RSS
RSS

 
LE FORUM ROUVRIRA PROCHAINEMENT
Pour plus de détails, rendez-vous sur le lien
CLIQUEZ-ICI

Partagez|

I can`t make you love me [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Dim 25 Sep - 6:09

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Oui, elle adorait le voir faire ça. Elle aimait le voir border sa fille avec toute la douceur du monde, avec tout l’amour qu’il possédait aussi. Ses gestes étaient tendres et elle appréciait cette vision. Elle continuait de l’observer, ne remarquant même pas qu’elle caressait doucement sont ventre comme si elle voulait montrer la chose au petit pois qui y grandissait. Elle était simplement heureuse, amoureuse aussi, même si elle n’assumait absolument pas cette état de fait. Tout était tellement compliquée, mais… c’était facile de le rendre simple non?

Il c’était rapproché d’elle, posant sa main contre la sienne. C’était surement la première fois qu’ils avaient un moment aussi tendre en lien avec la grossesse. Il souriait tout autant qu’elle, lui donnant l’envie de lui laisser une chance, encore plus quand il murmura la suite. Il l’avait embrassé et elle en avait profité, sans l’éloigner. Une fois le baisé terminé, elle lui murmura en retour :

-Moi aussi.

Et c’était vrai et elle était ravie de ressentir cette hâte de ce genre de petit moment. Elle savait que ça ne serait pas facile, mais du moment que le petit serait couché, ils auraient un peu de temps pour eux, comme maintenant. Elle ne put s’empêcher de sourire d’avantage quand il la tira par la main vers sa chambre. Une fois couchée dans le lit avec lui, elle se rapprocha encore, se blottissant contre lui en silence. Elle ne dirait pas non à de la tendresse. Il continuait de caresser son ventre et elle le laissa faire tout doucement, fermant doucement les yeux pour profiter. Elle avait pris du temps avant de réaliser qu’elle avait besoin de cela, mais elle ne comptait pas passer à côté maintenant. Elle chercha son regard du sien quand il lui demanda ce qu’ils faisaient maintenant. Dire que c’était lui qui détestait les questions flous… elle ne pouvait même pas savoir de quoi il parlait en ce moment. Alors, rendu-là…

-Un scrabble?

Et elle ne put s’empêcher de rire. Oui bon, ce n’était pas du tout la réponse qu’il recherchait, elle le savait très bien, mais elle ne comptait pas non plus le laisser comme ça. Pourtant, elle pouvait très bien se permettre d’étirer un peu le temps en se redressant pour aller lui voler un baiser qu’elle étira d’elle-même. D’accord, elle ne savait généralement pas ce qu’elle voulait, mais elle savait que là, maintenant, elle le voulait lui. Elle ne voulait peut-être pas du sexe, mais au moins quelques choses de vrais. Elle dû quand même mettre fin à son propre baiser, lui retournant sagement la question.

-Toi, tu as envie de faire quoi?

Parce qu’elle ne pouvait pas vraiment lui imposer quoique ce soit. S’il n’avait pas envie de l’aimer ou s’il n’avait pas envie de parler, elle n’allait pas lui tordre un bras. Elle allait plutôt lui voler des baisers jusqu’à en être rassasiée. Il faut donc souligner qu’en ce moment, en être rassasiée pourrait prendre toute la vie. Oui, oui, toute la vie pour être rassasiée de ses baisers. Bon d’accord, c’était peut-être encore les hormones, mais ça… faudra toute la vie pour le savoir… non?
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Dim 25 Sep - 18:12

i can't make you love me
Logan & Joy


C'était sûrement l'une des meilleures soirées que Logan ait passé depuis des mois, peut-être même des années. Le genre dont il avait toujours rêvé, simple, tranquille. Regarder un film avec les gosses et se retrouver ensuite seul avec celle qu'il aimait. Bon, peut-être qu'il aurait voulu un peu plus que des câlins pour que ce soit vraiment parfait, mais si ça avait été parfait, sa fille ne serait pas là seulement pour le week-end et sa relation avec Joy ne serait pas aussi floue. Alors non, ça n'était peut-être pas tout à fait parfait, mais c'était mieux que ce qu'il aurait espéré et pourtant, il était prêt à prendre le risque de tout gâcher pour faire quelque chose qu'il avait pourtant en horreur : parler.

Parce que c'était bien gentil de se faire des câlins comme si de rien était, mais continuer comme ça jusqu'à la fin de leur vie, ce n'était pas possible. Il ne tiendrait pas, tout simplement. Il voulait bien faire des efforts, faire de son mieux pour se racheter auprès de Joy et attendre patiemment qu'elle soit prête à lui pardonner et à lui accorder de nouveau sa confiance, mais sans doute pas pour toujours. Et s'ils restaient accrochés l'un à l'autre sans définir clairement les limites et les attentes, ça risquait de faire plus de mal qu'autre chose.

Mais Logan restant Logan, au lieu d'entamer directement le vif du sujet, il se contenta de poser la question la plus vague du monde, s'imaginant que Joy saurait de quoi il parlait sans avoir besoin de plus d'explication. Après tout, elle devait bien avoir quelques problèmes avec leur relation, elle aussi, non ? Bon, elle n'y pensait peut-être pas constamment, cela dit et sans doute pas en ce moment alors que tout semblait parfait. Ou alors, elle aimait seulement se moquer de lui et répondre des bêtises chaque fois qu'il lui posait une question.

Cela dit, entre le Scrabble et lui retourner simplement la question, Logan ne savait pas trop lequel était le pire. Parce qu'aucun des deux ne lui apportait l'information qu'il désirait et elle ne faisait que remettre le problème entre ses mains et ils étaient donc de retour à la case départ. Soit il continuait d'ignorer le problème, soit il acceptait de parler enfin... Dans tous les cas, c'était à lui de choisir et pourtant, il avait prouvé plus d'une fois qu'il ne faisait jamais le bon choix, non ? C'est vrai quoi, quand il devait décider, il faisait n'importe quoi : lui sauter dessus n'importe où n'importe quand, ou la quitter, par exemple. Ça ne se passait jamais bien et pourtant, elle continuait de lui laisser le choix. Et à l'heure actuelle, il penchait peut-être encore un peu entre agir comme un adulte et parler franchement, ou agir comme un idiot et lui sauter dessus, en prétendant que ça suffirait à tout remettre dans l'ordre. Ça pouvait bien marcher, non ? Ils pouvaient simplement reprendre où ils en étaient et oublier cette triste journée où il avait pris la décision la plus idiote de sa vie, oublier Colin et toutes ces choses et juste continuer d'agir comme s'ils étaient toujours ensemble, comme si tout ça n'était jamais arrivé.

Cette idée séduisait de plus en plus Logan, assez en tout cas pour qu'il se retourne pour faire face à Joy, laissant glisser sa main de son ventre jusqu'à ses reins au passage, pour la coller un peu plus contre lui. Il l'embrassa quelques secondes, caressant doucement sa peau, mais se força quand même à s'éloigner un peu, pour lui répondre de vive voix : « Pour être franc, j'ai très envie de te faire l'amour, mais je pensais que tu voudrais peut-être parler avant. »

Voilà, si elle voulait lui renvoyer la balle sans arrêt, il faudrait qu'elle finisse par comprendre qu'il n'était qu'un homme, un homme resté sage depuis bientôt un mois et qui vivait avec sa très sexy ex-petite-amie depuis déjà deux semaines. Alors si on lui demandait ce qu'il voulait faire, il y avait très peu de chance que sa réponse soit autre que celle-là. Mais il lui laissait quand même une occasion de faire la chose la plus intelligente, ou peut-être qu'il renvoyait lui-même la balle, qui sait. Dans tous les cas, il aurait ce qu'il voulait, que ce soit du sexe ou une clarification, alors qu'importe.
Made by Neon Demon
[/quote]

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Dim 25 Sep - 21:33

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


En ce moment, tout était parfait. Elle arrivait très bien à oublier que tout était compliqué. Il n’y avait qu’elle et lui et beaucoup de tendresse. Elle ne pouvait pas dire non à de la tendresse, elle ne comptait pas non plus le rejeter et profiter de sa présence était un moment idéal pour lui calmer les nerfs, mais surtout tous les doutes qui la rendait folle en ce moment. Genre, les doutes et les hormones, c’étaient un cocktail explosif. Elle aurait peut-être pu lui proposer de parler, de continuer les câlins, mais quand il lui demanda ce qu’elle voulait faire pour la suite, elle lui retourna simplement la question. Elle ne savait pas ce qu’elle voulait, ce n’était pas vraiment à elle de choisir non? Elle n’en savait rien. Elle laissa ses doigts parcours son torse doucement, cherchant la bordure de son haut pour glisser dessous. Elle appréciait tellement le contact de sa peau, sa chaleur. Il l’avait rapproché d’elle et elle adorait cela. L’idée de chercher ses lèvres lui vint naturellement, mais il parla avant. Ses mots lui offrirent des frissons de plaisir juste à énoncer ce fait. Dieu qu’elle en avait envie aussi. Ça faisait mille ans qu’elle ne l’avait pas senti en elle, sauf qu’il avait conclu en parlant de… bah de parler. Elle alla donc chercher ses lèvres doucement, l’embrassant par pur plaisir avant de simplement répondre :

-J’ai très très envie de la première option, mais… la seconde serait peut-être plus adulte, mais… j’ai jamais été très douée pour faire ce que j’avais à faire.

Et elle souriait en le disant. Parce que c’était un peu vrai, mais il devait bien s’en douter depuis le temps. Elle serait surement toujours comme ça. Elle retourna chercher ses lèvres des siennes. S’il doutait qu’elle en avait envie, il ne pouvait plus en douter maintenant. Parce que ses baisers se faisaient de plus en plus persistant, de plus en plus désireux. Elle n’y pouvait rien, il avait fait travailler ses hormones toutes sa soirée à être un bon père.

-Mais quand on sera adulte, faudrait réviser cette histoire de seconde chance.

Et elle se déplaça doucement, le poussant pour passer sur lui, l’embrasser d’avantage. Ouais, un jour, quand ils seront adultes, ils parleraient du fait qu’elle voulait réellement de lui dans sa vie et que même si elle doutait toujours du fait qu’il ne le fasse pas à cause du bébé, elle savait qu’ils pourraient être bien ensemble, vraiment bien. C’était surement ce qui comptait le plus. Elle en avait marre de lutter, elle voulait dormir avec lui la nuit, elle voulait lui faire le plus beau sourire du monde si elle le réveillait en allant se chercher à boire ou à manger. Elle voulait qu’il fasse partie intégrante de sa vie, mais aussi de sa grossesse. Elle voulait mettre au clair que cette chambre deviendrait la sienne et que l’autre deviendrait celle du bébé. Elle voulait que tout le monde trouve sa place et pour ça, fallait aller de l’avant. Il avait fait une connerie, il méritait son pardon. Elle reverrait ses exigences s’il merdait de nouveau, c’est tout.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Dim 25 Sep - 22:12

i can't make you love me
Logan & Joy


N'importe qui connaissant un tout petit peu Logan savait parfaitement que faire la conversation n'était pas sa passion, bien au contraire. Il savait s'y plier quand il le fallait, mais moins il parlait, mieux il se portait en règle générale. Alors même si c'était sûrement très important de le faire en ce moment, il n'irait sans doute pas plus loin que de le proposer une fois clairement. Il laissait à Joy la décision finale, puisque lui, il était encore assez capable de passer une heure sans se sentir obligé de le faire.

Il lui avait donc laissé le choix, proposant une alternative beaucoup plus agréable à une conversation trop sérieuse qui risquait de les mettre de mauvaise humeur et il craignit une seconde qu'elle prenne la décision responsable pour une fois et qu'elle accepte de parler. Car soyons honnête, il l'adorait, mais quand il s'agissait d'être l'adulte responsable, elle se reposait très souvent sur lui. Mais la déception fut de courte durée avant que Joy n'admette qu'elle préférait repousser à plus tard le moment d'agir comme des adultes, mentionnant au passage qu'il faudrait en profiter pour reparler de la seconde chance qu'elle refusait encore officiellement de lui donner, ce qui était loin de lui déplaire.

Logan étant tout à fait d'accord avec cette décision, il laissa Joy prendre le dessus, s'allongeant simplement sur le dos pour lui laisser toute la place sur lui, se pliant avec plaisir à ses baisers. Il n'en était peut-être pas encore à manquer d'elle au point de se plaindre, mais c'était un vrai soulagement de pouvoir la tenir dans ses bras, de pouvoir caresser sa peau et la déshabiller sans craindre de la voir prendre la fuite. Il profita donc d'une pause entre deux baisers pour la délester de son haut, dévoilant un peu plus de son corps dont il commençait à distinguer les changements, trop léger encore pour être vraiment visible. De toute façon, ça ne l'intéressait pas vraiment pour l'instant, il était seulement ravi de voir sa poitrine un peu plus généreuse sans vraiment se soucier du reste. Il se redressa à peine le temps de se défaire de son propre t-shirt, replongeant aussitôt sur ses lèvres après l'avoir balancé plus loin. Et il réalisait un peu plus fortement combien elle lui avait manqué à mesure qu'il se permettait plus de caresses, glissant finalement ses mains sous sa jupe pour coller son bassin un peu plus contre lui.

Est-ce qu'il s'imaginait vraiment pouvoir se passer d'elle un jour ? En ce moment, cette idée lui semblait bien ridicule et il mesurait un peu mieux la stupidité dont il avait fait preuve en essayant de la quitter. Heureusement que le destin s'en était mêlé et avait décidé de réparer son erreur. « T'es sûre que ce ne sont pas tes hormones qui parlent, cette fois ? » demanda-t-il quand même après un autre baiser. Sait-on jamais, même si l'idée en ce moment était plus de l'embêter un peu que de lui laisser une véritable chance de s'échapper. Parce que si elle lui faisait ce coup maintenant, il allait en mourir, c'était certain.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Dim 25 Sep - 23:13

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Il fallait avouer qu’elle était soulagée qu’il ne la repousse pas. Encore plus qu’il ne voulait pas parler maintenant, mais qu’il était ouvert à la discussion. Juste cet état de fait lui faisait un bien fou. Elle prit donc la liberté de s’emparer de ses lèvres, de son corps, passant sur lui pour prolonger l’étreinte. Il ne donnait pas l’impression de vouloir s’éloigner, la déshabillant doucement. Elle se laissa faire, l’aidant même en cours de route. Elle retournait immanquablement chercher ses lèvres, le caressant du bout des doigts. Elle le laissait redécouvrir son corps tout en se demandant s’il voyait la différence lui. Surement pas. Elle l’entendit finalement, entre deux baisers. Si c’était ses hormones qui parlaient? Comme il la jugeait. Comme il avait tellement raison.

-Le sexe, je mets ça sur les hormones et le manque. Ça fait mille ans qu’on a rien fait. La seconde chance… tu me manques trop pour que je n’y pense pas et le chambre à part, ça me tue.

Elle l’avait regardé pour lui dire, mais finalement, elle avait recommencé ses baisers pour dévier doucement le long de sa mâchoire. Elle se souvenait encore au début de leur relation, elle n’avait jamais été certaine de s’habituer à la barbe, mais même ça, ça lui avait manqué. En même temps, tenter de l’imaginer sans… c’était assez marrant. Elle continua de faire descendre ses baisers, doucement. Soufflant la suite contre sa peau.

-Du coup, je dirais un moitié-moitié. Tu me pardonneras d’être hormonal?

Et de lui voler un Câlin ou deux. Parce que là, maintenant, tout son corps c’était allumé et s’il l’arrêtait maintenant, elle n’allait pas s’en sortir, vraiment pas.

-On peut toujours parler si tu veux. Je tenterai de gérer mes hormones pour toi.

Oh oui, elle tenterait vraiment s’il lui demandait, mais pour le moment, tout ce qu’elle voulait c’était lui, encore un peu plus de lui, de l’amour, du sexe et peut-être une discussion sur l’oreiller après coup. Pour le moment, elle n’avait que cette idée en tête. Oui bon d’accord, c’était peut-être hormonal finalement. Elle assumait, mais en même temps, si c’était hormonal, ce l’était depuis qu’elle le connaissait. Donc… ce n’était pas mal hein? Il réveillait tout cela en elle à chaque fois, depuis le début. Tout avait commencé comme ça, juste que maintenant, ils avaient des plans beaucoup plus engagé, du genre : regarder des films pour enfant jusqu’à ce que les enfants dorment pour faire l’amour comme jamais avant qu’ils ne se lèvent pour demander mille et un truc, genre de l’eau ou de dormir avec papa. Parce que c’était clairement vers cela qu’ils se dirigeaient et elle appréciait de plus en plus l’idée. Ça aussi, c’était peut-être un peu les hormones, juste un peu.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 26 Sep - 0:02

i can't make you love me
Logan & Joy


Bon d'accord, ce n'était peut-être pas une très bonne idée de s'arrêter maintenant d'embrasser Joy pour prendre le temps de se moquer d'elle et de ses hormones. Parce que s'il visait juste, elle risquait d'y repenser à deux fois et il regretterait sa blague pour un long moment, qu'on se le dise. Surtout qu'il oubliait toujours que Joy restait une bavarde qui s'assumait assez mal. Elle disait ne pas vouloir parler, mais elle réagissait à sa plaisanterie en lui expliquant sagement que oui, ses hormones y étaient pour beaucoup dans ce qu'ils faisaient maintenant. Elle précisa au moins que ça n'était pas pour ça qu'elle envisageait enfin de lui pardonner pour de bon et il aurait pu en être vraiment très heureux s'il n'avait pas été lui-même un peu obnubilé par son propre désir. Elle avait raison, ça commençait à faire trop longtemps qu'ils n'avaient rien fait et ça n'aurait jamais du arriver.

Il nota donc dans un coin de son esprit de ne plus la taquiner quand ils s'apprêtaient à faire l'amour, au risque de se retrouver à devoir faire la conversation en même temps et qu'il avait gagné au passage, qu'elle voulait encore de lui et que la torture prendrait fin ce soir et il retourna chercher ses lèvres, dans l'espoir de passer à la vitesse supérieure. Mais elle continuait de parler, ce qui était parfaitement inutile. Il lui pardonnait totalement d'agir sous l'influence des hormones si ça devait se passer comme ça. Il apprécierait sans doute beaucoup moins quand ses hormones la pousserait à lui crier dessus sans raison ou à se mettre à pleurer pour un rien, mais pour l'instant, il était très content du résultat.

Ce serait encore mieux quand ils arrêteraient de discuter pour de bon et histoire de se diriger vers ce moment béni, Logan décida de reprendre un peu les choses en mains, inversant leur position pour retrouver le dessus sur Joy. « J'te pardonne, tu peux m'utiliser autant que tu veux. » lui assura-t-il avant de plonger ses lèvres sur sa peau, embrassant avidement sa gorge tandis qu'il s'évertuait à faire glisser les bretelles de son soutien-gorge sur ses épaules pour en dégager ses bras. S'il s'était inquiété brièvement que la soirée ne tourne au cauchemar s'ils prenaient le temps de discuter, désormais, il n'était plus qu'ivre de désir, tellement qu'il se contenta de tirer sur le sous-vêtement pour libérer sa poitrine, au lieu de le retirer totalement. Mais ses gestes restaient doux, ses baisers glissant de ses seins jusqu'à son ventre étaient plus langoureux qu'agressifs, il profitait simplement de ce corps qui lui avait tant manqué, de cette étreinte qui n'avait que trop tardé. Et après lui avoir retiré sa culotte, laissant sa jupe en place et avoir retiré le reste de ses vêtements, il revint doucement vers elle, retournant chercher ses lèvres avec beaucoup plus de tendresse alors qu'il s'autorisait enfin à entrer en elle.

« Tu m'as tellement manqué. » lâcha-t-il contre ses lèvres. Mais peut-être que ça avait valu le coup d'attendre, finalement et que cette épreuve ne lui avait pas été si inutile que ça, car désormais, il ne doutait clairement plus de vouloir s'engager vraiment avec elle. C'était dommage qu'il ait eu besoin de la perdre pour le comprendre, mais il était prêt à faire les choses biens, finalement.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 26 Sep - 1:39

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Elle adorait ce genre de moment, encore plus maintenant qu’ils avaient mis trois siècles à en arriver là. Elle avait mis un temps de fou à se décider, mais elle préférait savoir s’ils pouvaient vivre ensemble en essayant comme un couple que comme des colocs. Ça ne tuerait personne et ses hormones seraient beaucoup plus heureuses comme ça. C’était ça son but dans la vie de toute façon : être heureuse. Alors, aussi bien en profiter et cesser de s’inquiéter. Pour le moment, c’était le plus facile à faire, alors aussi bien profiter pleinement. Elle lui sourit d’avantage lorsqu’il prit les devants. Elle initiait souvent le rapprochement, mais il lui laissait rarement la chance de faire plus que ça. Il adorait mener la danse et elle aimait se laisser faire. Alors, elle se laissait déshabiller au fil de ses désirs à lui. Surtout qu’il lui pardonnait, il lui donnait même le droit de l’utiliser comme elle le voulait. C’était parfait, elle n’allait pas oublier cela.

C’était maintenant à elle de profiter de ses baisers et elle se laissa faire, couché confortablement contre le matelas. Elle se donnait le droit de prendre plaisir sans plus exiger de la situation et c’était tout simplement parfait. Elle adorait le sentir manœuvrer, le sentir débordant de désir et encore plus quand il se rapprocha encore. Elle chercha son corps du sien jusqu’à le sentir en elle .Elle inspira profondément, comme pour le sentir un peu plus avant de lui murmurer un simple : « Toi aussi » avant de s’abandonner dans ses bras.

Elle préférait de loin ce genre de réconciliation à un long bla bla d’adulte. Elle restait là, blottit dans ses bras, caressant son torse du bout des doigts pour simplement profiter du temps qui passait. Ça faisait toujours étrange d’avoir très chaud d’un côté et froid de l’autre, mais elle ne se serait éloignée de lui pour rien au monde. Aucun problème à l’horizon. Elle releva finalement la tête, appuyant son menton sur sa main qui restait déposer sur le torse de Logan. Elle l’observait doucement, souriante. Elle réfléchissait à tout ce qu’elle aurait à lui dire, tout ce qu’elle aurait pu lui dire, mais rien ne venait. Est-ce qu’elle avait envie de lancer une conversation d’adulte? Surement. En fait, il savait déjà qu’elle lui donnerait une seconde chance. Il savait déjà tout ça, mais… mais quoi? Est-ce qu’elle devait en rajouter ou pas… mettre des conditions? Elle n’en n’avait qu’une, alors bon… elle en parlerait maintenant ou pas? Peut-être. Surement. Pourquoi pas, ce n’était pas quelques choses de bien difficile en fait. Alors, elle se lança.

-Tu crois que tous mes trucs rentre dans cette chambre? Si tu veux bien, sinon c'est pas grave.

Parce que s’ils étaient un couple, dormir dans la même pièce était une nécessité et avoir ses vêtements dans la même pièce que son lit, c’était un plus quand même. Comme ça, elle pouvait faire comme les gens normaux. C’était quand même maintenant que ça passait ou cassait. Parce que c’était une demande assez… complète. Il avait eu du mal à lui donner un tiroir, alors faire moitié-moitié… elle n’y croyait pas vraiment. Elle lui laissait tout de même une chance. Pas besoin de le faire dès le lendemain, juste… de le faire, tout simplement.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 26 Sep - 2:16

i can't make you love me
Logan & Joy


C'était le genre de réconciliation qui serait très bien passée avec une clope à la fin. En fait, allongé là avec Joy dans ses bras, à regarder le plafond en laissant le calme se réinstaller doucement, la nicotine était la seule chose qui manquait à Logan et encore, c'était seulement s'il cherchait la petite bête. Mais il voulait être un bon père et empoisonner leur futur enfant avec des fumées toxiques n'entrant pas dans le descriptif du poste, il se contenta de penser à sa cigarette sans se plaindre, jusqu'à sentir Joy remuer contre lui et qu'il baisse les yeux vers elle.

Ils restèrent à s'observer en se souriant comme deux idiots pendant quelques secondes, Logan attendant patiemment de savoir si elle comptait dire quelque chose ou seulement l'admirer jusqu'à tomber de sommeil et finalement, elle ouvrit la bouche, posant une question à laquelle il ne s'était pas vraiment attendu. Parce que d'accord, la soirée avait été parfaite et elle avait accepté dans des termes plus ou moins clairs de lui laisser une autre chance, mais au final, ils n'avaient toujours pas parlé du tout. Du moins, pas de ce qu'ils auraient du. Mais qu'elle importance ? Ils voulaient être ensemble, autant l'un que l'autre, alors à quoi bon repousser le moment où ça arriverait en cherchant à décortiquer le moindre de leurs problèmes ?

Aussi, Logan tâcha plutôt de réfléchir sérieusement à la question. Sa chambre était plutôt grande, du moins c'était la plus grande de la maison et on ne pouvait pas vraiment dire qu'il collectionnait les fringues ou les bibelots. En fait, elle était même plutôt vide, quand on y regardait d'un peu plus près. Il n'avait jamais vraiment pris la peine de dépenser son argent dans des millions de meubles ou d'objets décoratifs, il y avait tout juste quelques photos sur la commode. Il ne savait pas exactement ce que Joy possédait, mais il n'avait pas eu l'impression qu'elle envahissait son espace quand ils avaient déménagé ses affaires jusque ici alors, ça devait largement pouvoir se faire.

« Je crois, oui. » répondit-il en regardant vaguement autour de lui, sans trop s'embêter à bouger pour s'en assurer. « On arrivera bien à te trouver de la place. » De toute façon, c'était la seule solution et d'un point de vue purement pragmatique, ça arrangerait tout le monde. Ils pourraient transformer sa chambre en chambre pour le bébé et ça réglait déjà la question de savoir ce qu'ils feraient de lui une fois qu'il serait né. Lisa pourrait garder sa chambre, tout le monde serait content, jusqu'à ce qu'ils se décident à faire d'autres enfants. Là, ils risquaient vite de se retrouver à l'étroit dans cette maison, mais ils avaient encore largement le temps avant de penser à ça. Pour le moment, la maison était bien assez grande pour les accueillir tous les quatre.

« T'es sûre que c'est ce que tu veux ? » demanda-t-il quand même, un peu plus sérieux, en reposant les yeux sur elle. « J'voudrais pas me mettre entre toi et ce... Colin. » Bon d'accord, il était heureux et détendu, là tout de suite, mais la soirée de la veille lui restait encore en travers de la gorge. Et il ne voulait pas qu'elle abandonne ses autres possibilités sur un coup de tête ou parce que ses hormones la travaillait. Ou bien peut-être qu'il avait seulement envie de l'entendre lui dire que ce mec ne représentait rien pour elle, qu'aucun autre mec ne comptait à part lui. Il n'était pas trop du genre à avoir des problèmes d'insécurité, en général, mais c'était assez différent de regonfler son ego en sortant avec une fille beaucoup plus jeune juste comme ça que de s'engager pour de vrai avec quelqu'un qui vieillirait de presque quinze ans moins vite que lui. Il n'avait pas envie qu'elle regrette son choix et qu'il se retrouve comme un con à la voir prendre la fuite avec un mec de son âge. Il ne laissait rien paraître la plupart du temps, en fait, ça ne le perturbait même pas vraiment avant, mais leur situation était en train de changer, les choses étaient devenues beaucoup plus sérieuses et il se sentait un peu moins serein.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 26 Sep - 3:47

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Elle avait finalement osé demander pour vivre dans sa chambre à lui. C’était une grosse demande, elle ne savait pas comment il le prendrait, mais elle avait quand même osé. Elle attendait donc sagement la réponse de Logan. Elle accepterait qu’il dise non. C’était même à prévoir. Elle passait d’ami, à famille, à sexe et maintenant à couple en l’espace d’une journée. Pourtant, c’était ce qu’elle voulait. Elle réalisait bien qu’elle se rendait malheureuse à lutter contre ses envies et la grossesse serait bien assez chiante comme ça, pas besoin d’en rajouter. Son sourire s’agrandit lorsqu’il lui mentionna que oui, du moins, il le croyait. C’était déjà un excellent début pour elle. Il comptait lui trouver une place et juste ça, ça la rendait très heureuse. Elle était rassurée émotionnellement, satisfaite sexuellement et elle avait l’impression que sa vie reprenait son cours supposé.

Elle était clairement sur un petit nuage et c’était surement à cause des hormones, mais elle adorait ce sentiment. Elle se concentra de nouveau sur lui quand il lui demanda si elle était certaine que c’était ce qu’elle voulait. Sauf qu’elle fut réellement surprise quand il mentionna qu’il ne voulait pas se mettre entre elle et Colin. Sur le coup, elle se demanda vraiment de quoi il parlait, jusqu’à ce qu’elle réalise. Son expression était surement passé de surprise à incompréhension à réalisation soudaine avant qu’elle ne sourit un peu plus avant d’aller lui voler un baiser.

-Hm, en fait… tu m’en veux si je te dis qu’il n’est pas au courant qu’on est séparé? J’avais pas la tête à ça. Du coup, il est rien d'autre que mon partenaire de danse.

Oui bon, pour le fait qu’il voulait qu’elle trouve un mec de son âge, c’était raté. Elle n’avait pas réellement dit qu’elle était libre et une fois enceinte, elle avait le choix entre dire qu’elle était enceinte ou célibataire, mais pas les deux, c’était trop… trop difficile à assumer. Elle aimait sauver les apparences, ce n’était pas bien, elle le savait, mais sur le coup, elle n’avait rien trouvé de mieux à faire.

-Rajoute à ça que quand tu m’as laissé, j’ai appris pour le bébé pas très longtemps après… Alors... ’étais assez paumée et je n’avais aucune envie de passer à autre chose dans l’immédiat.

Elle avait un peu fuit son regard au début, mais elle revint finalement à la charge avec son sourire habituel. Elle ne pensait pas qu’il allait se braquer pour si peu. C’était même temps… agréable, non? Savoir qu’elle ne voulait que lui. Bon d’accord, ça pouvait faire un peu peur, mais elle espérait qu’il avait dépassé ça. Elle ne pouvait pas s’en vouloir d’aimer le père de son enfant. Oui, oui, aimer, parce que bon, elle n’en était plus à un mot près. Elle assumait parfaitement avoir des sentiments pour lui et ce n’était clairement pas que de l’amitié ou de la passion. Elle le voulait dans sa vie, tous les jours et pas qu’à distance raisonnable. Elle ne voulait pas que partager une omelette au détour d’une soirée entre ami, elle voulait passer ses nuits avec lui et se réveiller à ses côtés. Se réveiller la nuit aussi, vu que les bébés, c’était chiant pour ça non? Il allait se réveiller aussi hein? Ce n’était pas que le job de la maman quand même! Oui bon, juste à y penser elle souriait, il la rendait heureuse et elle n’en avait même pas honte. Elle espérait juste que la conversation resterait légère.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 26 Sep - 13:04

i can't make you love me
Logan & Joy



Il avait réussi à se retenir le temps d'une journée, mais puisque les choses semblaient enfin prêtes à s'arranger entre eux, il était peut-être temps de s'assurer que rien ne viendrait se mettre sur leur route, non ? Alors, toujours allongé sur le dos, un bras autour de Joy et les yeux rivés sur elle, Logan avait osé exprimer sa crainte, lui aussi. Parle de ce type qu'elle avait ramené ici la veille et dont il ne savait pas grand chose, voir même rien du tout, mais dont il s'était convaincu par un excès de jalousie mal placé qu'il s'agissait d'un peu plus qu'un ami pour la jeune femme.

Il ne croyait pas trop qu'elle viendrait lui répondre qu'il avait raison et qu'elle ferait mieux de rester avec ce type plutôt que de continuer avec lui, surtout pas maintenant, après ce soir, mais son inquiétude était pourtant bien présente. Mais à défaut de trouver un moyen de l'expliquer plus clairement à Joy, il s'était lancé sur le sujet Colin, qui représentait au mieux ce qu'il ressentait dans le fond : l'idée qu'elle puisse le quitter pour quelqu'un qui lui correspondrait bien mieux, ne serait-ce qu'au niveau de l'âge, mais pas seulement.

Clairement, Logan avait besoin d'être rassuré et il attendait peut-être un peu que Joy lui dise quelque chose de vraiment adorable qui ferait s'envoler toutes ses craintes. Mais, si elle avoua qu'elle n'avait pas pris la peine de tenir le jeune homme informé de sa rupture avec Logan, qu'elle n'était pas prête à passer à autre chose en apprenant dans la même semaine qu'il ne voulait plus d'elle et qu'elle était enceinte, elle resta tout de même assez loin d'une belle déclaration et l'homme ne put retenir une petite pointe de déception. Enfin, au moins, ce mec ne viendrait pas s'interposer entre eux et ça, c'était très bien. Il se sentait quand même un peu coupable de nouveau, en l'entendant lui rappeler quel idiot il avait été de larguer la femme qui portait son enfant et il décida de faire pénitence en l'embrassant doucement au lieu de s'excuser une nouvelle fois, même si les mots lui brûlaient les lèvres.

« J'suppose que je pourrais te pardonner d'avoir gardé le secret si tu ne dis plus jamais qu'on est séparé. » dit-il ensuite, avec un petit sourire en coin. Puisqu'il n'avait plus à s'inquiéter pour ce Colin, il pouvait bien se détendre à nouveau, non ? Il s'était finalement tourné vers elle, glissant son autre bras dans son dos pour la caresser doucement et son sourire d'abord léger s'étirait un peu plus à force de la regarder. Il ouvrit finalement la bouche, prêt à parler, mais se ravisa à la dernière seconde et referma plutôt la bouche. Ils auraient tout le temps pour dire des choses stupides ou même pour parler tout court, si elle acceptait enfin de lui revenir, pas besoin de le faire maintenant.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 26 Sep - 19:59

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Comme si elle pouvait décider d’aller voir ailleurs au bout d’à peine quelques semaines de célibat. Bah non, ce n’était pas son genre. Joy avait besoin de prendre son temps et encore plus quand on parlait d’amour. Elle avait mis un temps de fou à se décider à vouloir plus avec Logan, quand elle en fut assez certaine il c’était braqué et l’avait largué, du coup non, elle n’aurait pas sauté sur le premier venu. En plus, elle avait une règle stricte : On ne se tape pas le partenaire de danse. Parce qu’elle avait vu trop de chorégraphie ratée simplement parce que monsieur ou madame avait ses humeurs avec le petit copain en question. Oui, c’était tentant, ça rapprochait les gens, mais fallait savoir ce contrôlé dans la vie. Alors le pauvre Colin n’avait aucune chance avec la rouquine, mais ça, elle était la seule à le savoir.

Elle lui avait quand même expliqué simplement, cherchant à faire simple, évitant le sujet sensible des sentiments. Parce que si elle savait qu’elle l’aimait et que la réciproque était surement vrai aussi, personne n’en parlait et elle n’avait pas l’impression que ça avait sa place maintenant. Elle gagnait déjà beaucoup en ce moment, alors elle y allait doucement pour ne rien perdre. Elle ne voulait pas que le géant s’effraie avec un peu trop de sentiments, sait-on jamais. Elle n’avait pas envie qu’il se sente piéger, elle voulait simplement recommencer là où ils c’étaient arrêtés. Finalement, il alla chercher ses lèvres doucement et elle en fut ravie. En fait, elle réalisait doucement qu’ils avaient fait les deux, ils avaient répondu à leur besoin pour ensuite discuter. C’était assez adulte quand on y pensait. Ils s’amélioraient tous les deux. Si ça pouvait être comme cela à chaque fois, ça le ferait. Et finalement, il lui pardonnait d’avoir rien dit, juste si elle ne disait plus jamais qu’ils étaient séparés.

-Ça va, sa peut s’arranger facilement ça.

Et elle souriait de plus belle, comme lui. Elle était heureuse de prendre du temps avec lui, de mettre les choses à plat et de discuter. Elle se sentait beaucoup plus intime avec lui maintenant que les cinq derniers mois. Elle se sentait un peu plus à sa place, mais avec le temps, ça serait de mieux en mieux. Elle se laissa entourer de ses bras pour profiter des caresses qu’il lui offrait. Il voulut parler, mais se retint, retournant aux caresses. Elle était curieuse, mais elle n’osait pas trop lui demander ce qu’il comptait dire. Alors, elle lui posa simplement une question, rien de bien méchant. C’était surtout pour l’embêter, parce qu’elle avait le droit quand même.

-Est-ce que ça veut dire qu’on est un vrai couple maintenant?

Elle connaissait la réponse qu’elle attendait, mais elle aimait bien l’embêter et elle avait très très envie de l’entendre dire de sa bouche. Parce qu’elle n’avait jamais réellement osé lui demander durant les cinq premier mois, mais maintenant elle le pouvait bien. Elle souriait, heureuse du moment. Elle se blottit un peu plus dans ses bras, fermant les yeux au passage juste pour profiter du moment. Faudrait se rhabiller avant de dormir, c’était le plus sur puisque la petite dormait là, mais elle n’avait pas envie de bouger pour le moment.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 26 Sep - 22:44

i can't make you love me
Logan & Joy


Un nouveau problème de réglé, ils étaient décidément très efficace ce soir ! Et ils avaient eu le temps de se retrouver et de parler un peu sans que Joy ne vienne réclamer encore à manger, c'était véritablement une victoire pour leur relation. Assez pour que Logan se permette de pousser un peu plus sa chance, exigeant qu'elle cesse de dire qu'ils étaient séparés. Après tout, c'était bien elle qui avait dit plusieurs fois ce soir qu'elle était prête à lui laisser une nouvelle chance, non ? Alors autant le faire dès maintenant plutôt que de lui laisser une nouvelle occasion de changer d'avis, quand ses hormones se seraient calmées ou qu'au contraire, ça la pousserait à devenir un peu folle plutôt que pleine de tendresse et de bonne volonté. Bon, il n'était toujours pas un fervent admirateur des conversations, même si celle-ci se passait très bien, alors il fit passer sa demande pour une plaisanterie, mais elle accepta sans opposer de résistance et il en fut satisfait pour l'instant.

Il se permit un rire discret quand elle osa demander si ça signifiait qu'ils étaient un vrai couple, désormais. Parce qu'ils étaient quoi avant, du coup ? S'il y avait quelqu'un avec qui il avait été en couple ces dernières années, c'était bien elle et ce bien avant qu'ils n'aient cette conversation ce soir.

« On vit ensemble, on va avoir un bébé, je sais pas ce qu'il y a de plus vrai que ça... » répondit-il simplement. Et rien que d'y penser, ça donnait un peu le vertige. C'était plus que réel, vraiment. Et il ne paniquait même pas tellement. C'était toujours un peu étrange et inhabituel de se dire qu'ils étaient vraiment ensemble, qu'ils construisaient une vie, une véritable relation, mais... Ça avait du bon. Il se sentait bien, que ce soit maintenant en étant allongé auprès d'elle qu'avec l'idée de fonder une famille et de se poser enfin. Il arrivait sans mal à se faire à l'idée qu'il en avait fini avec les histoires sans lendemain et les sorties au bar toutes les semaines, avec l'idée de faire de la place dans sa maison et dans sa vie pour elle et pour leur enfant. C'était un peu troublant, mais il supposait simplement que ça devait ressembler à ça, d'être heureux.

En fait, il était même assez bien pour ne plus vraiment voir d'autres problèmes. Ils avaient fait le tour, non ? Leur relation était établie, il restait quoi ? Il tenta quand même d'y réfléchir sérieusement, de se repasser tous les sujets de désaccord qu'ils auraient pu avoir dernièrement et il ne trouvait rien qui ne soit pas désormais réglé par le simple fait d'être de nouveau ensemble. Tout ce qu'il restait à affronter, c'était les questions qu'elle avait soulevé la veille et même comme ça, ils venaient déjà d'en réglé une bonne partie en se retrouvant, libérant la chambre pour le bébé.

Il ne restait plus que la question de rencontrer ses parents. Ça, c'était un peu plus angoissant. Ils pouvaient être heureux et bien ensemble, assumer pleinement l'idée de s'engager sérieusement l'un avec l'autre et d'avoir un enfant aussi tôt dans leur relation, Logan ressentait toujours un peu de mal à l'idée d'affronter ses parents. Est-ce qu'ils pourraient vraiment apprécier l'homme qui avait mis leur fille enceinte à seulement vingt-deux ans ? Il restait beaucoup plus âgé qu'elle, pas vraiment fortuné, déjà père... S'il avait été à la place du père de Joy, pas sûr qu'il aurait accueilli la nouvelle avec le sourire. En fait, rien que l'idée d'imaginer Lisa dans la situation de Joy le faisait paniquer un peu. Peut-être même beaucoup. C'était vraiment l'horreur d'avoir une fille, en fait. Quand il pensait à toutes les choses dégoûtantes qu'il pouvait avoir fait à des femmes... Non, non, en fait, il valait mieux ne pas y penser.

Il tenta plutôt de se concentrer sur les parents de Joy, un seul problème à la fois. Il avait encore quelques années devant lui avant de devoir se faire des cheveux blancs à propos de sa fille. Au moins dix, s'il avait de la chance et si elle prenait exemple sur Joy. Joy, d'ailleurs, il devait penser à elle, là.

« Tu veux inviter tes parents à nous rendre visite ? » demanda-t-il en chassant ses craintes de père au loin. Finalement, se laisser envahir par la panique de rencontrer sa famille était bien mieux que le reste. Et puis, même s'ils ne l'aimaient pas et qu'ils essayaient de lui faire payer d'avoir gâché la vie de leur précieuse petite fille, ça ne changerait plus rien maintenant.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 27 Sep - 3:18

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Elle restait contre lui, profitant de la chaleur de son corps, mais aussi de tout geste de tendresse qu’il pouvait lui offrir. Elle savait pourtant que ce n’était pas passager, mais elle voulait quand même se rassasier. Ça faisait trop longtemps pour qu’elle arrive à y mettre un terme rapidement. Elle n’avait pas envie de dormir, elle avait peut-être faim, mais son besoin de lui passait par-dessus. Il avait établi tellement de chose ensemble ce soir qu’elle pouvait bien se permettre de le demander. S’ils étaient maintenant un véritable couple. Parce qu’avant, ils l’étaient surement, mais… elle n’avait jamais réellement osé nommer leur relation. Il avait de la répartie, mentionnant des évidences pour prouver qu’ils étaient un vrai couple.

-C’est vrai. J’avais juste jamais osé avant.

Et elle continuait de sourire, mentionnant ses évidences à elle. Elle n’avait jamais su sur quel pied danser avec lui, s’il n’était pas au courant, il l’était peut-être un peu plus maintenant. Parce que non, avant elle ne savait pas quoi en dire. Ils étaient ensemble, sans l’être. Parce qu’il ne voulait pas réellement d’elle dans sa vie et qu’elle ne savait pas comment s’imposer. En fait, elle ne savait pas comment s’imposer et en fait… personne n’avait à s’imposer dans un couple non? Du coup, elle avait pu dire sans mentir qu’ils étaient proches, mais sans rien détailler.

Elle retourna se blottir contre lui, heureuse. Elle se laissa finalement porté par le silence, tout doucement. Elle était fatiguée. Bon, en même temps, elle était toujours fatiguée depuis quelques temps. Elle avait quand même l’impression qu’elle aurait pu dormir un jour ou deux à partir de maintenant. Sauf que la logique lui rappelait que c’était impossible. Elle allait finir par avoir trop faim ou pire, envie de pipi. Bref, dormir pour toujours n’était pas une option valide, mais quelques heures au moins… pourquoi pas hein? Elle y croyait vraiment jusqu’à ce qu’il parle de nouveau. Elle ouvrit un œil, puis deux pour relever la tête vers lui. Il était sérieux? Ses parents à elle… ici? Genre, à Burlington? Elle n’en savait trop rien, c’était assez rapide non?

-Euh, genre bientôt? Et à Burlington? Genre, ils dormiraient dans la chambre d’ami ou plutôt prendre un hôtel? Mais, oui, on pourrait. C’est peut-être même mieux si c’est ici.

Parce que si c’était ici, ils verraient qu’elle est très bien. Là-bas, ils n’auraient que Logan pour satisfaire leur curiosité. Elle osait croire qu’ils ne jugeraient pas, qu’ils seraient gentils et compréhensif, mais… c’était des parents et ce n’était pas une situation très conventionnelle. En même temps, elle avait déjà sorti l’argument par excellence à sa mère et elle n’avait rien dit. Du coup, elle avait ses chances. En plus, s’ils montraient qu’ils étaient heureux ensemble et que tout se planifiait assez bien, ils avaient leur chance. Elle voulait vraiment que tout le monde s’entende, ses hormones n’allaient pas réussir à gérer un stress du genre. Oui bon d’accord, elle recommençait peut-être à angoisser maintenant, mais… elle ne faisait pas exprès! Il avait parlé d’un sujet stressant et… et… et… les hormones? Ok, sa personnalité de merde et les hormones, un cocktail explosif, voilà.

-Mais, t’es sûr? On pourrait attendre d’avoir une chambre de bébé ou je sais pas, juste montrer que… on n’est pas perdue dans tout ça. Mes parents ne sont pas méchants, mais… disons que mon penchant pour l’angoisse et l’inquiétude n’est pas apparu de nulle part…

Ouais, s’il n’avait pas envie deviné, Joy fonctionnait au stress et à l’adrénaline. Juste que maintenant, c’était deux choses mauvaises pour le bébé. Elle n’allait clairement pas s’en sortir.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mar 27 Sep - 3:52

i can't make you love me
Logan & Joy


Ils avaient réussi à tout mettre à plat pour de bon, alors puisqu'il était lancé sur la conversation et de bonne humeur, Logan s'était dit que le moment serait idéal pour aborder tout ce qu'il pouvait y avoir de stressant dans leur vie. Et le seul truc encore vraiment angoissant maintenant, c'était de rencontrer ses parents. Il s'en serait bien passé pour toujours, mais ça semblait tout de même assez peu probable. Ils finiraient bien par vouloir voir leur bébé et ils devaient sûrement s'interroger et s'inquiéter pas mal en sachant leur fille enceinte d'un type qu'elle connaissait tout juste et avec qui elle vivait et qu'ils n'avaient encore jamais vu. Alors même si l'idée ne l'enchantait guère, il était prêt à faire un petit effort, essayant de s'imaginer à leur place un instant et d'utiliser ses sentiments en tant que père pour se convaincre qu'il faudrait en passer par là.

Sauf qu'il se disait que ce serait mieux de faire ça vite, genre le plus tôt possible, arracher le pansement et ne plus y penser et surtout de le faire ici. Parce qu'il n'arriverait jamais à tenir ses bonnes résolutions pendant les dix heures de route et puis, ce ne serait pas plus mal qu'ils puissent constater par eux-même qu'ils n'abandonnaient pas Joy dans la misère, qu'elle aurait une maison où vivre, une maison assez grande pour y être bien et qu'il n'était pas si mal que ça, malgré ce qu'il avait fait à la jeune femme. Sans compter qu'annuler encore un week-end avec Lisa ne lui plaisait pas tellement non plus, surtout pas en ce moment, il voulait au moins lui laisser un peu de temps pour se faire à l'idée du bébé qui viendrait bientôt, déjà qu'elle voulait venir vivre ici, s'il refusait et se mettait à annuler tous leurs week-end pour s'occuper de sa nouvelle vie, il craignait un peu qu'elle le prenne vraiment mal.

Alors oui, c'était un moment un peu angoissant qu'ils abordaient maintenant, mais puisqu'il faudrait quand même en passer par là, il proposait une solution qui pourrait plaire à tout le monde. Et puis c'était elle qui en avait parlé la première, donc elle devait le vouloir quand même un peu, non ? En tout cas, elle semblait s'angoisser plus que lui à cette idée, mais il ne s'angoisserait sans doute pas avant que ses parents n'arrivent vraiment, pour le moment il voyait plus ça comme une possibilité lointaine que comme une réalité. Et il ne put s'empêcher d'afficher un sourire plein de tendresse face à la panique qui s’emparait de Joy, glissant une main dans ses cheveux pendant qu'elle accusait le coup.

« Ici, oui, qu'ils voient que tout va bien, que je m'occupe bien de toi. Mais ce serait mieux de faire ça avant de transformer la chambre, non ? Qu'ils aient un endroit où dormir, on va pas leur faire payer l'hôtel alors qu'on a un lit pour eux ici. On aura qu'à acheter un berceau et laisser le carton dans la chambre, si tu veux. »

Il était prêt à rire rien qu'à imaginer ça, en fait. Mais s'il ne fallait que ça pour rassurer les parents de la jeune femme, ça ne le dérangeait pas vraiment. Après tout, s'ils repartaient d'ici en étant convaincus que leur fille était entre de bonnes mains et qu'ils s'en sortiraient avec le bébé, ils n'auraient pas tendance à s'imposer trop dans leur vie, non ?

« Et tu peux leur demander de venir quand tu veux, même le week-end prochain si tu veux. En fait, ce serait peut-être bien que ce soit un week-end, que Lisa soit là et qu'ils voient que je peux parfaitement élever un enfant. »

D'accord, cette fois, il ne retint pas son rire, bien que l'argument lui semblait tout à fait valable. S'il devait faire ses preuves, autant y aller à fond, non ? La maison n'aurait jamais été aussi remplie depuis qu'il l'avait acheté, mais ce serait un bon exercice pour s'habituer au fait de la voir pleine sans arrêt pour les dix-huit prochaines années, au moins. En tout cas, Logan abordait tout ça avec beaucoup plus de sérénité qu'il ne l'aurait imaginé. Il ferait sûrement moins le malin une fois qu'il se retrouverait devant le fait accompli, mais pour l'instant, ça ne lui semblait pas si insurmontable que ça. Il avait surtout hâte d'en finir avec ça et de pouvoir continuer de se faire à l'idée de devenir père pour la seconde fois. Ça, ça le stressait déjà plus que de rencontrer la famille de Joy. Ce serait peut-être son deuxième enfant, mais c'était quand même la première fois qu'il vivait tout ça : la grossesse, la naissance, les premiers mois, les véritables changements dans sa vie et c'était quand même un peu plus inquiétant que de se réveiller un matin avec une fille de six ans. Beaucoup plus que de passer quelques jours avec les parents de Joy, très clairement.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 28 Sep - 3:09

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Oh Dieu, elle n’était pas prête à autant de sujet d’adulte d’un coup, voilà. Parce que si placer sa vie lui faisait un bien de fou, planifier la date à laquelle elle ferait « Regarde maman comme je suis une adulte accomplie maintenant » n’était pas dans ses priorités. Le pire, c’est qu’elle savait que sa mère était gentille. Ses deux parents l’étaient! Juste qu’ils étaient assez conservateur, mais pas assez pour que des bébés à vingt-deux ans soit la meilleure nouvelle du monde. Au moins, sa mère avait acquiescé à LA réplique de choix. Du coup, elle s’en sauvait un peu. Parce que bon, la différence d’âge dérangeait un peu maman et papa, un tout petit peu, mais répliquer un : « mais t’imagine comment ça aurait été compliqué avec un mec de mon âge? » et ça avait très bien passé. Parce qu’à vingt-deux ans, ce n’était pas tous les papas qui étaient près à ça, on s’entend. C’était parfois plus difficile de les materner eux que les petits, du coup… Logan restait l’adulte des deux et c’était parfait comme ça. Parce qu’on s’entend, Joy était quand même adulte, juste qu’elle avait parfois besoin d’un petit coup de pouce quand un bébé lui coupait sa bourse et finirait par l’empêcher de bosser. Pour sa défense, ce n’était pas un manque de motivation, loin de là.

Bref, elle paniquait et il proposait qu’ils viennent à la maison. Il était adorable de vouloir qu’il voit comment il prenait bien soin d’elle. C’est vrai qu’il le faisait très bien. Juste qu’elle avait toujours été tellement indépendante qu’elle ne savait pas quoi en penser. Il gagnait son point, avant de transformer la chambre était la meilleure des idées, après… ça impliquerait de leur faire louer un hôtel. Donc ouais, avant. Elle ne put que sourire quand il balança pour le berceau. C’était peut-être une idée pour gérer son stress, mais… il voulait que ça se fasse bientôt. Genre, il proposait le week end prochain et il voulait que sa fille soit là. D’accord, là, maintenant il lui donnait un peu le tournis. Parce qu’il l’avait gardé tellement loin, tellement longtemps que maintenant, qu’il veuille présenter sa fille à ses parents, c’était tellement… surréaliste. Elle savait que les choses allaient devoir changer à cause du bébé, mais pas à ce point, pas aussi vite. Elle s’attendait à tout moment qu’il se rétracte, mais il n’en faisait rien.

-Je verrai avec eux pour une date proche alors, tu me diras si y a des week end que Lisa ne pourrait pas. On s’assurera d’en prendre un qui convient à tout le monde. Et on attendra pour le berceau, genre de savoir le sexe du bébé. Comme ça, si je tombe amoureuse de quelque chose de couleur, on n’aura pas à ce casser la tête avec des tons neutres, mais… en fait, c’est surement mieux pour notre budget que ce ne soit pas la femme enceinte, donc régit par ses hormones, qui fait les magasins.

Parce qu’on s’entend, elle était déjà du genre à tomber amoureuse d’une paire de chaussure, ou d’un sac à main et de l’acheter par nécessité absolue, si elle tombait amoureuse d’un meuble ou pire, d’un ensemble de meuble… elle allait ruiner le budget bébé et ils n’avaient même pas de budget, du coup… ouais, non. Elle se tiendrait très très loin de tout ce qui pouvait coûter des sous, comme ça, elle ne resterait pas très riche, mais pas trop pauvre non plus. En plus, s’ils regardaient pour des trucs de bébés, aussi bien que ce soit lui qui achète, puisque ce serait surement son argent à lui qui le payerait. Elle était quand même plus que ravie de se dire que tout ce qui était soin de bébé, sa maman lui donnerait. Il y avait quand même un côté très positif à avoir une maman possédant une pharmacie. Il y avait toujours plein de choses pratiques là-bas.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Mer 28 Sep - 13:03

i can't make you love me
Logan & Joy



La conversation avait pris un tour assez inattendu et Logan se surprenait du calme olympien dont il faisait preuve dans tout cela. Il n'avait pas trop de mal à masquer ses émotions en général, à garder une voix neutre et un air détaché, la fuite étant toujours plus simple que d'affronter ce qu'il ressentait réellement. Mais là, il était réellement calme. Ou peut-être seulement dans le déni. Il n'arrivait pas encore vraiment à envisager les mots qui sortaient de sa bouche comme une réalité tangible. Ce n'était rien que des mots, une idée, lointaine. Les parents de Joy étaient plus un concept que des personnes, pour l'instant et ça l'aidait pas mal de faire preuve de logique froide pour que ça reste comme ça.

Et tout ce qu'il disait avait du sens, non ? C'était économique, efficace, peut-être un tout petit peu effrayant et manipulateur, mais l'effet serait au rendez-vous. Les Cameron verraient qu'il n'était pas qu'un pauvre type qui s'amusait à séduire les jeunes étudiantes tout juste majeures pour leur faire des enfants et ils rentreraient chez eux rassurés, assez pour envisager de ne plus jamais revoir Logan. Bon d'accord, peut-être pas plus jamais, mais c'était mieux de se dire ça pour l'instant. Il pouvait tenir deux ou trois jours, s'il avait survécu à Charles Whitman, il pouvait survivre à n'importe quel père.

Joy, elle, semblait beaucoup moins sereine que lui avec cette idée. Il allait peut-être un peu trop vite en voulant se débarrasser de tout ça le plus tôt possible, mais elle n'opposait pas vraiment de résistance pour l'instant, se contentant d'accepter et de se concentrer sur des détails qui ne lui était même pas venus à l'esprit à lui. La couleur du berceau lui semblait vraiment n'être qu'un détail sans importance. En fait, il n'avait même pas réalisé jusqu'à ce qu'elle en parle qu'il faudrait que les meubles aient une couleur particulière. C'était quand même mieux que tout reste neutre non ? Que ce soit réutilisable, parce que s'il fallait renouveler l'achat des meubles à chaque nouveau bébé, ils n'allaient jamais s'en sortir, c'était certain. Enfin, déjà commencer par un, ils verraient pour les autres plus tard, mais s'ils voulaient tous les deux une grande famille, ça finirait bien par arriver un jour ou l'autre, non ?

D'accord, là, il commençait à se faire paniquer tout seul, alors stop. Un bébé à la fois. Il pourrait penser aux suivants quand il se serait fait à l'idée que celui-là était bien réel et pour le moment, c'était encore un peu flou et un peu bizarre. Donc, se concentrer sur un seul bébé à la fois, c'était beaucoup mieux. Et ne pas laisser Joy aller faire du shopping toute seule. Il voulait lui faire plaisir et faire en sorte que tout le monde soit heureux, mais il ne pourrait pas faire de miracles non plus, ils n'avaient qu'un salaire de mécano pour vivre, malheureusement. Déjà qu'ils auraient une maison et des meubles, fallait pas trop en demander non plus.

« Ça ira, détends-toi, on s'en sortira très bien, avec le berceau et avec tout le reste. »

Il était quand même très doué pour être l'adulte calme et responsable, beaucoup plus qu'il ne l'aurait imaginé. Lui qui s'attendait à paniquer et à faire n'importe quoi... Bon, en même temps, il n'avait pas vraiment eu l'occasion jusque là non plus. Il s'était pas mal concentré sur l'idée de rester calme et de se montrer responsable pour faire amende honorable. Il s'était concentré sur l'idée d'arranger les choses avec Joy au lieu de penser à tout le reste, alors pour l'instant, c'était assez facile. Mais pour combien de temps encore, ça restait à voir, ça...

« Allez, on devrait dormir. »


Il commençait à se faire tard, l'air de rien et Lisa n'était pas vraiment du genre à faire la grasse matinée, alors autant qu'ils ne soient pas crevés pour pouvoir affronter la journée du lendemain. Il prit quand même la peine de s'éloigner un instant pour enfiler quelques vêtements avant de reprendre sa place dans le lit, histoire d'éviter les moments gênant si la petite se décidait à venir faire un tour par ici. 

Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Ven 30 Sep - 4:28

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Non, ce n’était pas quelque chose qu’elle appréciait tout particulièrement. Ses parents étaient biens, ils étaient gentils, mais… mais la situation était compliquée. Donc oui, elle était un peu stressé, même si l’idée de leur offrir la chambre d’ami, qu’ils voient et repartent l’esprit en paix lui plaisait bien. Elle tentait de voir cela comme ça, de voir les choses de façon un peu plus positive que juste paniquer pour rien. Logan lui était calme, ce qui n’était pas mal, loin de là. Il était toujours le plus calme des deux, le plus terre à terre, ça lui faisait du bien. Il était son ancre et elle ne pouvait pas se perdre dans ses sentiments non?

Il lui mentionnait quand même que tout irait bien, qu’ils s’en sortiraient avec tout ça, berceau comprit et elle en fut rassurée. Elle souriait doucement, elle arrivait réellement à être moins stressée quand il la rassurait de la sorte. Il proposa d’aller dormir et elle hocha la tête. C’était une excellente idée et fallait bien avouer qu’elle était complètement lessivée. Rien à faire, elle manquait cruellement d’énergie en ce moment. En fait, elle en manquait tout le temps. Alors, elle s’éloigna du lit aussi pour passer un t-shirt un short très court, c’était très bien pour dormir, c’était aussi très bien si une gamine ce pointait en plein milieu de la nuit. Elle retourna ensuite dans le lit, se blottissant contre lui, son autre lui ne lui manquait même pas. Peut-être un peu son oreiller, mais elle irait clairement la chercher quand elle aurait faim. Ça n’allait clairement pas prendre beaucoup de temps la connaissant, mais elle ferait un effort pour une fois. Elle s’endormit auprès de lui rapidement. Dieu qu’il lui avait manqué. Au moins maintenant, c’était réglé. Tout irait bien.

***

La journée avait été exténuante. Non sérieusement, qui avait eu l’idée de merde de présenter ses parents à Logan? Ah oui, elle. En fait, c’était une demande de sa mère et Logan avait fixé une date beaucoup trop tôt pour son propre bien. Oui bon d’accord, c’était obligé, mais elle n’aurait pas cru que ça aurait été aussi difficile à gérer et surtout aussi rapide. Parce que même si ses parents étaient biens élevés, elle le voyait bien qu’ils n’étaient pas contents. Genre, leur bébé de vingt-deux ans, enceinte d’un homme de trente-six, c’était difficile à avaler, rencontrer la première fille de ce dernier… c’était aussi difficile. À un moment, Joy c’était même étouffé avec son verre d’eau quand sa mère lui avait demandé ce que ça faisait d’être une belle-mère. En vrai, elle ne c’était jamais vu comme ça pour Lisa et sa mère fut surement un peu plus désespérer par la situation de sa fille. Elle ne faisait pas exprès non plus. Fallait juste pas lui en balancer trop d’un coup. Elle était enceinte, elle avait les hormones qui se la jouait montagne russe… qui c’était dit que c’était une bonne idée de faire cette rencontre maintenant? En plus, d’accord, ce n’était peut-être pas la meilleure des situations qu’elle avait en ce moment, mais… elle était heureuse, ça comptait non? Ses parents devait bien s’en rendre compte?

Le pire, c’est que ce n’était pas elle qu’on passait à la loupe, mais bien Logan. C’était lui qui se faisait juger et elle détestait cela. Elle l’aimait, elle n’avait pas envie qu’il en passe par-là à cause d’elle. Le pauvre, il avait eu droit à un véritable interrogatoire. C’était surement ça le pire, ils cherchaient la petite bête noire de la façon la plus polie du monde. Elle détestait ça. Limite, elle était gênée que ses parents ne la laissent pas vivre à ce point. Elle avait dépensé ses regards noirs pour toute une année à force.

Elle avait été beaucoup plus rassurée quand sa mère en vint à discuter sur la grossesse en elle-même, les conseils c’était bien. C’était un petit moment de calme parmi tout le reste. Du moins, jusqu’à ce que sa mère la materne pour faire changement. Elle se souvenait encore avoir roulé des yeux quand sa mère lui avait demandé si elle gardait son alimentation de cheerleader. Bah non, elle mangeait genre deux fois plus. Bon d’accord, elle avait réduit les faits, disant que des demi-vérités, mais on s’en fichait. Personne ne le remarquerait sauf peut-être Logan et le pauvre, il avait beaucoup mieux à faire que de s’inquiéter que sa femme enceinte mange suffisamment de produits céréaliers et de féculent pour ne pas manger aux heures. En plus, elle ne faisait même pas ça! Pas vraiment. C’était beaucoup plus long que ça. Bref, il avait mieux à faire. Genre, se sauver des questions incessantes de son père. Parce que ouais, même si sa mère l’avait jugé un peu, Joy avait réussi à la convaincre un minimum, mieux valait lui qu’un gamin de vingt-deux ans pas prêt pour un enfant. Elle était bien avec lui, une maison, un travail stable, il avait ses études en priorités et surtout, surtout! Elle était heureuse. C’était ce qui comptait non? Il y avait aussi le fait qu’elle en parlait avec sa mère depuis un moment déjà. Le téléphone, c’était magique. Elle avait donc réussi à convaincre un peu sa mère, mais son père était un vieux de la vieille. Il prendrait surement plus de temps.

Elle avait donc prétexté beaucoup de fatigue pour aller prendre une douche et aller se coucher. Tout le monde avait fini par suivre le mouvement. Ce n’était pas ce qu’elle voulait, mais l’idée de se coucher tôt lui faisait très envie. Il y avait ses parents et Lisa, alors elle enfila un t-shirt et un short. Elle préférait être nue, mais faudrait s’habituer comme ça, parce qu’une fois que le petit pois dans son ventre allait savoir marcher et courir… pire… ouvrir des portes, tout deviendrait plus compliqué. Genre, si Lisa se gardait une petite gêne d’aller sauter dans leur lit, ce ne serait surement pas le cas de leur enfant. Alors, des vêtements.

Logan était venu se coucher aussi et elle c’était blottie contre lui tout aussi rapidement qu’il était arrivé. Elle avait besoin de le sentir contre elle. Elle avait besoin d’être seule avec lui. Il lui manquait. Non, sincèrement, il lui avait manqué même s’il avait été là toute la journée. Elle avait hâte d’être de nouveau en tête à tête avec lui. Sans parents à la maison. Elle voulait préparer l’arrivée de ce bébé avec lui sans stress. Elle avait déjà les hormones pour l’embêter, pas besoin de ses parents pour ça. Elle voulait un peu de calme, de paix. Elle ferma les yeux contre lui, murmurant simplement :

-Je te jure qu’ils ne sont pas aussi chiants d’habitude.

Oui, elle cherchait à les excuser. Elle chercherait toujours à les excuser, c’était ses parents et elle avait appris d’eux tellement plus que ce qu’ils avaient fait aujourd’hui. Elle tentait de se répéter que c’était pour la protéger, mais de quoi? Parce que sincèrement, elle était véritablement bien avec lui. Elle n’aurait peut-être pas dû leur dire quand ils c’étaient séparés. Comme ça, ils auraient vraiment cru qu’elle filait le parfait amour sans anicroche. En ce moment, elle avait eu un bébé et un cœur brisé en moins de 5 mois et c’était sa première relation sérieuse. Il y avait de quoi s’inquiéter quand même.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Ven 30 Sep - 16:59

i can't make you love me
Logan & Joy



D'accord. La prochaine fois que Logan aurait la bonne idée d'être le petit-ami parfait et de faire les choses bien, que quelqu'un l'en empêche, par pitié. Il s'était pourtant convaincu que ce ne serait pas un week-end si désagréable que ça. Passer trois jours avec les parents de Joy, d'accord, ça avait quelque chose d'impressionnant et d'un peu angoissant. Ils ne se voyaient que depuis quelques mois, il n'était même pas encore capable de dire avec certitude ce qu'il ressentait pour elle, alors rencontrer sa famille ? Cette idée ne l'aurait même pas traversé en règle générale. Mais ils allaient avoir un bébé après seulement cinq mois de relation, ce n'était donc pas une situation suffisamment normale pour jouer les difficiles. Il avait réellement voulu faire un effort, organiser un petit séjour parfait aux parents de la jeune femme, poussant le vice jusqu'à laisser sa fille venir, pour leur prouver de toutes les manières possibles qu'il était un homme bien, responsable, stable, assez pour s'engager dans cette vie avec leur fille.

Il se doutait bien, pourtant, que ça ne pourrait pas être aussi facile. Il ne partait pas avec de très bons arguments : quinze ans de différence d'âge, une rupture encore toute fraîche, une grossesse accidentelle, un enfant d'une précédente relation ayant totalement échouée... Il n'avait pas tout de son côté et il aurait sûrement été plus prompt à juger si ça avait été lui, le parent. Mais... La journée avait été bien plus difficile qu'il ne l'aurait imaginé. Et ce n'était que la première, il en restait encore une à supporter avant d'en avoir fini pour de bon.

En réalité, les Cameron ne s'étaient pas montrés si désagréables que ça, loin de là. Ils étaient très polis, un peu inquisiteurs, mais ça restait parfaitement compréhensible. Le seul problème dans tout ça, c'est que pour la première fois depuis des années, Logan s'était senti un peu... honteux de lui-même. Pas à la hauteur. Ils cherchaient seulement à mieux le connaître, mais comment garder la face quand on vous acculait de questions et que toutes vos réponses ne remplissaient pas les standards de ce que tout parent aurait voulu pour sa progéniture ? Il avait peut-être une maison, une fille de dix ans absolument adorable et un travail stable, il n'en restait pas moins qu'il n'avait jamais fait d'études, qu'il venait d'un milieu plus que défavorisé dont il ne parlait que très difficilement, une vie plus que chaotique au cours des dix dernières années et qu'il ne serait jamais rien de plus qu'un mécano taciturne jusqu'à la fin de sa vie. Il n'avait pas été assez bien pour Juliet et il ne l'était sans doute pas pour Joy non plus. Sa seule vraie qualité dans tout ça, c'était d'assumer ses actes et de rester auprès d'elle alors qu'il aurait pu prendre la fuite sans mal. Et il avait tenu bon tout au long de la journée, répondant aux trop nombreuses questions avec autant de mots que le lui permettait son caractère, gardant la face en toute occasion.

Et maintenant, il se sentait épuisé. Et vraiment heureux que Joy ait tellement voulu aller dormir alors que la soirée n'était pas tellement avancée que ça. Il en avait profité pour fuir, allant coucher Lisa et restant avec elle jusqu'à ne plus entendre le moindre bruit dans le reste de la maison. Et quand la voie avait semblé libre, il s'était empressé d'aller rejoindre Joy dans sa chambre et de s'effondrer auprès d'elle dans le lit. Il aurait au moins toute une nuit pour se remettre et se préparer à affronter la journée du lendemain avec autant de courage.

La jeune femme était venue se blottir contre lui et sans rien dire, Logan s'était contenté de la serrer contre lui, glissant une main sous son t-shirt dans son dos pour la caresser distraitement. Il n'avait ni l'envie ni l'énergie pour faire quoi que ce soit de plus, profitant seulement d'être enfin seul avec elle pour se reposer. Mais bien malgré lui, l'homme continuait de se repasser la journée dans sa tête, essayant de trouver quelles meilleures réponses il aurait pu donner, ce qu'il aurait pu dire ou faire pour sembler un peu plus appréciable aux yeux des parents de Joy. Elle le tira finalement de ses pensées par un murmure, lui arrachant difficilement un sourire.

« Ils sont inquiets pour toi, c'est normal. » répondit-il vaguement. Il n'arrivait même pas vraiment à leur en vouloir, ils cherchaient seulement à protéger leur fille, à s'assurer qu'elle ne commettait pas une erreur de plus et il pouvait le comprendre, vraiment. « Attends que Lisa me ramène un mec et tu verras, je serais sûrement pire. » ajouta-t-il, un peu plus léger. Vraiment pire, ça ne faisait aucun doute. C'était seulement un peu moins agréable d'être à la place de celui qu'on observe et qu'on juge.

« Mais c'est vrai que je crois que je ne leur ai pas fait très bonne impression... » admit-il quand même. Ça ne l'empêcherait pas de continuer à se battre, il était hors de question qu'il se laisse impressionner cette fois et même s'il avait passé un moment assez désagréable, ça n'était vraiment pas grand chose à côté de son expérience avec la famille de Juliet. Il aurait à faire ses preuves, mais il était un peu plus convaincu d'en être capable avec eux. De toute façon, il faudrait bien qu'ils se fassent à son existence, car il ne comptait pas disparaître de si tôt.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Dim 2 Oct - 1:05

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Se blottir contre lui était le remède à tous ses problèmes immédiats. Parce qu’en fait, dans l’immédiat elle arrivait parfaitement à oublier qu’il y en avait. Elle devait se reposer, Logan était là, elle arrivait à oublier ses parents dans la chambre d’ami. Elle arrivait à oublier tout le reste, mais elle tentait quand même d’excuser ses parents. Logan n’avait pas mérité tout ça, c’était déjà assez compliqué comme ça et elle se sentait assez honteuse pour le coup. Elle aurait aimé que tout ce passe parfaitement bien. Elle voulait une grande famille et Logan en faisait maintenant parti et ce, pour aussi longtemps qu’ils s’endureraient l’un et l’autre. Ses parents n’auraient rien à en dire, mais elle aimait bien l’idée qu’ils approuvent un minimum. Parce que bon, ils allaient faire partis de la vie de son bébé eux aussi. Elle avait réellement pensée, peut-être naïvement, que tout le monde s’entendrait bien. Le pire, c’est quand elle avait eu envie d’aller jouer avec Lisa en les laissant faire. Ouais, elle était une adulte, mais si ça impliquait de se prendre la tête, elle n’en avait pas du tout envie.

Dans tout ça, Logan avait fait de son mieux et c’était ce qui comptait pour elle. Elle restait blottie contre lui, doucement, l’écoutant dire qu’ils voulaient simplement la protéger, qu’ils étaient inquiets et c’était vrai. Elle le savait, mais de là à faire vivre un moment aussi difficile à Logan, non merci? Sauf qu’il amenait un bon point, quand ce serait le tour de Lisa, il serait peut-être pire. Maintenant qu’on lui avait suggérer l’idée, ça risquait clairement d’être pire que ça. Logan il était adorablement gentil, mais… peut-être pas avec les autres mecs qui pourraient tourner autour de sa fille un jour. Elle se souhaita donc avoir un petit garçon, comme ça, elle n’aurait qu’à l’éduquer à respecter les femmes, pas à s’assurer que les hommes la respecte. Et c’était pareil s’il aimait les garçons ou si elle aimait les filles. En fait, elle était prête à toute éventualité. Il croyait ne pas avoir faire bonne impression? Elle n’en savait rien.

-Mais non, c’est de ma faute. J’aurais dû ramener des garçons à la maison plus souvent. Comme ça, ils auraient pu comparer.

Et elle avait rigolé, parce qu’elle n’était pas du tout certaine qu’il soit d’accord avec cette idée. Genre, qui pouvait souhaiter des tonnes d’ex-copain à sa copine? Surement personne. Bref, elle en rajoutant quand même pour l’embêter un peu plus. Relevant la tête pour le regarder, sourire adorable aux lèvres en disant :

-Du coup, on est mieux d’avoir un garçon, comme ça, tu ne terroriseras pas tous les garçons du quartier. C’est bien comme ça non?

Oui bon, ils n’en avaient jamais réellement parlé de ça. Il avait parlé des couleurs de la future chambre, des tons neutres pour les meubles, mais rien de plus quand on parlait de l’enfant en lui-même. Elle ne savait même pas ce qu’il voudrait lui. Elle, elle voulait un bébé en santé. Un petit garçon lui plairait bien, mais une fille aussi. Si possible, que le bébé en question fasse ses nuits rapidement… oui bon d’accord, c’était surement beaucoup trop demandé.

Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Dim 2 Oct - 21:08

i can't make you love me
Logan & Joy


Heureusement que cette journée touchait à sa fin. Même maintenant qu'il était simplement allongé dans son lit aux côtés de Joy, Logan se sentait épuisé. Le conte-coup après avoir passé toute la journée à afficher un sourire de façade et de ne rien laisser le toucher vraiment se faisait sentir. Et pourtant, il essayait encore de trouver des excuses aux parents de la jeune femme, ne parvenant même pas à leur reprocher leurs questions incessantes et leur méfiance envers lui. Quel genre de gendre faisait-il, sincèrement ? On ne choisissait certes pas qui on aimait, mais il faisait pire que d'aimer une femme beaucoup trop jeune pour lui, là.

Et comme le soulignait si bien Joy, il était le premier homme à être présenté aux parents. Il n'avait pas encore réussi à leur donner envie d'être le dernier, certainement, mais il lui restait encore au moins le lendemain pour inverser la vapeur... Et sinon, il n'aurait qu'à essayer encore et encore chaque fois que la jeune femme l'obligerait à se confronter à eux. De toute façon, il ne s'était jamais entendu bien avec les parents, même pas avec son propre père, alors bon... Il était quand même content d'être le premier, dans le fond, pas vraiment certain que la comparaison aurait été en sa faveur. Il se garda quand même de faire le moindre commentaire, lâchant simplement un petit rire.

Joy était déjà passée à un autre sujet, de toute façon, mentionnant qu'il serait mieux pour eux d'avoir un garçon, qu'il n'ait pas à terroriser tous les pauvres garçons du quartier. Cette image le faisait sourire et il s'imaginait très bien dans le rôle du père trop protecteur. Le genre qui attend le chanceux qui aurait gagné le cœur de sa fille en nettoyant son fusil lorsqu'il viendrait la chercher pour leur premier rendez-vous. Oui, c'était tout à fait lui et il se voyait beaucoup moins avec un fils, à vrai dire. Sûrement parce qu'il ne se sentait pas vraiment de servir d'exemple à un enfant. Il n'avait jamais vraiment eu la chance d'avoir un père qu'il pourrait prendre pour modèle, aucune véritable idée de ce à quoi devrait ressembler une relation père-fils. Une fille, c'était beaucoup moins effrayant pour lui.

« Hmm... Je crois que ça me plairait bien de terroriser tous les garçons du quartier. » répondit-il, pensif. « Faudrait que je m'achète un fusil et que je me mette à la chasse pour renforcer un peu la menace, mais ce serait drôle, tu crois pas ? »

Lui en tout cas, il trouvait ça vraiment hilarant, il avait presque hâte d'y être. Ils avaient encore le temps, cela dit, mais c'était probablement la première fois qu'ils parlaient vraiment du bébé. En fait, Logan n'avait abordé le sujet qu'une seule fois auparavant et Joy n'avait pas encore de réponse à donner à ce moment-là, lui demandant d'attendre encore une semaine. Il avait oublié jusque là, un peu trop occupé par tout ce qu'il y avait eu à penser depuis, mais puisque le sujet était lancé...

« Alors, ça te fait plaisir, finalement ? » demanda-t-il un peu plus sérieusement. « D'avoir ce bébé. » Lui, il s'y faisait de mieux en mieux, mais il avait toujours un peu de mal à réaliser. À l'heure actuelle, tout pouvait encore arriver, il était même encore trop tôt pour une échographie digne de ce nom. Et s'il avait hâte que ce moment arrive, cette idée l'angoissait quand même un peu. De le voir, d'entendre battre son cœur, de connaître son sexe. Tout ça allait le rendre tellement... Réel.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 3 Oct - 3:03

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


Elle aurait vraiment cru arriver et dormir. Se coucher, fermer les yeux et sombrer dans les cinq prochaines minutes, mais non. Logan était arrivé et elle c’était blottie contre lui. Ensuite, la conversation avait débuté et plus rien ne donnait envie à Joy de dormir. Elle voulait simplement passer du temps avec lui, tranquille, loin de tout le monde. Bon d’accord, peut-être pas loin de Lisa, mais… être seul à deux, c’était bien.

Elle avait fini par lui balancer qu’ils étaient mieux d’avoir un garçon, sinon il allait terroriser tous les garçons du quartier et c’était surement mieux comme ça. Elle l’imaginait un peu trop bien faire exprès pour terroriser le premier petit ami et elle, rouler des yeux et tenter d’expliquer au jeune homme que non, il n’allait pas mourir dans les prochains jours, même s’il rentrait légèrement dépassé vingt-deux heures. Elle était loin d’être une mégère, mais lui était du genre protecteur. Ça serait beau à voir, vraiment. Surtout qu’il s’imaginait aussi très bien être le méchant. Genre, se mettre à la chasse, avoir des armes à la maison? Sérieusement? Mauvaise idée. En même temps, c’était marrant comme image. Alors, elle ne put se retenir de sourire à l’idée. Elle ne devait pas l’encourager à cela, mais c’était drôle, elle n’y pouvait rien.

- Drôle pour nous oui, pas pour elle. En plus, pas besoin de fusil pour lui faire peur, menace-le de tuer sa voiture. Un adolescent… il va prendre la menace très au sérieux. Mais si tu veux… tu peux toujours te mettre à la pêche… le poisson, c’est meilleur que le gibier.

Elle continuait de sourire. Elle était terrible, elle le savait. L’imaginer passer des heures à la pêche l’amusait aussi. Bien plus que de tuer des trucs dans le fin fond de la forêt. Limite, si elle devait l’imaginer, c’était contre des ours, du coup… ce n’était pas simple à imaginer non plus.

-Au moins notre bébé aura une chance de plus que Lisa… tu vas faire tous les pires coups à la première vu qu’elle est l’ainée.

Et elle riait doucement. Parce que c’était si vrai, il serait imaginatif pour Lisa, mais avec de la chance, si elle avait une seconde fille, tout serait déjà moins terrible dans l’esprit de Logan, parce qu’il aurait eu 10 ans pour s’y faire. !0 ans, Lisa aurait peut-être déjà des enfants quand son bébé à elle serait en âge d’une première relation. Oh Dieu, ça faisait limite un peu peur dit comme ça, elle aurait genre… quoi? 36 ans? 38 ans? C’était immense. Elle serait si vieille, limite bonne à jeter! Bon d’accord, ça va, Logan était encore canon, elle le serait surement aussi. Elle allait tenter de s’entretenir jusque-là tout simplement. Bon, à pondre des bébés, ça ne serait pas simple non plus. Elle était totalement perdue dans ses pensées quand il parla de nouveau, lui posant une question. Alors, elle releva les yeux vers lui, ce n’était pas bien difficile comme question. Elle avait souri avant même de répondre, ce qui était une bonne chose quand on y pensait.

-Oui. Ça me fait plaisir, encore plus de le vivre avec toi. C’était toi qui me manquais au début, mais… j’ai toujours eu envie de ce bébé. Maintenant tout est parfait, j’ai un bébé et l’homme que j’aime, t’imagine pas comme je suis bien.

Elle avait été cherché ses lèvres doucement pour l’embrasser. Parce qu’elle avait été heureuse d’être enceinte à la minute où elle l’avait su. Juste qu’elle avait réalisé après à quel point elle ne c’était pas aidée en le faisant de cette façon. Maintenant, elle n’était plus stressée, elle ne s’inquiétait plus de l’avenir, elle pouvait que l’imaginer et c’était agréable. Elle avait surtout hâte de savoir si elle devait s’imaginer un petit garçon ou une petite fille, pour le moment, l’attente la tuait, mais ça irait. Elle attendrait et elle serait heureuse en temps voulu. Peut-être.

« Bien sûr, juste si on oublie les hormones et la faim. Parlant de faim… » Et elle lui souriait un peu plus, lui offrant son regard le plus adorable. « Je meurs de faim. » Avant d’éclater de rire et de tenter de se reprendre parce que des gens dormaient dans la maison. Elle avait l’impression de dire cela tout le temps et c’était un peu vrai quand on y pensait.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Jeu 6 Oct - 3:38

i can't make you love me
Logan & Joy


Si Logan n'avait jamais été un très grand fervent défenseur des armes à feu, il ne pouvait s'empêcher de sourire bêtement en imaginant la scène. Assez pour se dire qu'il faudrait peut-être qu'il revoit ses principes, même s'il savait bien qu'il ne le ferait jamais. De toute façon, il aurait bien d'autres moyens pour faire peur aux pauvres garçons que sa fille ramènerait à la maison. Il n'était pas vraiment du genre... sympathique au premier regard. En fait, il en imposait assez facilement, alors impressionner un gosse, ce ne serait clairement pas un problème. Mais certainement pas en menaçant la voiture de sa victime, ça jamais.

« Je serais incapable de faire du mal à une voiture, même en pensées ! » s'exclama-t-il à la proposition de Joy. C'était absolument contre sa religion, ça. Elle le sous-estimait totalement, encore plus quand elle tenta de se rassurer en s'imaginant une seconde qu'il serait plus doux avec leur enfant si c'était une fille, puisqu'il aurait eu le temps de s'y faire avec Lisa. Aucune chance, sérieusement. Il ne ferait aucun favoritisme et si leur bébé devait être une fille, il la protégerait bec et ongles contre la gente masculine, ne reculant devant rien, c'était une certitude. Ce serait peut-être même pire après qu'il se soit fait la main sur les petits copains de Lisa. Il saurait exactement ce qui fonctionnerait ou non pour faire peur à la génération suivante et il aurait eu le temps d'apprendre de ses erreurs. Ce serait clairement pire pour la deuxième. Mais cette idée était bien loin de le décourager à avoir une autre fille.

Enfin, au lieu de appesantir plus longtemps sur les hypothétiques sévices qu'il ferait subir aux hypothétiques petits copains de leur hypothétique fille, Logan changea plutôt de sujet, demandant à la jeune femme si elle savait maintenant comment elle se sentait à l'idée d'avoir un enfant. C'était un changement important, qui modifierait toute leur vie, mais il espérait quand même qu'elle ne viendrait pas à le regretter. Parce qu'ils n'avaient pas eu le temps d'y penser, que ça n'avait pas été aussi facile que ça aurait du l'être et que ça arrivait peut-être un peu trop tôt dans leur vie de couple pour ressembler à une vraie bonne décision.

Mais elle le rassura rapidement, affirmant qu'elle était heureuse comme ça, maintenant qu'il était à nouveau auprès d'elle. L'homme qu'elle aimait ? Était-elle réellement en train de lui dire qu'elle l'aimait, là ? Perplexe, l'homme resta silencieux suite à cette remarque. Il devait sûrement dire quelque chose, mais... Non, c'était un peu trop... Tôt ? Difficile de faire la part des choses entre ce qu'il était réellement, ce qu'il ressentait exactement et la rapidité avec laquelle les choses évoluaient entre eux. Quelques semaines plus tôt, tout ça n'avait rien de sérieux, Joy n'était qu'une fille rencontrée dans un bar, une fille horriblement sexy et qui se refusait assez à lui pour faire naître l'intérêt et maintenant... Presque le lendemain, elle devenait tellement plus que ça. Ça allait beaucoup trop vite pour qu'il se sente capable de lui dire qu'il l'aimait, pas maintenant. Non pas qu'il ne l'aimait pas, mais... C'était un peu trop sérieux, comme déclaration. Pas le genre de truc qu'il pouvait se permettre de dire au bout de cinq mois. Des mots qu'il n'avait plus prononcer depuis dix ans. Il aurait besoin d'un tout petit plus de temps pour les dire à nouveau.

Et pendant qu'il palissait à vue d’œil et paniquait intérieurement, cherchant bêtement quoi répondre, Joy passa à autre chose, l'embrassant rapidement avant de lui annoncer qu'elle avait faim, encore une fois. L'homme essaya de retrouver une contenance et d'afficher un sourire sur son visage, levant les yeux au ciel. Elle allait finir par exploser à force de manger sans arrêt. Bon d'accord, elle ne mangeait peut-être pas tellement que ça, mais elle en parlait sans arrêt et ce n'était pas ce à quoi elle l'avait habitué jusque là. Déjà quand il arrivait à lui faire finir son assiette, c'était un miracle alors le contraste était assez déstabilisant. Mais beaucoup moins effrayant qu'une déclaration d'amour, cela dit.

« Tu m'en veux beaucoup si je t'accompagne pas à la cuisine ? J'ai pas trop envie de prendre le risque de croiser quelqu'un dans le couloir... »
D'accord il avait promis de prendre soin d'elle et de faire tout son possible pour que la grossesse se passe bien et il serait même descendu tout seul lui chercher quelque chose à manger en temps normal, mais affronter ses parents, c'était déjà un effort suffisant, non ? Au moins pour ce week-end, il redeviendrait l'homme parfait et prévenant dès qu'ils seraient rentrés chez eux. Mais pour l'instant, il comptait bien profiter de chaque seconde possible à se cacher très très loin des Cameron.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 226
DESTINY POINTS : 2052
ÂGE : 22 ans
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Katherine McNamara
PRESENCE :
  • Actif
BIPOLARITE : nope
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1673-joy-enjoy-the-ride http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1677-joy-cameron-wheresoever-you-go-go-with-all-your-heart

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 10 Oct - 5:03

I CAN'T MAKE YOU LOVE ME
Logan & Joy


L’image était amusante et effrayante à la fois. Genre, elle n’aurait pas fait un gamin à ce genre de papa. Elle était clairement le genre de personne qui laissait vivre les autres, peut-être légèrement protectrice, mais elle était plus de celle qui discutait que de celle qui menaçait. Alors bon, même si elle trouvait l’idée marrante maintenant, elle rirait beaucoup moins dans 15 ans. Peut-être même moins, vu que Lisa serait adolescente avant son propre bébé. Bon, il y avait une chance sur deux que rien de cela ne se passerait, elle pouvait encore avoir un garçon. C’était très facile de se dire que les spermatozoïdes de Logan étaient forts. Ouais, tout était une histoire de gènes. Genre le mec, il arrivait à s’imaginer menacer un gamin, mais pas à tuer une voiture. Il était terrible, Elle roula simplement des yeux, il était un véritable gamin, voilà, c’était dit. Un gamin qui jouerait avec son gamin. Elle avait bien envie d’avoir un petit garçon. Oh, une fille aussi, mais… un petit garçon… c’était bien. Dans tous les cas, elle aimait bien imaginer le genre de génétique qu’ils offriraient à un enfant, une petite rouquine et un géant. La roulette russe de la génétique. Fallait juste pas s’imaginer accoucher d’un énorme bébé, son corps ne le supporterait clairement pas, bref!

Elle s’imaginait beaucoup de chose, elle arrivait à s’en donner le tournis et quand il lui demanda si elle était heureuse pour le bébé. La réponse fut simple à donner. Oh, elle ne s’attendait pas à une réponse de retour de sa part. Les grands aveux, ce n’était pas réellement le genre de Logan. Alors, elle ne lui laissa pas la chance de répliquer avant de rebondir sur autre chose. En vrai, elle avait peut-être un peu peur d’être déçue et elle ne comptait pas l’être pour le moment. La déception et la grossesse, ça ne faisait pas bon ménage. Alors, aussi bien parler de truc vraiment bien! Manger! Sauf que même là, monsieur se défilait, ne voulant pas prendre le risque de croiser qui que ce soit ce soir. Alors, monsieur allait rester dans son lit jusqu’à demain. Il était au courant qu’il allait devoir les affronter de nouveau hein? Bref, elle soupira, roula des yeux et ne put s’empêcher de sourire tout en se tirant du lit pour aller chasser.

-Ça va, je pense pouvoir m’en sortir. Tu me devras trois petits déjeuners au lit pour compenser.

Elle souriait totalement, l’idée qu’il lui doive des petit-déj lui plaisait bien, mais elle ne le pensait pas vraiment. Juste que… si on en parlait jamais, ça n’allait pas arriver non? Aussi bien demander subtilement. Donc, ouais, petit-déj’ au lit. Elle se rendit finalement à la cuisine sans jamais croiser personne, tout le monde était coucher, rien d’étonnant. Elle dévalisa le frigo pour du lait au chocolat et un fruit, puis deux pour finalement remonter, heureuse de son gouter. Elle retourna au lit, se blottissant contre Logan de nouveau. Elle était heureuse, satisfaite et elle allait survivre jusqu’au matin. Avec de la chance, elle n’aurait aucune nausée! Oui bon, fallait avoir espoir dans la vie. Elle le parsema de baisers, parce qu’elle n’avait pas envie qu’il dorme avant elle. Elle rajouta ensuite :

-Tu aurais pu venir avec moi, j’ai croisé personne. Je crois que la journée a épuisé tout le monde.

Vrai de vrai, pas même une gamine d’à peine 10 ans. Donc, il était sauf. Totalement.
Made by Neon Demon

_________________


Flying high in my Superman socks
Revenir en haut Aller en bas


❝ Je joue dans la cour des grands ! ❞


MY IDENTITYAPPARITION : 21/06/2016
MESSAGES : 282
DESTINY POINTS : 2319

ÂGE : 36 ans
EMPLOI : Mécanicien
DON : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE :
  • Hétérosexuel(le)
AVATAR : Jason Momoa
PRESENCE :
  • Actif
CREDITS : BriseMotte & Tumblr
RP/LIENS
LIENS/RP
» MES LIENS:
» MES ANECDOTES:
» MES RPS:



Voir le profil de l'utilisateur http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1672-logan-happiness-is-only-real-once-shared http://choose-your-destiny.forumactif.org/t1676-logan-i-love-guinness-you-love-guinness-we-should-probably-make-babies

MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan] Lun 17 Oct - 1:24

i can't make you love me
Logan & Joy


L'absence de Joy avait du bon. Sa petite escapade à la cuisine ne lui prendrait sans doute pas tellement longtemps, mais pour quelques minutes, Logan se retrouva seul et au calme avec ses pensées. La rapidité avec laquelle les choses avançaient entre lui et Joy depuis le départ avait au moins une chose d'appréciable : il n'avait pas le temps de réfléchir. Ou en tout cas, pas trop. Pas assez. Ça ne lui était arrivé qu'une seule fois, en fait et le résultat n'était pas si bon que ça. La dernière fois qu'il avait pris le temps de réfléchir et de mettre de l'ordre dans ses pensées, il avait tout simplement décidé de la quitter. Ça n'avait pas été une décision facile à prendre et il l'avait regretté rapidement, alors il se faisait assez bien à l'idée de ne plus penser pour l'instant.

Mais pendant quelques minutes, Joy n'était plus là et en dehors du plafond, il ne restait plus grand chose à regarder dans la chambre. Et après ce qu'elle venait de dire, l'homme commençait à paniquer légèrement. Ils faisaient tout dans le désordre, ça devenait compliqué de suivre, mais il ne s'attendait certainement pas à devoir affronter de véritables sentiments maintenant. C'était le genre de chose qui prenait du temps, non ? Pour lui, en tout cas. Ou peut-être pas. Il ne se souvenait pas avoir eu besoin d'autant de temps avec Juliet, mais ça remontait à dix ans et il n'était qu'un gosse à cette époque. Un gamin de vingt ans qui ne connaissait rien à la vie ou à l'amour. Maintenant, il était plus réaliste et plus mesuré et peut-être un peu trop habitué à être seul et sans attaches. Assez pour avoir envie de prendre la fuite, là tout de suite. Mais ils étaient chez lui, donc impossible de se tirer discrètement et puis il y avait le bébé et il n'avait même pas vraiment envie de disparaître tout à fait.

Allongé dans le noir, Logan inspira profondément, essayant de remettre ses idées en ordre. Ce n'était rien de plus que quelques mots qui lui avait échappée et elle ne lui avait même pas laissé le temps de répondre. Il pouvait bien repousser encore le moment de répondre quelque chose quelques temps. Ça n'était rien et elle n'allait pas lui en vouloir secrètement pendant des siècles parce qu'il n'avait pas sauté sur l'occasion pour lui dire la même chose, pas vrai ?

Un sursaut le secoua quand la porte de la chambre s'ouvrit à nouveau et que Joy entra dans la pièce pour revenir se glisser près de lui et sans rien ajouter, Logan passa simplement ses bras autour de la jeune femme. Ça, c'était facile, presque automatique et tant qu'elle continuait de lui parler et de rester contre lui, il pouvait mettre cette parenthèse derrière lui et continuer de penser que son absence de réponse n'aurait pas de conséquences pour l'instant. Il pouvait s'endormir assez serein, autant qu'on pouvait l'être en sachant qu'on allait encore devoir affronter la belle-famille quelques heures, en tout cas.
Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




❝ ❞


MY IDENTITY
RP/LIENS




MessageSujet: Re: I can`t make you love me [Logan]

Revenir en haut Aller en bas

I can`t make you love me [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» skye katherine logan: « Kiss me. I love this jealous rage. Come on… Kiss me in your jealous rage… »
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Burlington's City
 :: Winooski Valley :: 
Logements
 :: Maison n°62
-