliquer mon propre agissement. Bien sûr, nous avions discuté de la suite des évènements avec mes collègues, nous avions accumulé de nouvelles preuves mais toujours rien pouvant relier Monsieur Wilkins à ce fameux trafic. Nous commencions sérieusement à penser qu’il était innocent et que le trafiquant marchandait plus avec le personnel. Et pour être honnête, cela me faisait plaisir. Les autres agents du FBI n’étaient bien sûr pas au courant de la soirée que j’avais passé en sa compagnie mais je prenais plus souvent la défense du jeune propriétaire qu’avant. Ce qui n’était pas passé inaperçu mais mes collègues mettaient cela sur le fait que j’avais épluché le dossier du jeune homme, que j’avais dressé son profil et non sur le fait que je l’avais croisé et qu’il hantait mes pensées. Ce qui n’était pas plus mal, je ne voulais pas que l’on me retire l’enquête. Un éclat de rire me fit sursauter alors que j’échappais mon stylo qui allait s’échouer sur mon rapport. Les collègues étaient en train de quitter les locaux du FBI et en regardant l’heure, je me disais qu’il allait que je fasse la même chose. Soupirant légèrement, j’éteignis ma lumière de bureau avant d’aller chercher ma veste. Ce soir, je ne ramènerais pas de travail à la maison, j’avais autre chose de prévu pour cette soirée. La proposition de Monsieur Wilkins m’avait taraudé pendant les quelques jours qui venaient de passer et j’étais décidé à sauter le pas: ce soir, je sortais en boite de nuit. J’étais bien décidé à y aller seule car nous étions en semaine et mes amies n’étaient pas disposées à m’accompagner.

Une fois chez moi, je pris le temps de manger un morceau avant de filer prendre une douche et me changer pour sortir. J’avais trouvé une robe parfaite pour sortir, une petite robe qui m’arrivait juste au-dessus du genou, dans les tons gris avec un bustier à paillettes. Je n’y allais pas pour draguer ni même pour me faire draguer mais je me doutais bien que je ne serais pas rentré en jean basket ou même en tailleur. Alors ce soir, je sortais en robe avec des chaussures à talons. Je me couvris chaudement car il faisait assez froid aujourd’hui, bien plus froid que les autres jours et je ne voulais pas tomber malade. Je pris ma voiture pour me rendre jusqu’au Red Square. J’entrais assez rapidement, déposant ma veste au vestiaire avant de faire quelques pas dans la boite de nuit. La musique était aussi forte que ce à quoi je m’étais attendu mais il n’y avait pour l’instant pas trop de monde. Je partis commander un cocktail au bar, bien décidé à me détendre. Parce que je ne me sentais pas aussi à l’aise que prévu. Cela devait bien faire déjà une heure que je me trouvais dans la boite, à enchainer cocktails et pas de danse sur la piste quand je le vis apparaître. Monsieur Wilkins semblait avoir décidé à se mêler à la foule. Un sourire naquit sur mes lèvres alors que je décidais de le rejoindre. J’étais comme attiré par sa simple présence, comme un papillon de nuit qui ne peut s’empêcher de s’approcher de la lumière au risque de se brûler les ailes. « Bonsoir. » Je me sentais soudain un peu ridicule habillée comme je l’étais. Ma robe me paraissait désormais dix fois trop courte, bien trop sexy et même le léger maquillage que j’arborais me donnait l’impression d’être maquillée comme une voiture volée. Certainement l’alcool qui me faisait me sentir ainsi.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 8:20

I could fall or I could fly .

Rider n'est pas toujours de bonne humeur et de bonne compagnie et ce soir est un jour un peu morose pour lui. Il n'y peut rien, c'est le temps, le froid, les soucis avec la boite, cette enquête en cours et le fait qu'il n'arrive pas à trouver qui pourrait se jouer de lui. C'est ennuyeux et mauvais pour les affaires, il n'a pas envie de devoir se défaire de la boite, de se retrouver à la rue et de devoir recommencer un autre projet. S'il le faut vraiment il le fera mais disons qu'il s'était donné plus de temps avant d'en arriver là. Il voulait déjà voir comment les choses allaient tourner et pensait être capable de gérer les problèmes. Il faut qu'il arrête de ressasser tout ça et rien de mieux que de se joindre un peu à sa clientèle, de faire acte de présence et surtout d'offrir quelques verres à droite à gauche et pourquoi pas de faire une rencontre histoire d'égayer la soirée. Seulement, Rider a une personne en tête et il sait très bien que ça risque de poser problème, mais il faudra qu'il se débrouille avec ça. De toute façon il verra bien une fois sortit de son bureau.

Il ne fait pas plus de quelques pas à l'intérieur de la boite qu'il est interpellé par la seule personne qu'il n'envisageait pas de voir ici, Miss Carpenter.

"- Bonsoir !"

Et on remarque bien son air surpris, surtout qu'en plus il jette un petit coup d'oeil aux alentours pour voir si la miss est là avec son équipe ou seule. Et puis son attitude le laisse penser qu'elle est seule ou alors elle est en repérage, mais elle semble trop guillerette pour l'être réellement.

"- C'est un plaisir de vous croiser ici. Vous vous êtes décidé finalement."

Et Rider souris, après tout, elle est là de son plein gré et même si elle est en infiltration peu importe, il est heureux de la voir. En plus ce soir elle est de toute beauté, nettement plus encore que les autres jours.

"- Laissez moi vous offrir un petit quelque chose à boire ou bien alors vous faire visiter les lieux."

Elle qui semblait curieuse qu'il soit propriétaire d'une boite de nuit apprécierait sans doute de faire une petite visite guidée des lieux, voir les dessous du spectacle comme on dit. Et Rider n'a rien à cacher, même si elle est là pour son enquête, elle ne pourra rien voir qui n'a rien à y faire. Rider est très à cheval là dessus, tout est clean dans sa boite. Il attend de savoir ce qu'elle préfère pour le moment, de toute façon il y a aussi une machine à café dans le vestiaire du personnel, alors si elle a besoin d'un bon café étant donné qu'elle semble un peu guillerette ce ne sera pas un problème pour lui. Et puis, elle est son invité spécial d'une certaine manière et ça lui fait plaisir qu'elle soit venu finalement.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 9:30

I could fall or I could fly .

On pourrait aisément se demander ce que je pouvais bien faire dans cette boite de nuit, habillée et maquillée comme je l’étais. Je cherchais juste à m’amuser, à découvrir l’effet que cela faisait de boire et de danser dans un endroit surchauffé. Heureusement que ma robe était à manche courte sinon je n’osais pas imaginer le nombre de verre que je me serais déjà descendu à cause de la chaleur. J’avais déjà bu deux cocktails et avec la chaleur, je devais reconnaître que l’alcool montait plus rapidement à la tête que ce que j’avais pensé. Alors que je m’apprêtais à retourner sur la piste pour danser un peu et ne pas passer ma soirée à boire, j’aperçus très rapidement le propriétaire de la boite de nuit et je ne pus m’empêcher de fendre la foule à sa rencontre. Je le saluais en souriant, contente de le voir. Je ne fus guère surprise par la tête qu’il fit quand il remarqua que c’était moi qui l’avait salué. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir, c’était tellement inhabituel de me croiser dans un tel endroit. Je le vis chercher des yeux mon équipe et je ne pus m’empêcher de rire. Il croyait vraiment qu’avec la tenue que j‘avais, j’étais venu ici pour travailler? « Et oui, je me suis décidé. Et je dois reconnaître que je m’amuse bien. » Surtout au bar, je devais le reconnaître. Je jetais un regard circulaire autour de moi en souriant, bien contente d’être venu ici ce soir, surtout que je venais de croiser Monsieur Wilkins. Ce n’était pas l’idéal pour mon attirance pour ce dernier mais j’étais bien contente d’être tombé sur lui. J’aurais été déçu d’aller dans sa boite de nuit sans le voir. Il me proposa alors un tour de la boite de nuit ou de m’offrir un quelque chose et je ne pus m’empêcher de penser boulot. « Va pour un tour de la boite. » Il allait falloir que je me déconnecte du mode travail. J’étais venu ici pour me détendre et pas pour avancer sur cette fichue enquête. Me rapprochant du jeune homme, je finis par glisser mes bras autour du sien. Au moins, comme ça, je ne risquais pas de le perdre dans la foule qui était arrivé dans la boite de nuit et qui était bien plus importante qu’à mon arrivée. L’alcool m’aidait quand même beaucoup à me détendre, jamais je n’aurais osé faire une telle chose en étant parfaitement sobre.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 9:51

I could fall or I could fly .

Une fois l'effet de surpris passé, Rider ne pu s'empêcher de penser qu'elle était là malgré tout pour son travail, mais ne dit rien qui pouvait laisser penser ça, juste qu'il regarda un peu autour d'eux, histoire de vérifier par lui même qu'elle était belle et bien seule ici. Ca lui faisait plaisir de la voir là et le sourit qui s'afficha sur son visage n'était pas prêt de partir, à moins qu'elle ne lui dise des choses vexantes ou qui le fasse réfléchir. Il voyait bien qu'elle semblait plus détendu que l'autre fois encore et se demandait si elle allait revenir sur son geste de l'autre fois avant son départ, c'est à dire le baiser qu'elle avait déposé sur sa joue. Rider n'était pas très doué avec les femmes et ne savait pas toujours ce qu'elles pouvaient vouloir dire de part certains gestes ou actes. Mise à part celles qui sont direct et qui disent franchement ce qu'elles veulent ou le montre, pour le reste, il n'était pas très doué au jeu des devinettes.

"- Oh, et bien tant mieux. Vous avez sans doute compris l'intérêt des clients à venir dans une boite de nuit maintenant."

Il disait cela en rapport avec la petite confession qu'elle lui avait fait l'autre fois, au sujet du fait qu'elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi les gens allaient en boite de nuit. Maintenant, vu qu'elle avait pu en profiter un peu elle pouvait mieux comprendre.
Elle accepta ensuite sa proposition d'aller visiter un peu les lieux et Rider ne se fit pas prier pour l'accompagner. Quittant donc les abords de la piste de danse où ils se trouvaient il ne pu s'empêcher de la regarder tandis qu'elle venait entourer son bras de ses mains. C'était peu courant comme attitude, et puis c'était surprenant venant de Miss Carpenter mais Rider finirait par être à l'aise avec ça. Il s'imagina tout simplement que ça n'avait aucun intérêt particulier, qu'elle le faisait juste pour éviter de le perdre étant donné qu'il commençait à y avoir plus de monde. Il verrait bien, pas la peine de se prendre la tête maintenant.

Il commença donc la visite par la partie visible, le bar, le vestiaire des clients, le coin du Dj, la scène et compagnie. Et puis ensuite il l'emmena dans la partie invisible, celle réservé au personnel ou bien aux quelques personnes qui avaient un passe droit à certains moments. Une fois la porte passée, elle pu découvrir un couloir presque silencieux qui menait à la pièce ou était entreposé le stock de boissons et diverses autres choses, le vestiaire du personnel ainsi que la partie salle de douche et tout ce qui s'y rapportait et pour finir le bureau de Rider. Bien entendu tout en faisant cela Rider lui expliquait l'utilité de chaque pièce et tout ce qui allait avec. La laissant lui poser des questions si elle en avait.
Il poussa donc la porte de son bureau et l'invita à y entrer. Une fois celle-ci refermée, c'était le silence qui régnait là et ce n'était pas plus mal. Rider ne pourrait jamais supporter le bruit de cette boite toutes les nuits s'il n'avait pas ce petit coin d'air pure. Son bureau était assez grand, un coin ou se trouvait le bureau, des armoires et tout un tas d'autres choses et puis au milieu de la pièce un grand canapé avec une table basse. Parfois Rider s'y reposait ou même y dormait, selon ses envies. Et il y avait aussi une grande vitre qui permettait de voir l'intérieur de la boite mais sans être vu pour autant, elle devait connaitre ce système puisqu'en général ils sont ce genre de matériel pour les interrogatoire. Il s'agit d'une grande baie vitrée qui donne sur toute la hauteur et environ un mètre cinquante et qui permet à Rider de garder un oeil sur l'intérieur de la boite, clients et employés sans avoir toujours besoin de sortir de son bureau. Mais il y a aussi beaucoup de livres dans le bureau de Rider, tout ce qu'il aime lire, regarder, parce que parfois il s'ennuie. Rider la laisse découvrir l'intérieur de son bureau et se tourne vers elle pour lui dire simplement.

"- Voilà, vous connaissez tout de mon univers à présent."

Quand à savoir si ça pouvait lui plaire c'est une autre histoire.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 10:46

I could fall or I could fly .

Je ne regrettais pas d’avoir sauté le pas car je m’amusais bien quand même. La musique était certes trop forte à mon goût mais c’était le lieu qui voulait ça après tout. Une fois bien détendue, je m’amusais très bien. Mais j’avais tout mis en suspend quand j’avais aperçus le jeune homme. Tel un papillon volant vers une source de lumière, je n’avais pas pu me raisonner et m’empêcher de me diriger vers lui. Il allait quand même falloir que je fasse quelque chose concernant cette attirance pour le propriétaire de la boite de nuit. Fallait-il que je cède ou que j’essaye de l’oublier? Difficile d’oublier vu que l’enquête était toujours en cours et céder n’était pas une option si je voulais garder mon poste ou ne pas risquer le blâme. En tout cas, il avait raison, j’avais très bien compris pourquoi les gens venaient en boite de nuit et je hochais simplement la tête. La musique était trop forte pour avoir une conversation digne de ce nom actuellement et j’acceptais de le suivre dans un petit tour du propriétaire, espérant arriver rapidement dans des endroits où nous pourrions plus discuter. Je glissais mes mains autour de son bras, essayant de me dire que c’était pour éviter de le perdre de vue avec le monde qu’il pouvait y avoir. Il me guida dans toute la boite de nuit, commençant par ce que tous les clients pouvaient voir avant de partir dans les coulisses, où l’ambiance sonore était déjà plus calme. Je posais des questions de temps en temps, essayant de ne pas me mettre en mode travail comme cela pouvait des fois être le cas. Mais j’étais réellement curieuse et tant pis si quelques questions pouvaient porter à confusion. On termina rapidement par le bureau de Monsieur Wilkins et je découvris une pièce bien agréable et ne fus cependant guère étonnée de voir qu’il y avait une grande baie vitrée pour voir l’intérieur de la boite de nuit. Excellente façon de garder un œil sur ce qu’il pouvait s’y passer. Cela me fit sourire alors que je faisais quelques pas dans la pièce. Elle était très agréable. Je me tournais vers le jeune homme en souriant. « Cette pièce est vraiment très agréable. Et je suis étonnée du calme qu’il y règne pour voir la baie vitrée donnant sur la boite de nuit. » Me permettant de faire le tour de la pièce, je laissais mes yeux trainer un peu partout avant d’apercevoir les livres qui se trouvaient dans le bureau. Je me dirigeais vers eux pour connaître un peu les goûts littéraires de mon hôte. « Vous les avez tous lu? » Il y avait quelques titres que je connaissais pour les avoir lu, d’autres que je ne connaissais que de noms et d’autres que je ne connaissais pour ainsi dire pas du tout. Je pris d’ailleurs un de ces derniers au hasard pour l’observer. « J’ai toujours aimé lire. Mais avec le travail, j’ai perdu cette habitude… » Je le regrettais un peu à vrai dire. J’avais beau aimer mon métier, le fait que je ne m’accorde que peu de temps libre me chagrinait par moment. Mais c’était entièrement ma faute, je ne devrais pas rapporter du travail chez moi. Sauf que je n’arrivais pas à faire autrement.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 11:24

I could fall or I could fly .

Rider était assez content de son petit tour du propriétaire, la jeune femme semblait intéressé mais sans pour autant donner l'impression d'être là pour l'enquête alors c'était plutôt plaisant même s'il ne s'agissait que d'un mensonge. De toute façon Rider était fier de son travail, de cette boite mise à part ce détail avec cette enquête qui venait assombrir son petit coin de bonheur. Il lui montra absolument tout ce qu'il y avait à voir, excepté la seule pièce dans laquelle il ne se permettait pas d'entrer, c'est à dire les toilettes pour femmes. Etant le propriétaire il pouvait faire tout ce qu'il voulait mais hors de question d'y aller même lorsque la boite était ouverte, à la rigueur il allait y jeter un oeil de temps en temps quand celle-ci était fermée mais jamais autrement. Ses employés eux pouvaient y aller, en particulier les videurs, eux pouvaient aller là où ils voulaient et ça peu importe avec qui. Etant en quelque sorte la police de la boite ils avaient tous les droits, excepté celui d'entrer dans le bureau de Rider sans y être invité. D'ailleurs, la plupart du temps Rider laissait la porte fermé à clef.
Une fois dans le bureau, Rider fut encore plus fier de lui, et ce à cause du regard de la jeune femme, qui semblait apprécier cette pièce en particulier. Peu être êtes-ce parce que l'on pouvait y voir l'intérieur de la boite en toute discrétion ou tout simplement parce qu'elle n'avait pas imaginé cela comme ça, mais quoi qu'il en soit il appréciait vraiment le regard qu'elle portait sur tout ça.

"- C'est parce que j'ai fait faire quelques travaux d'insonorisation. Nous avons ici ce qui se fait de mieux même si c'est invisible."

Et Rider lui sourit, tout en continuant à l'observer. Elle était particulièrement belle ce soir, pas que les autres jour ce ne soit pas le cas, juste qu'en tenue de travail elle paraissait bien moins décontracté par rapport à ce soir. Et puis son attitude aussi, Rider avait presque l'impression d'avoir à faire à une autre personne, qui lui plaisait tout autant d'ailleurs.

"- Quasiment oui."

C'est ce qu'il répondit à sa question à propos des livres présents dans sa bibliothèque. Il y avait pas mal de romans, de livres divers mais aussi de livre pour l'aider dans la gestion et la législation, ceux-là il ne pouvait pas les avoir lu. Il s'approcha un peu d'elle quand elle attrapa un livre dans la bibliothèque et qu'elle le prit en main. Cela le fit sourire parce qu'étrangement le livre qu'elle avait en main il le connaissait bien, c'était le seul livre qu'il avait rapporté avec lui quand il avait fait son sac lors de son départ de sa communauté. Un souvenir mais pas uniquement et c'était amusant de voir qu'elle avait pris celui-ci qui avait une importance toute particulière aux yeux du jeune homme. Etrange coïncidence quand même.
Il s'approcha encore d'elle et posa ses mains sur le livre qu'elle tenait, frôlant sans réellement le vouloir les doigts de la jeune femme pour ensuite glisser sur la couverture du livre et le reprendre dans ses mains à lui, voulant simplement le remettre à sa place. Il se retrouva donc en face d'elle, tenant le haut du livre dans ses mains et lui répondit simplement.

"- Mon travail me permet de continuer à lire et pour tout vous dire je ne pourrais pas me passer de livre."

Il finit par prendre totalement le livre en main et est étonné qu'elle n'ait pas remarqué qu'il s'agissait en réalité d'une bible. C'est la seule et unique chose que Rider a pris avec lui lors de son départ, tout simplement parce qu'elle lui appartient. C'est la sienne, celle qu'on lui a offert le jour de son baptême peu de temps avant qu'il ne se décide à quitter la communauté. La couverture est magnifique, en cuir avec de jolies reliures et c'est vrai qu'on ne devine pas vraiment de quoi il s'agit tant qu'on ne l'a pas ouverte.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 13:09

I could fall or I could fly .

Je ne m’étais pas attendu à ce que Monsieur Wilkins me fasse faire le tour du propriétaire. Après tout, j’étais venue là pour m’amuser et décompresser de ma journée, pas pour le croiser… Même si je devais avouer que l’idée de retrouver le jeune homme m’avait plus qu’effleurer l’esprit quand j’étais entrée. Et j’avais été plus que contente en le voyant arriver. La pièce la plus impressionnante était son bureau, avec la baie vitrée donnant sur la boite de nuit. Le calme y était également agréable et dénotait comparé au bruit de la musique dans le reste de la boite de nuit. Je comprenais que la pièce avait été insonorisée, ce que je pouvais comprendre parce qu’il ne devait pas être évident de travailler tout en étant dans une ambiance de boite de nuit. Je fis quelques pas dans le bureau avant de me diriger vers la bibliothèque où se trouvaient les livres du jeune homme. J’étais impressionnée par le nombre qu’il pouvait y avoir et je me demandais s’il les avait tous lu ou pas. J’en pris un dans mes mains, ne sachant pas véritablement de quoi il s’agissait. La couverture était en cuir avec de magnifiques reliures, me faisant penser à un livre religieux même si je n’en étais pas persuadée. Le jeune homme posa ses mains sur le livre et nos doigts se frôlèrent, me faisant devenir bizarre. Enfin, j’étais toujours moi-même mais les réactions que j’eues furent bizarres. Je rougis légèrement alors que je le laissais récupérer le livre et que mes mains se mettaient légèrement à trembler. Etais-ce à cause de mon attirance pour le jeune homme? Certainement et cela prenait des proportions que je n’aurais pas soupçonnées. Glissant une de mes mains dans mes cheveux pour garder une certaine contenance, je l’écoutais me parler de son travail et du fait qu’il arrivait toujours à lire. Il en avait de la chance, je ne prenais plus le temps de lire personnellement. « C’est devenu un luxe pour moi de me poser quelques instants dans un canapé pour lire. » Je ne prenais plus le temps de m’asseoir dans un canapé pour ne rien faire alors pour lire, ce n’était pas la peine d’y penser. Laissant mon regard glisser sur le reste des livres, j’en reconnus quelques-uns que j’avais aimé lire et cela ne me surprenait guère de les retrouver dans la bibliothèque du jeune homme. Nous avions quelques goûts similaires en matière de romans et c’était assez amusant de voir de grands écrivains côtoyer les livres de gestions et autres ouvrages de travail. Refaisant quelques pas dans le bureau, je finis par aller me poser devant la baie vitrée, regardant les clients de la boite de nuit s’amuser. « J’imagine que c’est ce que nous avons dans nos salles d’interrogatoires… Une vitre sans teint, pour que l’on ne puisse pas vous voir mais pour que vous puissiez surveiller. » Pas idiot comme façon de faire. De l’extérieur de la pièce, la baie vitrée était comme un miroir et reflétait les clients mais pour Monsieur Wilkins, elle était parfaite pour garder un œil sur ses clients et son personnel. Au moins, il mettait tout en œuvre pour éviter les ennuis, comme il me l’avait expliqué. Refaisant à nouveau quelques pas dans le bureau, je m’installais sur le canapé. « Et votre petite amie, comment elle gère le fait que vous ne soyez que rarement avec elle la nuit? » J’ignorais s’il y avait quelqu’un dans sa vie et même si la question pouvait paraître innocente, elle n’était pas dénuée d’arrières pensés. Après tout, découvrir qu’il avait quelqu’un dans sa vie m’aiderait très certainement à l’oublier, à faire taire cette obsession.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 13:41

I could fall or I could fly .

Ce contact entre leurs doigts était assez troublant, mais pas autant que le fait de se retrouver en face d'elle durant quelques minutes. Cette proximité était encore plus faible que l'autre fois au bar quand elle avait posé ce baiser sur sa joue. Rider était troublé et tentait tant bien que mal de ne rien laisser paraitre. Le fait qu'il ait sa bible entre les mains l'aida un peu à reprendre contenance et surtout à ne pas se laisser troubler plus. Pas qu'il croyait spécialement en dieu, disons juste qu'il y avait certaines valeurs de son enfance encore ancrées en lui et qu'il lui était difficile de les effacer comme ça d'un coup juste parce qu'il ne vivait plus dans sa communauté.

"- Dommage.. vous devriez prendre le temps, c'est agréable de lire, personnellement ça me détend."

Et ce qu'il ne dit pas c'est que ça satisfaisait sa curiosité. Rider en profita pour ranger le livre, le remettant à sa place parmi les autres bouquins de sa bibliothèque. Et la jeune femme en profita pour changer de place, se plaçant devant la baie vitrée. Rider se tourna juste pour l'observer, ne voulant pas risquer d'être à nouveau trop proche d'elle, il n'aurait pas sa bible pour le retenir ou lui éviter de faire une chose qu'il ne devait tout simplement pas faire.

"- C'est exactement ça. Voir sans être vue. "

Rider lui confirma ce qu'elle venait de dire, de toute façon c'était plus que logique comme fonctionnement, rien dans la boite ne donnait sur le reste du bâtiment, donc c'était assez simple de deviner. Bien sur Rider aurait sans doute du ajouter que ce n'était pas dans ses habitudes d'espionner les gens, il ne se tenait pas là devant pour mâter les filles par exemple, mais plutôt pour essayer de repérer ce qui pouvait sembler louche, ou tout simplement pour avoir un petit aperçu du déroulement de la soirée. Puis elle changea à nouveau de place, prenant place sur le canapé cette fois-ci. Et puis se plaça en face d'elle mais assez loin, tout contre son bureau avant de répondre à sa question. Question qui le fit sourire d'ailleurs, est-ce que c'était innocent ou pas ? difficile à dire après tout.

"- J'imagine qu'elle n'apprécierait pas trop, si j'en avais une."

Rider resta quelques secondes à l'observer avant d'ajouter

"- Et vous, votre petit ami j'imagine qu'il ne doit pas trop apprécier que vous fassiez ce genre de boulot non ? après tout c'est un métier assez particulier."

Il en avait profité pour lui retourner la question, espérant qu'elle y répondrait sans jouer avec les mots. Mais même si elle était célibataire tout comme lui, le fait qu'elle soit flic et qu'elle bosse sur une enquête l'impliquant lui, ne lui permettait pas d'envisager de tenter quelque chose.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 16:13

I could fall or I could fly .

J’avais réellement été troublée par le contact entre nos doigts et par la proximité du jeune homme. Même quand je l’avais embrassé sur la joue l’autre jour, au bar, je n’avais pas été aussi proche de lui. C’était assez déroutant de savoir qu’un simple petit mouvement me permettrait de le toucher. Reportant mon regard sur Monsieur Wilkins, je lui rendis son livre alors qu’il me disait que je devrais essayer de trouver du temps pour lire. Mais ce n’était pas évident, j’étais une accroc du travail et je ne faisais que très rarement des écarts. J’en avais fait un il y a quelques jours pour accompagner ma collègue au bar et je n’avais pas spécialement prévu d’en refaire un ce soir. Alors j’allais devoir travailler un peu plus pour rattraper mon retard et ce n’était pas ainsi que j’allais trouver le temps de lire. « On verra bien si je me trouve du temps… » Quittant la bibliothèque, je me postais devant la baie vitrée, remarquant rapidement que personne ne me remarquait, me faisant comprendre qu’il s’agissait d’une vitre sans teint. Une excellente façon de surveiller l’intérieur de la boite de nuit. Je lui exposais ma façon de voir les choses, souriant en me rendant compte que j’avais visé juste. Et il avait raison, c’était une excellente façon de surveiller, comme le FBI le faisait pendant les interrogatoires. M’installant finalement dans le canapé, je lui posais une question sur sa potentielle petite amie et sa vision de son métier. Je fus assez étonnée quand il avoua qu’il n’en avait pas. Pourtant, c’était un beau jeune homme et j’étais persuadé que beaucoup de jeunes femmes devaient le trouver à leurs goûts. Je ne m’expliquais pas pourquoi il était toujours célibataire. Peut-être un reste de son enfance chez les Amish. Il me retourna la question concernant la vision de mon petit ami sur mon métier et j’eus un petit rire. Il avait raison, c’était très particulier comme métier mais c’était ce que j’aimais et tant pis si les hommes me fuyaient à cause de cela. « Effectivement, c’est un métier particulier. Il a tendance à faire fuir les hommes que j’aborde, certains ne supportent pas de ce dire qu’une femme pourrait facilement les battre au combat en corps-à-corps… Certainement pour cela que je suis toujours célibataire. » Je me demandais cependant si sa question, tout comme la mienne, était aussi innocente qu’elle le paraissait. Personnellement, je savais que ce n’était qu’une façon détournée pour apprendre s’il avait quelqu’un dans sa vie mais lui? Il y avait de fortes chances pour que je me fasse des films, comment une femme comme moi pourrait-elle intéresser un homme comme lui. Je ne me considérais pas comme spécialement jolie, j’étais certes belle mais d’une beauté terriblement banale. Je n’avais pas quelque chose qui dénotait des autres femmes et j’étais quelqu’un de normal. Je n’avais pas la taille mannequin ni même leur poids et ce n’était que le début de la liste de ce que je n’avais pas. Et je n’étais que peu féminine. J’avais fait un effort pour ce soir mais je préférais de loin porter des jeans. Je reportais mon attention sur Monsieur Wilkins, un petit sourire aux lèvres. « Vous êtes donc célibataire… C’est dingue, je vous voyais plutôt avec une petite amie. Peut-être n’avez-vous pas trouvé la bonne… Ou les femmes ne vous intéressent peut-être pas. » Après tout, il n’était peut-être pas attiré par les femmes, ce qui était peut-être une explication à son départ de la communauté Amish.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 16:43

I could fall or I could fly .

Rider avait à présent pris une certaine distance vis à vis de la jeune femme, par sécurité, afin d'être plus à l'aise en face d'elle et pour discuter sans prendre de risque. Mais d'une certaine façon il s'en voulait d'être aussi peureux après tout qu'est ce qu'elle pouvait bien lui faire ? du moins ce soir, parce qu'il est clair qu'elle avait le droit de le mettre en prison si bon lui semblait et ça niveau fierté masculin ça passait moins bien. Et puis de toute façon l'autre fois, quand elle l'avait embrassé sur la joue c'était sans doute par erreur, ça arrive parfois on pense à autre chose et on imagine être en face d'une personne qu'on connait et paf on l'embrasse sur la joue comme on le ferait avec un ami. Ca ne pouvait qu'être cette explication de toute façon, rien d'autre, pas possible autrement. Et même s'il y avait de la distance entre eux, Rider ne pouvait pas nier que son regard revenait toujours à la jeune femme.
Il attendait avec impatience de savoir si elle avait quelqu'un dans sa vie comme il avait pu l'imaginer l'autre fois et comme il se l'imaginait souvent pour éviter de trop penser à elle justement. Seulement avec ce qu'elle était en train de répondre il n'allait pas s'arrêter de penser à elle maintenant. Il allait falloir qu'il se calme et qu'il trouve une raison de l'oublier, de la barrer de ses pensées.

"- Les hommes qui pensent comme ça sont des idiots."

Rider ne se rendit même pas compte de ce qu'il lui dit, lui donnant son opinion sur la question comme si elle le lui avait demandé. Elle allait finir par le trouver vraiment peu intéressant et surtout sans gêne. Rider se sentit un peu mal à l'aise du coup mais malgré tout son regard revint vers elle quand elle lui parla à nouveau. Un large sourire amusé s'afficha sur son visage, ce qu'elle venait de sous entendre le fit plus que sourire, un sourire qu'il ne contrôlait pas en réalité.

"- Pour tout vous dire je n'ai pas spécialement cherché. Et depuis que je travaille ici mes relations sont plutôt superficielles."

Il y avait pas mal de sous entendu dans ce qu'il venait de dire, et il n'avait pas non plus répondu clairement pour cette attirance vis à vis des hommes. Mais il valait peu être mieux rester vague, ainsi il serait moins tenté de lui montrer quel est le genre de femme qui l'attire.
Puis il se décolla du bureau pour lui demander tout simplement.

"- Vous voulez peu être retourner de l'autre côté pour profiter de votre soirée ou bien alors boire un verre que je peux vous offrir d'ailleurs. Je vous dois un verre mais on peu tout aussi bien remettre ça à une autre fois."

Un peu comme une occasion ou une raison de se revoir, mais c'était totalement idiot comme idée. Il ne la reverrait jamais en dehors de son travail, ce soir c'était une exception et les exception c'est unique en général. Il n'avait pas spécialement envie qu'elle lui fausse compagnie mais bon disons qu'il ne voulait pas non plus se faire des illusions ou espérer quelque chose qui de toute façon n'arriverait pas.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 17:49

I could fall or I could fly .

Le canapé était réellement très confortable et j’étais bien. J’avais une vue d’ensemble de la pièce et sur Monsieur Wilkins qui se trouvait près de son bureau, appuyé à ce dernier. Après notre proximité qui m’avait mis mal à l’aise, c’était désormais cette distance qui me faisait tout bizarre, comme s’il cherchait à me fuir. Je me demandais bien ce que j’avais pu faire pour qu’il soit d’un coup aussi distant avec moi et j’avais mis cet élément sur le coup d’une petite amie un peu jalouse. Sauf qu’il me répondit qu’il n’en avait pas. C’était étonnant alors qu’il réagisse de cette façon mais je n’eus pas le temps d’ajouter quelque chose qu’il me retourna la question, me parlant d’un potentiel petit ami. Quand je lui fis part que les quelques hommes que je rencontrais fuyaient en apprenant que j’étais agent du FBI, sa remarque me remonta un peu le moral. Il pensait de la même façon que moi. Je pus alors rebondir sur cette absence de petite amie, sous-entendant le fait que c’était peut-être les hommes qui l’attiraient. Quand il ajouta qu’il avait surtout des relations d’un soir sans rebondir sur ce que j’avais sous-entendu, je compris que j’avais fait mouche. Le jeune homme en face de moi était très certainement attiré par les hommes, voilà pourquoi il n’avait pas de petite amie. Moi qui pensait que cela ne me ferait ni chaud ni froid, je fus surprise de sentir que j’étais plus que déçue de cette découverte. Pourtant je savais qu’il ne se serait rien passé avec le jeune homme mais découvrir que je n’étais pas dans le genre qui l’attirait rendait tout cela si réel. Avant, il y avait un minuscule petit espoir que je puisse un jour intéressé le jeune homme, il n’y avait désormais plus aucune chance que cela n’arrive un jour. Et ça faisait mal. Néanmoins, je réussis à cacher ma déception en souriant légèrement, même si le cœur n’y était pas. « Oh, je vois. Le plus important, c’est de vivre sa vie comme on l’entend. » Au moins, je n’aurais plus aucun mal à l’oublier désormais. Il me proposa alors de me laisser retourner à ma soirée ou de me payer un verre. Je ne savais pas ce que je voulais à vrai dire. Un verre me ferait le plus grand bien pour supporter la déception mais je savais que ce n’était pas raisonnable, j’avais déjà bien bu avant de me retrouver dans le bureau du jeune homme. Et je ne savais pas si j’avais à cœur de retourner m’amuser après ce que j’avais découvert. « Je ne suis pas sûr que boire à nouveau ce soir soit une bonne idée. J’ai déjà pris quelques verres au bar tout à l’heure et je ne voudrais pas me faire arrêter pour conduite en état d’ivresse ou avoir un accident. » Je restais encore un peu assise avant de glisser une main dans mes cheveux tout en soupirant légèrement. Je n’avais pas envie de quitter la compagnie du jeune homme mais je ne savais pas quoi dire pour prolonger un peu ce moment. Alors le mieux à faire, était peut-être de retourner m’amuser, peut-être que j’allais réussir à oublier ma déception. « Je pense que je vais retourner danser un peu avant d’aller me coucher. » J’aurais tout aussi bien fait de rentrer directement chez moi pour me glisser sous ma couette et oublier cette soirée.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 18:08

I could fall or I could fly .

Si Rider avait su qu'elle serait déçu par sa réponse, par le fait qu'il se montre vague et laisse sous entendre qu'il pouvait être intéressé par les hommes, il se serait montré plus clair. Mais en même temps à quoi bon se livrer à une femme qui ne pourra que lui faire du mal en finissant par l'arrêter parce qu'ils auront trouvé quelque chose sur l'enquête le concernant. Et puis de toute façon elle n'a pas le droit de sortir avec un suspect et le faire serait un vrai suicide pour elle, alors il sait très bien qu'elle ne s'intéresse pas à lui mais plus à ce qu'il représente, c'est à dire le patron d'une boite de nuit, le suspect potentiel. Et lui ne compris pas la porté de ce qu'elle venait de lui répondre, laissant comprendre qu'elle ne jugeait pas ses fréquentations d'une certaine façon, donc qu'elle pensait réellement qu'il avait un penchant pour les hommes. Ca aurait pu être marrant de jouer sur ce côté là mais en réalité ça n'amusait pas Rider.
Il lui proposa ensuite de la laisser retourner s'amuser et profiter du reste de sa soirée, ou de lui offrir un verre mais à aucun moment il ne laissa penser qu'il ne voulait plus la voir. Elle n'avait qu'à l'inviter à rester un peu avec elle, de l'autre côté du miroir ou carrément lui demander pour rester un peu au calme avec lui, mais elle ne le fit pas, preuve qu'elle n'en avait rien à faire de lui en réalité. Qu'elle avait satisfait sa propre curiosité et donc qu'elle n'avait plus de raison de rester en sa compagnie.

"- Vous savez je peux aussi pour appeler un taxi ou vous faire raccompagner."

Voir même la raccompagner, après tout, il peut faire ça si elle acceptait qu'il conduise sa voiture pour la reconduire et ensuite appeler un taxi pour retourner chez lui. Mais forcément elle penserait qu'il abuse un peu et qu'il fait du zèle pour se faire bien voir de l'agent du FBI qu'elle est.

"- Comme vous préférez."

Et il se rapprocha un peu du canapé où elle se trouvait encore et lui tendit la main pour l'aider à se relever, si elle le désirait bien sur. Ensuite il la raccompagnerait jusqu'à la porte qui délimitait l'espace privé de l'espace clients.
Il espérait que malgré tout elle accepterait quand même de boire un verre avec lui, parce qu'il reste redevable à ce sujet.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 18:54

I could fall or I could fly .

Moi qui avais pensé que poser une question sur ses fréquentations pourrait m’offrir une ouverture potentielle avec le jeune homme, j’étais servi. La porte c’était refermée aussi rapidement qu’elle ne c’était ouverte. J’avais décidément le chic pour être attiré par des hommes que je ne pouvais pas avoir et je commençais à en avoir assez. Vu comment les choses étaient parties, j’étais bonne pour finir ma vie en vieille fille avec des chats. Non pas que j’ai quelque chose contre les chats, je les adorais mais l’idée de finir ma vie toute seule ne m’enchantait guère. Néanmoins, je ne risquais pas de me prendre un blâme désormais en ayant des vues sur un suspect. J’allais pouvoir rester professionnelle en sa compagnie même si allait falloir du temps pour que je digère ma déception. En même temps, le tableau était trop beau. Un jeune homme comme lui, toujours célibataire, c’était trop beau pour être vrai. Et j’en avais désormais la preuve. J’eus cependant un petit sourire quand il me proposa d’appeler un taxi ou de me faire raccompagner si jamais j’avais envie de boire un verre en sa compagnie. Je n’avais pas pensé à ces solutions pour être honnête mais elles étaient acceptables si j’acceptais de laisser mon véhicule sur le parking jusqu’au lendemain matin. Il ajouta que c’était comme je préférais avant de s’approcher de moi pour me tendre la main. Même si je n’avais pas spécialement besoin d’aide pour quitter le canapé, je glissais ma main dans la sienne avant de me retrouver sur mes jambes. Je gardais un instant la main du jeune homme dans la mienne avant de me rendre compte de ce que je faisais et de la lâcher. Il fallait que je me souvienne qu’il était attiré par les hommes, il fallait que cela entre dans ma tête sinon je n’allais pas arrêter de me faire des idées. « Merci, c’est gentil mais je ne voudrais pas avoir l’air d’abuser de votre temps. Vous avez certainement des choses plus importantes à faire que passer du temps avec moi. » Après tout, nous étions sur son lieu de travail et il devait garder un œil sur ses clients et son personnel et je ne voudrais pas qu’il se passe des choses désagréables pour le jeune homme pendant qu’il passait du temps avec moi. Je me dirigeais vers la porte de sortie, prête à sortir avant de me tourner vers le jeune homme, une dernière fois. « Merci pour cette visite, c’était vraiment génial. » Je quittais le bureau de Monsieur Wilkins pour retrouver la boite de nuit. Je m’installais un court instant sur une banquette avant d’apercevoir quelqu’un que je connaissais bien. Un ami à moi se trouvait présent dans la boite et je ne pus m’empêcher de m’approcher de lui en souriant. Il était avec sa petite amie, une amie à moi et on se mit à discuter tout en dansant ensemble. De temps en temps, mon regard se portait sur la baie vitrée derrière laquelle se trouvait le propriétaire de la boite de nuit, me demandant ce qu’il pouvait bien faire dans son bureau. Je sentis soudain un bras se glisser autour de mes épaules et je vis alors un jeune homme que je ne connaissais ni d’Adam ni d’Eve. Il me semblait un peu éméché, me faisant me dire qu’il avait un peu trop abusé de l’alcool ce soir, comme son haleine me le confirma. Je ne compris pas ce qu’il se passa mais soudain l’homme qui avait passé son bras autour de mon épaule attaqua mon ami quand ce dernier voulut le faire lâcher prise. Dans la bagarre, je me pris un coup de coude en plein visage. Je me retrouvais assise sur le sol de la boite de nuit, une main sur mon visage, sentant que je saignais du nez. Et dire que je voulais passer une soirée calme… C’était loupé. Un videur arriva pour séparer les deux hommes et mettre à la porte l’autre homme, pendant que mes deux amis se rapprochaient de moi pour voir comment j’allais.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 19:48

I could fall or I could fly .

Rider fut déçu par ce qu'elle lui répondit, et il ne pouvait pas la contredire, après tout il était sur son lieu de travail et même si c'était lui le patron elle se ferait des idées sur ses intentions s'il disait le contraire et imaginerait qu'il fait cela tout le temps avec les clientes. Et Rider n'est pas ce genre d'homme là, même si parfois certaines clientes sont très avenantes voir même quelque chose aguicheuses, Rider cède rarement parce qu'il n'aime pas l'idée d'une histoire d'une nuit. Ca lui arrive malgré tout, parce qu'il est un homme et qu'il est comme tous les hommes, qu'il a besoin de satisfaire ses envies parfois mais c'est rare et puis ça ne va jamais bien loin, Rider ne veut pas de ce genre de réputation. Un patron de boite qui se tape les jolies clientes ou qui leur offre une entrée gratuite à vie en échange de petit service sexuel. Ce n'est pas lui ça et puis s'il offre quelque chose à quelqu'un il n'y a pas forcément de contre partie. Mais il est vrai qu'au début la tentation était forte, mais maintenant Rider sait gérer tout ce qui lui passe par la tête quand il voit une fille à moitié nue devant lui.
Rider lui tendit donc la main afin qu'elle puisse la tenir pour se relever, c'est parfois plus agréable surtout qu'elle a une robe courte et que c'est parfois gênant pour se relever sans problème. Et dès qu'elle pose sa main sur la sienne, il ressent à nouveau ce trouble. C'est dingue comme il peut se sentir idiot dans des moments pareils. Si c'est vraiment un coup de foudre il va falloir travailler ses réactions parce qu'à un moment il ne saura pas quoi faire et se retrouvera tout bête en face d'elle. Il est presque soulagé quand elle retire sa main, ça lui ôte un poids mais en même temps il apprécie ce genre de contact.

"- Je vous en prie, c'était un plaisir. Revenez quand vous voulez."

Et il la raccompagne jusqu'à la porte de sortie, la regardant quelques instants entrer de nouveau dans la boite, se prenant le son de la musique en plein dans les oreilles et ça réveille. Rider referme la porte et retourne dans son bureau, observant tout ce petit monde depuis l'intérieur de celui-ci. Il ne voit pas tout ce qui se passe et finit par retourner à son bureau ouvrant un livre de compte mais n'arrive pas à se concentrer, donc regarde à nouveau à l'intérieur de la boite et c'est là qu'il voit quelque chose qu'il n'aurait pas du et surtout qui n'aurait pas du se produire. Rapidement il appel le service de sécurité et sort de son bureau pour se rendre directement vers la jeune femme qui vient de se prendre un vilain coup. Se frayant un chemin jusqu'à elle, manquant de bousculer les deux personnes qui sont à ses côtés et qui semblent inquiets pour elle. Mais lui aussi est inquiet pour elle.

"- Miss Carpenter ! Vous allez bien ?"

Qu'il lui demande sans aucune retenue, on entend l'inquiétude dans sa voix. Manquerait plus qu'elle ait le nez cassé et elle va lui faire un procès mais c'est pas pour ça qu'il s'inquiète. Il se relève et fait un signe à l'une des personne présente au bar et celle-ci lui fait passer un linge propre, l'un de ceux qu'ils utilisent pour essuyer les verres. Il se baisse à nouveau et tend le linge à la jeune femme afin qu'elle puisse le déposer là où elle saigne.

"- Tenez. Voulez vous qu'on vous conduise au calme ?"

Par là bien entendu il parlait de la partie privée de la boite, il lui aurait bien proposé les toilettes des clients mais en général c'est bruyant et remplis de monde et puis dans les vestiaires du personnel il y a une petite salle de bain, elle y sera plus à l'aise pour nettoyer son visage et ensuite si elle le veut il ira la faire s'assoir un peu sur son canapé.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 20:54

I could fall or I could fly .

J’aurais aimé rester un peu plus en compagnie du jeune homme mais je savais que le mieux à faire était de laisser le jeune homme, de reprendre le cours de ma vie en l’oubliant. Et ce n’était pas en restant en sa compagnie que j’allais y arriver. Retournant donc dans la boite de nuit, je croisais deux personnes que je connaissais, un couple d’amis. Mais rapidement, un homme pensa certainement avoir sa chance avec moi car il glissa son bras autour de mes épaules. Il était surtout trop saoul pour se rendre compte que sa façon d’agir était limite. Mon ami essaya de le faire lâcher prise mais l’autre homme attaqua et pendant la bagarre, je me pris un coup de coude qui me blessa au nez. Assise au sol, l’autre homme fut conduit hors de la boite de nuit pendant que mes deux amis se penchaient vers moi en s’inquiétant. Je voyais des mouches noires devant mes yeux et mon nez me faisait réellement mal mais je doutais que ce dernier soit cassé. Sans que je ne m’en aperçoive, un autre homme s’approcha de moi et je reconnus rapidement Monsieur Wilkins. Il semblait réellement inquiet pour moi et cela me faisait chaud au cœur quand même. Je hochais simplement la tête quand il me demanda si j’allais bien. Allez bien était un bien grand mot mais ça pourrait être pire. Rapidement, il me tendit de quoi appuyer sur mon nez, pour éviter de me vider de mon sang. Je pris le tissu, appuyant sur mon nez alors qu’il me demandait si je voulais que l’on me conduise dans un endroit calme. Je ne savais pas encore où j’allais pouvoir aller mais je ne me sentais pas au mieux de ma forme. Mon amie m’aida à me relever mais j’eus un moment de faiblesse à cause d’un vertige. Je titubais légèrement et ne trouvais à me rattraper qu’à Monsieur Wilkins. Je me retrouvais dans ses bras, un de mes bras autour de ses épaules. « Ouais, finalement, ça va pas si bien que ça. » Mais étrangement, je me disais que ça pourrait être pire. Après tout, je me retrouvais contre le jeune homme, ce qui n’était pas plus mal, d’autant qu’il semblait quand même assez musclé de ce que je pouvais sentir. Ce n’allait pas m’aider à l’oublier mais ça me faisait du bien au moral.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 21:15

I could fall or I could fly .

Rider se sentait mal à l'aise là, dire que c'était à cause de lui qu'elle venait de se prendre un coup. Bien sur ce n'était pas directement sa faute, disons plutôt que s'il ne l'avait pas invité à venir dans sa boite tout ceci ne serait jamais arrivé. Il espérait donc qu'elle lui pardonnerait cet incident et surtout qu'elle n'en garderait aucune séquelle parce que là ce serait le pompon vraiment. Il lui tendit le linge et la laissa faire tandis qu'il faisait en sorte de demander à son barman de lui préparer un autre linge avec quelques glaçons à l'intérieur pour qu'elle puisse le poser sur sa blessure si besoin. Elle semblait vouloir se lever alors il se poussa légèrement lui laissant la place et laissant son amie l'aider, mais rapidement il la sentit s'accrocher à lui comme si elle était sur le point de tomber et c'était bien ce qui se passait en réalité. Rider la laissa faire, passant son bras autour de la taille de Miss Carpenter pour la soutenir à son tour et dit simplement à son amie afin qu'elle ne s'inquiète pas plus que ça.

"- Je m'occupe d'elle, ne vous inquiétez pas."

Puis la souleva tout simplement afin de la porter jusqu'à la partie non publique de la boite. Une fois de l'autre côté, Rider se rendit à son bureau et déposa doucement la jeune femme sur le canapé puis fit demi tour et attrapa le linge avec les glaçons qu'avait préparé son barman et lui glissa quelques mots, voulant s'assurer que les amis de la jeune femme ne se sentent pas délaissé il leur faisait savoir qu'à leur prochaine visite dans la boite l'entrée ainsi que leurs boissons leur seraient offert. Un petit sacrifice pour le patron mais une réalité s'il ne voulait pas perdre de client et surtout avoir mauvaise réputation.
Il retourna ensuite vers la jeune femme, s'agenouilla devant elle tout en essayant de voir comment elle se sentait.

"- Vous savez, je pense qu'il serait plus judicieux de vous conduire à l'hôpital histoire de s'assurer que vous n'avez pas pris un mauvais coup à la tête."

Ce serait dommage qu'elle finisse mal la soirée, déjà qu'elle avait pris un coup dans le nez et que celui-ci semblait ne pas vouloir cesser de saigner. Encore que là, maintenant, ça semblait aller mieux, d'ailleurs Rider tendis le linge avec les quelques glaçons à la jeune femme afin qu'elle les pose dessus si elle jugeait nécessaire de le faire.

"- Je suis vraiment désolé pour ce qui vous est arrivé. Mais je peux vous assurez que ce type ne remettra plus jamais les pieds ici."

Même s'il était un habitué des lieux, Rider ne le laisserait plus entrer. Et par chance ou malchance dépend de quel côté on se place, il connaissait son nom, donc si elle voulait porter plainte, aucun soucis à ce niveau là.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mar 21 Mar - 21:41

I could fall or I could fly .

J’aurais préféré ne pas me relever si j’avais su que je manquerais de tomber dans les pommes. Je me retrouvais contre le jeune homme, plaquer contre son torse que je sentais muscler. Je sentis son bras glisser autour de ma taille, me déclenchant des frissons sur la peau et une envolée de papillons dans l’estomac. Il se tourna vers mes amis en disant qu’il s’occupait de moi. Je me retrouvais dans ses bras alors qu’il prenait la direction de la zone non publique de la boite de nuit. Je me retrouvais rapidement de nouveau dans le bureau de Monsieur Wilkins, allongée sur son canapé. Le tissu fut remplacé par un autre tissu avec des glaçons mais je sentais que mon nez saignait moins que tout à l’heure. Le jeune homme s’installa à mes côtés, me disant qu’il serait peut-être plus judicieux de me conduire à l’hôpital pour vérifier que je ne m’étais pas pris un mauvais coup. Je haussais les épaules en souriant légèrement. « Oh, vous savez, j’ai eu bien pire dans le cadre de mon métier. » Je m’étais battue, j’avais pris des coups de couteaux et même une balle une fois. Alors ce n’était pas un coup de coude dans le nez qui allait me mettre à terre. Sauf que c’était ce qui était en train de se passer. Je me sentais faible même si je n’avais pas perdu autant de sang que cela. Mais la surprise, la perte de sang quand même présente et le choc du coup me rendait toute chose. Il ajouta qu’il était désolé pour ce qui m’était arrivé et j’eus à nouveau un petit sourire en secouant doucement la tête. « Vous n’y êtes pour rien si un client a un peu trop abusé de l’alcool. Je ne vous en veux pas, rassurez-vous. » Je ne savais pas si c’était si rassurant que cela mais Monsieur Wilkins semblait réellement inquiet. Je n’arrivais cependant pas à savoir si c’était pour moi ou si c’était pour la réputation de sa boite de nuit. Peut-être un peu des deux pour être complètement honnête. Ecartant le tissu avec les glaçons, je portais la main à mon nez pour le toucher. Je ne sentais pas de bosse suspecte, me faisant me dire qu’il n’était pas cassé. Je reposais cependant le tissu sur mon nez car ce dernier saignait encore un petit peu. Tout en restant allongée sur le canapé, je portais mon regard sur le jeune homme, esquissant un petit sourire d’excuse. « Je suis désolé, je ne voulais pas vous créer de problèmes. » Après tout, c’était pour me protéger que mon ami avait demandé à l’autre homme de me lâcher et que la bagarre avait débuté. Je posais ma main sur celle du jeune homme, espérant me faire pardonner.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mer 22 Mar - 8:02

I could fall or I could fly .

Rider se sent tout de même mal pour elle, parce que bon indirectement il est responsable de tout ça, c'est lui qui l'a invité à venir, c'est lui qui l'a fait ressortir tout à l'heure, c'est donc sa faute d'une certaine façon et elle aura beau dire le contraire il ne pourra pas se retirer ça de la tête.

"- Peu être mais ce n'est jamais amusant de se prendre un coup quand on n'y est pour rien."

Il est clair qu'elle n'avait rien fait pour mériter ça, si encore elle avait chercher la bagarre. Ce soir elle n'était venu que pour connaitre les motivations des gens à venir en boite et pas pour se faire frapper dessus. Rider c'était déjà pris pas mal de coups mais il était toujours responsable parce qu'il cherchait, mais il est clair que ça l'aurait vexé de se prendre un coup alors qu'il était là par hasard et ne cherchait pas les embrouilles.
Il fit une petite moue avant de répondre à ce qu'elle venait de lui dire, se sentant malgré tout responsable.

"- J'aurai du vous accompagner et ça ne serait peu être pas arrivé."

Rider s'en voulait, il avait beau essayer de se raisonner, ça lui faisait mal de savoir qu'elle venait de se faire frapper sans raison. C'était rare ce genre de bagarre et surtout au bar, alors forcément quand ça arrivait Rider était toujours mal à l'aise mais quand ça arrivait à une personne qu'il appréciait forcément c'était encore pire pour ce qui est de la culpabilité. Si seulement elle savait à quel point il l'apprécie, elle comprendrait mieux pourquoi il se sent si coupable vis à vis d'elle. Il aurait aussi pu avoir une réaction cynique en lui disant que c'était toujours mieux de se prendre un coup que de se voir proposer de la drogue, vis à vis de l'affaire ça ne l'aurait pas fait, mais là c'était déplacé de dire une telle chose, pourtant si ça n'avait pas été elle mais un autre inspecteur s'occupant de l'enquête il l'aurait dit sans hésiter.

Il se sentit tout bête ensuite, quand elle posa sa main sur la sienne. Il ne s'attendait pas à ce geste de sa part et pourtant il savait que ça n'avait rien de particulier, ce n'était qu'un geste comme un autre, mais ça restait agréable. Et Rider se laissa envahir par la sensation de chaleur que ce contact lui procura, ne répondant même pas à ce qu'elle venait de dire, passant juste son pouce par dessus les doigts de la jeune femme sans vraiment s'en rendre compte. Et quand il s'en rendit compte il serra le reste de ses doigts contre ceux de la jeune femme tout doucement pour relever un peu la main de celle-ci et l'approcha de son visage, déposant un léger baiser sur le haut de cette dernière avant de la reposer et de finalement la lâcher. Il l'avait fait sans vraiment savoir pourquoi, sans doute comme l'aurait fait une personne qui apprécie une autre personne et qui est incapable de répondre à ce qu'elle vient de dire mais veut malgré tout lui montrer qu'il est touché par ses mots. Oui, c'est certainement cela, pour tout dire, il ne sait pas exactement pourquoi, il en avait juste envie, comme pour la remercier.
Mais il est clair que maintenant il se sent vraiment idiot.

"- Excusez moi... je...."

Et Rider baisse les yeux quelques secondes puis la regarde à nouveau et se relève, vraiment très mal à l'aise, imaginant qu'elle va le prendre pour un dingue.

"- Si vous voulez vous débarbouiller un peu, vous pouvez toujours utiliser la salle de bain du personnel."

C'est tout ce qu'il a trouvé à dire pour retrouver contenance, c'est petit mais c'est mieux que rester là à la regarder sans rien dire.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mer 22 Mar - 10:21

I could fall or I could fly .

J’étais bien d’accord que se prendre un coup quand on était pour rien dans une bagarre n’avait rien de bien agréable. Moi qui disais souvent que je savais en donner, j’étais assez vexée de découvrir que j’avais pu me prendre un coup aussi facilement. Mais en même temps, j’étais moins alerte que lorsque j’étais dans mon rôle d’agent du FBI et en plus, avec l’alcool que j’avais pu prendre, j’étais encore moins capable d’esquiver les coups. Mais je ne voulais pas que le jeune homme se sente coupable pour quelque chose qu’il n’avait pas fait, dont il n’était pas responsable. Il ne pouvait pas savoir comment les choses allaient tourner une fois qu’il m’avait laissé partir de son bureau. Cependant, j’étais assez contente de découvrir qu’il s’inquiétait pour moi, c’était agréable. « Peut-être, peut-être pas… Nous n’en saurions rien de toute façon. Alors arrêtez de vous culpabiliser pour quelque chose que vous n’auriez peut-être pas pu éviter. » En tout cas, personnellement, je ne lui en voulais pas. En tout cas, j’avais mal au nez et ça, c’était certainement la seule chose dont j’étais réellement certaine concernant cette soirée. Je posais finalement ma main sur la sienne, en un maigre geste de soutient. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure qu’il se sentait responsable et je voulais lui faire comprendre qu’il n’y était pour rien. Ce n’était pas évident, je savais que la culpabilité ne s’en allait pas aussi facilement que cela. Je fus néanmoins surprise quand je sentis les doigts du jeune homme se refermer sur les miens. Une douce chaleur m’envahit alors qu’il serrait un peu plus ses doigts autour des miens avant de porter ma main à son visage, déposant un baiser sur cette dernière. La chaleur que je ressentais s’intensifia légèrement alors que mon souffle se bloquait un court instant dans ma gorge et qu’une douce couleur rose se peignait sur mon visage. Comment voulait-il que je l’oublie s’il agissait de la sorte… Pas facile. Mais c’était loin d’être désagréable comme sensation, j’avais plutôt l’impression de voler sur un petit nuage. Mais le retour à la réalité fut néanmoins brutal. Il s’excusa avant de se relever et j’eus soudain un peu froid, comme si sa seule présence me réchauffait. Ce que je ressentais était très difficile à expliquer et même à comprendre. Pourtant, j’aurais dû être capable d’analyser tout cela, j’avais quand même un diplôme en science du comportement… Mais l’analyse d’un ressenti est généralement plus difficile à faire quand on est impliqué. Il me proposa alors d’utiliser la salle de bain pour personnel pour me débarbouiller et j’hochais simplement la tête avant de m’y rendre, gardant le tissu avec les glaçons sur mon nez au cas où. Une fois dans cette dernière, je pris quelques secondes pour me poser contre le mur. Je sentais encore le contact des doigts du jeune homme ainsi que celui de ses lèvres sur ma main, une sensation étrange mais loin d’être désagréable. Je finis par m’approcher des lavabos, écartant doucement le tissu pour voir que mon nez ne saignait plus. Je pris un petit temps pour le regarder et le toucher, me déclenchant des douleurs dans le visage. Mais il ne semblait pas casser. Je m’observais un temps, me rendant compte que le sang avait tâché ma robe. Pestant entre mes dents, j’entrepris d’enlever le sang séché qui maculait mon visage avant de m’attaquer à ma robe. C’était moins évident de nettoyer cette dernière et je n’arrivais qu’à enlever un petit peu du sang présent sur le tissu. Je déclarais forfait, ne remontant cependant pas tout de suite dans le bureau de Monsieur Wilkins. M’adossant au mur derrière moi, j’essayais de comprendre pourquoi j’étais dans un tel état émotionnel à cause de la présence du jeune propriétaire de la boite de nuit. A ses côtés, je me sentais toujours bizarre, comme si je ne contrôlais plus rien. Et quand il me touchait, c’était encore pire. Je redressais soudain la tête, interdite face à ce que je découvrais. Se pourrait-il que… Je sois tombée amoureuse de lui? Non, impossible, l’amour n’apparaissait pas en quelques jours… Quoi que si en fait. J’étais vraiment dans de sales draps si l’information venait à s’ébruiter. Je grimaçais en secouant la tête. Et dire qu’il allait falloir que je retourne le voir, je ne savais pas où me mettre pour le coup. Parce qu’encore, si j’avais eu une chance, cela aurait été plus simple. Mais là que je savais que je n’avais aucune chance… En même temps, même s’il avait été attiré par les femmes, je n’aurais eu aucune chance. J’étais agent du FBI, en charge de l’enquête du trafic de drogue présent dans sa boite de nuit… Aucune chance. Je soupirais légèrement tout en quittant la salle de bain du personnel, retournant dans le bureau du jeune homme. « Merci beaucoup, c’est agréable de ne plus avoir du sang séché sur le visage. » Ce n’était que la stricte vérité. Mais pour autant, je ne regardais pas directement le jeune homme, préférant regarder le mur à ma droite, lui trouvant soudain un grand intérêt.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mer 22 Mar - 10:40

I could fall or I could fly .

Rider ne comprenait pas lui même ses réactions, essayant de s'excuser pour son comportement il finit par laisser penser à la jeune femme qu'il valait mieux qu'elle aille se débarbouiller alors qu'en réalité un peu de sang au coin de son nez n'était pas si horrible que ça. Mais en fait il ne savait pas comment réagir avec elle, parce qu'il ressentait certaines choses, il avait même des envies, envies qu'il ne pouvait pas assouvir à cause de son travail, de son rôle, de cette enquête, de toute cette merde qui lui tombait sur le dos. Il laissa donc la jeune femme partir, ne vérifiant même pas qu'elle ne se trompe pas de direction.
Il était tellement préoccupé par tout ceci qu'il n'arrivait plus à avoir de réactions normales. Ce n'était pourtant pas compliqué de garder ses distances d'agir avec elle comme avec n'importe qui non ? Rider profita de son absence pour tenter d'analyser ses propres réactions, essayant de voir ce qu'il pourrait faire pour arrêter de déconner et faire et dire n'importe quoi. Elle devait vraiment le prendre pour le pire des idiots, sérieusement elle devait se dire qu'il essayait de la séduire pour faire en sorte qu'elle oublie le fait qu'il était suspect dans cette enquête, alors que ce n'était pas ça du tout.
Rider se posa à nouveau contre son bureau et réfléchit, posant ses mains sur son visage il commença d'abord pour se frotter légèrement histoire d'essayer de se remettre les idées en place. Puis il regarda autour de lui posant ses mains contre le bureau et sursauta presque lorsque la jeune femme revint dans le bureau et lui adressa la parole. Le temps était passé si vite et pourtant elle avait prit tout son temps là-bas.

"- Je vous en prie."

C'est tout ce qu'il trouva à lui dire alors qu'ils auraient pu continuer à discuter, reprendre où ils en étaient, essayant de comprendre ce qu'il leur arrivait, mais rien. Elle semblait tout autant à l'aise que lui, c'est dire à quel point il avait tout fichu par terre avec son geste inconsidéré.

"- Est-ce que.. vous voulez vous reposer encore un peu ?"

Après tout elle ne se sentait peu être pas suffisamment bien pour rentrer chez elle maintenant et Rider ne voulait prendre aucun risque, surtout pas avec elle. Mais il ne voulait en rien la forcer, après ce qu'elle venait de vivre, elle n'avait sans doute qu'une seule envie, rentrer chez elle pour se reposer et se remettre de sa soirée. Et bien sur vue la position dans laquelle elle se trouvait et le fait qu'elle lui tourne plus ou moins le dos, il ne pouvait pas voir qu'elle avait tâchée sa robe et encore moins vérifier l'état de son nez.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mer 22 Mar - 11:05

I could fall or I could fly .

Je m’étais quand même mise dans un sacré bordel en tombant amoureuse d’un suspect. Moi qui m’étais juré que jamais une telle chose ne m’arriverait, je comprenais mieux maintenant pourquoi on disait de ne jamais dire jamais… Il allait falloir que je me tienne à carreau pendant toute la durée de l’enquête, que j’évite de trop côtoyer le jeune homme parce que sinon, je ne savais pas de quoi je serais capable. Et puis, de toute façon, l’enquête avançait bien et bientôt, nous pourrions avoir suffisamment de preuve pour arrêter le trafiquant ainsi que l’homme qui le faisait entrer dans la boite de nuit. Je soupirais à nouveau avant de retourner dans le bureau du jeune homme, espérant que l’entrevu serait de courte durée. J’en venais à être mal à l’aise en présence de Monsieur Wilkins, ce qui ne m’était jamais arrivé jusque-là. Tout ça parce que j’avais fait la bêtise de tomber amoureuse de lui. Une fois dans son bureau, j’évitais de le regarder tout en gardant mes distances. Je ne savais pas ce qu’il pourrait se passer dans le cas contraire et je préférais ne pas prendre de risque inconsidéré. Je tenais à ma carrière et à mon métier. Hors, ce serait un suicide de tout point de vue que de craquer avec un suspect. Et pourtant, j’en avais terriblement envie. Mais je devais avouer aussi que le fait qu’il soit attiré par les hommes m’aidait quand même un petit peu à le regarder de temps en temps, tournant simplement les yeux dans sa direction. Lui non plus ne semblait pas parfaitement à l’aise désormais. Peut-être parce qu’il culpabilisait pour l’histoire du baisemain qu’il m’avait donné quelques instants plus tôt. Il me demanda alors si je voulais me reposer encore un petit peu mais je ne savais pas si c’était réellement une si bonne idée que cela de rester en sa compagnie. Mais en même temps, je ne savais pas si prendre la route maintenant était une si bonne idée que cela. Je me sentais un peu fatiguée même si je n’avais pas perdu tant de sang que cela, certainement la fatigue de la journée qui me tombait dessus, accentué par l’alcool. Je rêvais désormais d’aller me coucher mais il fallait que je rentre pour cela. « Je pense que je vais rentrer. C’est… Le mieux à faire. » Et pourtant, je n’avais pas envie de partir, c’était horrible comme sensation. J’étais tiraillé entre mon envie de rester ici, avec le jeune homme, et celle de partir parce que je savais que de toute façon, cela ne servait à rien que je reste.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mer 22 Mar - 12:41

I could fall or I could fly .

Comme Rider ne le supposait, elle ne voulait pas rester là, de toute façon il aurait sans doute fait la même chose en situation inverse. Juste qu'il aurait préféré s'assurer que tout irait bien pour elle, c'est donc pour cette raison qu'il rebondit sur ce qu'elle lui répondit.

"- Je peux vous appeler un taxi si vous préférez, je m'en voudrais qu'il vous arrive quelque chose sur la route à cause du coup que vous avez reçu."

Oui, Rider aimerait être sur que tout se passera bien pour elle jusqu'à ce qu'elle soit rentré chez elle, sauf qu'il ne peut pas la forcer à accepter sa proposition. Mais il se voit mal la laisser partir de cette façon sans insister un peu pour sa propre sécurité.
Et puis il ajouta tout en sachant que de toute façon elle refuserait.

"- J'aimerais beaucoup vous revoir mais je doute que ce soit possible.."

Il y avait cette enquête de puis cet incident, il faudrait être folle pour avoir envie d'être à nouveau seule avec le jeune homme. Au fond de lui Rider aimerait vraiment qu'elle accepte, qu'elle prenne le temps de réfléchir et qu'elle lui donne une autre chance, une chance de se faire pardonner.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




❝ Invité ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden Mer 22 Mar - 13:29

I could fall or I could fly .

Je n’avais pas spécialement envie de rentrer chez moi mais je savais qu’avec ce qu’il venait de m’arriver, c’était le mieux à faire. Rentrer chez moi pour une bonne nuit de sommeil en espérant oublier cette soirée. Mais je savais que ce serait plus difficile que cela d’oublier la soirée et surtout le jeune homme, d’autant que l’enquête était toujours en cours. J’allais peut-être demander à changer, prendre une autre affaire et laisser mes collègues gérer celle-là. C’était le mieux à faire, je le savais, mais je ne pouvais me résoudre à ne pas revoir le jeune homme. Je détestais la situation dans laquelle je me trouvais, ne pas savoir quoi faire ne m’était quasiment jamais arrivé. Il me proposa gentiment de m’appeler un taxi mais je refusais l’offre. « Je ne peux pas me permettre de laisser ma voiture ici, j’en aie besoin. Je pense que mes amis sont toujours dans la boite de nuit, je vais leur demander de me raccompagner… » Après tout, je n’habitais pas à côté des locaux du FBI et je ne voulais pas prendre les transports en commun parce que les horaires ne concordaient pas avec les miens. Je voulus chercher mes clés dans mon sac avant de me souvenir que je l’avais laissé au vestiaire, à l’entrée de la boite de nuit. Sans que je ne m’y attende, il ajouta alors qu’il avait envie de me revoir mais qu’il ne savait pas si c’était possible. Sous le coup de la surprise, je me tournais vers lui. Ce n’était clairement pas raisonnable de chercher à revoir le jeune homme et il devait le savoir avec ce qu’il avait ajouté. Je baissais un court instant la tête, cherchant mes mots. « Je doute que cela soit une bonne idée… Vis-à-vis de l’enquête. Je ne veux pas prendre le risque d’être mise à pieds. » C’était une explication logique et pleine de bon sens. Mais elle ne reflétait pas du tout ce que je voulais personnellement. J’aurais donné n’importe quoi pour que cette enquête se termine rapidement, que le jeune homme soit innocenté et que l’on puisse se revoir sans soucis. Mais même une fois l’enquête terminée, je devrais garder mes distances, au moins le temps que mes sentiments pour Monsieur Wilkins ne disparaissent. Je n’arrivais pas à quitter le jeune homme du regard mais il fallait que je me résonne et que je quitte le bureau. Je savais que je n’avais rien à attendre alors je jetais un dernier regard au propriétaire de la boite de nuit avant de quitter le bureau et de chercher mes amis dans cette dernière.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I could fall or I could fly ► Aiden

Revenir en haut Aller en bas

I could fall or I could fly ► Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» Fall Out Boy
» WHY DO WE FALL ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Burlington's City
 :: Woodbury :: 
Red Square
-